Accueil / L O C A L I S A T I O N / AFRIQUE / Coke en stock (IX) : au menu; tilapia, coke, kalachnikovs, pilotes belges et un premier pionnier

Coke en stock (IX) : au menu; tilapia, coke, kalachnikovs, pilotes belges et un premier pionnier

La circulation de drogue de l?Am?rique du Sud vers l?Afrique, via des bimoteurs ou d??normes quadrir?acteurs, a bien d? avoir d?autres pr?curseurs encore, en cherchant bien, se dit-on arriv? ? ce point de notre enqu?te. En effet, et nous vous en avons retrouv? un. Un superbe cas d?esp?ce, sous la forme d?un pilote-type qui, aujourd?hui encore doit encore ?tre sous les verrous, logiquement. Un personnage haut en couleurs, qui jouait les p?re tranquille dans son cottage anglais quand il ne partait pas livrer des armes un peu partout en Afrique, et ? revenir en Europe charg? de Tilapia? ou de coke. Priorit? au d?couvreur anglais de la pratique, dont le premier et seul vol de la sorte a eu lieu un mois pile apr?s le 11 septembre?: au beau milieu de la parano?a sur la s?curit? des vols transatlantiques, un homme va en effet ramener des Antilles plus de 270 kilos de coca?ne ? bord d?un Boeing 707, sans que les autorit?s a?riennes ne d?c?lent quoi que ce soit ? bord. Honneur au pr?curseur qui va se faire b?tement pincer (sur d?nonciation?!), j?ai nomm? Christopher Barrett-Jolley. Celui qui nous d?montre par l?exemple aujourd?hui que drogue et armes, c?est du kif, en quelque sorte?!

Des pr?c?dents, en effet, ? nos Mermoz en Conquest ou en 727, il y en a eus. Celui d?un pilote ? la vie assez extraordinaire. Un anglais, nomm? Christopher Barrett-Jolley, un cas incroyable, surnomm? partout le ??meilleur de sa cat?gorie??. La cat?gorie assez particuli?re o? il jouait ?tant le trafic de drogue ou d?armes?! Une de ses passes d?armes exemplaires ont ne l?a d?couverte qu?en 2001, alors qu?il avait s?vi dans le trafic d?armes essentiellement depuis au moins une bonne trentaine d?ann?es. Le but du jeu cette-fois l??? Ramener directement en Angleterre un avion avec ? bord pour 45 millions de dollars de coca?ne. Et pas dans n?importe lequel?: un quadrir?acteur Boeing 707?! C?est bien lui notre pr?curseur?!!! Du moins, pour le moment?

L?homme jouait en 1999 au gentleman farmer dans sa maison cossue du Warwickshire, appel?e Rock House, o? il atterrissait r?guli?rement avec son h?licopt?re au grand dam des habitants du village qui trouvaient cela bien trop bruyant. Un jour, il affirme qu?il doit quitter son manoir car des ??activistes?? protecteurs des animaux veulent sa peau. En fait il craignait surtout que la police ne d?couvre ses activit?s de livreur d?armes dans le monde. Il faut dire qu?il y avait de quoi.?Pour r?alis? son ??exploit??,?il a lou? chez Avistar, une compagnie chypriote, un vieux 707 retap?, qui avait appartenu ? Koda Airn une compagnie nig?rienne, via l?a?roport de Bruxelles, sous le nom de Red Rock Aviation, dirig?e par Ronald Rossignol. Elle m?me li?e ? Phoenix Aviation, soci?t? fond?e par Christopher Barrett-Jolley lui-m?me?! On le voit tout de suite, on est dans le n?buleux typique des trafiquants.?La firme cr?e s?est engag?e tout de suite d?s sa cr?ation dans le transport lucratif des armes. En y m?lant parfois d?autres sources de revenus.

En 1993 d?j?, un des pilotes de Phoenix Aviation, Crosby Otovo, un nig?rian, avait ?t? condamn? ? huit ans de prison pour transport de coca?ne et d?h?ro?ne?? bord d?un Boeing 707 de la firme. Un?Boeing 707 cargo, le ??Coda-Air Cargo??, enregistr? en Guin?e Equatoriale sous le num?ro num?ro 3C-GIG. Il y en avait pour 170 000 livres sterling cach? dans sa valisette. Il avait parqu? son avion en bout de piste pour la remettre? directement dans les mains de la police?! Son patron, Christopher Barrett-Jolley, avai ?chapp? ? la condamnation de fort peu. L?avion venait d?Afrique de l?Ouest.?L?homme qui l?avait affr?t? ?tait Ronald Rossignol, sous le nom de sa fameuse compagnie Red Rock. L?avion deviendra?plus tard 9L-LDU, sera revendu en octobre 2003 ? Air Leone, en Sierra Leone. Il finira tristement sa carri?re en Turquie, sous le nom de Koda Air, le 23 d?cembre 2005, sur l?a?roport d?Istanbul-Sabiha Gokcen, en?prenant feu lors d?un chargement de textile?

En juillet 1994, Christopher Barrett-Jolley?en personne transporte 1,800 tonne d?armes de Plivdov en Bulgarie jusque Riyan au Sud-Yemen. Des Kalachnikovs, des mortiers et des bombes diverses. Pour 2000 dollars seulement le voyage, selon lui. Il fera plusieurs vols, qui seront tous d?clar?s ??humanitaires??. Etrange fa?on de voir les choses. Il r?cidive en octobre 1994 vers l?Angola, en apportant 44 tonnes d?armes cette fois de Vishkek vers Luanda. Pas toujours dans des conditions de s?curit? irr?prochables, loin de l?. Ses avions sont des avions d?occasion ? peine r?vis?s et pas entretenus. Le 21 d?cembre 1994, un avion de Phoenix Aviation nomm? ??Oasis?? veant d?Amsterdam et transportant des moutons?s??crase ? c?t? de Coventry, tuant ses cinq occupants. L?avion, un 737 immatricul??7T-VEE, aunom d?Air Alg?rie, avait failli s??craser sur la ville et la soci?t? aussit?t suspendue de vol sur plainte des riverains. Il ?tait tomb? au ras des maisons. A bord du 737, il n?y?a m?me pas d?ILS pour guider l?atterrissage?! Les pilotes se posaient ? vue en plein brouillard anglais?! Christopher Barrett-Jolley change alors d?appareils pour les Antonovs d?Aaeroflot. Imitant ainsi un des autres amis de Rossignol, l?incroyable Victor Bout, qui les fait d?coller lui aussi d?Ostende.

Ce qui n?emp?che pas notre homme de r?cidiver dans l?avion poubelle. En Avril 1996 Christopher Barrett-Jolley ach?te le petit?BAC 111 LE-ALD destin? au d?part ? la destruction ? Ostende, qu?il retape sur place et repeint et enregistre au Liberia sous le nom de Balkh Air. C?est formellement interdit, l?avion ayant ?t? d?clar? bon pour la casse. Il volera pourtant, et m?me longtemps, et plut?t loin de sa base d?origine. L?histoire de sa livraison au d?part d?Ostende du BAC-111 vers Maza, via Bakou, par un d?nomm? Richard est expliqu?e?avec humour ici.

Notre homme a de dr?les de contacts en r?alit??: il a fond? en 1996 par exemple Balkh Air, avec un des chefs de guerre redout?s de l?Afghanistan, Abdul Rashid Dostum, un des plus sanguinaires, devenu membre (??tranquille????) depuis des ann?es du gouvernement de Karza??! Pour lui, il vole en Boeing 727, num?rot? YA-GAA (ici ? Prague en 1993),?C?est l?ancien AirMoldova (Air Terrex)?de Victor Bout. Entre trafiquants, on s??change les recettes et les appareils?! Dans son Bac-111, comme ceux de Bout, on empile de tout en fait.

Parmi les pilotes de Red Rock, on trouve le belge Ronald Desmet, accessoirement pilote de la famille royale saoudienne ? ces heures. Un autre beau cas d?esp?ces?:?devenu PDG d?Air Cess, soci?t? de Victor Bout, il est le fils d?un ancien responsable de la?G?camines, la grande soci?t? mini?re du Katanga pour qui vole bien entendu. Avec Victor Bout, il a aussi cr?? la firme?Eastbound BVBA, une fili?re d?exportation de voitures neuves et d?occasion?: le bon filon. Dans le genre, on met de tout. Y compris des voitures dont on ne sait pas toujours la provenance?!?Ou avec un Boeing 707 pour aller livrer au Yemen les rebelles de Riyan Mukalla en 1994, aid? par les saoudiens. Barrett-Jolley c?est le?Boeing 5B-DAZ, enregistr? sous le nom d?Occidental Airlines de Ronald Rossignol, qui vole encore de Bratislava ? Khartoum le 7 F?vrier 1999. Pour d?guiser un peu plus les vols, on intitule la soci?t? Tramson Airlines? lou? par Avistar. C?est bien pourtant le 5B-DAZ :?la valse des ?tiquettes continue. La pratique est une tradition chez les trafiquants notoires.

Le second B-707 reli? ? Dostum restera longtemps ? Ostende sans servir avant d??tre scrapp? en 2004. Rossignol est le fils d?un proche collaborateur de P. Van den Boeynants, alors ministre de la d?fense de Belgique. Il a ?t? arr?t? en France en 1984 pour banqueroute frauduleuse mais le directeur de l?a?roport d?Ostende, le flamand Paul Waterlot, n?y verra aucun inconv?nient.

Christopher Barrett-Jolley fera apr?s dans l?import de moutons en Angleterre avec les d?boires que l?on a vus. Ce qui lui vaudra les pires ennuis, une activiste anti-martyr des animaux succombant sous un camion au pied d?un de ses avions en 1995. A partir de l? plus rien ne va aller?: en 1996, Mazar i-Sharif, tombe et les talibans sont ? Kaboul, fini les transports lucratifs d?armes pour Dostum, ? l??poque tous pay?s par? les am?ricains?! On retrouvera son fameux YA-GAA, en bon ?tat, rev?tu d?une livr?e dor?e de KAM?AIR en 2004?(et en 2008?encore). Kam Air est tout simplement la premi?re compagnie afghane de l?apr?s guerre, car apparue en 2003.?A Kaboul a?roport. Elle sera marqu?e par le crash le?3 f?vrier 2005, de son seul?Boeing 737 pr?s de Kaboul (il y aura 104 morts).

Son Boeing destin? ? son op?ration ??sp?ciale??, p?ch? ? Lagos, sera d?abord ramen? ? Belgrade pour y ?tre remis ? neuf. Entre d?cembre 1988 et f?vrier 1999, il va effectuer avec des aller-retours de la Slovaquie au d?part de Bratilslava vers l?Afrique du Nord, avec son beau fr?re, pour transporter des obus vers le Tchad. Souvent?plein ? ras bord. Il engrangera ainsi 250 000 livres pour lui et son ?quipage, soit quatre hommes, dont David Ogundipe, de Koda Air.

Quand il ?voquera le nom de son client, il l?appellera ??Air America?? d?un ton moqueur. Le nom de la c?l?bre compagnie de la CIA durant le Viet-Nam ? laquelle il aurait particip?. Car en fait, il fait ?a depuis une trentaine d?ann?es d?affil?e, r?sidant entre deux ? Dubai? ? Sharjah. Entre le Caire et le Yemen, entre la Slovaquie.. et le Soudan. On compte 28 vols au d?part d?Ostende ? partir du mois de d?cembre 1998, de l?usine Hermes, en Slovaquie, ? Bratislava, vers le Soudan, pourtant alors d?j? sous embargo.Christopher Barrett-Jolley est bien un trafiquant d?armes.

L?avion d? ??Avistar ?? d?collait de Bratislava la nuit, menu d?un plan de vol pour N?djamena. ??Une fois au-dessus du Sahara, o? le contr?le radar est minime, le vol ?tait d?tourn? au dernier moment vers Khartoum. C?est avec ce vol sans doute qu?a ?t? cr?? cette id?e de derni?re minute avec annonce d?ennui technique. A Khartoum,?la cargaison ?tait transf?r? dans un Antonov 12 appartenant ? Viktor Bout, le trafiquant en armes que l?on ne pr?sente plus, connu pour ses connections avec le RUF de Sierra Leone et le LRA d?Ouganda. L? ??Avistar ?? continuait de Khartoum ? Mwanza en Tanzanie, o? il prend une cargaison tout ? fait l?gale de poisson congel? pour une destination en Europe, d?o? l?avion regagne Bratislava pour un autre vol?vers N?djamena. L?id?e du poisson sera repris par d?autres?: ? l?aller des armes, au retour des poissons congel?s. Du Tilapia,?celui que vous mangez parfois directement sorti du supermarch?. Il para?t aussi que le?Tilapia, quand il n?est pas congel? mais frais,?est id?al pour cacher les odeurs d?opium ou de coke??au retour.

Le 12 mai 1998, par exemple, il d?colle de la base de la?RAF de Manston dans le Kent, direction Kano au Nigeria pour faire de l?essence et repartir vers Mmabatho en Afrique du Sud. A bord de son 707, 20 tonnes de mat?riels de guerre?: uniformes, radios, et m?me une voiture blind?e. En fait, il se posera ? Cabinda en Angola, puis ? Lom? auTogo, l? o? on le retrouve? vide. Il a vid? ses soutes au passage ? Cabinda.?Le 7 f?vrier 1999, nouveau voyage.?Le Boeing 707, ? Bratislava,?rate son d?collage et s?enfonce dans la boue, ayant largement d?pass? la piste. Train avant enterr? dans l?herbe jusqu?au fuselage ! L?avion est en fait bourr? d?armes?et bien trop lourd ??Un avion d?Occidental s?est ?cras? ??Bratislava, indique Peleman, l?expert anversois, coauteur du rapport de l?ONU sur la Sierra Leone. Il ?tait rempli d?armes. Rossignol a refait surface en Belgique l?an dernier, ? l?a?roport de?Gosselies. Avec une compagnie enregistr?e en?Guin?e ?quatoriale. ? Rien ne les arr?te en fait, surtout pas un crash d?avion, un risque ? prendre, sans plus.

L?autre pilote belge notable est?Jacques ??Kiki?? Lemaire. Lui, on le retrouvera?au Rwanda. Avec une belle?Caravelle crash?e ??Gisenyi Airport le?27 Aug 2004. Ancienne Gabon Express. La derni?re Caravelle volante au monde.?Ancienne?F-WQCU. Le ??kiki?? a fait fort?:?l?appareil devait atterrir ??Goma (au Congo)?o? elle transportait du mat?riel ?lectronique pour Celtel?mais s?est pos?e sur la piste (trop courte) de?Gisengi, au?Rwanda. Elle n?avait pas eu le droit d?atterrir ? Goma. Comme propri?taires elle avait?Transair, Waltair et? Kiki Lemaire.?En 1997, une compagnie Air Cess avait ?t? enregistr?e au Lib?ria apr?s avoir ouvert un bureau en Belgique. Devenue Air Pass en Afrique du Sud?: la compagnie avait pour cr?ateurs Kiki Lemaire et Victor Bout.?Il fournit l?APR au Zimbabwe, via le Rwanda.??En 2000, ? Kigali, on trouvait r?guli?rement comme trafiquants d?armes, Viktor Bout, ??Kiki?? Lemaire, et le Libanais Imad Kabir, (??Bakri??) qui a fait longtemps partie de l?entourage de Mobutu??,?ont constat? les enqu?teurs de l?ONU.

Dans le rapport de Pierre Richard,?charg? de recherche au GRIP, sont cit?s les noms des violeurs de l?embargo contre L?Unita?: ??En 1993-1994, le principal contact de l?UNITA fut un n?gociant en armes sud-africain nomm? Ronnie De Decker. Les armements et le mat?riel militaire ?taient ?chang?s contre des diamants. A partir de 1995 ou 1996, jusqu?en octobre 1999, le Libanais Imad Kabir, ou Bakri, aurait ?t? le principal interm?diaire de l?UNITA pour les importations d?armements et de mat?riel militaire, livr?es via Kinshasa. Victor Bout, n? au Tadjikistan et mis en relation avec Savimbi via le Rwanda, et ses compagnies a?riennes, Air Cess et Air Pass, sa filiale, ont ?galement activement particip? aux transferts d?armements en faveur de l?UNITA. Enfin, un ressortissant sud-africain/namibien bas? en Afrique du sud, Johannes Parfirio Parreira, constitue le principal maillon d?un r?seau de fournisseurs de l?UNITA qui utilisent sa compagnie d?affr?tement a?rien, Interstate Airways??.

Parmi les soutiens au Rwanda, on trouve aussi?les USA, via les programmes comme le?Joint combined exchange training, JCET, l? Enhanced international military education and training (E-IMET), ou le?Rwanda interagency assessment team, (RIAT).?Nul doute qu?il y a des imbrications dans les livraisons?! Une base militaire sp?ciale a ?t? cr??e pour ?a?:?pr?s de Cyangugu, ? proximit? de la fronti?re congolaise. Destin?e ? entra?ner les troupes de l?APR pour ses op?rations en RDC. Il avait eu les honneurs d?un rapport?de l?ONU du 10 mars 2000. Si l?on cherche deux pilotes ??belges?? pour jouer les cascadeurs de d?sert ou les nouveaux Mermoz de l?Atlantique, on peut tabler sur nos deux ph?nom?nes, ? qui ou pourrait m?me en ajouter un autre que nous connaissons bien en France? et lui aussi fait dans l?humanitaire.

On pense en effet ? Jacques?Wilmart, 75 ans, ancien commandant de bord de la compagnie Sabena, celui rendu c?l?bre pour l?affaire des enfants du Tchad, celle de l?arche de Zo? qui avait en fait d?j? avant transport? dans son monomoteur?une trentaine d?enfants en 43 heures de vol au total ? Adr?, Baha? et Biltine. L?avion ?tait un?Cherokee six?Piper PA-32 affr?t? par Children Rescue, l?autre nom de l?Arche de Zo?. L?homme sait tout piloter, Du Boeing au Piper. Mais de l? ? avoir particip? avant aux vols transatlantiques, il y a un pas. En fait c?est plut?t son point de d?part v?ritable qui est int?ressant?:?le?Check-in pilots bar ?, un petit bar de Waterloo, dans la banlieue de Bruxelles, un des bars o? peuvent se rencontrer des pilotes ? l?aff?t d?un vol quel qu?il soit. C?est l? o? Wilmart avait ?t? contact? pour descendre le Piper d?Ogades vers N?Djamena. Les ??belges?? de l?affaire sont de toute fa?on des pilotes chevronn?s et non des d?butants?: il sont obligatoirement ?g?s. Mais leurs vols, on ne cesse de le dire, son ext?nuants, rel?vent de l?exploit et sont extr?mement dangereux?! N?aurait-il servi que de rep?rage avec son propre avion pour d?terminer les fameuses pistes du d?sert??

En Belgique, o? on envoie aussi parfois des pilotes, mais anglais, en prison. Tel est le cas de?Steve Jackson, 50 ans, membre du?Sherburn Aero Club, arr?t? en 2008 avec son coll?gue Leon Franklin, 41, ans, car?la police belge avait d?couvert 27kg de coca?ne ? bord de leur petit appareil sur l?a?rodrome de St Ghislain dans le Hainaut, de la drogue en partance vers l?Angleterre. Un Pitts, ou un Tiger Moth (iciun Stampe), je n?ai pas pu le v?rifier. Cach?e derri?re des bouteilles de bi?re belge, ?a ne s?invente pas. A St Ghislain, on croise souvent le de?Beech?58 de?Tatenhill en Angleterre avec sa d?co ??Jaguar??. ?Emprisonn? huit mois, le pilote anglais sera finalement rel?ch? faute de preuves?: la drogue avait ?t? d?couverte dans un taxi, mais pas dans son avion, para?t-il. Il n?emp?che?: la police belge avait fait une descente car elle avait relev? un nombre ?lev? de vols r?guliers St-Ghislain-Sherburn ! Quand on sait le r?le que jouent Bruxelles et Anvers dans la fourniture de drogue ? l?Angleterre?

Le vol dont on parle aujourd?hui a d?marr? de Belgrade le 11 octobre 2001 (juste apr?s les attentats du 11 septembre,qui l?avaient retard??!). L?avion a fait de l?essence aux Iles Canaries, puis a vol? jusque Montego Bay en Jama?que. L? on y a charg? des ??documents sp?ciaux ? selon les d?clarations en douane?: des valises et des sacs de voyage, contenant 271 klos de coca?ne pure (22 millions de livres). Puis l?avion est reparti dans l?autre sens, en ayant bien pris soin de mettre davantage de k?ros?ne qu?? l?aller. Arriv? au dessus de Las Palmas, aux Canaries, il annonce qu?il a ??des probl?mes techniques?? et se d?tourne tranquillement vers ??son?? a?roport de Southend, dans l?Essex, en Angleterre. Tout se passe parfaitement ? un d?tail pr?s?: le comit? d?accueil qui l?attend ? Southend ce 16 Octobre 2001 n?est pas tout ? fait celui esp?r??: son garde du corps serbe l?a trahi, et a donn? le filon ? la police. C?est la fin de la carri?re famboyante de Barrett-Jolley,? 55 ans seulement. Verdict?: 20 ans chacun pour les deux hommes, lui et son beau-fr?re. Barrett-Jolley, sans le savoir, vient en 2001 de montrer la voie ? suivre pour les transports importants de drogue. C?est lui aussi qui a inaugur? le coup de la panne pour changer d?a?roport au dernier moment. Lui aussi qui a song? au poisson pour masquer la drogue au retour.?Lui aussi qui a m?lang? livraison d?armes et de drogues.?Ce qui l?a trahi, ce sont aussi ses mails avec son beau-fr?re, qui ?taient d?cortiqu?s par la police et le MI6. Un tr?s bon pilote, certes, mais bien trop bavard?!

Notre pionnier semble avoir agi en homme isol??: ? part son beau fr?re, condamn? avec lui, nulle trace de r?seau dans son entreprise. Ce n?est pas le cas d?une vaste organisation que je vous propose de d?couvrir demain?

PS : ne pas oublier le film de r?f?rence de la p?riode : ?Le cauchemar de Darwin??d?Hubert Sauper, sorti en 2004.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Alain Peyrefitte, De Gaulle et les communistes

« Le Général et Georges Pompidou m’ont inculqué la religion du secret, comme ils l’ont inculquée ...

5 Commentaire

  1. avatar

    Qui peut croire de telles sornettes en manière de roman noir totalement extravagant.

    • avatar

      Et bien moi.

      L’avantage d’un roman qui colle à la réalité et de surcroit vérifiable avec des liens qui ouvrent à d’autres perspectives.

  2. avatar

    Qui peut croire de telles sornettes en manière de roman noir totalement extravagant.

    Pour cet abruti,les condamnations à plus de vingt ans de prison sont « du roman extravagant ».

    On va laisser Christopher Barrett-Jolley songer à la crétinerie dite : il n’est toujours pas sorti de prison.

    Il y a des moyens de critiquer, ceux qu’empruntent ce taré sont ceux du trollisme : dénigrer sans AUCUN argument valable.La direction, qui sait prendre des décisions sur l’abus de posts, devrait singulièrement songer à réfléchir au cas West, un auteur qui passe sa vie à dézinguer les auteurs qui ont le malheur de démontrer ses forfaitures ailleurs qu’ici, dont principalement enfoncer les sites citoyens et spécifiquement Cent Papiers : pouvez-vous accepter d’être traîné dans la boue AILLEURS par le même individu qui rédige ici ? A par le masochisme, je ne vois pas…

    http://www.centpapiers.com/il-faudrait-peut-etre-commencer-par-localiser-le-«-moi-»./40144/comment-page-1

    Il faudrait peut-être commencer par localiser le « moi ».

    1 octobre 2010

    Je demande que cet article soit retiré de la publication, ma décision est irrévocable. Merci.

    exemple de prose Westienne ailleurs :

    http://lesjeuneslibres.hautetfort.com/archive/2008/03/03/uimm-medef-syndicats-partis-politiques-meme-combat-a-quand-l.html

    « Si Centpapiers ou Agoravox ont besoin de censurer et d’interdire Demian West pour aller plus loin, c’est qu’ils reculent plus loin. Pas besoin de démonstration, les termes suffisent ».

    « Et le journalisme de rumeurs mensongères ou trash et délirant c’est pas un progrès. C’est probablement une forme du révisionnisme qui vient, comme on commence à le dire partout depuis Canal + à d’autres diffusions de la Presse et des médias mainstream ».

    « Ces journaux citoyens ne sont pas underground ou de la contre-culture, ils sont juste incultes et du n’importe quoi comme certains cloueraient les chouettes aux portes des granges, et qu’ils jetteraient les chats par dessus les tours… »

    « Pour ma part, j’éprouve le plus grand dégoût que ces parleurs du néant se permettent en plus de pratiquer la censure et l’interdiction. Quand on trouve rarement une orthographe et une grammaire maîtrisée dans leurs colonnes, car j’ai déjà dit ce que je pensais de leurs idées sur le WTC et l’histoire qu’ils revisitent tous les jours en désinformant ».

    Écrit par : Demian West | 04 mars 2008

    il y a deux ans, il crachait sur ce site, comme il crachait sur Agoravox :

    « Si Centpapiers ou Agoravox ont besoin de censurer et d’interdire Demian West pour aller plus loin, c’est qu’ils reculent plus loin. »

    « et le journalisme de rumeurs mensongères ou trash et délirant c’est pas un progrès. C’est probablement une forme du révisionnisme qui vient,  »

    Cent Papiers est donc un site « révisionniste » selon lui.

    en prime le site est « inculte » :

    « Ces journaux citoyens ne sont pas underground ou de la contre-culture, ils sont juste incultes  »

    …et les sites citoyens, selon lui, DONT Cent Papiers, sont donc « incultes »

    Vous allez longtemps encore accepter de vous faire insulter en interne ???

    En février 2008, avant de se faire jeter de cent papiers, que disait-il ailleurs ? L’ INVERSE :

    http://www.rue89.com/2008/02/02/une-mysterieuse-ile-de-dechets-dans-le-pacifique?page=3#comment-214107

    « De Demian-West 11H18 | 03/02/2008 |
    Sur Rue89, les commentaires sont repliés tout comme sur Agoravox qui fut l’exemple. J’ai quitté Agoravox pour cette raison de censure, quand j’y étais sur-représenté. Et je me suis placé sur Centpapiers au Canada qui ne replie pas les commentaires. Mes articles y sont tous publiés sans aucune censure, même d’auto-censure. C’est donc, que la liberté d’expression n’existe pas sur le net français. Et que tout le bâtiment va à l’eau.

    Si vous repliez les commentaires, c’est que vous avez peur des propos libres et libérés et donc que vous vous effacez vous-mêmes. Il suffit d’attendre et de voir la chose devenir forme et réalité, depuis les intentions et pulsions invisibles et pré-conscientes ou présupposées.

    Le net est contrôlé par ce dispositif d’auto-censure qu’est le repliage des commentaires. Et ceux qui prétendent parler librement ou donner la parole au Peuple en repliant les commentaires, he bien ils mentent. Voilà la vérité ! »

    que constate-t-on à lire les effluves de West ? Qu’il MENT, à chaque fois qu’il intervient :

    1) dans un site il annonce qu’il s’est fait EJECTER et dénonce une CENSURE inadmissible.

    2) dans un autre il énonce qu’il est parti de son plein gré.

    Sa DUPLICITE EST EVIDENTE :

    1) quand il est DANS un site, encore TOLERE, il l’encense.
    2) quand il s’en fait jeter il se venge et l’enfonce.

    La fourberie de cet être malfaisant est assez démontrée, je pense.

    autre exemple :

    Historiquement, la démocratie n’a jamais été aussi étendue et puissante dans le monde comme elle l’est aujourd’hui. Elle est donc très loin d’être menacée et même en minorité.

    Elle doit être améliorée et espacée, mais pas dans la paranoïa, ici même où elle règne, ce qui la ferait régresser.

    Écrit par : Demian West | 10 avril 2008
    Si ce n’était pas le cas tu ne pourrais pas me lire. Tiens ! tout comme sur Agoravox et Centpapiers où l’on interdit les auteurs qui osent tenter et faire l’auto-critique des dispositifs du journalisme citoyen.

    en avril, il venait de se faire jeter des deux sites ; tout à coup, cent papiers, encensé auparavant devenait un monstre.

    la seule qualité reconnue a un site citoyen par Demian West n’est due qu’à la présence acceptée de West au sein de ce site.

    Aujourd’hui qu’il écrit sur Cent Papiers le site est génial, demain ce sera à chier quand il s’en sera fait jeter.

    Ce qui tue West, c’est son inconstance flagrante : il ne raisonne qu’en terme de nombrilisme.

    commentaire JUSTE sur le cas West :

    http://blog.tcrouzet.com/2008/11/23/pour-une-politique-de-transition/

    A J thé du bocal :
    Bon, déjà il faudrait apprendre à lire.
    « c’est dire » explicite le peu de patience que je peux avoir avec le dénommé West, donc….mon com­mentaire au dessus.
    En imaginant que je sois le proprio de ce lieu et en prenant l‘analogie de « sa maison« ( ce qui n’est pas du tout le cas, mais je donne un avis ).
    Je pourrais tolérer un individu qui vient chez moi, m’insulte, insulte mes amis, est vulgaire avec mes amies, se mouche dans les rideaux et pisse sur les plantes à condition que cet individu possède quelque chose que je n’aurais pas et que celui-ci arrive à le partager, par exemple des informations ou un savoir quelconque.

    Si ce n’est pas le cas, au minimum il passe par la fenêtre.
    Si je suis de mauvaise humeur, le tarif est :
    Un tronc d’arbre dans chaque narine et chaque oreille, un 4X4 dans la bouche, et avec un peu d’huile de coude un air bus 380 dans le cul.
    Est-ce clair ?

    j’ai bizarrement la MEME opinion, à part que depuis on peut trouver sur le marché DEUX Airbus A380…

  3. avatar

    y’a erreur de programmation là…

  4. avatar

    @ Morice le XIV ne nous est pas parvenu. Il sera publié sur réception

    PJCA