Accueil / T Y P E S / Articles / Ch?teau Frontenac: patrimoine et street art
RAYMOND VIGER: Un choc des cultures Qui a laissé entrer le graffiti dans les murs du Château Frontenac? Robert Mercure! Raymond Viger Dossiers Graffiti, Porte-folio, Murales, Vidéos, Hip-hop Les rênes du Château Frontenac sont entre les mains de Robert Mercure. … Lire la suite

Ch?teau Frontenac: patrimoine et street art

RAYMOND VIGER:

Un choc des cultures

Qui a laiss? entrer le graffiti dans les murs du Ch?teau Frontenac? Robert Mercure!

Raymond Viger Dossiers Graffiti, Porte-folio, Murales, Vid?os, Hip-hop

chateau frontenac street art graffiti monk-e1 graffiteur exposition culture urbaineLes r?nes du Ch?teau Frontenac sont entre les mains de Robert Mercure. Il a ?t? ?lev? dans des h?tels, autant en fran?ais qu?en anglais, au Qu?bec et aux ?tats-Unis. Ses parents poss?daient 3 h?tels, ? Granby, ? Arlington dans l??tat de New York et ? Cornwall en Ontario. Robert Mercure est de la 4e g?n?ration d?h?telier.

Jeune, Mercure apprend le m?tier dans les h?tels des grands centres internationaux: Boston, Toronto, Washington, Monte-Carlo? ? Montr?al, il dirige le Reine ?lisabeth. Une feuille de route impressionnante qui aurait pu l?amener n?importe o? sur la plan?te.

Le Ch?teau Frontenac

ch?teau frontenac vernissage graffiti mercure monk-e1 Hubert therrienMais le r?ve que caresse Robert Mercure est de diriger le Ch?teau Frontenac ? Qu?bec. Depuis cinq ans, son r?ve est devenu r?alit?. Et sous aucune consid?ration, il ne voudrait quitter Qu?bec. Il est ? Qu?bec pour y rester et pour vendre le Ch?teau Frontenac aux Qu?b?cois et ? l??tranger.

?Le Ch?teau Frontenac, c?est plus qu?un h?tel. C?est une ic?ne culturelle tr?s impliqu?e dans la ville de Qu?bec, autant pour le volet social que culturel.

Quand nous avons r?nov? le toit du Ch?teau Frontenac, nous avons remis le cuivre au regroupement d?artistes Unis Vers l?Art pour en faire une exposition ? partir de mat?riaux r?cup?r?s.?

?La culture et les artistes du Qu?bec m?intriguent. J?adore le processus de cr?ativit?. Je cherche comment je peux soutenir la culture qu?b?coise. Et cela fait partie des traditions du Ch?teau Frontenac. Tous les artistes expos?s ici, m?me ceux d?il y a 200 ans, sont du Qu?bec.?

Le street art fait son entr?e au Ch?teau

Hubert Therrien exposition Contrastes urbains Ch?teau Frontenac?Quand Hubert m?a pr?sent? son projet, j?ai imm?diatement compris la perception n?gative et le manque d?appr?ciation envers les artistes et l?art urbain. Je trouvais important de soutenir ce projet, surtout qu?il pr?sentait de jeunes artistes, un excellent contraste entre les styles classique et moderne. Quand c?est fait avec go?t, cela cr?e une int?ressante synergie?, souligne le directeur du Ch?teau. ?Le projet est une relation gagnante autant pour les artistes urbains que pour le Ch?teau. L?exposition attire des m?dias dans un ch?teau classique pour montrer de jeunes artistes de grand talent.?

?Le personnel de l?h?tel a ?t? consult? avant que je prenne la d?cision finale. Ils ?taient tous tr?s positifs envers ce projet qui sort du moule. Et lors de l?exposition, les clients de l?h?tel ont ?t? positivement intrigu?s.?

Lors du vernissage, le jeune artiste et producteur Hubert Therrien remercie Robert Mercure pour l?hospitalit? que les artistes urbains ont re?ue de la part du Ch?teau Frontenac. Le directeur de l?h?tel prend le micro pour f?liciter les artistes, mais surtout, pour faire une annonce que m?me Hubert Therrien n?aurait pu imaginer quelques minutes avant.

Le street art reviendra au Ch?teau Frontenac

?Les galeries d?art, c?est difficile. Il faut soutenir les jeunes qui sont l?avenir et garder une ouverture vers leur devenir professionnel. Nous avons commenc? quelque chose qui a encore plus de potentiel. Nous en ferons un ?v?nement annuel.

?C?est primordial que les leaders, les parents et les gens ?tablis soutiennent les jeunes. C?est notre responsabilit? d?essayer de comprendre. Nous, comme jeunes, nous avons eu les m?mes probl?mes. Nos parents ne comprenaient pas notre c?t? rebelle. Il y a une ?nergie ? canaliser positivement.?

Une rencontre ?nergisante avec le directeur d?un Ch?teau qui a un regard jeune, novateur et frais sur la jeunesse.

Un directeur qui veut autant changer la perception de certains Qu?b?cois envers le Ch?teau Frontenac que la perception ? l??gard des jeunes artistes. Robert Mercure est un agent de changement.
Autres textes sur le Graffiti

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La débandade en marche

Ça va trop vite, on n’arrive plus à suivre… décidément cette République n’est plus en ...