Accueil / A C T U A L I T É / Chronique : ? La guerre, rien que la guerre, dites je le jure ! ?

Chronique : ? La guerre, rien que la guerre, dites je le jure ! ?

?a y est Obama vient de donner son feu vert ? Isra?l pour? attaquer la Syrie dans la r?gion du Golan afin de prot?ger les mercenaires form?s par la CIA en Jordanie.. Chose ? laquelle on s?attendait depuis la mise en sc?ne des soi disant attaques ? l?arm? chimique, ?imput?es au gouvernement syrien.

Bien que la Syrie f?t dispos?e ? d?truire son arsenal chimique, les pr?dateurs occidentaux qui ont orchestr? ce sc?nario n?en d?mordent pas. On croyait que cette affaire allait pr?cipiter la guerre en juillet-ao?t 2013, mais les rapaces savaient pertinemment que s?ils attaquaient la Syrie avant la destruction de son arsenal chimique, ils perdraient leurs plumes. Donc, premier pas ? d?sarmer ? l?adversaire pour ensuite pouvoir le d?truire.

Et pourtant, si l?on se r?f?re ? la multitude d?articles qui ont coul? sous les ponts au cours de cette p?riode, le gouvernement syrien n?a jamais utilis? les armes chimiques. Preuves ? l?appui, des t?moignages, des aveux m?mes?? de certains terroristes, ainsi que des analyses assez lucides pour d?monter par a+b le contraire de ce que pr?tendaient les Obama, Fabius et Consorts. On revit donc le m?me sc?nario qui a pr?c?d? la guerre contre l?Irak avec la pluie de mensonges des Bush, Powell et toute la bande criminelle de la Maison Blanche,? approuv?s et certifi?s par une foultitude de m?dia enjuiv?s. Le plat est donc bien servie ? une opinion d?boussol?e ? coup de m?diamensonges.

Cela dit, il serait donc utile de rappeler les faits qui ont caract?ris? cette mascarade. R?cemment, on a d?nombr? deux morts et une centaine de bless?s dans une nouvelle attaque chimique. Dans le village de Kfar Zeita.

La t?l?vision d?Etat syrienne a accus? samedi les membres du front Al Nusra li? ? Al-Qa?da d?avoir utilis? du chlore gazeux. Le repr?sentant permanent du pays arabe ? l?ONU, Bachar Jaafari, avait rapport? d?but Avril que les rebelles Syriens? pr?paraient une attaque chimique dans la p?riph?rie de Damas afin d?accuser le gouvernement du crime.

Dans le m?me sens, abonde le c?l?bre? journaliste d?investigation Seymour Hersh. Ce dernier r?v?le dans un long article, publi? le 7 avril dernier dans le London Review of Books, que le 2 septembre 2013 Obama (et par ricochet Fran?ois Hollande) fut oblig? de renoncer ? lancer sa guerre contre la Syrie ? cause de preuves ?clatantes d?montrant que les attaques chimiques ne furent pas perp?tr?es par le r?gime syrien (comme Le Monde et Lib?ration continuent ? l?affirmer aujourd?hui en France).

Ces preuves, qui n?ont jamais ?t? rendues publiques, d?montraient au contraire que c?est l?opposition au r?gime syrien, soutenue par Obama, la Turquie, l?Arabie saoudite, le Qatar et le MI-6 britannique, qui ?tait responsable des attaques.

Dans son papier, Hersch rapporte que des ?chantillons des obus chimiques utilis?s en Syrie obtenus par la Russie ont ?t? remis pour analyse au Laboratoire militaire britannique de Porton Down au Royaume-Uni. Celui-ci a conclu que le gaz utilis? dans l?attaque chimique du 21 ao?t 2013 ne correspondait pas ? celui des stocks d?tenus par l?arm?e syrienne, tels qu?ils ?taient r?pertori?s par les experts. Le rapport de Porton Down fut transmis ? la Maison Blanche par l??tat-major des arm?es am?ricaines, qui savait d?j? que les all?gations d?Obama ?taient fausses.

D?s le 20 juin 2013, un rapport de cinq pages des services du renseignement militaire (Defense Intelligence Agency) affirmait que le Front al-Nousra disposait d?une cellule pour la production de gaz sarin. En mai 2013, plus de dix membres du Front al-Nousra, affili? ? Al Qa?da, furent arr?t?s dans le sud de la Turquie avec 2 kilogrammes de gaz sarin en leur possession. Une personne associ?e ? l?enqu?te des Nations unies sur les attaques chimiques en Syrie a confi? ? Hersh qu?il existait des preuves montrant que la premi?re attaque ? l?arme chimique, celle du 19 mars 2013, ?tait l??uvre de l?opposition syrienne. Fin ao?t 2013, un responsable de haut rang de la CIA envoyait un message disant que l?attaque ? n??tait pas le r?sultat du r?gime actuel. Le Royaume uni et les Etats-Unis le savent ?.

Le chef d??tat-major des arm?es, ? qui Obama avait demand? de pr?parer une attaque massive sur la Syrie et devant d?buter le 2 septembre, se rendit voir Obama pour lui dire que les frappes seraient un acte d?agression injustifi?. Hersh rapporte : ? C?est le chef d??tat-major des arm?es qui a amen? Obama ? changer d?avis ?.

Si Hersh attribue ? la Turquie la tentative de bl?mer le r?gime de Bachar pour l?attaque chimique afin de d?clencher la guerre contre la Syrie, plusieurs ?l?ments montrent que les services de renseignement am?ricains, sous la direction d?Obama, avaient d?j? pr?vu l?attaque chimique quelques jours avant et pr?venu les dirigeants de l?opposition syrienne pour qu?il se pr?parent ? mettre ? profit les bombardement am?ricains pour marcher sur Damas et renverser le r?gime.

Obama a d? faire marche arri?re ? cause de l?action combin?e des Russes, du laboratoire militaire anglais de Porton Down et du chef d??tat-major des arm?es am?ricaines, Martin Dempsey. La r?ticence du Congr?s am?ricain a ?galement permis d??viter le pire.

Ces r?v?lations portent ?galement un coup dur au ministre fran?ais des Affaires ?trang?res Laurent Fabius, si rapide ? attribuer la responsabilit? des attaques chimiques au r?gime syrien.

Rappelons que Jacques Cheminade avait exig? ? l??poque la d?mission de Fabius, en raison du r?le n?faste jou? par ses services dans cette affaire. Une situation qu?a oubli? de rectifier Fran?ois Hollande lors de son dernier remaniement minist?riel, puisqu?il a d?cid? de reconduire Fabius ? son poste.

Par Ailleurs, au cours de la m?me p?riode (c?est-?-dire en septembre), Le terroriste syrien, un certain ?Nadeem Baloosh admet avoir utilis? des armes chimiques en Syrie. Dans ce document (vid?o), Baloosh parle ??produits chimiques produisant des gaz mortels?? qu?il aurait en sa possession afin de?nuire???aux femmes et enfants?? du gouvernement en place.

Baloosh s?interroge dans ce document si il est acceptable de nuire aux femmes et aux enfants avant de citer le Coran: ??Combattez-les comme ils vous combattent.?? ??Nous tuerons leurs femmes et leurs enfants comme Oussama Ben Laden l? dit : ??jusqu?? ce qu?ils cessent de tuer nos femmes et nos enfants??.

Baloosh continue de parler de l?arm?e syrienne qui s?approche de la zone o? sont regroup?s les rebelles avant de d?clarer: ??Nous avons donc cette arme tr?s puissante et efficace pour les repousser, nous avons annonc? que s?ils approchaient d?un m?tre, tout??tait?permis.?? ??Nous allons les frapper dans leurs maisons, nous transformerons leur jour en nuit et leur nuit en jour??, ajoute Baloosh.

Le film s?ajoute ? la masse croissante de preuves qui sugg?rent que les rebelles soutenus par les US poss?dent et ont utilis? des armes chimiques ? plusieurs occasions, bien que ces rapports ont ?t? minimis?s par l?ensemble des m?dias.

 

Au cours de la m?me ?poque, la Russie a annonc? qu?elle avait r?dig? un rapport de 100 pages qui attestent de l?utilisation d?armes chimiques par les rebelles. ??Ils ?taient?d?j?? plus?t?t?cette ann?e, responsable d?une attaque meurtri?re au gaz sarin dans une banlieue d?Alep.??

Carla Del Ponte, membre de l?enqu?te sur le cas Syrien a l?ONU a d?clar? ? la t?l?vision suisse qu?il existait ??des soup?ons concrets, mais pas encore irr?futable?? que les rebelles ?taient responsables de ces atrocit?s.??

Tout cela va dans le sens d?une implication des rebelles dans ces attaques, avec la complicit? des gouvernements anglais, am?ricains et financ?e par l?Arabie Saoudite et la Qatar, qui ne s?en cachent pas vu qu?ils ont carr?ment indiqu? publiquement qu?ils financeraient la suite du conflit.

Avec ce que nous venons d?observer cette semaine en Syrie (vid?os des attaques post?es sur le net la veille du jour officiel de l?attaque chimique, accusations sans preuves par les ?lites n?o-mondialistes et leurs relais politico-m?diatiques tr?s press?s de bombarder), cette affaire recoupe parfaitement? avec l?information du Figaro stipulant quelques jours avant l?attaque que des commandos sp?ciaux de 300 combattants djihadistes form?s par la CIA? en Jordanie et financ?s par le Qatar avaient infiltr? les fronti?res syriennes.

Propos qui seront corrobor?s par le feu vert donn? par Obama qui vient de l?cher ses ??dobermans?? ? l?aff?t de la Syrie?: ? La guerre, rien que la guerre, dites je le jure ! ?

 

CH?RIF ABDEDA?M

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en Stock (CCLX) : les prédécesseurs du M-Fish

Après quelques escapades dans le milieu de la politique délétère, celle de Donald Trump, nous ...