Cher Japon

 

Kuchidomeryou est un court-m?trage sous la forme d?une lettre adress?e au Japon. Enregistr? au cours d?un des voyages de l?artiste Shift en Honsh? environ un an apr?s la catastrophe de Fukushima, cette ?uvre a ?t? r?alis?e pour ??soutenir le peuple japonais dans cette situation effrayante?? et pour faire r?fl?chir ? d?autres ?nergies.?
?
Un texte co-?crit par Schift et Mickael Lesage, lu par Peter Scott, sur une musique originale de Subheim.
?
?
Traduction fran?aise?:
(par Mickael Lesage)
??Cher Japon,
tu fascines et envo?tes l’Occident depuis de tr?s nombreuses ann?es, par ta culture du respect et de la soumission, par tes avanc?es technologiques, par la beaut? de tes paysages… Mais ton peuple a vu la haine d?truire ses villes et ses hommes, un jour d’ao?t 1945, et le respect et la soumission disparaissent peu ? peu face ? la mort instantan?e. La crise ?conomique t’as frapp? toi aussi, et le march? technologique s?effondre. Il te restait ta gr?ce, celle des tes montagnes qui s’?rigent au milieu de nulle part, celle de tes campagnes et de ta verdure, si joliment lou?e par Miyazaki, et tes villes futuristes qui te font osciller entre pass? et modernit?. Pays ador?, tu sais pourtant rester discret…
Et il fallut une catastrophe pour que le monde se rappelle du peuple japonais. Comme ? K?be en 1995, tu es revenu ? la une de l’actualit?, mais cette fois-ci, les cons?quences seront tout autres. Dans quelques ann?es, on parlera de Fukushima comme on parle de Tchernobyl aujourd’hui : ses m?faits, les mensonges qui l?entourent, les morts et les contamin?s. Lorsque la catastrophe est survenue, tu occupais la premi?re place de l?actualit?, avec les images chocs qui vont avec et les chiffres toujours plus terrifiants. Puis, comme si tout ?tait r?solu, tu es redevenu discret, comme ? ton habitude. Le peuple ? la m?moire courte est pass? ? autre chose, plus question d’aide internationale ou de soutien moral, d?merdez vous, jusqu’a la prochaine fois.
A l’empoisonnement d’un pays, on pr?f?re les gu?guerres d’?gos de quelques pantins ridicules lanc?s dans une course aux voix path?tiques ; ? un sujet dont les ?cologistes n’ont pas su s?emparer, on pr?f?re les probl?mes franco-fran?ais. Serait-ce cynique d’esp?rer une telle catastrophe en France, pour voir les m?dias des autres pays s’en d?sint?resser aussit?t ? Pour voir les victimes oubli?es dans l’instant ?? L’?go?sme rend mauvais. Et l’homme n’est pas bon ? la base. Vers quoi allons-nous ?
Japon, je r?ve de te d?couvrir depuis des ann?es.?Et un an apr?s Fukushima, tu oscilles, encore plus, entre tes paradoxes.
Et au printemps, quand reviennent les cerisiers, les rossignols chantent,?berc?s par le doux parfum d?une radioactivit? grandissante. Et tes enfants apprennent ? compter en microsieverts?? et tes poissons sont toujours frais, apparemment?
Et derri?re la fen?tre de ce Shinkansen, je me demande juste???que vas-tu devenir , qu?allons-nous devenir??
Pendant ce temps, Japon, tu pourris en silence, les d?g?ts continuent, et les s?quelles seront irr?versibles.
Stop au silence, stop au nucl?aire.??

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Journée internationale de lutte contre la monoculture d’arbres

Devant le danger réel d’une gigantesque expansion mondiale des plantations d’arbres en monoculture, en grande partie en ...