Accueil / T Y P E S / Articles / Colorants, conservateurs alimentaires, ces additifs qui ne vous veulent pas du bien

Colorants, conservateurs alimentaires, ces additifs qui ne vous veulent pas du bien

? thinkstock.

La surpopulation de la plan?te n?est pas sans cons?quence sur notre quotidien, et plus particuli?rement sur notre sant?. Pour nourrir toutes ces bouches, il a fallu produire plus, plus vite, ? coups d?engrais et de pesticides. Du coup, les polluants ont ?galement envahi nos assiettes. S?ils ne sont pas les seuls imputables, il serait na?f de croire que ces additifs n?ont pas d?impact sur notre sant?. D?ici 2030, le nombre de cancers devrait augmenter de 75%, selon le Centre International de Recherche sur le Cancer.

Comment en est-on arriv? l??
A force de pousser la production, nos aliments ont perdu de leurs saveurs, on y a donc ajout? des ar?mes et des exhausteurs de go?t, mais aussi des colorants pour leur donner meilleure mine. On y a ensuite encore additionn? des conservateurs pour allonger leur dur?e de vie. Chaque jour, en Europe, plus de 300 additifs sont ainsi utilis?s. La plupart sont consid?r?s comme inoffensifs, mais sont-ils r?ellement sans risque ?Des risques accrus
Si, par certains aspects, nous avons gagn? en s?curit? sanitaire, certains conservateurs plus r?cents sont devenus sources d?allergies et d?intol?rances alimentaires. Il est cependant utile de rappeler que les additifs naturels sont utilis?s depuis l?Antiquit?. Tout comme les ?pices qui servaient ? outre ? relever le go?t ? ? colorer les mets.

Les additifs modernes, eux, ont ?t? d?velopp?s afin de produire en plus grande quantit?, stocker plus longtemps, am?liorer la texture, l?aspect ou le go?t et les adapter aux pr?f?rences des consommateurs. La cons?quence ? Une perte de leur valeur nutritive, de go?t et d?aspect, en somme une perte de qualit?. Et quand on ajoute que de nombreux consommateurs s?alimentent essentiellement de plats cuisin?s, on multiplie encore l?ingestion de ces produits.

Les risques sur notre sant? sont multiples: des sympt?mes allergiques, ? l?hyperactivit? des enfants, en passant par la suspicion de canc?rog?n?se. Outre le fait que les m?thodes d??valuation sont controvers?es, il faut bien comprendre que les additifs ayant des effets toxiques ne sont pas forc?ment interdits, mais se voient simplement attribuer une dose journali?re admissible exprim?e en milligrammes par kilo de poids corporel et par jour. Mais comment ?tre s?r que le consommateur ne d?passe pas ces limites sans s?en rendre compte?

Et quels sont les effets additionnels de ces substances sur l?organisme? Par exemple, l?aluminium est pr?sent dans de nombreux additifs, or l?aluminium est reconnu comme toxique pour le syst?me nerveux. Comment d?s lors ne pas d?passer la dose journali?re maximale? Des ?tudes ont notamment d?montr? que les interactions entre plusieurs additifs influencent la croissance des cellules nerveuses, etc.? Parmi les 40 additifs les plus dangereux, on compte: l?aspartame, la saccharine, les nitrites et nitrates, les sulfites, les benzoates, certains antioxydants comme les gallates ou les BHT/BHA, sans oublier de nombreux colorants, etc.

Comment ?viter les additifs toxiques?
Un exercice p?nible vous attend au d?but de votre d?marche pour une alimentation plus saine: le d?cryptage des ?tiquettes. Si ce travail vous semble laborieux, sachez que vous apprendrez rapidement ? rep?rer les additifs toxiques. Pour vous aider dans votre changement d?habitudes alimentaires, le livre ??Les additifs alimentaires?? (Editions Jouvence) r?pertorie la liste des additifs les plus dangereux, apporte conseils et astuces pour consommer et manger mieux, vous apprend ? lire une ?tiquette avec l?oeil de l?expert.

Un tableau des principaux additifs couramment repris dans notre alimentation vous permettra ?galement de comprendre leurs fonctions, leur niveau de toxicit? et les aliments concern?s. Il ne vous reste plus qu?? mettre en pratique ces bonnes r?solutions alimentaires.

? thinkstock.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le travail: une valeur périmée

Le travail à plein temps pour un salaire fixe n’existe que depuis une bonne centaine ...