Accueil / A C T U A L I T É / Charbonneau versus l’UPAC

Charbonneau versus l’UPAC

Mario Beauregard-Montreal Qu?bec Canada

 

 

Il semble se passer des affrontements en catimini entre la commission Charbonneau et l?UPAC qui, on le per?oit un peu plus, tient ? ??m?nager?? le gouvernement. C?est, du moins, ce que l?on peut deviner suite aux ?v?nements des derni?res semaines.

Les donn?es factuelles?:

1)????? Ga?tan Turbide est le t?moins-clef de l?UPAC dans l?arrestation de 37 suppos?s participants de gangst?risme ? Laval.

2)????? Gilles Cloutier est, jusqu?ici, le t?moin-clef de la Commission Charbonneau sur la collusion/corruption de la rive-Nord ainsi que d?un d?but d?indications de la corruption de la politique provinciale.

 

? la reprise des travaux de la commission Charbonneau, la procureure en chef de la commission annonce publiquement que?: d?une ??source en situation d?autorit???, la commission a appris le matin m?me que le t?moin Ga?tan Turbide n?avait pas la cr?dibilit? n?cessaire pour t?moigner et qu?on annulait sa parution pr?vue pour le matin m?me.

Analysons cette d?claration?:

a)????? Lorsque ma?tre Lebel identifie une ??source en situation d?autorit?, elle parle d?une source qui, pour la commission, est ??en situation d?autorit???. Autrement dit, la commission a re?u une ??directive?? de ne pas faire t?moigner M. Turbide ? laquelle elle ne peut pas s?objecter. Ce qui ne peut ?tre acceptable pour la commission qui devrait ?tre compl?tement ??autonome??. Il est alors normal que les commissaires voient cette ??directive?? comme une attaque directe ? ses travaux. La source ??en position d?autorit? annule, ce matin-l?, un t?moin qui est excessivement important pour la commission. Celle-ci ne se laissera pas faire de la sorte et ma?tre Lebel,

b)????? ?sous pr?texte de justifier la d?cision de ne pas faire compara?tre le t?moin, assure que cela est ? cause de son manque de cr?dibilit?. Elle r?pond donc, de cette fa?on, ? l?ing?rence de la ??source d?autorit? en faisant du principal t?moin de l?UPAC, responsable de 37 arrestations, ?un t?moin ??non cr?dible.

Quelle sera la r?action du Gouvernement?

Quelques jours plus tard, M. Guy Chevrette appara?t ? la t?l? pour ??rectifier?? les fausset?s ?nonc?es ? son sujet par le t?moin principal de la commission, M. Cloutier, qui avait mentionn? son nom lors d?une magouille au sujet de la route 125. Selon M. Cloutier, une magouille se faisait ? St-Donat au sujet de ce projet. Ayant averti M. Chevrette, celui-ci mit fin ? la magouille de St-Donat pour remettre le projet dans les mains de la MRC de Chertsey.

M. Cloutier pr?senta ??sa?? conclusion en disant que M. Chevrette avait annul? la ??magouille?? de St-Donat en mettant sur pied une ??magouille?? ? Chertsey. Il avait ?galement dit qu?il avait rencontr? M. Chevrette au moins 25 fois et que celui-ci avait m?me pass? des vacances ? sa maison spacieuse de Pointe au Pic. En r?pondant aux questions du procureur, M. Cloutier avait mentionn? ?galement qu?un M. Beaulieu (ami de M. Chevrette) lui avait demand? 100,000 dollars en ??cash??, et qu?il lui avait donn? un premier versement de $25,000. M. Cloutier avait affirm? avec insistance qu?il n?avait jamais ?t? question d?argent entre lui et M. Chevrette.

La plaidoirie de M. Chevrette, est que son nom a ?t? sali par M. Cloutier et il laisse entendre que la pr?sidente de la commission, Mme France Charbonneau a manqu? de ??vigilance??, ? tous le moins, dans la pr?sentation du t?moignage de M. Cloutier, en insistant sur le fait que celui-ci n?avait plus aucune cr?dibilit? suite ? son aveu volontaire qu?il n??tait pas propri?taire de la maison de Pointe au Pic. Il fut ? remarquer que M. Chevrette a insist? sur la responsabilit? de la Commissaire France Charbonneau.

M. Chevrette admet avoir ?t? en vacance ? la dite maison. Donc M. Cloutier dit vrai. Il admet ?galement avoir transf?rer le dossier de la 125 ?? Chertsey; donc M. Cloutier dit vrai. Il n?admet pas, cependant, qu?il ait rencontr? M. Cloutier 25 fois. Tout au plus une ou deux fois, dit-il. Cependant il ajoute que M. Cloutier ?tait ??teigne??; c’est-?-dire qu?il ne cesse de ??l?achaler??, Convenons que pour qu?il qualifie M. Cloutier de ??teigne??, il faut qu?il l?ait eu dans ??la face?? plus souvent qu?une ou deux fois. Donc, il est tr?s possible, encore une fois, que M. Cloutier dise vrai.

Comme M. Cloutier n?a pas vraiment rattach? M. Chevrette au 100,000 dollars demand?s par M. Beaulieu, on peut se demander pourquoi M Chevrette monte en ?pingle un cas qui, pour sa propre notori?t?, il devrait laisser passer le temps qui efface ce genre d?histoire. On n?a qu?? penser ? un certain d?put? qui, non pas simplement insinu?, mais r?ellement accus?, d?avoir vol? un veston et qui? n?a pas ?t? tellement ???clabouss? par l?aventure. ?Que penser de cette d?monstration hors proportion de M. Chevrette pour une allusion faite par un coupable de corruption reconnu?

Je n?y vois qu?une seule explication?logique: Le gouvernement a mandat? M. Chevrette pour rendre la pareille ? la commission Charbonneau et annuler la cr?dibilit? d?un t?moin important de la commission.

C?est presqu?assur?ment de l?enfantillage car je doute que la commission n?ait pas d?autres t?moins pour aborder diff?remment les sujets qui semblent leur ?tre ??tabou??. Les pendules pourront ?tre remises ? l?heure ? la fin des travaux pour finir de ??nettoyer?? le tout.

Je garde confiance.

 

Andr? Lefebvre

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Une bien étrange équipe de tueurs relance l’affaire de Chevaline

C’est l’étonnement, pour le moins pour beaucoup, sinon la sidération et à tous points de ...

3 Commentaire

  1. avatar

    On envoie des messages contradictoires a la population concernnat la Commission Charbonneau et tout ce dont on y discute. Ces contradictions sont elles le résultat de tactiques dvergentes, d’intérêts opposés…. ou les volets complementaires d’un plan unique de désinformation qui fera le minimum de dégats au sein des groupes de pouvoir qui gèrent la corruption comme un business depuis longtemps,… sinon depuis toujours *

    Je ne sais pas. Je ne crois pas qu’on sqche. Je ne suis pas persuadé qu’il soit jamais possible de savoir… Disons que ‘ »je garde confiance » n’est pas la phrase qui me vient spontanément l’esprit.

    PJCA

    • avatar

      🙂

      Quand je dis « Je garde confiance » c’est pour la commission Charbonneau (En y mettant de l’énergie personnelle; sinon…). Pour l’UPAC, ma confiance n’a pas été rétablie et de loin.

      André Lefebvre

  2. avatar

    JE chemine dans la même reflexion qie j’ai commencée il y a quelques années…

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/10/055-les-hommes-de-confiance/

    Je me demande si ma dernière phrase de ce texte n’était prophétique de votre pape François :-))

    Pierre JC