Accueil / T Y P E S / Articles / Cr?ve de froid, l?actionnaire fait du gras
« Alors que le prix du gaz devrait ? nouveau augmenter en janvier, la Fondation Abb? Pierre d?nonce la « pr?carit? ?nerg?tique » qui concerne environ 4 millions de m?nages, dans l?incapacit? de chauffer leur habitation en raison de leurs revenus trop faibles et/ou de la m?diocre qualit? ?nerg?tique de leur logement » : ainsi ?tait lanc?e en d?cembre [...]

Cr?ve de froid, l?actionnaire fait du gras

« Alors que le prix du gaz devrait ? nouveau augmenter en janvier, la Fondation Abb? Pierre d?nonce la « pr?carit? ?nerg?tique » qui concerne environ 4 millions de m?nages, dans l?incapacit? de chauffer leur habitation en raison de leurs revenus trop faibles et/ou de la m?diocre qualit? ?nerg?tique de leur logement » : ainsi ?tait lanc?e en d?cembre dernier la campagne de la fondation contre la pr?carit? ?nerg?tique. Et que fait-on donc quand des gens ne paient plus leurs factures ?nerg?tiques ? On leur coupe le chauffage ! Et cela, ce sont des hommes et des femmes, employ?s comme techniciens par les op?rateurs, qui doivent s’acquitter de cette t?che. Jef Duval est l’un d’eux. Ce salari? d’ERDF/GRDF est menac? de licenciement.

« Je ne pouvais pas couper, je ne pouvais pas. » Ce cri d’humanit? barre la Une de l‘Est r?publicain. « Jef Duval, technicien client?le ERDFGRDF, n’a pas proc?d? ? plusieurs interventions de coupure d’?nergie par compassion. Il risque de perdre son emploi », r?sume le quotidien. Les chiffres sont ?difiants : « 1245 coupures non paiements ont ?t? programm?es entre le 1er juin et le 31 ao?t sur la seule agence d’Arcueil », note le communiqu?.?Pendant cette p?riode, Jef Duval a r?alis? 482 interventions.?La direction?lui reprocherait de ne pas avoir pos? 5 SMI (service minimum, la derni?re ?tape avant la coupure en cas de non paiement),??de n’avoir pas proc?d? « ? 3 coupures d’?lectricit?, 3 mises hors service gaz et 5 coupures non paiement gaz ». Quel salaud ! Comment justifie-t-il son inqualifiable comportement ? « Le jeune homme confiait son ?motion, au souvenir d’une intervention ??Malakoff (92)?? France Info?jeudi matin.?« Quand cette personne m’a ouvert, il y avait des cafards sur sa porte, deux enfants dans ses bras, trois autres assis par terre, je ne pouvais pas couper, je ne pouvais pas… » Le SMI donne un r?pit de 15 jours aux clients pr?caires, mais avec une puissance maximale de 1000W, ce qui ?quivaut ? 3 ampoules allum?es et un chauffage d’appoint. Nos confr?res de France Info notaient que la direction d’ERDF/GRDF « pourrait annoncer une d?cision le mois prochain », et qu’elle ne souhaitait pas s’exprimer sur le sujet. » Une p?tition pour le soutenir est en ligne, que nous vous encourageons bien s?r ? signer.

Service public contre lib?ralisme, solidarit? contre « paye ou cr?ve », loi de la jungle contre civilisation et humanisme.?Les prix du gaz ont augment? de 60% depuis 2005, titrait La Tribune en mars 2011. Et EDF, qui veut virer ce dangereux salari?, coupable de n’?tre pas toujours capable de couper le chauffage de familles vivant dans la mis?re – et encore, le reste du temps, il le fait, on a une conscience mais il faut bien vivre… -, EDF a-t-il vraiment besoin d’exercer pareille pression inhumaine sur ses clients d?faillants ? Chacun n’a-t-il pas le droit, au 21?me si?cle dans la cinqui?me puissance ?conomique mondiale et le pays des droits de l’Homme, de ne pas mourir de froid ? Jef Duval, coupable de compassion. EDF, vautour. C’est Le Figaro qui l’annonce : EDF : b?n?fice tripl? en 2011 ? 3 milliards, en titre d’un article du 16 f?vrier dernier. Mais EDF fait couper le chauffage? aux pauvres gens. Et vire les objecteurs. Vive le lib?ralisme.

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les Etats-Unis, bernés par les Russes… depuis Reagan !

Ah, on l’avait oublié celui-là, avec sa carrière discrète de lobbyiste et ses amitiés affichées ...