Accueil / A C T U A L I T É / De quoi perdre la boule… de cristal (2)

De quoi perdre la boule… de cristal (2)

Lors du précédent article, j’avais proposé plusieurs pistes pour imaginer ce qui pourrait nous attendre pour ce siècle, mais le territoire exploré est vaste, et les contributions diverses apportées par les internautes justifiaient largement ce second volet.

Il faut être conscient que le système actuel est en perte de vitesse, et qu’une 4èmerévolution industrielle est déjà en marche, comme a pu le constater la célèbre entreprise Kodak qui est passée en quelques années d’une quasi exclusivité à sa quasi disparition, suite au développement du numérique, provocant le licenciement de 170 000 employés. lien

Mais d’autres seront bientôt touchés : Dans l’industrie des transports par exemple, des changements considérables vont se produire et il ne viendra plus bientôt à l’idée de quiconque de posséder sa propre voiture : à l’instar des vélib qui font flores dans toutes les grandes villes du monde, l’autolib suivra le même chemin, opération déjà en cours (lien) et puis l’obsolescence programmée ayant fait long feu, les voitures proposées fabriquées par des imprimantes 3D seront électro solaires, se pilotant toutes seules, résolvant ainsi les problèmes de parking, de pétrole, de pollution sonore et atmosphérique, provocant la disparition de 90% du parc automobile, mais aussi la disparition de millions d’emplois.

L’utilisation de l’imprimante 3D ne se limitera pas au transport : En Chine, par exemple, un immeuble de 5 étages a été construit en quelques heures, puisqu’il a suffit de 24h pour construire un seul étage.

immeuble_3D

 

C’est l’entreprise Winsun qui a réussi ce challenge avec le projet d’élever bientôt des gratte-ciel, des ponts, tout en économisant 30% sur la facture, et 50% sur la main d’œuvre.

L’entreprise chinoise a réussi récemment à construire en une seule journée 10 maisons de 200 m² à moins de 3500 € l’habitation. lien

Une bonne nouvelle pour les zones sinistrées, et pour nos bourses… mais une mauvaise pour l’emploi.

La 3D va nous permettre par exemple de fabriquer nos chaussures, par le truchement des nouveaux téléphones intelligents, lesquels vont nous offrir la possibilité de numériser nos pieds, afin de fabriquer en 3D des chaussures parfaitement calibrées. lien

chaussure_3D

 

Le prix des imprimantes en 3D a été divisée par 100, permettant d’envisager qu’en 2027toute la production sera en 3D, d’autant qu’elles sont aujourd’hui devenues 100 fois plus rapides. lien

imprimante-3d-tobeca

 

Dans le domaine énergétique, le 21ème siècle signera la fin des énergies fossiles, celles-ci étant devenues trop chères, et posant trop de problème de sécurité, de pollution, générant des millions de tonnes de déchets dangereux et ingérables. lien

En 2015, les énergies propres et renouvelables ont fait un bond impressionnant, malgré les subventions apportées aux énergies sales et fossiles (lien), même si la France, avec ses 14%,bien loin des 52% de la Suède, fait l’office du mauvais élève, le nucléaire (2,5%) ne joue plus à l’échelle mondiale, qu’un rôle marginal. lien

Cette inversion de tendance provoquera une baisse de nos factures d’électricité, mais pas seulement : cela entrainera aussi un meilleur accès mondial à l’eau potable, car la désalinisation n’a plus besoin que de 2 KWh par mètre cube. lien

L’industrie solaire aura profité de toutes les innovations, passant du silicium amorphe, au principe chlorophyllien cher à Graetzel et son prix continuera de baisser. lien

Le photovoltaïque se passera au pinceau sur n’importe quel support, et les vitres des habitations produiront de l’électricité. lien

panneaux_solaires_transparents

 

Déjà, au Chili, la production solaire est si abondante qu’elle en est devenue gratuite. lien

On assistera aussi à la fin du permis de conduire, à la disparition des garages puisque sur un simple appel téléphonique, un véhicule se mettra a votre disposition et vous conduira à l’endroit voulu, sans que vous soyez préoccupé de le conduire, sans radar à surveiller, sans risquer d’accident, d’autant qu’un système magnétique empêchera la quasi possibilité d’une collision, ce qui existe déjà dans le domaine de la miniature. lien

Chaque année dans le monde, ce sont 1,2 million de personnes qui meurent dans un accident de la route, soit 1 accident tous les 100 000 kilomètres : avec les nouveaux véhicules 1 million de personnes seront épargnées, un accident ne se produira plus que tous les 10 millions de kilomètres, bonne nouvelles aussi pour les assurés qui vont connaitre une baisse importante de leurs cotisations, mais mauvaise nouvelle pour les assureurs dont le nombre va baisser, car avec le big data, « on mesurera directement ce risque pour chaque individu » assure Georges-Edouard Dias, chargé d’enseignement à HEC.lien

Ray Kurzweil, ingénieur chez Google affirme que d’ici 15 ans, les ordinateurs seront plus intelligents que les humains : déjà en 1995, un ordinateur battait aux échecs un humain, et en 2016, un ordinateur à vaincu le meilleur joueur de Go au monde 10 ans plus tôt que l’on s’y attendait.

ordinateur_bat_le_champion

 

Convaincu qu’un ordinateur arrivera bientôt à comprendre totalement le langage humain et sera auto-apprenant, il a déclaré : « mes recherches visent à comprendre ce qu’est réellement le langage (…) quand vous écrivez un article, vous ne faites pas qu’assembler des mots, vous avez quelque chose à dire (…) le message de votre article est l’information qu’il contient et les ordinateurs ne le repèrent pas. (…) nous voulons que les ordinateurs lisent tout ce qui est sur internet, puis chaque page de chaque livre, et qu’ils soient ensuite capables d’engager une conversation intelligente avec l’utilisateur pour pouvoir répondre à ses questions  ». lien

Aujourd’hui, l’ordinateur Watson diagnostique un cancer avec 4 fois plus de précision qu’un docteur… il permet en quelques minutes d’analyser les données récoltées lors de l’étude génétique de l’ADN d’un patient, alors qu’auparavant il fallait plusieurs semaines. lien

Restons dans le domaine de la santé avec le Tricorder X, cette technologie permettra, par le truchement de votre téléphone, de prendre un scan de votre rétine, d’analyser votre respiration et votre sang, capable d’analyser 54 marqueurs biologiques afin d’identifier la quasi-totalité des maladies. lien

Mais revenons à l’ordinateur Watson.

il peut donne un avis légal, en matière de justice, pour les affaires les plus compliquées, avec 90% de justesse, alors que les professionnels du barreau n’atteignent que les 70%, ce qui va provoquer à terme la quasi disparition des juristes et autres avocats, saufs ceux qui se seront spécialisés.

En travaillant sur des algorithmes, il va largement supplanter les DRH de tout poil, et s’il faut en croire Christopher Steiner, auteur du bestseller « Automate this » : « les algorithmes sont en train de prendre le dessus sur tous les aspects de notre vie », ce que confirme une étude du NBER (National Bureau of Economic Research), qui conclue : « si la demande d’emplois qualifiés baisse aux USA, ce serait autant du aux progrès techniques qu’à la crise…le mouvement a commencé en 2000 et ça va s’amplifier ».

Le McKinsey Global Institute va plus loin : « jusqu’à 140 millions d’emplois qualifiés pourraient disparaitre de la planète d’ici à 2025  ».

Les traders seront les premiers à en faire les frais, et bientôt une seule personne fera le travail de 500.

Dans le domaine de la lutte contre la fraude, au fisc, aux allocations familiales, ou dans les assurances « le taux de fraudes détecté par enquêteur sera multiplié par 10 » assureMouloud Dey, directeur solutions et marchés émergents à SAS France, un des leaders de la gestion de données.

L’utilisation de ces algorithmes va aussi révolutionner le travail des enquêteurs de police, ce qui a été constaté aux USA où ces techniques ont amélioré les performances des services de police malgré les réductions d’effectifs, mais ces mêmes algorithmes vont aussi améliorer les technologies de la police prédictive : «  en analysant une masse d’évènements passés, on peut repérer les zones et les heures à risques et organiser les patrouilles en fonction du résultat  » a déclaré le même Mouloud Dey.

De quoi rassurer les populations, en ces périodes troubles d’attentats : on sait aujourd’hui l’inefficacité des mesures envisagées : l’état d’urgence et les opérations sentinelles n’ont pu empêcher grand-chose…

On pourrait aussi se pencher sur l’alimentation, avec l’apparition sur le marché de protéines d’insectes, bien plus riches que les protéines animales. lien

manger_des_insectes

 

Ce sera aussi l’abandon de l’agriculture industrielle avec sa valse de pesticides, remplacée par une agriculture respectant le sol et la santé humaine : la permaculture entrainera une moindre consommation d’eau pour une meilleure qualité alimentaire. lien

permaculture

 

Finalement cette révolution industrielle provoquera la disparition de millions d’emplois dans le monde, seuls perdurerons les emplois valorisants, ceux que l’on ne peut pratiquer que par vocation.

Les experts affirment que 80% des emplois seront perdus dans les 20 prochaines années à raison de 5 millions par an. lien

Mais ce changement radical devrait voir l’émergence du fameux RdB (revenu de base), lequel offrira un salaire à vie sans la moindre contrepartie, et s’ils sont encore nombreux à juger cette mesure utopique, ils finiront par découvrir, à l’instar de Daniel Cohen, et d’autres, que cette utopie est réaliste. lien

En effet, le cofondateur de l’école d’économie de Paris vient de se rallier à l’idée du RdB, et il explique pourquoi « l’histoire jugera sévèrement François Hollande ». lien

S’il est clair que la production d’objets de consommation sera moins chère et plus abondante, il faudra bien que les « privés d’emploi » puissent continuer d’acheter ce qui sera produit, sinon cette révolution industrielle n’aurait servi à rien.

Seule la mise en place du RdB permettra de justifier le remplacement de l’humain par la machine, tout en libérant la richesse créative humaine, richesse que l’on constate par l’exercice du bénévolat pratiqué déjà par des millions d’humains.

L’état dépense annuellement 110 milliards pour les chômeurs, et si on y ajoute toutes les aides sociales diverses et variées, on constate que le RdB serait facile à financer. lien

Bien sur tout ça c’est sans tenir compte des tensions mondiales qui continuent à semer la terreur et la mort, sur la base de conceptions religieuses dévoyées, sans oublier l’appétit des marchands de la mort, ceux qui leur vendent des armes, la France s’y trouvant en bonne part. lien

armes_et_migration

 

Mais comme dit mon vieil ami africain : « qui mendie en silence meurt de faim en silence ».

L’image illustrant l’article vient de « arcturius org »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Commentaires

commentaires

A propos de Olivier Cabanel

avatar

Check Also

Jean sans Peur

Jean sans Peur : trois guerres et un enterrement   « Les villes et les châteaux ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Si seulement les humains étaient de bonne volonté… En lisant ce texte, j’ai eu l’impression de lire un techno-roman. Dessine-moi un mouton (version futuriste).

    Cet texte me laisse perplexe. Il se lit comme une publicité. On y retrouve la panoplie des irritants qui pourrissent effectivement la vie, par opposition au futur prometteur (encore que la perspective de manger des insectes ne plaise pas nécessairement à tous).

    Je ne suis pas séduite par tant de perspectives d’avenir, car tant qu’il y aura des millions de personnes qui peinent à subsister, dont l’avenir pour elles se calcule au quotidien, palabrer sur un futur qui emprunte impunément sur leur présent me paraît indécent.

    Je me demande si les riches s’imprimeront des pauvres 🙂

  2. avatar
    Gaëtan Pelletier

    Ma vision du futur ne correspond pas vraiment à celle-là. Mais bon! Il y a de grandes chance que je n’en vive qu’une partie. Ça ressemble à de la futurologie des années 70. Il y a toujours quelque chose qui cloche dans ce genre d’exercice ou de mise en application.
    « S’il est clair que la production d’objets de consommation sera moins chère et plus abondante, il faudra bien que les « privés d’emploi » puissent continuer d’acheter ce qui sera produit, sinon cette révolution industrielle n’aurait servi à rien. »
    Elle aura au moins servi à comprendre qu’une minorité a blousé la majorité et qu’on a pratiquement imposé un rythme de vie affolant faisant de l’être humain des cueilleurs de fonds.
    Je m’en vais cueillir des bleuets sauvages…