Accueil / A C T U A L I T É / GRAPEFRUIT !

GRAPEFRUIT !

Contre l?exc?s de cholest?rol : un pamplemousse ou un Big Mac ?
Les bienfaits du pamplemousse contre l?exc?s de cholest?rol viennent d??tre confirm?s

Voil? le titre d?un article paru cette semaine sur le fil de presse.

D?une part la m?decine ?contr?le? le taux de cholest?rol dans le sang de certains patients avec des statines (Lipitor etc) pour ?pr?venir des maladies cardio-vasculaires?. ? noter que les avis sont partag?s ? propos des bienfaits des statines (voir la fin de ce billet).

D?autre part, nous avons le pamplemousse (et combien d?autres aliments ?), une nourriture non transform?e (denr?e en voie de disparition), peu dispendieuse, qui pourrait elle aussi, tenir ce r?le de contr?leur.

Mieux ! Une ?tude r?cente permet aux chercheurs d?esp?rer que ces agrumes puissent pr?venir le sida, le cancer, gu?rir l?h?patite C?

?a? alors! que de bonnes nouvelles !

Pourtant, aucun tambour ni trompette alors que les avertissements ne manquent pas de surgir pour cr?er la ?peur?, (source in?puisable de revenus) aupr?s d?une client?le sous statines.

Si vous ?tes trait? suite ? un AVC il est interdit de manger des pamplemousses.

On dit carr?ment: ? ne m?langez pas les deux (statines et pamplemousse), il y aurait surdosage ?. Comprenez-vous la m?me chose que moi vous autres ?

Mais vous auriez beau cesser votre traitement, on vous gaverait ? votre prochaine visite chez McDo. Voyez cet article (une joke voudrait-on croire) Assez agressif comme approche marketing non ?

Les fast-food devraient offrir des statines contre le cholest?rol avec les hamburgers

(AFP) ? 13 ao?t 2010

LONDRES ? Les cha?nes de restauration rapide devraient offrir gratuitement (sic) ? leurs clients des statines, un m?dicament contre le cholest?rol, avec les hamburgers, pr?conisent des scientifiques britanniques.

Ces m?dicaments, qui minimisent les risques cardiovasculaires li?s ? une alimentation trop riche, pourraient ?tre propos?s en compl?ment des menus, comme le ketchup ou la mayonnaise, sugg?re une ?tude d?une ?quipe de l?universit? londonienne Imperial College.

L?augmentation du risque cardiovasculaire caus? par un cheeseburger et un milk-shake est neutralis?e par l?ingestion d?un comprim? de statine, selon les observations du docteur Darrel Francis et de ses coll?gues, publi?es cette semaine dans l?American Journal of Cardiology.

??Les statines ne suppriment pas tous les effets n?fastes pour la sant? des hamburgers et des frites??, souligne toutefois le scientifique d?Imperial College.

??Il vaut mieux de toute fa?on ?viter la nourriture riche en graisses. Mais nous avons conclu qu?en consommant une statine, la probabilit? d?avoir une crise cardiaque est r?duite dans la m?me proportion qu?elle augmente en mangeant un fast-food??.

La plupart des m?dicaments ? base de statine sont vendus sur ordonnance mais la baisse r?cente du co?t de ce type de m?dicament (? 6 centimes d?euros par dose environ) pourrait permettre aux cha?nes de restauration rapide de l?offrir gratuitement ? leurs clients, souligne-t-il.

Les statines freinent la production de cholest?rol en inhibant une enzyme qui participe ? la synth?se du cholest?rol dans l?organisme.

Cette proposition n?a toutefois pas ?t? du go?t de la Fondation britannique pour le coeur. Selon le professeur Peter Weissberg qui dirige cette association, ??la suggestion que les effets n?fastes des fast-food puissent ?tre neutralis?s par une dose de statine contre le cholest?rol ne doit pas ?tre comprise litt?ralement??.

Une alimentation ? base de fast-food a d?autres effets n?fastes, notamment une augmentation de la pression sanguine en raison des fortes doses de sel ou de l?ob?sit? en raison de repas trop riches en calories, rel?ve-t-il.

Les statines sont un m?dicament vital pour les patients ? risque de maladies cardiovasculaires mais ??ne sont pas une panac?e??, note le professeur Weissberg.

AFP - Les fast-food devraient offrir des statines contre le cholest?rol avec les hamburgers - 13 ao?t 2010

N?importe quoi, du moment que ?a vient en pilules !

Voir aussi:

Plus encourageant cet article traitant des bienfaits du pamplemousse.

Du pamplemousse contre l?exc?s de cholest?rol

Les bienfaits du pamplemousse contre l?exc?s de cholest?rol viennent d??tre confirm?s par l??quipe de Jonathan Goldwasser du Center for Engineering in Medicine de Boston (Massachusetts). Selon ses travaux, la naring?nine ? un flavono?de, donc une substance qui poss?de de fortes propri?t?s antioxydantes ? est ? l?origine de son activit? hypocholest?rol?miante. Et elle fonctionnerait comme plusieurs classes de m?dicaments actuellement prescrits pour contr?ler le taux de cholest?rol dans le sang. Selon les chercheurs, elle pourrait donc ?tre utilis?e comme compl?ment alimentaire et ??trouver sa place naturellement dans le traitement de routine de l?hyperlipid?mie??. Une id?e qu?ils pr?sentent comme ??s?duisante??, ce produit ??non toxique et peu cher?? ayant en plus des effets anti-inflammatoires.

[ L?hyperlip?mie ou hyperlipid?mie est le nom donn? ? des dysfonctionnements se traduisant par un taux ?lev? de graisse dans le sang (sous forme de lipoprot?ines, c’est pourquoi on parle aussi d’hyperlipoprot?in?mie). ]

Les propri?t?s hypocholest?rol?miantes de la naring?nine, qui est responsable du go?t amer du pamplemousse, ont d?j? ?t? d?montr?es dans des mod?les animaux, mais aussi dans une petite ?tude clinique cit?e par les chercheurs : chez une trentaine de patients hypercholest?rol?miques, cette substance a permis de diminuer de 17 % le taux de LDL-cholest?rol (le ??mauvais?? cholest?rol). Cette baisse est, certes, inf?rieure ? celle obtenue par les traitements actuels, mais elle est significative. En tentant d?identifier son m?canisme d?action, ils ont vu que la naring?nine agissait sur des cibles identiques ? celles des fibrates (qui font baisser le taux de graisse dans le sang) et des statines (contre le cholest?rol).

??Nos r?sultats expliquent la myriade d?effets de la naring?nine et sont en faveur de la continuation de son d?veloppement clinique??, concluent les chercheurs. Ils rappellent d?ailleurs que cette substance a aussi une activit? contre le virus de l?h?patite C. Chez l?animal, d?autres travaux montrent que deux substances ?galement pr?sentes dans le pamplemousse inhiberaient la multiplication du virus du sida. Enfin, diff?rentes ?tudes ont conclu ? une association entre la consommation de ces agrumes et la pr?vention d?un certain nombre de cancers (entre autres ceux de la bouche, du pharynx, de l?oesophage, de l?estomac et m?me du sein). Cet agrume a donc toute sa place sur notre table, le matin, ? midi et le soir. Mais attention, les consommateurs r?guliers de pamplemousses doivent imp?rativement en parler ? leur m?decin, car ces agrumes modifient les effets de nombreux m?dicaments.

Le Point . fr - Du pamplemousse contre l'exc?s de cholest?rol ? 31 ao?t 2010

Dans les divers commentaires des lecteurs on peut lire:

ATTENTION

Les personnes trait?es par une statine (classe de m?dicament contre le cholest?rol type : Elisor, Tahor, Crestor, Inegy? etc.) Ne doivent pas d?duire qu?ils doivent consommer beaucoup de pamplemousses, parce qu?ils ont du cholest?rol, car ils existe une interaction m?tabolique entre ces m?dicaments et ce fruit, pouvant conduire ? un surdosage de m?dicament.

Formellement interdit aux personnes trait?es apr?s un AVC.

Qu?en est-il pourtant des effets secondaires des statines (Lipitor etc) ?

Selon une ?tude britannique, les statines pr?sentent d?importants effets secondaires. Les risques encourus lorsque l?on prend des statines doivent ?tre s?rieusement pes?s par rapport aux b?n?fices que l?on en retire, disent les chercheurs.

L??tude a analys? les donn?es m?dicales de plus de deux millions de personnes. Apr?s cinq ans, les chercheurs ont constat? que pour 10.000 personnes qui prennent des statines tous les jours, ces derni?res sont responsables de:

  • 23 nouveaux cas d?insuffisance r?nale,
  • 225 nouveaux cas de cataracte,
  • 68 nouveaux cas de troubles h?patiques et
  • 70 cas de myopathie.

Sur 10.000 personnes ? haut risque de maladies cardio-vasculaires, les statines ont emp?ch? 266 d?entre elles d??tre effectivement victime d?une de ces maladies; et les chercheurs tiennent ces chiffres d?une autre ?tude. Cela veut dire que 9734 patients ont pris, chaque jour, un m?dicament contre le cholest?rol pour rien, du moins pendant une p?riode de 5 ans.

Les statines sont des m?dicaments hypocholest?rol?miants qui apportent ? l?industrie pharmaceutique un chiffre d?affaires de 25 milliards de dollars. Les m?decins les prescrivent ? leurs patients qui pr?sentent plusieurs facteurs de risque de maladies cardio-vasculaires (un taux de cholest?rol ?lev?, une tension art?rielle ?lev?e, un sang qui coagule facilement, ?).

D?autres chercheurs r?futent la th?se tr?s populaire selon laquelle le cholest?rol est mauvais pour la circulation sanguine ou affirment que les statines ne sont que de peu d?utilit? contre les maladies cardio-vasculaires.

ABC Sant? - Les statines ont-elles encore une utilit? ? 27 ao?t 2010

Encore des doutes ? En compl?ment de lecture je vous propose:

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La fin de l’actionnaire !

  Pour de plus en plus d’entreprises, le capital n’est plus un ingrédient crucial. Au ...

One comment

  1. avatar

    L’obésite a remplacé le tabagisme comme première cause contributoire de décès en Amérique du nord. Le pamplemousse est EFFICACE contre l’obésité N’importe qui peut en faire la preuve tout seul, chez lui, en quelques jours.

    Que la médecine officielle réussisse à détourner la population de cette panacée naturelle simplement en l’ignorant est l’une des preuves les plus évidentes de l’obscène manipulation de la santé publique par le lobby pharmaceutique.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/05/07/nationaliser-le-pharmaceutique/

    Pierre JC Allard