Accueil / A C T U A L I T É / Court-circuitons!

Court-circuitons!

Par?Patrick Mignard

Le mauvais temps du printemps a bon dos. Les conditions m?t?orologiques seraient sens?es expliquer le diff?rentiel important, concernant les fruits et l?gumes, entre les prix ? la production et les prix de march?. S?il est exact qu?il y a un retard et donc une relative raret? (encore que?!) dus au ciel, il n?en demeure pas moins que ce probl?me est r?current, tous les ans ? la m?me ?poque et m?me pendant toute l?ann?e. N?entendons-nous pas les producteurs se plaindre ? ? juste titre – r?guli?rement des prix de march?s en inad?quation totale avec leurs co?ts de production?? Les actions, r?guli?res, ??coup de poing?? – des producteurs illustrent parfaitement la situation.

Ces actions, pour spectaculaires qu?elles sont n?en sont pas moins st?riles? Une fois pass? le coup de col?re, la situation redevient comme avant. Il y a pourtant une solution, certes pas globale, pas spectaculaire? la vente directe. L?avantage de la vente directe c?est qu?elle contourne, court-circuite, les r?seaux commerciaux traditionnels. Il est cependant vrai que cette pratique ne touche pas l?ensemble des consommateurs. Mais il ne tient qu?? nous, citoyens, aussi bien producteurs que consommateurs d?en ?tendre le domaine. D?ailleurs les quelques op?rations de ventes directes organis?es par certains producteurs ? trop rarement ? sont des succ?s.

Cette pratique se g?n?ralise peu ? peu, touche de plus en plus de consommateurs, int?resse de plus en plus de producteurs ? les AMAP (Association pour le Maintien de l?Agriculture Paysanne) par exemple. C?est tout un lien social qui se tisse, une d?marche ?conomique alternative, un syst?me, encore embryonnaire, qui s?instaure. Ce n?est pas spontan?ment, d?un coup de baguette magique, que l?on supprimera les circuits commerciaux ? ?conomiquement pervers – du syst?me marchand. C?est ? nous d?initier les nouvelles pratiques ?conomiques et sociales, nous, d?abord, les plus motiv?s, gagnant par la pratique de nouveaux participants, et cherchant ? les ?tendre, petit ? petit, ? d?autres secteurs.

Ne r?vons pas, si nous voulons un v?ritable changement, c?est ? nous d?en prendre l?initiative. Ne faisons aucune confiance aux politiciens qui se contentent de g?rer le syst?me marchand tel qu?il est, en nous faisant des promesses jamais honor?es. Dire que notre avenir est entre nos mains signifie qu?il faut initier des pratiques alternatives, dans tous les domaines, en commen?ant par le plus facile. Ne comptons que sur nous-m?mes.

Patrick Mignard
20 ao?t 2013

Lire aussi?:?Manifeste pour une alternative, (2), (3), (4)

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Travailler 4 jours pour travailler mieux

Après la crise sanitaire – et alors même qu’elle sévit encore – la semaine de ...