Accueil / T Y P E S / Articles / Clinique de Physiatrie moderne a Montreal

Clinique de Physiatrie moderne a Montreal

Clinique de Physiatrie CDN

Clinique de Physiatrie CDN – CDN Physiatry clinic

Voici une magnifique clinique flambant neuve (2008-09) qui a une salle d’IRM et une clinique m?dicale au RdC dans le m?me immeuble. Tout ce qu’on peut attendre d’un pays d?velopp? et moderne qui fait partie du G7. Au 2e ?tage, une ?quipe de 6 physiatres est disponible avec des exp?riences variables. Ce matin, j’ai visit? probablement la plus jeune, Valerie Dahan avec un diplome de physiatrie obtenu en 2006. Elle n’a m?me pas regard? les radio et IRM que j’avais pris la peine de lui apporter except? le compte rendu qu’elle a demand? de faire photocopier par les secr?taires. Tres sur d’elle malgr? sa courte exp?rience, elle m’a balanc? un diagnostic noir qui ne co?ncidait pas avec les pr?c?dents diagnostics de sp?cialistes parisiens plus s?nior. Elle a fait d’autres commentaires sur son dictaphone devant moi. Elle m’a indiqu? que c’?tait tout et qu’elle enverrait son rapport ? mon m?decin. J’en essayerai un autre de plus exp?riment?, professionnel, utile et … humain.

Les mauvais physioth?rapeutes (kin?) et autres th?rapeutes manuels (chiropracteur, …) sont aussi assez r?pandue d’apr?s mon exp?rience et discussion. Ils peuvent vous faire plus de mal que du bien tant au Qu?bec, qu’en France. Je pense que pour faire des ?conomies en sant?, il faut avoir une majorit? de m?decins bien form? et qui soignent plut?t qu’ils ne blessent d’avantage leur patients. La RAMQ (Regie d’Assurance Maladie Qu?bec) pourrait faire des ?conomies avec un meilleur pourcentage de bon m?decins suffisamment repos?s et attentifs. ils sont parfois fatigu?s, agac?s et stress?s avec la p?nurie au QC mais parfois ce n’est pas l’excuse comme cette fois-ci. On a l’impression chez certains qu’ils font ce travail non par ‘vocation’ mais pour le pouvoir et le haut salaire (? 6 chiffres) que ca g?n?re.

En attendant j’ai trouv? un site ratemds.com ou les medecins nord am?ricains sont ?valu?s par les patients. Pour le Quebec, les commentaires sont en fran?ais et anglais. Si vous en avez assez comme moi des m?decins m?diocres je vous invite ? le consulter. Laissez y aussi vos commentaires ?logieux pour les m?decins qui ont ?t? efficaces et ceux ? ?viter si vous tenez ? votre bonne sant?. J’ai envoy? mon rapport ? ratemds.com au sujet de Valerie Dahan qui est malheureusement assez sombre.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le commerce préhistorique (3)

L’irrévérence des hommes envers les « Autorités ». Selon les textes sumériens, la destruction d’Akkad fait suite ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Médecin moi-même depuis quatre générations, je pense que la médecine est aussi malade que l’agriculture. Mêmes « bons » les médecins actuels ne soignent plus des malades mais des maladies, et cela à la demande de la toute puissance des patients qui revendiquent de pouvoir vivre n’importe comment et en plus de ne pas devoir payer les conséquences de leurs manques d »hygiène. Ici aussi la violence monte : tous victimes? Oui, du mythe scientifique et du complexe de Colomb! Voyez mes articles à ce propos sur Centpapiers.

  2. avatar

    Oui François je suis d’accord qu’une meilleure hygiene et moins de stress eviterai bien des problemes. Reste l’accident stupide qu’il faut soigner. La medecine occidentale m’aggace quand le medecin passe autant de temps sur le diagnostic quand il sait qu’il n’a aucun remede. Ces medecins qui se specialisent dans les maladies incurables.
    Bon je m’écarte mais je demande pas trop a un medecin. Deja quand il est compétent sur la maladie je suis content et au Quebec j’ai baissé mes exigences. Venez de la belgique, visiter les urgences des hopitaux de Montréal avec des medecins débordés et on en reparle. Mieux vaux eviter l’endroit autant que possible.

  3. avatar

    Bon sujet cet article sur la santé et/ou la maladie. Comme vous, Paul de Montréal, j’ai connu de rares exceptions de médecins et psy médiocres, qui devraient être dénoncées. Mais quand il n’y a que leurs patients pour les dénoncer, cela est tout de même embêtant.

    Avec l’expérience récente de l’écriture publique, je suis assez stupéfaite d’une confidence reçue: le trafic de remèdes avec professionnels, patients et pharmaciens. Comptez pas sur moi pour dénoncer la source plutôt très mal prise, croyez-moi. C’est la première fois que j’ose quand même en parler par l’écriture, vu que personne ne pourra se reconnaître dans mon coin. Cela vient de la grande ville, heureusement pour moi. J’ai passé à un cheveu de cesser l’écriture, lorsque l’on m’a fait cette importante confidence, dont j’ai effacé toute trace, aussitôt dit, aussitôt fait. Cela de par l’expérience déjà vécue d’avoir oser dénoncer un important évènement qui aurait pu me coûter la santé et la vie; et après un an, on a écrit noir sur blanc: ni la patiente a raison ou tort, et ni le professionnel de la santé a raison ou tort. Dossier filère 13.

    Pourtant, il s’agissait de trois injections intramusculaires de Talwin, dont tous les signes d’allergies dès la première injection, étaient évidents et écrits noirs sur blancs. Si une expertise médicale n’avait pas été passée, plus aucune preuve n’existerait; on a de par la loi, enlever 2 semaines de mon dossier médical, de tout mon dossier complet. Intelligent quand même, n’est-ce pas ?

    Quand on est vraiment pris pour être soignée, ne serait-ce que pour soulager les douleurs intolérables à froid, c’est plus facile d’accepter que la médecine de l’ère 2000 soigne par pièces détachées. Va porter ton genou au chirurgien, va montrer tes jambes au médecin, va faire contrôler la diabète, et veille à ne plus retourner à l’asile psychiatrique en te trouvant un médecin professionnel, qui comprendra que la douleur doit se soulager quand elle est atroce.

    J’ai bien essayé dans mon cas, de fumer deux cigarettes de marijuana dans le passé, en essayant de voir si un jour je pourrais remplacer le dérivé de morphine, par ce moyen naturel. IMPOSSIBLE d’avaler la fumée ! Pour la gomme à mâcher « moma-coca » tel que vu à Enjeux de Radio-Canada, autant atteindre la réincarnation ou la résurrection. Au moins, j’ai trouvé un médecin super professionnel qui m’a écouté et compris de A à Z, et l’humour est aussi au rendez-vous. Comme moi, lors de mon dernier récent rendez-vous, il était fier que j’aie réussi à diminuer de presque 50% les remèdes contre la douleur, si je voulais arriver à écrire aussi; et vu que j’étais une anti-pilules dans le passé. Je reste vigilante et je préfère tolérer tout ce que je peux, avant de soulager le reste. Je ne pouvais plus modifier pour d’autres remèdes, tout a été épuisée, à part la moma-coca. Encore-là, reste à savoir si cela est vraiment naturel et légal ? Tout est si silencieux et caché dans ces choses-là, non disponibles pour une personne ordinaire de la société.

    Bon, ça va être assez les thérapies et les confidences sans censure par l’écriture, pour aujourd’hui. Merci à tous de votre lecture compréhensive,

    Patricia Turcotte

  4. avatar

    Patricia,
    Un médecin attentif et « humain » c’est nécessaire mais pas suffisant. On devient moins exigeant avec la pénurie actuelle mais il faut rester exigeant et continuer de chercher un spécialiste qui améliorera notre état de santé.
    C’est sur que les gens nés au Québec et sont habitués à cette médiocrité de services et soins sont moins exigeants.

    Remede naturel ou synthétique quelle différence au fond ? Regardez les effets bénéfiques et conservez au mieux la joie et gout de vivre.

    De tout les manieres notre décés sera naturel si ça peut vous rassurer. 😀