Accueil / A C T U A L I T É / D?UN MONDE UNIPOLAIRE ? UN MONDE MULTIPOLAIRE

D?UN MONDE UNIPOLAIRE ? UN MONDE MULTIPOLAIRE

DEUX PERSONNAGES QUI FONT LA DIFF?RENCE

CPevopapatres

OSCAR FORTIN :

La fin de l?ann?e 2012 et le d?but de l?ann?e 2013 ont ?t? marqu?s par la fin du calendrier maya et la d?mission du soi-disant dernier pape, Beno?t XVI.?

De longues ?tudes ont ?t? r?alis?es pour comprendre la signification et le sens ? donner ? cette fin du calendrier Maya. Il en fut de m?me pour comprendre les fameuses pr?dictions de Nostradamus et de Malachie sur cette fin de la papaut?. Est-ce l?annonce de la fin du monde ou de la fin d?un monde? S?agit-il de l?av?nement de temps nouveaux, d?une humanit? nouvelle??

Ces deux hommes se sont rencontr?s le 6 septembre au matin dans la biblioth?que du pape Fran?ois. Ils se sont donn? l?accolade de la fraternit? le pr?sident Morales lui disant, d?entr?e de jeux, qu?il ?tait pour lui comme un fr?re, ce ? quoi le pape Fran?ois lui r?pondit ??ainsi il doit en ?tre??.

?vo Morales, de la descendance maya, est le premier am?rindien ? ?tre ?lu pr?sident de Bolivie et dans l?ensemble de l?Am?rique latine. Il est ?galement le premier Pr?sident ? cr?er une nouvelle dynamique de g?rer le bien commun d?un peuple aux multiples cultures am?rindiennes et religieuses. Lorsqu?il fut ?lu pour la premi?re fois en 2005, la Bolivie ?tait le pays le plus pauvre de l?Am?rique du Sud et, mis ? part Ha?ti, de tout le Continent.?

Aujourd?hui, apr?s trois victoires pr?sidentielles ?clatantes, dont celle de 2010, le visage de la Bolivie a pris la voie de la croissance et du d?veloppement. Il a remis au c?ur des pr?occupations de l??tat les int?r?ts du peuple. La c?te ? remonter est loin d??tre franchie, mais la voie prise suit son ?lan en d?pit des actes de sabotage et de subversion venant des adversaires internes et externes au pays.?

Il a dot? le pays d?une nouvelle constitution multinationale que le peuple a endoss?e ? l?encontre de ses ennemis qui ont tout fait pour l?en emp?cher. Je vous invite ? lire ici ce que j??crivais, alors, sur cette marche historique d?un peuple en appui ? son pr?sident.?

Il a ?galement innov? en faisant ?lire par le peuple les juges, de mani?re ? leur assurer toute ind?pendance par rapport aux repr?sentants politiques.?

Avec ?vo Morales et les autres pays ?mergents de l?Am?rique latine, dont l??quateur et le Venezuela, un Nouveau Monde surgit ? l?aurore d?un jour nouveau.

?Le pape Fran?ois, arriv? du bout monde, l?Argentine, surprend les chr?tiens par son arriv?e compl?tement d?pourvue de grandeur et de faste. Celui qui se pr?sente ? la fen?tre donnant sur la place St-Pierre, gonfl?e de croyants et de touristes, le fait en demandant ? cette foule de le b?nir et de prier pour lui, avant de les b?nir lui-m?me. Ici, sur cette photo c?est un jeune br?silien, d?fiant tous les cordons de s?curit?, qui se jette dans les bras du pape Fran?ois. Selon la l?gende, il aurait dit au pape qu?il l?aimait et qu?il voulait ?tre comme lui.?

D?un monde envelopp? de protocoles, de personnages aux allures royales et imp?riales, voil? que ce nouveau pape se r?v?le tout autre, sans ces dispositifs, caract?ristiques des royaumes terrestres. Il est dans ce nouveau milieu, qu?est le Vatican, un signe de contradiction. Sa pr?sence n?est pas sans indisposer tous ces personnages qui se plaisent ? se confondre avec les r?les qui font de chacun d?eux une autorit? importante.?

Plut?t conservateur dans sa pens?e th?ologique, il a opt? pour le langage de l??vangile. Ses luttes deviennent celles des laiss?s pour compte de la soci?t?. Sa parole lui est dict?e par ce qu?il voit et vit. En ce sens, il devient difficilement contr?lable par ceux qui ont ? lui dicter ce qu?il a ? dire ou ? faire. Il est un homme libre au milieu d?une institution faite davantage pour contr?ler que pour lib?rer.?

Son voyage au Br?sil a donn? le ton de ce qu?il est et sera. Beaucoup en ont fait l?analyse. Je me permets de vous r?f?rer ? ce que j?en ai dit moi-m?me dans un article qui a suivi cette rencontre des Journ?es mondiales des jeunes (JMJ).?

Sa derni?re grande initiative est celle de la convocation de toutes les personnes de bonne volont? ? une journ?e de pri?res et de je?ne, le 7 septembre 2013, pour dire non ? la guerre en Syrie et partout dans le monde, pour dire non ? la violence, pour d?noncer ceux qui ne recherchent que la guerre ? des fins de conqu?te et de domination.?

Dans ce cas tr?s pr?cis, il ne s?en tient pas seulement ? des paroles de condamnation, mais il met en mouvement toutes les ressources institutionnelles de l??glise pour mobiliser le monde et forcer les d?cideurs ? r?viser leurs plans. La paix ne saurait venir des armes, mais du dialogue fond? sur la justice.?

CONCLUSION?

Avec ces deux personnages, le mur du vieux monde se fissure pour laisser la place ? un monde nouveau, fond? sur autre chose que l?individualisme, le pouvoir de domination et la suffisance.?

Si les ?tats-Unis attaquent la Syrie sans l?accord des Nations Unies, d?fiant le droit international et la communaut? internationale, il cessera d??tre une r?f?rence cr?dible et perdra de son pouvoir imp?rial.?

Si Obama d?cide de suspendre l?attaque du peuple syrien, il reconnaitra le fait que la communaut? internationale et ses diverses composantes seront d?sormais les arbitres de toute aventure imp?riale.?

Dans un cas comme dans l?autre, l?empire, en plein d?clin, touchera les fonds de sa suffisance.?

L?Humanit? ne saurait ?tre la m?me au lendemain de cette confrontation mondiale entre les artisans de paix et les faiseurs de guerre.?

Un moment ,comme jamais, qui est ? la porte de notre destin

?

Oscar Fortin

Qu?bec, le 7 septembre 2013

http://humanisme.blogspot.com

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Si-la-Syrie-s-effondre-c-est-le-reste-du-monde-multipolaire-qui-va-suivre-19997.html?

http://www.mondialisation.ca/qui-a-donne-lautorisation-aux-etats-unis-ou-a-la-france-dagir-contre-le-peuple-syrien/5348481?

http://www.mondialisation.ca/syrie-que-sest-il-vraiment-passe-le-21-aout-dans-le-ghouta-de-damas/5348470


Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Jamais un pied devant l’autre: les marcheurs aux gros godillots

Jamais un pied devant l’autre. Qu’ils sont formidables nos marcheurs si pleins de bonnes intentions. ...

One comment

  1. avatar

    Non Oscar Fortin, le pape François n’a pas, PAS ENCORE « opté pour le langage de l’évangile ».

    Ce sera le cas SEULEMENT quand il aura très clairement et très publiquement rejeté la théologie criminogène.

    Pour le moment il continue de TRAHIR la parole évangélique et Jésus de Nazareth comme l’a fait avant lui son prédécesseur (qui a même REVIVIFIE ce que la croyance religieuse a, depuis 3000 ans, de plus épouvantable)

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-nouveau-pape-devra-supprimer-la-130677