Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / Non classé / Comment se fait-il que les prix montent toujours? ? Partie 3.

Comment se fait-il que les prix montent toujours? ? Partie 3.

Ce billet fait suite ? la partie 1 et la partie 2 qui ont ?t? publi?s au cours des derni?res semaines.

Pourquoi est-ce qu?un taux de change fluctue??

? court terme, les taux de changes sont influenc?s par les flux mon?taires entre les pays (commerce international, investissement, tourisme, etc). Par contre, ? long terme, les taux de changes sont influenc?s par les diff?rences d?inflation entre les pays. Pour comprendre cela, il faut vous rappeler que l?inflation signifie la perte de pouvoir d?achat d?une monnaie.

Par exemple, si l?inflation est de 5% aux ?tats-Unis et de 3% au Canada, cela signifie que le pouvoir d?achat du dollar am?ricain perdra 5% de son pouvoir d?achat alors que le dollar canadien perdra 3% de sa valeur. Dans ce sc?nario, il serait normal de voir le dollar canadien s?appr?cier par rapport au dollar am?ricain puisque le pouvoir d?achat du huard s?am?liore par rapport ? celui du ??green back??.

Supposons que le taux de change initial ?tait de 1 dollar canadien pour 1 dollar US et qu?un paquet de gomme se vendait initialement $1 dans les deux pays. Apr?s que l?inflation se sera manifest?e, ce paquet de gomme pourrait se vendre $1.03 au Canada et $1.05 aux ?tats-Unis. Cela implique un taux de change d?environ 1.0194 dollars am?ricains pour un dollar canadien. Le taux de change du dollar canadien par rapport au dollar am?ricain se serait donc appr?ci? d?environ 1.94%.

Par cons?quent, si un pays cr?e beaucoup de monnaie sur une p?riode donn?e g?n?rant ainsi beaucoup plus d?inflation que les autres, le taux de change de sa devise va se d?t?riorer par rapport aux autres devises. ? noter que sur les march?s des changes, ce n?est pas seulement l?inflation pass?e qui compte, mais aussi l?inflation anticip?e par les march?s.

Est-ce que le gouvernement devrait intervenir pour faire baisser le taux de change et ainsi favoriser les exportations? Non! Pour ce faire, le gouvernement devrait cr?er de la monnaie domestique et la vendre sur le march? des changes contre des devises ?trang?res. Cela mettra de la pression ? la baisse sur la devise locale ce qui rendra les exportations de ce pays moins ch?res aux yeux des ?trangers, qui th?oriquement importeront davantage de biens de ce pays. On peut donc dire que la comp?titivit? des exportateurs de ce pays s?am?liore (temporairement) lorsque la devise se d?value.

Cependant, les citoyens de ce pays doivent maintenant payer plus cher pour les biens qu?ils importent d?autres pays ?tant donn? la perte de pouvoir d?achat de leur devise. Or une baisse du pouvoir d?achat des individus ?quivaut ? un appauvrissement. Cette politique aurait donc comme impact d?appauvrir l?ensemble des citoyens au profit des exportateurs, ce qui est injuste.

De plus, au bout d?un certain temps, l?inflation engendr?e par la cr?ation de monnaie fera augmenter les prix locaux, et donc les co?ts de production des exportateurs, ce qui fera en sorte de r?duire leur comp?titivit? sur les march?s ?trangers. Ce sera donc le retour ? la case d?part, mais avec une devise d?pr?ci?e et donc des d?importations plus dispendieuses.

Un taux de change qui s?appr?cie est une tr?s bonne chose. ?a augmente notre pouvoir d?achat en tant que consommateurs, mais aussi en tant qu?investisseurs. Ces investissements favorisent l?innovation, l?am?lioration de la productivit? et la cr?ation de richesse. Cela peut parfois cr?er des changements dans le structure de l’?conomie, lesquels peuvent mener ? certains bouleversements. Il ne faut cependant pas r?sister ? ces changements, qui sont in?vitables de toute fa?on. Au Qu?bec, suite ? l’appr?ciation du dollar canadien survenue au cours des ann?es 2000, beaucoup d’emplois manufacturiers ont ?t? perdus, mais ils ont ?t? remplac?s par des emplois dans d’autres secteurs et la population y a gagn? au change puisque le ch?mage a diminu? et l’?conomie a ?t? prosp?re.

Pourquoi est-ce que les taux d?int?r?t fluctuent?

Un taux d?int?r?t sert ? r?mun?rer un ?pargnant. Les humains pr?f?rent g?n?ralement consommer quelque chose tout de suite plut?t que dans 1 an. Par exemple, si vous n?avez pas de micro-ondes et que je vous permettais d?en obtenir un gratuitement, il est fort probable que vous pr?f?reriez l?avoir tout de suite plut?t que dans un an. Il est donc normal qu?une chose vaille moins dans un an que maintenant.

Donc si je vous pr?te de l?argent, il est normal que je veuille ?tre r?mun?r? car cet argent a plus de valeur pour moi maintenant qu?au terme du pr?t. Il faut donc que je sois compens? pour la perte de jouissance de cet argent pour la dur?e du pr?t.

Le taux d?int?r?t que j?exigerai de vous sera influenc? par plusieurs facteurs?:

-????????? Tout d?abord, si beaucoup de gens ?pargnent, il y aura beaucoup d?argent ? pr?ter; autrement dit l?offre de cr?dit sera ?lev?e. Selon la loi de l?offre et la demande, une offre plus ?lev?e fait g?n?ralement baisser les prix; donc plus il y a d??pargne disponible, moins le taux d?int?r?t sera ?lev?.

-????????? En revanche, si beaucoup de gens d?sirent emprunter, la demande de cr?dit sera ?lev?e. Selon la loi de l?offre et la demande, plus la demande est ?lev?e, plus le prix sera ?lev?, donc le taux d?int?r?t augmentera.

-????????? L?autre facteur influen?ant le taux d?int?r?t sera mes anticipations d?inflation. Si j?anticipe un taux d?inflation de 5%, cela signifie que je m?attends ? ce que le pouvoir d?achat de l?argent que je vous pr?te diminue de 5%. Je voudrai donc ?tre compens? pour cela, autrement je m?appauvrirais ? vous pr?ter de l?argent. On peut donc dire que plus les anticipations d?inflation sont ?lev?es, plus le taux d?int?r?t sera ?lev?.

-????????? Finalement, l?autre d?terminant important des taux d?int?r?t est la prime de risque. Le taux d?int?r?t que j?exigerai de vous sera plus ?lev? si vous ?tes un ch?meur que si votre salaire annuel est de?$200,000, car le ch?meur repr?sente un profil plus risqu?. Il est donc normal de vouloir ?tre compens? pour ce risque ? l?aide d?un taux d?int?r?t plus ?lev?.

Ceci ?tant dit, les taux d?int?r?t ne sont g?n?ralement pas laiss?s ? eux-m?mes, au gr? du march?. Le gouvernement, ? travers la banque centrale, tente de les influencer; c?est ce qu?on appelle la politique mon?taire. La mise en oeuvre de cette politique est effectu?e par la banque centrale, qui utilise les diff?rents moyens ? sa disposition pour influencer le rythme de cr?ation de monnaie.

En faisant acc?l?rer la cr?ation de monnaie, la banque centrale fait augmenter la quantit? de cr?dit?en circulation. Cette augmentation artificielle de l??pargne disponible fera g?n?ralement baisser les taux d?int?r?t. L??pargne r?sultant de cr?ation de monnaie est bien entendu artificielle, mais les march?s ne font pas la diff?rence. ? Cependant, la banque centrale doit faire attention, car si elle acc?l?re trop la cr?ation de monnaie, les anticipations d?inflation augmenteront, ce qui fera augmenter les taux d?int?r?t.

L?objectif des politiques mon?taires modernes est de maintenir l?inflation dans une fourchette de 1% ? 3% par ann?e. Pour y arriver, la banque centrale doit calibrer la vitesse ? laquelle la monnaie est cr??e par le syst?me.

Qui b?n?ficie de l?inflation et qui en souffre?

Tel que d?montr? dans mon exemple de l??le d?serte, le premier b?n?ficiaire des nouveaux coquillages est celui qui les re?oit en premier. Pas besoin de chercher loin pour trouver quels sont les plus grands gagnants de la cr?ation de monnaie?: ce sont les banques commerciales. Celles-ci ont le pouvoir de convertir des dettes en actifs et de g?n?rer un rendement sur ces actifs. Une bonne partie des profits des banques sont donc r?alis?s gr?ce ? la cr?ation de monnaie.

L?autre groupe qui en b?n?fice sont les emprunteurs, puisque tel que d?montr? dans la section pr?c?dente, la cr?ation de monnaie fait baisser les taux d?int?r?t. Qui sont selon vous les plus gros emprunteurs de la soci?t?? Ce sont les gouvernements! Ainsi, la cr?ation de monnaie permet aux m?nages, aux entreprises et surtout aux gouvernements de s?endetter en payant un taux d?int?r?t maintenu artificiellement bas par la cr?ation de monnaie.

Cons?quemment, il n?est pas surprenant de constater que les niveaux d?endettement aient constamment augment? durant les derni?res d?cennies. En fait, aux ?tats-Unis, si on additionne les dettes des m?nages, des entreprises et du gouvernement, celles-ci totalisent pr?s de 400% du produit int?rieur brut! Ce chiffre ?tait de moins de 150% ? la fin de la Deuxi?me Guerre Mondiale. La cr?ation de monnaie facilite le cr?dit et favorise l?endettement.

Le cas du gouvernement est particuli?rement int?ressant. Les politiciens adorent d?penser puisque ces d?penses leurs permettent de mousser leur popularit? et de faciliter leur r??lection. Pour d?penser davantage, les gouvernements n?h?sitent pas ? s?endetter; d?o? le besoin de la cr?ation de monnaie pour maintenir les taux ? de bas niveaux.

Dans le m?me ordre d?id?es, les entreprises dont les produits et services sont g?n?ralement achet?s en s?endettant (immobilier, infrastructures routi?res ou autres, voitures, meubles, v?hicules r?cr?atifs, etc) b?n?ficient de la cr?ation de monnaie puisque celle-ci fait mousser leurs ventes.

L?inflation ne fait pas que des gagnants; les perdants sont tr?s nombreux. Il y a d?abord les salari?s dont le salaire croit moins vite que l?inflation. Si l?inflation a ?t? de 5% cette ann?e et que votre salaire n?a ?t? augment? que de 2%, vous ?tes dor?navant plus pauvre de 3% puisque le pouvoir d?achat de votre salaire aura diminu?.

Il y a aussi les ?pargnants, qui voient le pouvoir d?achat de leurs ?pargnes fondre en raison de l?inflation. Si vous avez de l?argent dans votre compte-ch?que ? la banque et que l?inflation est de 5%, la valeur de cet argent aura diminu? de 5% chaque ann?e. Un retrait? qui re?oit une rente fixe s?appauvrit chaque ann?e en cons?quence de l?inflation.

La baisse du pouvoir d?achat de la monnaie qu?engendre l?inflation ne signifie pas que ce pouvoir d?achat dispara?t. Comme je le d?montrais dans mon exemple de l??le d?serte, les nouveaux coquillages ne modifient pas la quantit? de richesse sur l??le, mais influencent plut?t la r?partition de celle-ci. Donc, si vous avez $100 dans votre compte de banque durant un an et que l?inflation est de 5% cette ann?e, la perte de pouvoir d?achat qui en r?sulte, en l?occurrence $5, n?est pas disparue. Ce $5 a simplement ?t? indirectement subtilis? par quelqu?un d?autre; en l?occurrence les banques et les emprunteurs.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Espace-Temps 33

  L’attente se fait un peu « longue » mais en espérant de bénéficier de l’apport des ...