Accueil / T Y P E S / Articles / Coke en stock, (XV) : le Honduras, du c?t? de chez Swan

Coke en stock, (XV) : le Honduras, du c?t? de chez Swan

On l?a vu, le march? du transport de la drogue fluctue. Il suffit qu?un gouvernement d?cide d??tre plus strict, ou de s??quiper d?une police plus performante, ou de machines de d?tection ou de poursuite plus sophistiqu?es pour que les trafiquants r?agissent et prennent les devants en ouvrant de nouvelles voies. Depuis deux ans, c?est tr?s net en ce qui concerne le Honduras, devenu la terre d?entr?e privil?gi?e vers le Mexique, d?sormais. Les vols ne se dirigent plus vers Ha?ti ou Saint-Domingue pour p?n?trer le march? am?ricain?: ils se dirigent directement vers le Mexique, pour atteindre en d?finitive le m?me but. Evidemment, dans ses changements, les accords changeant entre les diff?rents grands cartels jouent un jeu important. Il suffit qu?un baron change de t?te pour que le flux change de sens ou de direction. Aujourd?hui, en tout cas, c?est au Honduras qu?ont atterri un nombre incroyable d?appareils, sur le m?me mod?le souvent que ceux partants en Afrique, mais lest?s de moins d?essence? et de davantage de drogue.

Aujourd?hui, donc, on assiste ? un?net recentrage du flux,bizarrement cette fois encore sur le pays le plus ??am?ricanis?, dot? d?un gouvernement corrompu, o? le pr?sident lui-m?me a une partie de sa famille impliqu? dans le trafic. En 2007, on d?nombre 132 vols vers la R?publique Dominicaine, route traditionnelle, mais aussi 46 d?j? vers l?Am?rique Centrale directement et avant tout vers le Honduras. Le Honduras, ou l?ann?e derni?re on a not? pas moins de 15 grosses saisies de drogue ? partir d?avions, tous de petits ou moyens mod?les, monomoteurs ou bimoteurs. Les trois quarts on ?t? d?couverts ? la suite de crashs, les trafiquants cherchant visiblement ? se poser, sur des terrains de fortune, quitte ? laisser l?avion sur place et ? l?incendier eux-m?mes si besoin ?tait. Voir l?enfouir comme nous le verrons ?galement. La succession d?atterrissages r?ussis ou pas cette ann?e l? est en effet effarante.

Car ?a n?a pas vraiment de fin au?Honduras, auquel tiennent tant les am?ricains (on comprend mieux pourquoi si la CIA est derri?re une bonne partie du trafic?!),?: le 28 janvier 2009, c?est sur l??le d?Utila qu?un avion est saisi. A bord, 1800 kilos de drogue. Le mod?le?: encore le m?me, un?Cessna Conquest?YV2028. Encore un, aper?u sur une vid?o?! Arrriv?s de nuit, les pilotes s?en ?chappent vit fait. On retrouve deux bateaux rapides sur la c?te et pour 25 millions de dollars de drogue laiss?s dans l?appareil?! La presse met aussit?t en cause le ministre de l?air du pr?sident Zelaya.Le 23 f?vier 2009, les autorit?s de Farallones Colon?saisissent un petit bimoteur. Avec des bidons d?essence ? bord?: et plus de 1400 kg de coca?ne, un record pour ce type d?avion?! C?est ? nouveau? un Cessna Conquest 441. Un de plus?! D?cid?ment, on a bien cern? quel est l?avion-type du trafic?! Enregistr? au?V?n?zuela bien s?r !?Dans un reportage assez sid?rant, on d?nombre pas moins de 12 appareils crash?s ou atterris ? la sauvette, tous bourr?s de drogue.?Un magazine hondurien en dresse la carte exhaustive que nous fournissons en bas de cet article. Les avions se sont tous vautr?s, d?s la c?te pass?e, ? Brus Laguna, Warunta, Iriona, Farallones Colon, La Masica, Jocon ou El Negrito. Ou sur deux iles, celles de Guanaja et d?Utila. Un seul est all? plus loin ? l?int?rieur du pays, ? San Francisco de Becerra. Un petit Cessna 172 avec 500 kilos de coke ? bord.

Le 28 mai, ? Olanchito Jocon, dans le Yoro, c?est un Rockwell 695 JetProp 980?? aile haute immatricul? YV2175 qui se pose sur une route. Encore un ??v?n?zuelien?? au registre m?me trafiqu? avec un autre macaron grossi?rement ajout? en dessous.. A bord, 8 gros bidons bleus et tout une tuyauterie. Toujours la m?me technique. Et 500 kilos de coca?ne. L?appareil est connu?: en novembre 2007, on l?avait photographi? ? Panama.?A c?t? de l?avion abandonn? un ?norme 4?4 ? la calandre pli?e, ?l a suite d?une course-poursuite avec les autorit?s. Quatre occupants sont arr?t?s?: Jose Leon Nu?ez Urbina,?Jos? Humberto Rodriguez Urbina, Hermes, Ramon Sabill?n Baide et?Jimmy Martinez Navarro. Ils sont tous colombiens?!

Le?23 mars 2009, c?est un Cessna 172, immatricul? HR-AVG,?de San Marcos de Col?n, ??Choluteca, qui se crashe. Deux pilotes sont arr?t?s?:?Luis Antonio Sierra Caballero, 45 ans,?habitant Tegucigalpa, le pilote, et Santos Edgardo L?pez?40 ans, originaire de Brus Laguna, (d?partement de Lempira), le copilote. A bord de l?appareil, 15 colis contenant?450 kilos de coca?ne.

Le 10 mars 2009, c?est un?Beechcraft C-55 Baron qui s??crase ??El Negrito, et?s?embrase,dans le d?partement du Yoro, toujours au Honduras. A bord, une tonne de coca?ne. L?avion ?tait poursuivi par deux h?licopt?res et un avion de la DEA am?ricaine. L?avion provenait du Venezuela et se rendait aux ?les Bahias (au Honduras).

En avril, c?est un Piper?PA-23-250 Aztec num?ro N21922 (ici ??Cascais au Portugal !) qui se vautre en bordure de plage au d?collage. Il appartenait ??Atlantic Flight Group Inc, de Miami, puis ??Wickersham Dale Edward de?Kissimmee en Floride. Celui-l? est tr?s int?ressant?: il a longtemps ?t? gar? en Floride aux c?t?s d?un Short 360 dont le moteur gauche avait pris feu en 2001. Or ce Short appartenait ???Skyway Entreprises, qui en avait deux,?le?N379MQ et le?N382MQ ex American Eagle, ex G-BMXU (anglais). American Eagle est la ligne r?gionale d?American Airlines, souvent soup?onn?e d??tre le paravent d?activit?s de la CIA. Le Short 360 est un type de visiteur habituel au Honduras, comme ici?? la Ceiba.

Le 18 mai, un avion atterrit ??San Francisco de Becerra, dans le d?partement d?Olancho. Les riverains voient arriver plusieurs voitures pour le d?charger. Selon leur description, c?est un monomoteur de type Cessna contenant?500 kilos maximum. On cite alors l?atterrissage de 7 avions les six derniers mois?: on est sur un rythme mensuel d?arriv?es?!

Le 12 octobre, un petit avion entr? sur le territoire ? Raya, dans le d?partement d?Olancho, pr?s de?La Mosquitia, a ?t??aper?u par plusieurs riverains. L?avion n?est pas retrouv? tout de suite?: il est bien atterri sur?une piste de fortune, mais on l?a incendi? et on l?a?. enterr? !

Le 19 octobre, c?est un?Piper Arrow III YV 4427 du V?n?zuela, qui a atterri sur le bord d?une route d?gag?e, et a surtout tomb? dans le foss? en raison sans doute des pluies. Le commentateur dit ? dans d?autres cas, les trafiquants en arrivent ? couper les arbres au bord des routes pour pouvoir atterrir sans encombre??. Pr?ts ? tout, d?cid?ment.

Le 21 octobre 2009, c?est un?Antonov 28 de PZL?cette fois, une premi?re, ? Olancho. L?appareil est immatr?cul??au v?n?zuela YV 1769. C?est l?ex?YV-1147CP, ST-GWA, ES-NOA, UR-28759, CCCP-28759? un ex?avion militaire remotoris??! Vu ici en Ukraine en 1993. Avant de devenir l?avion de?parachutistes v?n?zueliens en?YV-1147CP?!?L?appareil ? un sacr? historique derri?re lui. L?avion ?tait interdit de vol au Bahrein en 2007?. immatricul? au Soudan, dont l?op?rateur ?tait une firme appel?e?G. WINGS, en Pologne?! Interdit de vol au Barhein, un avion? polonais volant au Soudan?? Cela sent fort le coup des fausses attributions de registre?! L?aurait-on se poser ici ? A?Myzany ??Au Kenya, remarquez, ??Lokichoggio, on trouvait encore le 31 janvier 2009 deux Antonov 28 Moldaves n??ayant pas retrouv? de propri?taires.. car?interdits de vol aussi. Au Darfour, on en avait vu en 2007 encore comme ce?ST-AWH de chez?TET.?On retrouve un autre TET ici auCongo ? Shabundaen 2006 ou a?Bunia en 2003...

Le 26 octobre, la Warunta,?dans la jungle de la Mosquita, l?arm?e de la?115th Infantry Brigade. dirig?e par le?Colonel Roger Abraham Maldonado?d?couvre un dr?le de cimeti?re. Celui d?un?cimeti?re de carcasses d?avions,incendi?s par leur propri?taire et creus? par la contrainte par les habitants alentour?: il y a l? une bonne douzaine d?appareils?! Certains parfois jet?s dans des marais?! Il y aussi des restes d?h?licopt?res mais surtout ce qui semble bien ?tre un?. Antonov 28. On change de cat?gorie l??! On tombe aussi sur des ampoules, reli?es par des fils ?lectriques? le balisage d?une piste sauvage, de toute ?vidence? selon un spotter, la turbine visible sur une des photos est celle d?un?Aero Commander. La d?couverte confirme le principe majeur de la vague d?envahissement du pays?: les avions porteurs ne sont que des vecteurs, qui n?ont aucune valeur aux yeux des trafiquants. Et sont donc sacrifi?s sur place?! Les voyages sont des aller-simple, tous, sans exception?!

Pr?s de l?, ? Palacios, une bande d?atterrissage?de plus de 5000 pieds, id?ale. A?Brus Laguna, une compagnie officielle fait du charter maison ? cet endroit.?Avec un?Let 410 Tch?que. L?Antonov 28 s?explique?! C?est avant tout une soute id?ale ! Et bizarrement encore une fois, un avion typique des ??black ops?? am?rcaines?! Pourquoi donc avoir incendi? et enterr? un tel avion?? D?autres atterrissages ont eu lieu au Honduras, mais pourquoi avoir d?truit ce mod?le et des h?licopt?res??

Le 5 d?cembre c?est un crash dans la commune de Punta de Ocote, qui tue un jeune motocycliste de 18 ans, Israel Mart?nez Euceda?: l?avion est?tomb? en pleine rue?! C?est le?HK-4324-G, un?Cessna T303?Crusader or il porte le m?me num?ro qu?un?Cessna 402 d?Aviocharter Colombia?: on retombe avec lui sur les fausses attributions de registres a?ronautiques ch?res aux trafiquants (et ? la CIA?!).

Et c?est aussi sur l??le d?Utila, encore, o? s?est ?cras? le 10 mai un autre appareil. Un biturbopropulseur plus imposant, un?Bae?3212 Jetstream 32, pr?s de l?a?roport?d?Utila, dans les Iles Bahia. Il y a?un mort et deux bless?s. Tous trois Columbiens?: le pilote Jeison Fernando, le co-pilote Luis Garcia, et Bejarana Hernandez, le m?cano d?c?d?.?L?avion, immatricul??YV1467, s?est crash? en panne d?essence, apr?s avoir tourn? plus de deux heures au dessus de l??le?! Il est en?miettes. Sur un des clich?s on distingue sur son fuselage un?drapeau v?n?zu?lien. A bord, on d?couvre 1 500 kg de coke. Mieux encore, quand on fouille son histoire, on d?couvre que l?avion ?tait consid?r? comme disparu dans la jungle depuis deux mois?! Lors de son convoyage, en effet, le 31 mars 2009, entre?Metropolitano International Airport?et Carora il a disparu des radars et n?a soudain plus donn? signe de vie. Il venait juste d??tre vol??! L?arrestation du commanditaire des neufs avions achet?s aux deux firmes de St Petersburg, en Floride, oblige-t-il d?sormais les trafiquants ? trouver ailleurs leur mat?riel de transport favori?? Peut-?tre bien?!

L?avion d?Utila montre une autre pratique?: quelques heures avant le crash, le ferry de l??le, ??Utila Princess ?? a rep?ch? en mer un agent de police local,?Kader Urbina,?accroch? ? ? un bidon de plastique bleu. L?homme d?clare qu?il venait de?Roatan quand son bateau a chavir?? Le lendemain, on retrouve deux de ses compagnons accroch?s eux ? un bateau retourn?. Pour la police c?est clair?: les toris hommes ont avou? venir de la Celba avec un ?quipage de cinq hommes au total, et pour elle c??taient ceux qui devaient guider l?atterrissage de l?avion et le ravitailler en essence. Ne les ayant pas trouv?s, l?avion sans guide au sol s?est crash??! Utila et le Honduras sont bien devenus une nouvelle plaque tournante, qui inaugure de nouvelles pratiques coordonn?es.?La technique avait ?t? d?crite en juin 2007, o? des p?cheurs locaux de la?La Mosquitia?s??taient substitu?s ? des trafiquants ?bateau rapide pour aller ? la p?che aux f?ts de drogue?

A?Roatan, le 4 nombre 2006, d?j? on avait d?couvert 2 tonnes de drogue descendus d?un Cessna. Le boucan fait par l?avion pendant son remplissage d?essence avait alert? la police, qui avait arr?t? 12 personnes ce jour l??: 4 Columbiens, dont les deux pilotes, et 8 Honduriens. Parmi eux, 6 officiels de la tour de contr?le de l?a?roport?!?Ce pays est comme l?Afrique de l?Ouest?: la corruption y r?gne en ma?tre?! Et jusqu?aux plus hauts rouages de l?Etat?! A c?t? de l?, un?bateau rapide ?tait d?couvert? En 2006 aussi, d?j?, un jet avait ?t? d?couvert abandonn? sur l?a?rodrome de la capitale Tegucigalpa. Un?Gulfstream immatricul? XB-JPL. Appartenant selon l?enqu?te de la Prensa men?e par le courageux ?v?que Luis Santos de Copan, l?avion appartenait bien ? El Chapo Guzman, qui d?tient une?villa hypergard?e ? El Spiritu. L?homme qui fait r?gner la terreur au Mexique habite au Honduras?! Selon l?ambassadeur am?ricain?Charles Ford, ??c?est en raison des succ?s obtenus en Colombie et au Mexique que le Honduras est devenu plaque tournante du trafic???: il y a mieux comme analyse sans doute?!

L??pilogue de ses entr?es massives de drogue se situe un matin devant un ?cole, le 8 d?cembre 2009?: celle o? arrivait?Julian Aristides Gonzalez, l?ancien g?n?ral ? la t?te de l?antidrogue, un?homme int?gre et droit? abattu?l?chement en pleine rue de 11 coups de pistolet, juste apr?s avoir d?pos? sa petite fille. Une ex?cution dans les r?gles des cartels, men?e ? moto. L?homme devait prendre sa retraite dans deux mois, et venait sur l?ann?e de saisir plus de 5 tonnes de coca?ne?! Les trafiquants rappelaient ? leur fa?on que c??taient bien eux les ma?tres du pays. Selon?Julian Aristides Gonzalez, Hugo Chavez en personne ?tait impliqu? dans le trafic.???Soit il est incapable?; le gouvernement v?n?zu?lien, soit il est complice??, avait-il d?clar? peu de temps avant sa mort au Time. Ce qui r?sume parfaitement la question?!

Car au Honduras, ?a ne date pas vraiment d?hier non plus, le trafic et les assassinats. L?histoire est bien document?e?: c?est en 1983 d?j? qu?un rapport des narcotiques am?ricains,???l?US Customs Investigative?Report???de 144 pagesd?crivait l?usage de C-47 (Dakotas) et de C-54 (DC-6) volant du Honduras vers les Etats-Unis, li?s ? un trafiquant redoutable du cartel de Medellin,?Juan Matta Ballesteros, et sous le nom de?SETCO Aviation.?Juan Ram?n Matta Ballesteros, ?tait un agent du DFS mexicain, qui avait travaill? avec?Cubain Alberto Sicilia Falc?n, devenu agent de la CIA mexicain. Ballesteros s?occupait de deux march?s ? la fois?:?celui de l?opium de?Guadalajara, dans le r?seau de Miguel Angel F?lix Gallardo, et celui de la coca?ne, comme repr?sentant du cartel de Medell?n. Il ?taient tous le soutien du g?n?ral?Policarpo Paz Garc?a, le dernier g?n?ral ? avoir dirig? le pays, et financ?rent donc son coup d??tat de 1978. Leur plus grand soutien n??tant autre que?Gustavo ?lvarez Mart?nez, l?homme ? la t?te du Public Security Forces (FUSEP), les forces sp?ciales de police secr?te hondurienne. Il sera abattu en 1989, apr?s avoir ?t? consultant pour la?Rand Corporation. Paz Garcia restera lui c?l?bre pour son infamant?Battalion 316, entra?n? par la CIA, un des groupes paramilitaires parmi les pires qu?ait connu le continent.

D?j? aussi ? l??poque, la drogue ?tait cach?e dans des exp?ditions de poisson s?ch?. En 1994, un second rapport,?celui du DOD (-Department?of Defense-) et un suppl?mentaire de la CIA de l?Office of the Inspector General and Investigations affirmait que c??tait d?sormais des?Antonov 32 ukrainiens qui ?taient utilis?s enremplacement des C-47. Le d?partement de la justice US en avait identifi? 15, tous vendus au Panama et la Colombie entre?1993 et?1996?! Une enqu?te de la justice ukrainienne, saisie apr?s l?arrestation de pilotes ukrainiens, avait conclu ? un vaste trafic en provenance du Panama et de la Colombie.

Tout le travail d?investigation, remarquable, du S?nat US avait ?t? men? par le s?nateur John Kerry, futur candidat ? la pr?sidence US. Les avions avaient ?t? achet?s ? un broker,?DIACSA, pr?sid? par?Alfredo Caballero, qui ?tait en cheville avec?Floyd Carlton, un trafiquant li? ? Manuel Noriega. SETCO avait import? 410 kilos pour une valeur de 2,6 millions de dollars de l?l?poque. L?autre firme impliqu?e ?tait Vortex, install?e ? Miami, qui deviendra?Universal Air Leasing. Son pr?sident, Michael Palmer?avouera avoir fait entrer 120 000 livres de coca?ne en 1977 aux USA. L?avion utilis? servait aussi au transport de Marijuana?: c?tait le?N22VX (ancien N3434F et c?d? ensuite ??World Air Leasing Corp), suspect? d?avoir d?barqu? en une seule fois 8,6 tonnes de marijuana au Nouveau-Mexique en septembre 1986. L?avion avait ?t? achet??125 000 dollars, en cash?!

Le 4 avril 1987, CBS news r?v?lait toute l?histoire. En 1985, un des pilotes des Contras, Frank Moss, avait cr?? sa propre entreprise,?Hondu Carib, pour livrer lui aussi les Contras. En mai 87, son avion est inspect? ? Charlotte en Louisiane?: on y d?couvre des traces de Marijuana et il est saisi. Trois ans avant, il avait en fait cr?? une autre compagnie,?Atlas Aviation, avec laquelle il avait aussit?t apr?s repris ces trafics. Le 28 avril 1987, un fax est envoy? par Moss ? deux agents de la CIA?: dans le dossier de Kerry sur les contras ce sera une des preuves de l?implication directe de l?agence dans le trafic de drogue. L?avion alors utilis? par Moss ?tait le fort discret?N50314.?Un des meilleurs agents anti-drogue,?Celerino Castillo III, a re?u un jour l?ordre de Bush p?re de ne pas conduire plus loin son enqu?te sur les cartels et les liens avec Oliver North. Il a racont? l?histoire dans son livre ??Powderburns?: Cocaine, Contras, and the Drug War ? (chez Mosaic Press, 1994).

Ce dont ne parle pas non plus Ford, ce sont les revendications am?ricaines sur l??le de Swan, ??l??le du guano??(dont elle est couverte), o? les am?ricains ont install? d?s 1946 une station de radio destin?e au d?part au guidage de leurs avions, puis une station m?t?o. En 1960, 28 am?ricains vivent sur le rocher, ainsi que 19 honduriens, et c?est ? ce moment-l? que les USA choisissent d?y installer un ?norme ?metteur de 50?000 watts pour arroser La Havane de musique, mais aussi de propagande anti-castriste. Tout de suite, on se doute de qui ? on ? faire?: le propri?taire de la radio est une entreprise appel?e?Gibraltar Steamship Company , une soci?t? qui ne poss?de aucun bateau ? vapeur ni de bateau du tout.?La station devient?Radio Swan, la Voz International del Caribe?puis change de nom en 1961 pour devenir Radio America et au final venir installer ses quartiers ? Miami. C?est bien entendu la radio de la CIA?: ??elle fut pr?sent?e comme une radio commerciale (effectivement exploit?e par une soci?t? commerciale, appartenant en sous-main ? le CIA).?Formellement, elle fonctionnait en ??vendant du temps d?antenne??. Ses clients ?taient cependant tr?s particuliers?; c??taient les diff?rentes composantes du Frente Revolucionario Democratico (FRD), une f?d?ration de mouvements de cubains anticastristes r?fugi?s aux Etats-Unis??. Les Etats-Unis on longtemps revendiqu? le bout de rocher, au nom du premier d?couvreur, un am?ricain.

L?avion?cit?, finalement saisi par le gouvernement , a une histoire int?ressante?:?celle d?une entourloupe gouvernementale. Il est d?abord le N900CE de?Cashman Equipment Corp, Boston MA, puis le?N555LG d?Integrity Aircraft Inc, puis le?N51TJ de?Tyler Jet LLC en 1999, puis le?N667CX d??Air LLC?en 2000 (ici?photographi? en 2004). Et devient le?XB-JPL en 2005. L?avion est auparavant attach? ? l?a?roport de?New Canaan, pr?s de Sairfield, dans le Connecticut sous le num?ro?N667CX. Le 28 novembre, il est achet? par un d?nomm??Mario Alberto Andrade Mora, au vendeur, le broker?Oslo Express Iic, soci?t? dirig?e par John B. Kjekstad. Lors de la transaction,?Mario Alberto Andrade Mora est repr?sent? par?Carlos Ruelas Garc?a,?l?envoy? d???AeroFox??, une ??Sociedad An?nima de Capital Variable??. Une clause particuli?re est ?crite dans le contrat?: l?avion n?a pas le droit de circuler au Mexique sans l?autorisation express d?un repr?sentant du vendeur,?Omar Mercado L?pez. Qui de cette mani?re reste encore son propri?taire v?ritable?! Le contrat de Mora ne lui donne pas l?usufruit complet de l?avion?! Sinon, c?est 950 000 dollars d?amende ? payer parait-il?! L?avion est donc? mexicain, et ne peut pas circuler librement?!!!?Le 24 f?vrier 2006, pourtant, l?avion quitte le Mexique pour le Honduras, emmen? par ses deux pilotes?Carlos Messner et Federico Rivielo. A peine arriv?, et alors qu?Omar Mercado L?pez le r?clame d?j?, les deux pilotes pr?textent une?d?faillance m?canique survenue ??l?a?roport Toncontin de?Tegucigalpa, pour ne pas rentrer ? leur base. Vite d?clar? abandonn?, l?avion est mis aux ench?res 250 000 dollars seulement, que s?empresse de r?gler le groupe?SCF, dans lequel on soup?onne de hauts fonctionnaires honduriens.

Pour beaucoup, en effet, c?est?Mario Alberto Andrade Mora, au contrat d?achat mal r?dig?, qui ainsi ??offert?? l?avion a?Manuel Zelaya Rosales, qui en h?rite ? un prix tr?s (tr?s) inf?rieur au march?. En ?change de quoi?? Mora n?aurait-il pas ?t? le repr?sentant d?El Chapo Guzman plut?t???L?avion vaut en r?alit? 2 millions de dollars?. il devient alors?XB-JPL et a comme d?tenteur depuis le ??Ministerio Publico de Honduras???sous le num?ro HR-AUJ.?Manuel Zelaya Rosales?ne pourra m?me pas s?en servir pour quitter le pays lors du coup de force de la junte militaire?: r?fugi? au Salvador (en voiture) il devra emprunter un Falcon pour tenter de revenir. L?histoire de ce Gulfstream finalement subtilis? par un gouvernement en dit long sur la d?cr?pitude du pays. Comment, ? partir de tels actes, voulez-vous saisir les avions des trafiquants?? R?sultat, les 3/4 des juges du pays, en cas de saisie, d?cident de rendre leurs biens aux d?linquants s?ils sortent de prison. R?sultat, des avions bloqu?s parfois plusieurs ann?es revolent? pour alimenter ind?finiment le circuit?!!!

L?histoire r?cente semble donner raison ? la th?se du vol d?avions comme nouvelle technique. Sc?nario similaire en effet, le lundi 11?Janvier?2010 sur l?a?rodrome de Barcelona, au V?n?zuela. Trois hommes habill?s de noir entrent et d?clinent leur nom et ce qu?ils sont?:?Pedro Torres (un pilote), Carlos Tamayo?(un copilote) et Andrew Alvarez (leur unique passager). Des faux papiers, en r?alit?. Et embarquent aussit?t ? bord d?un Beech-Raytheon 300 de num?ro de s?rie?FA-123 (HP 1457) et portant les num?ros ext?rieurs N1844S appartenant ??: Stephens Group Inc, de Little Rock, dans l?Arkansas (?)? l?avion d?colle et se dirige vers?Higuerote, dans l??tat de Miranda au Venezuela. La tour de contr?le essaie de rentrer en contact avec l??quipage?: en vain. On ne reverra jamais l?avion, qui vient lui aussi d??tre vol?. Plus de trace sur l??cran radar?: il a d?j? plong? au ras des arbres ou de l?eau et a disparu. On devrait logiquement le retrouver bient?t dans une exp?dition, peut ?tre bien transatlantique. Volant ??558km/h en croisi?re?avec?3763?km d?autonomie -sans r?servoir suppl?mentaires-?avec 4 passagers, pouvant emporter 13 personnes, il fait en effet un tr?s beau candidat ? la travers?e?!!!

Au total, en 2009 au Honduras, on a donc eu 12 crashs ou atterrissages, ayant provoqu? 10 morts parmi les pilotes ou les trafiquants, 6 arrestations et? 3,488 tonnes de drogue saisies. N?oublions pas que la fili?re du Honduras est ancienne?: c?est l? que Barry Seal avait ?t? arr?t? en 1979 pour la premi?re fois, en transportant une arme et l? aussi o? il avait rencontr? son second,?Emile Camp de Slidell?(en Louisiane).?Emile Camp se tuera le 20 f?vrier 1985 quand son avion?s??crasera ? Fourche Mountain, au nord de la Mena. A bord d?un?Piper PA-34-200T Seneca II immatricul? N8658E. Des Piper, il y en avait trois?: le?N8658E, le N8275T et le N8049 Z, tous peints exactement pareil, avec des noms de code internes? japonais.?A s?exercer ? voler bas et ? tester les d?tections radars de la base. Peints pareils, les avions ?taient compl?tement interchangeables. Les avions ?taient enregistr?s ? Boward County? en Floride. La Rich Mountain ?tait le lieu d?un?nombre important de crashs. Le mauvais temps et la mauvaise localisation ?tant responsables ? 90% des accidents.

Au Honduras, le trafic risque fort d?augmenter dans les mois ? venir?: le15 f?vrier, la R?publique Dominicaine d?clarait avoir mis en place un centre de commandement anti-drogue, avoir achet? (au Chili?!) quatre avions performants pour pourchasser les trafiquants (des?Super Tucanos, id?aux pour la r?gion?avec vis?e nocturne?!) et surtout avoir achet? un radar, le tout install? ??San Isidro Airbase . Huit autres Tucanos neufs devraient arriver en plus en juin prochain. Le radar est?d?origine isra?lienne, c?est un IAI-ELTA, valant 34,6 millions de dollars. Le m?me qu???Cayo Hueso, en Floride. Le radar qui manquait ? toute la r?gion, et le genre de chose que devrait s?offrir les pays africains cit?s dans cette enqu?te, s?ils veulent intercepter les arrivages de drogue.

Et comme cela est sans fin, le 22 juillet 2010 ; c?es un Piper 31 Navajo qui se pose ? Brus Laguna, ? 600 km ? l?est de Tegucigalpa le long de la fronti?re avec le Nicaragua, avec ? bord 450 kilos de drogue et des bidons d?essence vides (27 barils de carburant !) : l?appareil est appr?hend?, car il avait ?t? suivi. Pendant l?op?ration deux hors-bord, deux t?l?phones satellites, un fusil et une mitrailleuse ont ?galement ?t? saisis selon la police hondurienne? l?appareil, sur les clich?s, n?arborait aucune marque de reconnaissance : l?emplacement habituel de son num?ro avait ?t? masqu?. On n?en a pas encore fini avec le trafic !

-le livre sur Radio Swan,???Fr?quence Miami??, d?Eduardo Belgrano Rawson, se lit comme un roman hilarant. Il est paru chez?Actes Sud en avril 2007. A savourer, sur l?absurdit? des politiques?!

-tout le dossier de la CIA sur radio Swan est ici?:

http://www14.homepage.villanova.edu?

Un superbe reportage photo sur les avions de Miami encore visibles en 1986 et dont pas mal ont particip? au trafic est ici..On notera la pr?sence de Trans-Air-Link corp, appel?e TAL? le Vortex?d?crit y est.

http://www.michaelprophet.com/Miami?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCXCV) : la situation pendant le Covid19

La pandémie a changé les choses, y compris chez les trafiquants qui se sont vite ...

One comment

  1. avatar

    Aucun des commentaires à cet article n’étant pertinent au sujet ni n’ayant une valeur littéraire ou d’information justifiant son transport vers l’Ile du Diable ils ont tous été déclarés indésirables.

    VE