Accueil / T Y P E S / Articles / CHAREST ET LE BONNET D??NE
          JAUNE RICANEMENT M?PRISANT Il ricanait jaune le transfuge du parti Conservateur-Progressiste devenu Lib?ral-R?pressif. Juch? derri?re son lutrin, face aux grimaces de ce parterre de ploutocrates, d?hommes d?affaires, de d?marcheurs et lobbyistes pr?varicateurs, de constructeurs contributeurs … Lire la suite

CHAREST ET LE BONNET D??NE

 

 

 

 

 

JAUNE RICANEMENT M?PRISANT

Il ricanait jaune le transfuge du parti Conservateur-Progressiste devenu Lib?ral-R?pressif. Juch? derri?re son lutrin, face aux grimaces de ce parterre de ploutocrates, d?hommes d?affaires, de d?marcheurs et lobbyistes pr?varicateurs, de constructeurs contributeurs aux caisses ?lectorales occultes. Quelques collaborateurs?am?rindiens ?taient venus de la case de l?oncle Tom du lointain Nord canadien accr?diter cet atelier totalement d?connect?.

Et cette assembl?e s??vertuait ? encenser leur porte-faix au rire niais, totalement d?pass? par les ?v?nements qui se d?roulaient au m?me instant juste ? c?t?, sur la chauss?e, hors de ce palais d?assi?g?s.

Un vendredi particulier, ce 20 avril au centre-ville de Montr?al occup?e, des centaines de policiers surexcit?s, arm?s de pied en cap, casqu?s, bard?s de boucliers et de vestes blind?es ? on ?tait en droit de se demander pourquoi, puisque ce sont eux qui portaient ?pistolets, gaz et boucliers ?. Align?e ?en rang?es, la pi?taille prot?geait cette assembl?e de c?l?brit?s enferm?e dans ce palais des congr?s pour f?ter la braderie des ressources spoli?es aux premi?res nations autochtones.

Charest, le Premier ministre du Qu?bec, descendu de son strapontin, proposa aux jeunes r?volt?s, scandant devant les portes scell?es, d?abandonner l?universit? et de monter vers le Nord travailler dans les nouveaux chantiers de mis?re comme au temps du ??retour ? la terre??, du cur? (Labelle) et du chanoine (Groulx), deux idoles ?vent?es des opportunistes dissimul?s parmi les invit?s.

Au risque de se r?p?ter, il faut ?crire que les sommes en jeu dans l?agression en cours contre les ?tudiants sont peu importantes pour le gouvernement, mais significatives pour les ?tudiantes qui sont 80 pour cent ? travailler ? temps partiel ou ? temps plein afin de payer leur scolarit?. Il s?agit de 325 $ de hausse des droits par ann?e pour chacun des 260?000 ?tudiants et ?tudiantes universitaires soit 85 millions $ de revenu suppl?mentaire par ann?e pour le gouvernement, une fraction de un pourcent du budget d?pos? par le ministre Bachand dont le budget provincial total est de 70 milliards de dollars. D?j? quelques journalistes soulignent que la gr?ve ?tudiante a fait perdre davantage au gouvernement que la somme esp?r?e (1).

Une modeste r?duction de l?un quelconque des cadeaux fiscaux offerts aux multinationales milliardaires pourrait mettre fin ? ce soul?vement. Le gouvernement Charest subventionne la multinationale RIO TINTO ALCAN ? hauteur de 75 millions de dollars par ann?e apr?s qu?elle ait impos? un lockout aux ouvriers qu?b?cois de la ville d?Alma. Couper cette subvention d??lectricit? ? cette entreprise milliardaire fournirait l?argent requis pour ne pas hausser les frais de scolarit?.

? l??vidence, le v?ritable objectif de cette hausse des droits de scolarit? est d?amener le plus grand nombre d??tudiants ? abandonner les ?tudes universitaires. C?est la raison pour laquelle Charest et sa m?g?re du minist?re ne souhaitent pas r?gler ce conflit. Cyniques, la gr?ve les arrange, car de nombreux ?tudiants abandonneront l?universit? puisqu?ils ne pourront prolonger leurs ?tudes pendant l??t? tellement ils sont nombreux ? devoir travailler pendant la saison estivale pour payer leurs ?tudes automnales. ?tudier pour r?cup?rer leur session perdue n?est pas compatible avec les longues heures o? ils devront s?esquinter pour des ?jobs? mal pay?s.

LE BONNET D??NE

Depuis ce vendredi 20 avril, quelques oligarques lib?raux annoncent que Charest n?est plus l?homme qu?il faut ? la barre de leur rafiot. Le pauvre Charest esseul? ne connait qu?une seule option?: toujours frapper et agresser davantage les ?tudiants jusqu?? les faire plier. Mais que faire pour faire taire ces insoumis ? Plus l?anti?meute frappe fort, moins les ?tudiants s??crasent. ? l??vidence ils ont d?cid? de continuer ?d??tudier sans s?endetter.

Dans le ?jeu? politique des riches, les repr?sentants pragmatiques des capitalistes doivent apprendre ? manier la carotte et la matraque, un exercice subtil d??quilibriste qu?apparemment Charest ne ma?trise pas. Il lui faudrait apprendre ? doser avec soin les coups bas et les flagorneries sournoises. Les puissants sont d??us de leur porte-faix embourb? de la t?te aux pieds qu?ils ont coiff? du bonnet d??ne bien m?rit?.

?Comment sortir cet ?cervel? de ce gu?pier??, s?interrogent Castonguay ainsi que d?autres conseillers ameut?s au chevet de l?encercl?. ?Jeter du lest?, propose un affid?. ?Jouer l?esquive et palabrer pour gagner du temps?, recommande le plus fut?. ?Frapper, toujours frapper plus fort?, propose Mario le matamore. ?N?gocier pour sauver les pots cass?s?, sugg?re l??ditorialiste avant de se r?cuser.

Charest se sacrifie donc au service de sa classe. Il sait que sa carri?re politique s?ach?ve, qu?il ne sera pas ? la barre du paquebot des lib?raux ? la prochaine ?lection tout comme il sait que son parti doit se r?signer ? passer la main ? son ?quivalent p?quiste pour quelques ann?es du moins (blanc-bonnet et bonnet-blanc).

D?ici l? Charest se planquera dans quelques conseils d?administration bien r?mun?r?s mais auparavant il veut remplir sa mission ? couper et couper dans les services destin?s ? la population et pr?parer les prochaines n?gociations avec les employ?s de l??tat. Une victoire ?tudiante n?est pas au programme de ses patrons. Et la dame patronnesse du minist?re a re?u mandat de palabrer-discutailler ? condition que les associations ?tudiantes renoncent ? leurs moyens de pression ? concession que les partisans ?tudiants ne doivent pas accepter au risque de se discr?diter et de d?mobiliser leurs troupes aguerries et motiv?es (2).

?A FLEURAIT BON LA PR?-INSURRECTION

?

Vendredi le 20 avril un vent de fronde flottait dans l?air de la m?tropole et dans plusieurs villes du Qu?bec. Que chacun en prenne de la graine, et que tous apprennent ?les man?uvres des jeunes dans les rues de Montr?al, c?est ainsi que se d?roulera un jour la r?volte urbaine.

Que chacun observe bien l??chauffour?e des ?tudiants contre les forces du d?sordre de ce gouvernement et que chacun comprenne que si ces partisans ?tudiants finissent par ?tre cass?s, bris?s, alors dans un mois, dans une ann?e, par la droite, par la gauche ou par derri?re, le mouvement ouvrier sera lui aussi ?cras? lors de ses prochaines n?gociations avec le pouvoir d??tat et avec les compagnies priv?es. Alors que si les ?tudiants continuent ? riposter, et ? chaque coup re?u rendre un coup de plus, l?exemple sera contagieux pour vous camarades qui, peut-?tre, aurez le courage d?en d?coudre avec la loi et l?appareil r?pressif d??tat. C?est exactement ce que vous devez penser, car sachez que ceux qui g?rent le Qu?bec et qui r?gnent en coulisse y ont d?j? song?, et ils en sont effray?s (3).

Ouvriers, travailleuses, infirmi?res, enseignants, man?uvres, fonctionnaires, professionnels du gouvernement et les autres, tous ont int?r?t ? la victoire ?tudiante et devraient porter assistance aux jeunes matraqu?s, arr?t?s, emprisonn?s, judiciaris?s mais toujours r?volt?s.

____________________________________________

(1)? http://les7duquebec.com/2012/03/28/le-recent-budget-de-letat-quebecois/

(2)? http://www.ledevoir.com/societe/education/348328/finalement-beauchamp-discute?utm_source=infolettre-2012-04-24&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

(3)? http://www.alterinfo.net/RESISTANCE-ETUDIANTE-A-LA-HAUSSE_a73426.html ?http://www.legrandsoir.info/cinquante-mille-manifestants-ca-change-le-monde.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les cellules se « comprennent » avec les exosomes

Les cellules vivantes sont séparées les unes des autres par des membranes jouant le rôle ...