Accueil / L O C A L I S A T I O N / AFRIQUE / Coke en stock (VI) : avion oubli?, pilote connu, les deux Guin?es

Coke en stock (VI) : avion oubli?, pilote connu, les deux Guin?es

On a d?j? vu deux beaux cas d?esp?ce de transport transatlantique de drogue d?origine colombienne vers l?Afrique de l?Ouest. Il y a quelques mois auparavant, on en ?tait rest? au transfert par sous-marins artisanaux. Aujourd?hui, il semble que les trafiquants aient choisi de passer la vitesse sup?rieure en choisissant des avions gros porteurs ? r?actions ou de petits avions de tourisme bourr?s d?essence. Reste l?avion d?affaire pour VIPs qui n?a pas encore servi pour le trafic. C?est chose faite, remarquez, au milieu de l??t? 2008, avec un autre avion encore. Et un autre pays ?galement. Apr?s le Mali, la Sierra Leone, place ? la Guin?e Bissau, voisine de la Guin?e-Conakry.

Le 12 juillet 2008, un avion immatricul? N351SE , un Gulfstream G1159B de 1969, cens? apporter des m?dicaments destin?s aux militaires du pays se pose lui aussi en catastrophe en Guin?e Bissau, en pr?textant lui aussi un incident technique. Il y a bien une m?thode d?acc?s qui a ?t? mise au point, quel que soit l?avion ou le pays. L?avion est aussit?t entour? de militaires, et deux pilotes et un m?canicien sont ? bord.?:?Carmelo V?squez Guerra, Carlos Luis Justiniano N??ez et Daniel Aguedelo Acevedo.?L?avion appartient ??LB Aviation Inc, install? ? Yorklin, dans le Delaware, un village perdu de 300 habitants entre?Hockessin et Greenville, la patrie de?DuPont. A bord, plus de 600 kilos de coca?ne. La DEA et Interpol sont pr?venus mais n?arrivent que cinq jours plus tard (un f?cheux hasard??)?: la drogue a alors disparu?! La police avait ?t? emp?ch?e durant tout ce temps de monter ? bord, une interdiction men?e par les militaires locaux.???Les agents de la douane avaient ?t? emp?ch?s d?acc?der ? bord de l?appareil et ? la cargaison transport?e et cela avait augment? les suspicions ? propos des produits transport?s??,?pr?cisait le procureur g?n?ral du pays, Amine Michel Saad.

L?avion est un Gulfstream assez ancien, c?est le 64eme seulement produit (le premier de la s?rie II a vol? le?2 octobre 1966?!)?et?qui a aussi port? le n?N940BS. Mais aussi N43RJ,N95SJ,?N940BS, N950BS,?N341NS, N95SV, bref un habitu? de la valse des ?tiquettes, photographi? souvent ? Fort Lauderdale, symptomatique de malversations possibles. On retombe sur la Floride?! Il avait re?u le droit de se poser en provenance des forces a?riennes du pays,?selon le procureur toujours, et de l?aviation civile de?Guin?e Bissau. L?avion venait d?Espagne, pour apporter des ??m?dicaments?? aux militaires, para?t-il. Trois jours apr?s, l?avion avait tent? de r?d?coller, mais le m?me probl?me technique persistait, le forcant ? revenir sur place. On pense plut?t qu?il venait d?ailleurs et partait en fait en Espagne? Le 17, l? ASENA lui interdisait de quitter le territoire, sur d?cision d?un juge, ainsi que le G5-JIA venu lui pr?ter assistance, ce m?me jour.. Ce dernier ?tait l?ancien?C-GWXD canadien, un tr?s (tr?s) vieux Fokker 300M d?Air Africa Associates, une compagnie totalement inconnue. Vu ici ??Segunda-Feira, ? Rio de Janeiro, le?16 mars 2009 : lui aussi aime les travers?es de l?Atlantique, visiblement (on l?a vu aussi ? Lyon et ? Gen?ve). Et de le pister pourrait ?tre passionnant?: dans cette pi?ce de th??tre, le second r?le pourrait d?tenir des indications pr?cieuses. L?avion, dans les ann?es 80, travaillait pour l?ONU sous le num?ro?HB-AAZ. Affr?t? par Balair, une soci?t? suisse ayant comme base??J?rusalem, ?a ne s?invente pas?!

Les enqu?teurs saisissent quand m?me sept t?l?phones satellitaires ? bord du Gulfstream. Leurs relev?s indiquent que l?avion venait du Panama, de Tocumen, en fait, et non d?Espagne, avec de l??quipement sanitaire, para?t-il. Il avait ?t? photographi? ? Fort Lauderdale sous une autre livr?e le 3 mars 2008, quatre mois seulement avant. Une livr?e bien ressemblante en fait, comme si on s??tait content? de repeindre le dessous pour changer l?apparence ext?rieure de l?appareil.?Un de ces plans de vol?du 21 mai 2008 indiquait qu?il volait de Fort Lauderdale ??Las Americas ? Saint-Domingue : ?tait-il alors en train d?j? de pr?parer sa travers?e?? Ou de charger sa cargaison?? Toujours est-il qu?il ne rentrera plus jamais aux Etats-Unis apr?s cette date?!

Et pourquoi donc l?avoir repeint ainsi?? Car sa livr?e d?origine est fort similaire ? cet appareil. Un autre Gulfstream, le N?75 de la s?rie, num?rot? N211SJ et appartenant ? Mobarak Aircraft LLC, vu en mars 2007 sous ce nom. Il suffit de peindre le dessous seulement couleur bordeaux pour obtenir le N351SE?!?La soci?t? est ?videmment une soci?t? de Floride, r?sident ? Fort Pierce.?Or Mobarak Aircraft ? une sp?cialit? : la peinture?! Justement?! L?appareil, soup?onn? d?avoir servi au trafic de drogue au V?n?zuela avait ?t? carr?ment saisi et donn? ensuite?? l?arm?e v?n?zuelienne, qui l?avait rebaptis? 0010, pour s?en servir comme avion de VIPs pour ses g?n?raux. Il avait ?t? photographi? ? Caracas ??La Carlota (General Francisco Miranda)?en juin 2008 encore. Des spotters malins l?avaient pris en photo auparavant avectrois autres prises de guerre des v?n?zueliens (Un Cessna Citation num?ro 2470 et deux Aero Commander). Tel quel, si on ne r?pertorie pas le num?ro de s?rie de l?appareil, il se pourrait donc tr?s bien aussi que l?appareil soit celui saisi par Chavez et simplement ? moiti? repeint?: seule sa pr?sence ou non sous sa robe ancienne et sa pr?sence au sein de l?arm?e permettrait d??luder la question. On ne doit pas exclure non plus l?id?e. La comparaison des deux appareils (voir le montage en bas de cette page) est ?difiante. On n?a jamais pris Chavez pour l?ange qu?il se pr?tend ?tre parfois. A noter aussi que ce?N351SE ressemble comme deux gouttes d?eau ? un appareil d?j? d?crit ici?: le?N475LC, celui du kidnapping d?islamiste italien par la CIA? L?, il n?y a plus que la d?coration de queue comme diff?rence.

Mobarak poss?dait d?autres appareils dont le N500MA, un Gulfstream de m?me type, G1159B. Et Mobarak est justement et effectivement sp?cialis? dans la? peinture d?appareils, ? t-on constat?. Reste ? savoir s?ils avaient du Bordeaux comme teinte au fond de leur atelier?! En tout cas, on a bien cherch? en m?me temps ? le camoufler, et en m?me temps ? le laisser reconnaissable cet appareil?: dans quel but???Celui d?induire en erreur, ou de laisser planer le doute?! Peindre ? moiti? avec les caches sur les filets argent?s et gris de peinture du mod?le pr?c?dent requiert plus de temps que de repeindre l?avion en totalit??: ceux qui ont fait ?a ont donc une autre id?e derri?re la t?te que de simplement changer la couleur de l?appareil?! Il y a donc une volont? manifeste dans ce camouflage assez soign?.?Du travail de pro?!

L?enqu?te men?e par le procureur et un juge de Guin?e Bissau va vite d?montrer ce dont on se doute?: les militaires de l?a?roport ?taient bien dans le coup et on tout fait pour emp?cher la saisie de la drogue qui leur ?tait donc destin?e. Tr?s vite aussi, l?emprise du gouvernement sur l?affaire va ?tre d?montr?e ?galement.?L?enqu?te de la police va ?tre en effet d?sastreuse pour le pouvoir en place. Elle indique tout de suite nomm?ment comme commanditaire Ousmane Cont?, le fils a?n? du pr?sident Lansana, de Guin?e (et non de Guin?e Bissau) d?c?d? en 2008.?Le 24 f?vrier 2009, l?affaire ?clate en effet au grand jour dans le pays voisin?: Ousmane Cont? est arr?t? et il avoue aussit?t sa participation ? un trafic de drogue?:????Je reconnais ?tre impliqu? dans le trafic de drogue en Guin?e (Conakry). C?est vrai je suis dans cette affaire de drogue, je le reconnais, mais je n?en suis pas le parrain??.?L?homme affirme ? la presse?avoir une cassette r?sumant tous les coups tordus de ces anciens alli?s. Il semble d?cid? ? tout balancer, fa?on cassette M?ry. Arr?t? et molest? on le croit mort. Le 5 mars, il est oblig? de faire une mise au point en affirmant que les rumeurs sur son d?c?s sont infond?es.

Dans cette affaire,?en r?alit?, il y en a un qui a vite compris l?int?r?t ? se saisir de l?histoire. C?est?Moussa Dadis Camara, le nouveau leader de la junte de Guin?e qui a pris le pouvoir ? la mort de?Lansana?Cont? p?re, qui n?h?site pas ? interwiever en direct ? la t?l?vision deux pilotes colombiens arr?t?s?! A chacun son programme de t?l?-r?alit??! Ousmane Cont??n?est pas le seul inculp? en Guin?e Bissau?:?le capitaine Rui Na Flack et le lieutenant Augusto Ar mando Balanta, qui avaient ?t? pris en flagrant d?lit de transfert des 634 kg de drogue, sont aussi de la f?te.?Tous accusent ?galement lors de leur inculpation?Tagm? Na Wai?,?l?ancien?chef de la police militaire?devenu?chef d??tat-major des arm?es, comme ?tant ? la base du trafic. Tout l?entourage pr?sidentiel de Guin?e Bissau et de Guin?e est gangr?n??: ??Outre Ousmane Cont?, un autre fils du feu g?n?ral?pr?sident, Ansoumane, Cont? ainsi que son beau fr?re, Saturin Bangoura et m?me la premi?re dame, Henriette Cont?, sont d?nonc?s par des pr?sum?s narcotrafiquants.?? Plus loin encore,?Les Afriques ajoute?:??Selon des informations relay?es en Afrique de l?Ouest, les aveux des narcotrafiquants et de Ousmane Cont?, vont plus loin que la hi?rarchie polici?re, militaire et administrative de la Guin?e et touche directement des ?lites en Guin?e Bissau et ?clabousse quelques palais pr?sidentiels de la r?gion. Une cassette des aveux complets aurait ?t? confisqu?e.?? Difficile de faire pire, il me semble. Cette fois, le scandale touche d?j? deux ?tats voisins. Et a des ramifications jusqu?au Niger et au S?n?gal?!

Mais le 2 mars 2009, la donne avait chang? quelque peu en Guin?e Bissau avec l?assassinat du pr?sident?Joao Bernardo Vieira?par des militaires qui l?avaient rendu responsable de l?assassinat, justement, de celui de Tagm? Na Wai?, tu? le 1er mars 2009. Les deux se d?testaient cordialement depuis des ann?es, et le pays avait depuis sombr? dans le plus complet chaos. La constatation lapidaire ? faire est que les militaires dirigent v?ritablement le pays et veulent imposer leur loi, c?est une ?vidence?: la dictature est proche. Et ce dans les deux pays. On en est persuad? ? entendre aujourd?hui le mot ??crime contre l?humanit? ? propos de certaines de leurs exactions.?157 morts dans un stade de Conaky, en Guin?e, nous annonce?Fatou Bensouda, du CPI. Cette partie de l?Afrique est ? feu et ? sang.?R?sultat, victimes de factions et de vieux conflits ethniques, ils se d?vorent entre eux, ces militaires assoiff?s de pouvoir politique?: en?moins de 10 ans, trois chefs?d?Etat major de l?arm?e de Guin?e Bissau?ont ?t? assassin?s dans le pays?:?Ansumane Mane (en 2000),Verissimo Correia Seabra (en 2004) et?, (on vient de le voir)?!

Selon certaines informations, le 26 f?vrier 2008, un avion similaire, ou peut-?tre bien le m?me, ?tait arriv? trois jours seulement avant l?assassinat de?Tagme Na Wai. L?avion s??tait pos? et avait red?coll? quatre heures ? peine apr?s (direction l?Espagne et Marbella??), mais l?a?roport n?avait rien gard? comme preuve de son passage. Le m?me jour, 200 kilos de drogue avaient disparu d?un hangar de la Marine nationale de Guin?e-Bissau. On avait vu ce jour-l? certains soldats rest?s loyaux ? l?ancien pr?sident charger ? bord la drogue.?L?attaque du 23 novembre 2008?contre ??Nino?? Vieira.?avait ?t? pr?c?d?e par une tentative de coup d?Etat?organis?e, justement, par le chef d??tat-major de la Marine bissau-guin?enne, l?amiral?Am?rico Bubo Na Tchuto. L?homme avait du fuir en Gambie, ? la suite de sa suspension par le gouvernement? On le voit, on a bien assist? ? une passe d?armes et ? un r?glement de comptes m?lant les politiques et l?arm?e.???Des observateurs de la sc?ne politique bissau-guin?enne n?excluent pas l?hypoth?se que l?assassinat du chef d??tat-major, ainsi que du pr?sident de la R?publique soit un m?nage effectu? ou ordonn? par des parrains de la drogue, en ?tablissant une liaison entre les assassinats de Bissau au d?c?s du fils de l?ancien pr?sident guin?en, Ousmane Conteh, pass? ? table la semaine derni?re au sujet du trafic des narcotiques dans la sous-r?gion.???Affirmait la presse, en, tablant comme beaucoup sur le d?c?s du fils de l?ancien pr?sident. Drogue et Etat, intimement li?s.?En 2006,?674 kg de coca?ne saisis par l?Etat de Guin?e-Bissau avaient disparu myst?rieusement du Tr?sor public?

Le pays est cette fois bien secou??:?le ministre des T?l?coms, l?ancien ministre de l?int?rieur et de la S?curit?, mais aussi l?ancien Directeur national de la police routi?re, et surtout le directeur G?n?ral de l?Office de lutte anti-drogue en personne, Bakary Thamit Mara, sans oublier le chef de la Brigade de r?pression du banditisme, Victor Traor?, sont aussi arr?t?s?: tous ont particip? au trafic?: c?est bien une gangr?ne g?n?rale ? la t?te du pays?! Et la situation rappelle par trop celle de la Colombie au temps d?Escobar, d?sormais?! Michael?Bernardo Vieira soutenait ouvertement le trafic.?La pr?sence du responsable de l?anti-drogue et de la brigade anti-banditisme explique facilement les interceptions rat?es et la drogue qui se fait la malle en trois jours. Mais ce n?est pas cela qui explique un autre ph?nom?ne tout aussi inqui?tant., qui d?montre ? quel point les rouages du pays sont bloqu?s.

Car dans toute l?histoire, et dans toutes les personnes incarc?r?es,?il manque un personnage important.?Carmelo Vicente V?zquez Guerra,?l?un des trois pilotes arr?t?s, qui n?est autre que le propre fr?re du pilote du fameux?DC-9 de Ciudad del Carmen, dans l?Etat du Campeche,?Miguel Vicente V?zquez Guerra, celui de?SkyWay et de Royal Sons Motor Yacht Sales d?guis? en avion gouvernemental?! Le DC-9 lest? de 5,5 tonnes de coke?! C?est bien l? l?un des grandes surprises de ce nouvel arrivage, qui relie directement ces affaires ? de plus anciennes, dont nous nous??tions d?j? fait l??cho ici-m?me. On tourne autour de la m?me mafia, celle qui a Miami comme plaque tournante et Mohammed Atta comme visiteur r?gulier?! Et comme d?habitude dans ce genre d?affaires, certains, comme Atta, vont se faire la belle, incognito. Car Carmelo Vicente V?zquez Guerra?va b?n?ficier d?un coup de main inattendu en la personne du juge guin?en,?Gabriel Djedju. Celui-ci, en aout 2009?va lui accorder la libert? provisoire, ? lui et ??ses deux complices qui ne se font pas prier pour quitter le pays et partir vite fait direction le Malawi. Le juge est aussit?t limog?, mais notre pilote et ses compagnons sont ibres?! Comme son c?l?bre frangin, celui qui a franchi les rangs de l?arm?e mexicaine incognito (nous y reviendrons?!). Incroyables histoires, qui sentent toutes le versement de gros bakchichs?! Incroyable?!! Tous au dessus des lois, quel que soit le pays?!

Heureusement, on avance un peu et on apprend par exemple lors de l?enqu?te men?e comment se passaient les transferts. Parfois les avions n?allaient pas jusque l? c?te et s?arr?taient dans l?archipel des?Bijagos, juste en face de la Guin?e Bissau, o? se touve une minuscule bande d?atterrissage, utilis? ? une ?poque par un antique?Antonov-2 pour faire le trajet vers l??le deBujaque. Ou d?barquaient plus ? l?est, ? Cacine. On apprend aussi que le 26 f?vrier 2009 encore, trois jours ? peine avant l?assassinat de?Tagme Na Wai, un avion s??tait pos? au m?me endroit que le Gulfstream, le jour o? 200 kilos de drogue saisis pr?c?demment avait disparu. On y avait vu des militaires rest?s fid?les ??Joao Bernardo Vieira charger la drogue dans l?avion?!?M?me chose un peu plus au sud, en Guin?e?: entre ao?t et Septembre 2009 encore, un petit Cessna monomoteur s??tait souvent pos? ? Faranah dans la ville de Boke, ? 268 km au nord de la capitale Conakry, avec ? son bord de la drogue?: Boke est l?une des villes les plus proches de la Guin?e Bissau, et l?avion provenait lui aussi des Bijagos.

Comme ?pilogue, on apprenait le 16?d?cembre 2009 que l?avion v? n? zu? lien retenu de puis juillet 2008, ?tait d? sor mais pro pri? t? de l?Etat bis sau-gui n?en, par un ar r? t? sign? par le Pro cu reur g? n? ral de la R? pu blique. L?Etat faisait ce qu?avait fait Chavez avec un avion ?quivalent (? moins que ce ne soit le m?me?!). Mais on constatait aussi un autre ph?nom?ne qui explique beaucoup de choses?: si l?avion avait ?t? saisi, c?est pour en esp?rer de l?argent ? la revente. Sur les 183 millions de dollars promis par les organisations internationales pour aider la Guin?e-Bissau ? enrayer le trafic de drogue, en effet, seuls 2 millions avaient ?t? vers?s en mars 2009?: il n?y a pas que les trafiquants pour freiner la lutte sur place?!!! L?Express dressait le bilan fort justement?:???pour l?Alg?rien Sa?d Djinnit, repr?sentant du secr?taire g?n?ral des Nations unies en Afrique de l?Ouest, la tuerie de Guin?e-Bissau s?apparente ? un avertissement que le reste du monde ne peut ignorer?: Les narcotrafiquants ont ?tabli dans tous les Etats c?tiers des comptoirs qu?ils peuvent activer ? tout moment. Au risque d?embraser la r?gion.???En Guin?e et en Guin?e Bissau, d?j? a feu et ? sang, on l?a vu, la drogue est un fort mauvais carburant social, on le sait. Mais un excellent incendiaire pour provoquer l?intervention de pays ext?rieurs au nom du devoir d?ing?rence? les avions apporteraient-ils ce carburant?? Les deux pays s?enfoncent, en tout cas.

Et le bilan est lourd, pour la Guin?e notamment?:???bien que l?on ignore la quantit? exacte de drogue qui circule via la Guin?e, Sakho Moussa Camara, le nouveau directeur de l?OCAD, a expliqu? ? IRIN que plus de 1 000 kilos avaient ?t? saisis dans le pays, en 2007. Le bureau, a-t-il ajout?, a ?galement saisi 7 499 kilos de drogue entre le 19 ao?t et le 15 septembre 2008.????L?accroissement du tonnage inqui?te, mais ce qui inqui?te bien plus c?est la corruption?:???Je me bats non seulement contre les trafiquants de drogue, mais aussi contre certains membres de la police et de l?arm?e guin?ennes, qui s?enrichissent gr?ce au trafic de drogue??, a indiqu? ? IRIN M.?Camara de l?OCAD, ajoutant?: ??Vous n?imaginez pas ? quel point certains barons de la drogue sont bien ?tablis [ici?; ils agissent] sous les yeux des repr?sentants de l?ordre, et [sont] prot?g?s par de hauts responsables??.?On ne peut pas ?tre plus clair.

D?autres lieux d?atterrissages sont r?pertori?s, qui ne sont pas sur la c?te mais en profondeur des terres d?sormais??: ??Selon le responsable de l?OCAD dont le nom n?a pas ?t? divulgu?, la drogue quitte la Colombie ? bord de petits avions Cessna, qui volent ? une altitude de 2 000 m?tres, pour ?viter d??tre d?tect?s par les radars. Ces avions atterrissent, souvent la nuit, dans des villes comme?Faranah, dans le centre de la Guin?e, ? 455 kilom?tres de Conakry, et de l?, la drogue est achemin?e sous haute surveillance jusqu?? la capitale, o? elle est entrepos?e, a-t-il indiqu?.?En ao?t et septembre, de petits avions Cessna, charg?s de drogue, ont atterri ??? de nombreuses reprises?? ? Faranah, et dans la ville de Bok?, 268 kilom?tres au nord de la capitale, selon le responsable??.?Et l? encore, on a d?couvert les m?mes compromissions?:???Les habitants de la r?gion ont averti l?OCAD le 4 septembre, lorsqu?un petit avion charg? de drogue a atterri ? Bok? au milieu de la nuit. L?information a abouti ? l?arrestation du gouverneur, du maire, d?un commandant de l?arm?e, du commissaire central et du contr?leur a?rien, selon le responsable du minist?re de la S?curit?. Tous sont actuellement d?tenus ? Conakry en vue d??tre interrog?s??.?C?est bien une confirmation de gangr?ne g?n?ralis?e.

Des voix s??l?vent aujourd?hui pour d?noncer clairement les liens du pouvoir avec la drogue?:???le?capitaine Moussa Dadis Camara?savait bel et bien que des cartels de la mafia sud am?ricaine fournissaient r?guli?rement?des cargaisons de coca?ne ? son ami et fr?re d?arme, Ousmane Cont?. Dadis savait aussi que toutes les livraisons de coca?ne ? son??ami???taient achemin?es vers Conakry sous haute escorte militaire (?)?Dadis sait comment se faisait ? Bok? et ? Faranah, l?approvisionnent en k?ros?ne de ces petits avions Cessna bourr?s de coca?ne en provenance de l?Am?rique latine apr?s la livraison de??la marchandise??du?Parrain???pr?cise adroitementGuineepresse.info, bien au courant des lieux m?mes du trafic. Et mettant en cause???Ousmane Cont?, fils de narco-pr?sident??,?selon lui. Le journal termine par une sentence sans appel?:???D?s le d?part Dadis avait choisit son camp?: celui de d?fendre de la famille du d?funt pr?sident guin?en Lansana Cont? et ses cartels de la mafia sud am?ricaine et nig?riane.??Les deux Guin?es de 2010, c?est bien la Colombie des ann?es 70-80. Cons?quence premi?re?: le 22 janvier 2010, la Guin?e Bissau s?en remettait ? un autre pays, et signait un accord avec les USA pour rouvrir une ambassade, ferm?e depuis 1988, et???sign? ce jeudi un accord qui va permettre l?envoi d?un procureur am?ricain qui va travailler conjointement avec le mi nist?re public dans la lutte contre le trafic de drogue et le crime organis?.?Est- ce la?bonne solution?? D?une certaine mani?re, c?est l?abandon d?une forme de souverainet?.?Incapable de r?gler le probl?me, le pays s?offre ? un autre. ?a tombe bien, il n?attend visiblement que ?a?

Conclusion?: dans certains pays d?Afrique de l?Ouest, ce sont les narco-trafiquants qui font aujourd?hui la loi, et m?me pas la junte au pouvoir,?qui ne peut que composer avec.quand elle ne se d?chire pas entre militaires. La r?gion, c?est simple, est devenue l?Am?rique du sud des ann?es de Pablo Escobar, avec la m?me violence end?mique. On retourne quarante ans en arri?re. Un trafic ?norme a ?t? mis en place, et personne n?arrive ? l?endiguer. Les ann?es terribles du Cartel de Medellin recommencent, dans d?autres pays?: en Afrique cette fois.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le gardien de toutes insomnies

  L’enchanteur des ténèbres Il était une fois Yves, un homme perdu parmi ses semblables. ...

26 Commentaire

  1. avatar

    @ Morice,

    Merci infiniment d’écrire autant d’horreurs sur moi dans tous les supports. Car à ce rythme les gens vont se battre pour voir un peu de la Bête Demian West. Ne vous privez pas j’en redemande. En plus c’est très mal écrit, comme j’aime que vous écrivez… (K) (I) (L)

  2. avatar

    Lâchez-moi les baskets : cette série vous passe à 12 000m, laissez la vous survoler en la FERMANT.

  3. avatar

    Je vous assure tous les deux que vous devriez écouter Personne

    À la télé vous seriez fabuleux

    C’était un conseil de Manfred Gravinoir

  4. avatar

    allez vous faire voir ailleurs, le Vendéen de service…

    • avatar

      Morice,

      Vos imprécations provoquent ici un effet tout contraire aux situations que vous avez connues sur Agoravox. Ici, plus vous agressez, et plus vous ennuyez ! Et moins on viendra vous lire. Et comme vous n’avez plus aucun autre support pour vous exprimer, vous serez enfin contraint au calme. Vous en sortirez meilleur, l’Artiste le sait, et il s’en amuse, tout comme je m’en amuse. Vous êtes trop drôle et surtout quand vous vous mettez en colère tout seul. (K) (I)

  5. avatar

    « Vos imprécations provoquent ici un effet tout contraire aux situations que vous avez connues sur Agoravox. »

    Cessez d’y venir déjà ça sera ça de gagné; Tout’ façon n’avez vous pas écrit pas très loin que les auteurs sur les sites citoyens sont des cons ?

    Ah, vous aussi vous écrivez aussi dans un site citoyen ? Ça fait un peu con; le mec qui écrit pour des cons selon lui venir constamment relancer les autres collégues qui doivent donc être aussi des cons selon ses critères. Bref, vous parlez à des cons tout le temps, West. C’est qui qui a a dit ça ses derniers temps ? Que tous les autres que lui sont des cons ? Un homme dont vous avez dressé la couronne de lauriers et qui en est ce soir à un record inégalé d’impopularité présidentielle. A force de prendre tout le monde pour des cons, West : comme vous, quoi.

    • avatar

      Je crois enfin avoir compris votre problème de perception, vous me confondez avec Sarkozy, et ça explique tout. C’est un peu névrotique non ? (I) (L)

  6. avatar

    West, cessez donc vos imbécilités : j’y ai eu droit 2 années, vous n’allez pas recommencer. Vos amis « découverts récemment » de disons.fr vous traitent déjà de « clown à chemise bleue » alors que vous étiez allé vous plaindre chez eux du traitement reçu chez Agoravox : vous n’y aurez pas fait long feu; et ici, ça s’éternise déjà bien trop je trouve. Vous n’avez rien à dire, vous n’évoquez que la taille démesurée de votre nombril et vos pseudos talents de dragueur, alors laissez donc le blog pour cons parler aux cons, puisque c’est comme ça que vous décrivez vos collègues et vos lecteurs… Y’en a marre de votre trollisme, West : si vous n’avez rien à foutre, allez donc tringler votre dernière conquête virtuelle, mais; de grâce, évitez-nous les détails.

    • avatar

      Je comprends que vous vouliez vous convaincre que je n’essuierais que des conquêtes virtuelles, car imaginer ma réalité serait trop douloureux pour vous et ce serait certainement tout votre monde et votre raison qui s’effondreraient. Quant à Disons.fr, je n’y ai jamais posté ni un commentaire et encore moins un article, pour la raison qu’ils les auraient censurés. Tout comme si vous le pouviez, vous exerceriez toute censure contre moi ici, comme vous l’aviez demandé sur Agoravox. Je trouve juste qu’il y a trop d’écart entre vos articles et vos commentaires.

      C’est la raison pour laquelle, d’ailleurs, je doutais que Revelli écrivait ses propres articles, car ses commentaires étaient truffés de fautes de français, quand ses articles étaient toujours sans faute, enfin pas trop…^^

      Il est clair, que des larbins finissent le travail de pseudo-rédacteurs comme vous, Morice et Revelli. Il suffit de comparer les articles aux commentaires.

      En clair, je vous accuse de ne pas écrire vos articles. C’est ma conviction et je pourrais le prouver à l’aide d’exemples frappants. Je vais voir si j’ai le temps de perdre mon temps à ça…mais ce serait rigolo ! (K) (I) (L)

    • avatar

      J’espère que j’ai été assez méchant pour que vous trouviez encore ce matin une raison de vivre intensément ce XXIème siècle. Et que vous saurez me répondre un commentaire bien dégueux-sur-lui comme le meilleur « Brown Sugar » des Rolling Stones, mais pitié ! mettez-y plus de fantaisie, et moins de lieux communs. Prouvez enfin que vous seriez un auteur. Rien qu’un peu… (O) (P) (H)

  7. avatar

    @ La majorité silencieuse

    Vous, qui ne vous exprimez jamais, trouvez-vous que ces échanges un peu redondants entre Morice et DW – qui a mon avis ecrivent pourtant plein de choses intéressantes – devraient être laissés ici pour la couleur locale, où être déplacés tout de suite vers l’Ile du Diable où des dizaines de commentaires semblables attendent d’être mis en ordre, au point que je devrai payer une ressource pour les classer ? Exprimez vous, le client est roi (D)

    V.E

    • avatar

      Les commentaires n’ayant aucun lien avec le contenu de l’article, pourrait être repliés comme sur AV.

      Le lecteur intéressé (c’est envisageable) pourrait (si c’est faisable) cliquer sur un seul bouton, pour déplier TOUS les commentaires ‘border-line’ (j’espère que les commentaires réellement excessifs sont supprimés). Tous ou aucun, c’est mon avis tranché à la Hache.

    • avatar

      2 remarques :
      1) ce repliage s’appliquerait donc aux 3 commentaires ci-dessus et inclus.

      2)Ça me coûte assez de faire faire partie d’une « majorité silencieuse », mais ça passe, je vous prierez de bien vouloir répondre à la requête de V.E.

    • avatar

      Quoi ? vous pensez qu’on devrait replier un commentaire qui pose la question de l’originalité de l’auteur ? Quand c’est une question fondamentale.

      Vous laissez entendre que vous vous moquez complètement de savoir si un auteur est bien l’auteur.

      C’est sûr que c’est de la hache menu ! (K) (I) (L)

    • avatar

      @ Franckie La Hache

      Merci pour votre suggestion. Mon expérience personelle sur avox a été que replier un commentaire équivalait a le mettre rouge et à le souligner, mais c’est une hypothèse a considérer . Est-ce que d’autres la soutiennent ?

      V.E

  8. avatar

    « C’est la raison pour laquelle, d’ailleurs, je doutais que Revelli écrivait ses propres articles, car ses commentaires étaient truffés de fautes de français, quand ses articles étaient toujours sans faute, enfin pas trop… »

    vous continuez ici ce que vous avez fait là-bas ; chercher à discréditer la rédaction qui vous a viré. Le problème, c’est que vous allez recommencer ici. Et ça, personnellement je n’en ai aucune envie. Vos propos sont HONTEUX :il vous a offert une tribune pendant près de 4 ans… avant d’avoir à vous virer pour vos injures et vos menaces répétées.

    « être déplacés tout de suite vers l’Ile du Diable » = oui, le lecteur d’ici n’a pas à se taper le passé sulfureux de Demian West, saboteur de forums et de sites.

  9. avatar

    « En clair, je vous accuse de ne pas écrire vos articles ».

    Un rédacteur ici à t-il le DROIT d’affirmer cela sans aucune preuve ? La semaine dernière pour lui j’étais « islamiste » et habitait dans une famille d’islamistes, mes proches auraient été musulmans, aujourd’hui je n’écris pas mes textes : il DIFFAME, comme il a diffamé sur Agoravox, faute toujours d’avoir des éléments critiques à apporter à ce que j’écris : il est à l’origine de toutes les rumeurs de ce genre sur Agoravox. Et il RECOMMENCE ICI, pareil. Ce TROLL n’arrêtera jamais. JAMAIS, il n’existe qu’en enfonçant ceux qui lui déplaisent.

    Vous allez supporter ça longtemps ici ?

    • avatar

      Mais franchement, c’est vous qui incitez à ces jeux, avec vos grands airs de diva qui se froufroute au premier doute quant-à-son-génie ! vous êtes mortel de rire ! comment voulez-vous qu’on fasse l’économie d’une telle réaction comme la vôtre. C’est un appel à la provoc’ vos airs de colère.

    • avatar

      Allez coller votre chewing gum ailleurs que sous mes baskets, Demain, y’en a MARRE de votre trollisme journalier : vous n’AVEZ RIEN A DIRE SUR LE CONTENU, à chaque fois !

  10. avatar

    Nous sommes bien chez les aérostiers , deux egos
    boursouflés d’une telle importance cela relève des dirigeables .

    • avatar

      @ Morice

      J’attends encore quelques commentaires de tiers lecteurs. Pour votre information et celle de Demian, je crois de bonne guerre de vous dire qu’au moins un annonceur potentiel a précisé que son premier choix de placement serait sur les pages de l’Ile du Diable

      V.E

  11. avatar

    marcel b, venu d’on sait où…

    en fait de chez Agoravox, encore on a Asinus, alias « camaradeberetta »

    il vient aussi sur Disons.fr dire les mêmes choses.

    http://www.disons.fr/?p=7818&cpage=1

    • avatar

      Bonjour cher professeur , je m’étonne que quelqun
      capable de denicher autant d infos que vous , ne puisse etre éfleuré par l’idée que des indices peuvent etre laissés volontairement afin de permetre a tout un chacun d’identifier l interlocuteur.N’ayant pas reçu a ce jour d’injonction » d avoir a me comporter mieux » de la part des tenanciers , vous voudrez bien tolerer ma présence et souffrir mes commentaires voir mieux les zapper.Reconnaissez toutefois que s’agissant de vos bisbilles avec votre contradicteur du dessus je vous traite tous deux de maniere parfaitement équitable.

    • avatar

      Il est évident que Morice est assez proche de milieux autorisés qui l’utilisent en lâchant des informations pour bien désinformer. Car franchement, ce ne sont pas ses lueurs qui pourraient dénicher l’introuvable. C’est juste un googleur fou qui amasse et fait l’économie d’analyses. (K) (I) (L) (U)