Accueil / T Y P E S / Chroniques / Changements climatiques : ?a donne froid

Changements climatiques : ?a donne froid

Photo : Kevin Eddy (Flickr)
Photo : Kevin Eddy (Flickr)

Je ne suis pas un climatologue, m?t?orologue, g?ologue, ni un scientifique. Mais j?ai un cerveau, des facult?s pour penser de fa?on critique et je pense savoir m?en servir. Je n?ai pas besoin d?autrui pour me dicter quoi penser et croire. Donnez-moi les bonnes informations, laissez-moi observer et j?en viendrai ? mes propres conclusions. Je peux me tromper et si c?est le cas, je corrige le tir. Avec les ann?es de recherches et de lectures intensives, on vient qu?? d?velopper un bon flair.

Je prends pour acquis que vous ?tes pareils puisque vous ?tes ici. Nous sommes tous conscients que les m?dias nous roulent dans la farine et encore plus les politiciens. D?s qu?on essaie de nous vendre une nouvelle id?e, encore plus lorsqu?elle sous-tend une justification pour nous demander de l?argent ou une taxe, nous sommes extr?mement sceptiques. Nous questionnons et sommes prudents. Et avec raison. Nous savons aussi que les scientifiques ont tendance ? ne pas avoir trop de morale, d??thique. Ils ont tendance ? ?tre subordonn?s aux subventions et capitaux priv?s. Pensez ? tous ces produits chimiques, m?dicaments nocifs, OGM et les armes nucl?aires. Trop rares sont les esprit vraiment ind?pendants et int?gres.

Mais pourquoi est-ce si diff?rent lorsqu?on parle d?environnement? La vision cauchemardesque du futur climatique caus? par le CO2 produit par l?homme est pourtant avanc?e par ces m?mes acteurs. Beaucoup seraient surpris d?apprendre d?o? vient la majeure partie du financement des groupes environnementaux et du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat). Parmi eux se trouve certainement la Fondation Rockefeller. Et oui, des int?r?ts p?troliers. Tout comme certains ardents personnages qui se disaient en d?saccord avec le fait m?me qu?il y avait un r?chauffement et qu’on avait pris ? accepter de l’argent des p?troli?re.

Quoi? Les m?mes personnes financent les deux c?t?s qui s?opposent sur la question de la responsabilit? de l?homme dans les changements climatiques? Ceci n?a rien de surprenant. Durant les deux guerres mondiales du si?cle dernier, tout comme dans la majorit? des guerres importantes des derniers si?cles d’ailleurs, ce sont les m?mes banquiers et financiers qui ont financ? tous les opposants. On ne peut pas r??crire l?histoire. Mais on peut l?ignorer.

Nous sommes pris avec un faux d?bat qui fait perdre son temps et ?nergie aux vrais amoureux de la vie et environnementalistes. Ces efforts et argents pourraient ?tre investis ? r?gler de v?ritables probl?mes sur lesquels nous avons, ou pouvons avoir une influence certaine; probl?mes dont nous portons souvent une responsabilit? enti?re. Je pense aux OGM, le fluorure, les armes radioactives comme l?uranium appauvri, le ridicule p?trole dont nous n?avons pas besoin depuis des d?cennies, Charest et l’Institut ?conomique de Montr?al.

Ce qui ?veille ma prudence, avant de croire ? la catastrophe et de lancer mon argent par les fen?tres, ou plus pr?cis?ment, dans les poches des v?ritables artisans de ce sc?nario de r?chauffement climatique tels que financiers, banquiers et gouvernements, c?est de voir que les m?dias ne pr?sentent que les nouvelles qui corroborent la version selon laquelle le CO2 est responsable du r?chauffement climatique, et rarement, sinon jamais, celles qui montrent le contraire. Tr?s louche.

Le National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) nous annon?ait au d?but de l?ann?e que l?hivers 2007-08 avait ?t? le plus froid depuis 2001. Pendant qu’on apprenait sans grande fanfare que la glace en Arctique couvrait 30% plus de superficie qu’? la m?me p?riode l’an pass?, une superficie de la taille de l’Allemagne, chose pas vue depuis 1979, certains scientifiques alli?s avec le GIEC ont ?t? pris ? manipuler les donn?es m?t?orologiques et nous mentir en d?clarant que nous venions de connaitre le mois d’octobre le plus chaud, un record, ce qui constituait un signe de l’acc?l?ration du r?chauffement climatique. Le Goddard Institute for Space Studies (GISS), dirig? par Dr. James Hansen, le chef scientifique et alli? de Al Gore, fut ? l’origine de cette annonce. Mais comme le London Telegraph le rapportait, il a d? admettre avoir utilis? les temp?ratures du mois de septembre, un mois naturellement plus chaud. La r?alit? est que ce mois dernier se classait au 70e plus chaud octobre en 114 ans. Qui plus est, M. Watts et McIntyre l’ont forc? ? r?viser ses donn?es publi?es pour les temp?ratures de surface aux ?-U qui pr?tendaient que la plus chaude d?cennie du 20e si?cle ?tait celle des ann?es 1990 au lieu de la vraie, celle des ann?es 1930. Il me semble qu’on n’a pas besoin de mentir lorsqu’on a la v?rit? de son c?t?…

Un astrophysicien de l’Angleterre raconte comment tous les mod?les ?labor?s sur ordinateur par le GIEC n’ont pas r?ussi dans leur sc?narios et pr?dictions depuis l’an 2000.

En fait, il fait froid partout et il neige. Le Tibet a connu sa pire chute de neige de l’histoire: 1,5 m?tre! Il a neig? et fait froid ? Londres, aux ?tats-Unis, 63 chutes de neige record et 115 records de froid battus depuis le d?but de l’automne-hiver. Pareil en Chine et en Nouvelle-Z?lande. Il vient de tomber une temp?te de neige en Australie, au d?but de l’?t?! Des experts canadiens et britanniques d?clarent dans le Daily Mail que nous nous dirigeons vers un refroidissement climatique. M?me son de cloche des chercheurs de la Soci?t? Astronomique de l’Australie. Les t?ches solaires montrent une corr?lation parfaite avec les changements climatiques enregistr?s sur Terre, sur Mars et les autres plan?tes du syst?me solaire. Nous sommes dans un creux d’inactivit? solaire.

clip_image002__1225181505

temp

Comme vous pouvez le constater sur les graphiques, nous n’avons pas connu de r?chauffement net depuis 1998, mais plut?t un l?ger refroidissement, s’accentuant depuis 2007. Pourtant, la concentration de CO2 a continu? d’augmenter dans l’air. Il n’y a pas de corr?lation entre le CO2 et les changements climatiques. Et ce CO2 est purg? de l’atmosph?re plus rapidement qu’on le pensait.

Alors, vous me pardonnerez pour ?tre prudent et sceptique par rapport ? cette hyst?rie du r?chauffement climatique caus? par l’homme. De tous les probl?mes que nous engendrons sur cette plan?te, les changements climatiques n’en sont pas. Cessez de culpabiliser les enfants avec cela. La g?ologie et les connaissances que nous retirons des carottes glaci?res qui sont les t?moins de centaines de milliers d’ann?es de m?t?orologie nous indiquent que les changements climatiques sont naturels, cycliques et que le climat a d?j? ?t? beaucoup plus froid et plus chaud que maintenant. Que le CO2 a d?j? ?t? beaucoup plus ?lev? que maintenant, qu’il favorise la croissance et la sant? des v?g?taux et qu’il augmente en moyenne 800 ans apr?s un r?chauffement climatique, et non avant. De plus, historiquement, l’humanit? a toujours su tirer avantage d’une p?riode plus chaude, alors que les ?res glaci?res nous ont jet? dans une mis?re ?pouvantable.

Mais par-dessus tout, nous savons que l’argent des taxes donn? aux financiers, banquiers et gouvernements n’est jamais bien g?r? pour le bien du peuple et l’environnement. Ce n’est pas en payant une taxe sur le CO2 que nous allons faire cesser les changements climatiques qui se perp?tuent depuis 4,5 milliards d’ann?es.

Par contre, nous pouvons cesser notre pollution. Mais nous ne changeront jamais les cycles climatiques. La lutte aux changements climatiques est une diversion. Un faux d?bat pour vous tenir occup?s tandis que les artisans de cette diversion sont en train de saigner l’?conomie mondiale et m?nent leurs guerres imp?riales pour les ressources naturelles de ce monde.

Attaquons-nous aux vrais probl?mes.

Fran?ois Marginean

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

MH370 (13) : les avions qui enfument la Suisse

Cette fois, c’est en Suisse que nous allons nous déplacer pour notre enquête.  Avec une ...

38 Commentaire

  1. avatar

    Salut François,
    Un autodidacte peut comprendre mais il a besoin d’un minimum d’esprit logique. Les bonnes informations il doit les trouver parmi la masse d’information contradictoire. il doit se fier aux sources de confiance mais aussi à sa raison si elle fonctionne bien. Le problème c’est que souvent les gens admettent plus aisément les erreurs d’orthographes mais moins leurs erreur de raisonnement.

    J’ai crée justement un nouveau blog Esprit Logique qui parlera de plusieurs sujets.

    > Je prends pour acquis que vous êtes pareils puisque vous êtes ici.

    Hâtive supposition. 😉

    Je suis un scientifique de formation, mathématique puis informatique. Je traine sur CP car je suis curieux et dispose de temps libre.

    Ces erreurs de raisonnement elle me saute aux yeux et avec l’expérience même chez les « intello » qui enfument la masse avec leurs citations et références. C’est drôle mais cet écran de fumée ne fonctionne plus du tout.

    Ceci étant dit, je ne vais pas expliquer les évidences là ou d’autres scientifiques l’ont déjà suffisamment bien expliqué.

    Hier soir, j’ai regardé les 2 premiers volets d’un documentaire de la BBC disponible sur Bittorent.

    BBC Earth The Climate Wars 1-3 Battle Begins
    BBC Earth The Climate Wars 2-3 Fightback
    BBC Earth The Climate Wars 3-3 Fight For The Future

  2. avatar

    Dans ce documentaire, tout les points des sceptiques au RC et que tu reprends sont méthodiquement réfuté par les faits.

    Qu’il neige davantage indique qu’il y a plus d’humidité et une température en dessous de 0e.
    il peut neiger à -30 ou -10.

    Depuis 1970, les décideurs politiques US connaissent le danger mais n’ont pas agit pour des raisons économiques assez compréhensible.

    La prédiction est un exercice difficile comme de dire en économie quel sera l’impact de la récession actuelle, le prochain déficit etc…
    Reste qu’il faut prendre aujourd’hui des mesures avec ces estimations qui seront +/- exactes le temps venu. Si on attend la catastrophe pour réagir, ça sera trop tard. Un peu comme la justice humaine. Qui mettrons nous en prison ? Reagan et Bush a titre posthume.

    Effectivement le RC, ne doit pas nous faire oublier d’autres problèmes environnementaux. il faut y aller par priorités.

  3. avatar

    Paul,

    Ce qui semble se dégager en ce moment c’est que lorsque le soleil est en plus grande activité, ce qui se reflète en la présence de plus de taches solaires, les rayons électromagnétiques du soleil qui sont alors émit en plus grande quantité bombardent plus la planète et a aussi l’effet de bloquer une certaines quantité de rayons cosmiques. Lorsque le soleil est dans sa période de son cycle où il est plus calme, comme maintenant, plus de ces rayons cosmiques bombardent la Terre.
    Or, nous sommes en train de comprendre que ces rayons cosmiques, en interaction avec l’atmosphère créent plus de nuages, ce qui entraine une baisse de la température et plus de précipitations. C’est de cette façon qu’une ère glacière s’installe: des températures légèrement plus basses, plus de précipitations en terme de pluie et surtout de neige, les périodes d’hivers se rallongent, certaines neiges ne fondent plus, les glaciers avancent, la masse froide et blanche contribuent à l’avancée de ce cycle froid. Inversement, lorsque le soleil est en plus grande activité, moins de rayons cosmiques atteignent la planète, moins de nuages dont plus de soleil, sècheresses, réchauffement global des surfaces et des océans, etc. Ce sont des cycles. On enseigne cela en géologie. 100 000 ans d’ère glacière entrecoupé par un 10 000 à 15 000 ans max de climat plus chaud. Nous sommes à la fin d’une telle période, nous nous dirigeons vers une ère glacière, éventuellement. Dans 5, 30 ou 500 ans, on verra. Mais c’est là qu’on se dirige. Nous avons trouvé sans équivoque dans les carottes glacières que le CO2 augmente en moyenne 800 ans APRÈS un réchauffement climatique. Et n’oubliez pas que le Groenland, « Greenland » en anglais, était cultivé par les Vikings il y a 1000 ans tellement le climat était chaud. Il n’y avait pas de CO2 de voitures il y 1000 ans.

    Cette histoire de blâmer l’homme pour les changements climatiques dans le but de nous taxer est purement politique. C’est gens-là n’ont rien à cirer de l’environnement et c’est le point que j’essaie de passer. Pendant qu’on nous occupe à essayer de changer le climat, ils nous arrosent d’OGM, d’uranium appauvri, de fluorure, MSG, aspartame, polluent notre air, nos rivières et océans, volent notre argent pour la donner aux banquiers privés ($75 milliards seulement qu’au Canada), coupent les forêts, tuent des millions de personnes dans des pays étrangers.

    Je ne suis pas certain du tout que nous sommes responsables des changements climatiques par le CO2, mais je suis certains que nous pouvons faire cesser toutes ces autres choses que j’ai mentionné demain matin. Je me méfie de mes propres raisonnement et aussi de celui de la « science » qui des fois ressemble plus à un culte, une religion, ou une science politisée. Désolé, mais quand je vois le pavillon des sciences forestières de l’Université de Laval à Québec financé par Monsanto et que leur recherches soient ainsi orienté à produire des nouvelles variétés d’arbres génétiquement modifiés qu’ils pourront ensuite breveter – breveter du vivant – et ensuite introduire ces trucs dans la nature sans connaitre les conséquences, ce n’est plus de la science monsieur, c’est de l’apprenti-sorcier, de la folie humaine, produit d’une société profondément malade.

    Merci beaucoup pour votre commentaire.

    François Marginean

  4. avatar

    François,

    C’est bien d’être prudent mais c’est dangereux de se méfier de tout et systématiquement. Ça m’est déjà arrivé comme étudiant en math en réaction, vu le furieux ‘bachotage’ qu’on nous imposait. J’évite comme la peste cet état d’esprit car je connais les dégâts qu’il occasionne. Il faut éviter à tout prix les amalgames et pour cela mieux vaut avancer doucement et surement. Oui tranquillement à son propre rythme. Les gens qui essayent de manipuler trop de paramètres simultanément se plante souvent même avec de l’entrainement. Dans ton discours que j’ai survolé, il y a ces paramètres. Ralentit et regarde attentivement le documentaire de la BBC qui a des sous-titres anglais disponible.

    Un scientifique est un humain qui peut être corrompu certes mais la science ne l’est pas.
    Sans la science, on s’éclairerait encore à la torche et on se déplacerait à pied ou à cheval.

    Les sceptiques devraient aussi douter de leur propre doute. Est il fondé ? Quel est leur motivation ? la vérité ?

  5. avatar

    Paul,

    Je fouille l’information et lis, fait mes recherches à raison de 25-30 heures par semaine depuis plus de dix ans. J’ai lu des centaines d’articles, documents, rapports, études, et ce, de tous les côtés. Je ne suis pas parti d’une idée et ensuite chercher à la prouver. En fait, au début je pensais et croyais en cette histoire de réchauffement climatique causé par le CO2. Mais à force de lire et de comprendre qui pousse cette histoire, force a été de constater que je me trompais parce qu’on nous présente qu’une version, un côté de la médaille. Mes amis me disent de me fermer la gueule car de toute façon ça a l’effet de pousser les gens à être plus vert. C’est vrai, mais si c’est fait basé sur des mensonges, je pense qu’on va se planter et tuer la crédibilité du mouvement environnementaliste en plus de se faire imposer des fausses solutions qui vont nous faire mal, comme les bulbes LFC (http://www.centpapiers.com/O-lampes-fluorescentes-compactes,3926), des taxes qui vont nous dépouiller encore plus, etc. Mais je n’aime pas me faire mentir et me faire cacher une partie des informations, opinions et positions d’autres scientifiques qui ne sont pas d’accords avec le lien entre CO2 et le réchauffement climatique.

    Et puis que diable, ils nous prédisaient un réchauffement alors que la température globale ne s’est pas réchauffé depuis 1998. Dix ans sans réchauffement alors que le CO2 a augmenté. Il est où le lien? Montrez-moi votre méthode scientifique et expliquez moi ça! On a 30% plus de glace en Arctique par rapport à l’an passé, vous avez passé un hiver tellement neigeux que les gens en parlent encore!

    Je te laisse en lien un article qui reflète un peu ce que je vis. Et c’est écris d’un scientifique, tout comme toi.

    The price of dissent on global warming

    http://www.theaustralian.news.com.au/story/0,25197,24700827-7583,00.html

    WHEN I first stuck my head above the parapet to say I didn’t believe what we were being told about global warming, I had no idea what the consequences would be. I am a scientist and I have to follow the directions of science, but when I see that the truth is being covered up I have to voice my opinions.

  6. avatar

    c’est de voir que les médias ne présentent que les nouvelles qui corroborent la version selon laquelle le CO2 est responsable du réchauffement climatique, et rarement, sinon jamais, celles qui montrent le contraire. Très louche.

    En 2008, c’est normal avec le large consensus scientifique. Avant c’était plus mélangé et je te rappelle la position du gouvernement Harper dont tu souscris ici. 😀

    Concernant ton article, ton scientifique est un botaniste pas un climatologue.

    Comme mathématicien, je sais raisonné mais je me base sur les données de climatologue, des relevés de température. Je recoupe l’information pour voir une convergence des mesures et j’écarte les originales. Ensuite je regarde la cohérence du discours et ainsi je peux éliminer les scientifiques médiocres ou corrompus (par l’argent de compagnies de pétrole).

    En 2008, il y a un large consensus scientifique sur le RC ET sur la responsabilité humaine là ou se situe les divergences c’est sur les scénarios. Le GIEC a plusieurs scénarios et les écarts pour 2100 sont assez important. Ces scénarios essayent d’évaluer selon nos mesures l’impact sur le climat. C’est un exercice délicat car plusieurs paramètres entrent en ligne de compte.

    Les taxes c’est un autre débat. C’est une dissuasion économique de certains comportement nuisible à un environement compatible avec l’espèce humaine.

  7. avatar

    Paul:

    Alors vous me dites qu’en science, on fonctionne avec des « consensus »!!! Une bunch de scientifiques se mettent ensemble et se mettent d’accord! La science n’a rien à voir avec des consensus! Pensez-vous que la mesure de la force de la gravité a fait consensus? Oui, vous savez, trente scientifiques étaient étaient d’accord avec 9.8 m/s et 5 ne l’étaient pas. Mais on a fait un consensus et on s’entend pour dire que c’est 9.3 m/s. Tant pis pour les astronautes qui s’écraseront si nos chiffres arrivent pas.

    Voyons donc! Si tu dis recouper les informations, as-tu remarqué qu’on a pas eu de réchauffement depuis au moins 7 ans alors que le CO2 a continué d’augmenté? Où est le lien???
    Pour est-ce que le GIEC a besoin de mentir en utilisant les mauvaises données pour le moi d’octobre? Pourquoi avoir changer l’étiquette de « réchauffement climatique » pour « changement climatique »? Alors maintenant, le culte du réchauffement climatique nous dit que ce ne sont plus seulement les réchauffements dont nous sommes responsables, mais les CHANGEMENTS au complet! Tout ça en face du fait que JAMAIS le climat n’a été stable sur Terre.

    Pourquoi avoir installé une grande quantité de lecteurs de température en milieu urbain, dans des stationnements, à la sortie de ventilations d’air chaud de bâtiments ou sur des toits métalliques? Pourquoi fausser les données???
    Pourquoi devoir nous mentir pour nous faire avaler cette histoire? Où est votre sens critique?

    Vous me disiez qu’il fallait être prudent et y aller doucement. Faudrait que ce conseil s’applique dans les deux sens! Ce n’est pas en bannissant les bulbes incandescents et en obligeant les LFC qui contiennent des éléments radioactifs et en nous taxant encore plus alors que l’économie s’effondre qu’on va s’en sortir.

    Pas surprenant que les sondages montrent une perte de confiance en cette affaire:

    Efforts to support global climate-change falls: Poll
    http://www.canada.com/windsorstar/news/story.html?id=f0a1687c-decd-4c72-9d0e-7e6dd92d4ebe

  8. avatar

    > Alors vous me dites qu’en science, on fonctionne avec des “consensus”!

    François,
    Je me suis mal fait comprendre. C’est normal que les journalistes avec le large consensus des scientifiques en 2008 parlent essentiellement de la version pour le RC et la responsabilité des GES dont le CO2. Si c’était le contraire, je vous entendrai déjà râler et à juste titre avec « les pressions politiques de Harper et Bush Junior ».

    A l’occasion, j’utilise aussi votre argument. Les sciences exactes ne fonctionnent pas avec le consensus mais avec la démonstration et la preuve. J’utilise ceci contre l’opinion publique majoritaire.

    L’autorité d’un seul homme compétent, qui donne de bonnes raisons et des preuves certaines, vaut mieux que le consentement unanime de ceux qui n’y comprennent rien.

    Oui Galilée avait le consensus scientifique de l’époque et l’église contre lui au départ mais ce genre d’épisode est plutôt rare. Et puis les scientifiques ont admis sa thèse bien avant l’église catholique qui l’a fait seulement il y a qq années. hahaha 😀

    Les scientifiques sceptiques sont en train de reconnaitre progressivement la thèse du RC et la responsabilité humaine.

    Je ne sais pas ou vous allez chercher vos données de bases mais elles ne correspondent avec celle que j’ai vu dans plusieurs documentaires et articles. Attention il y a eu des organisme de scientifique payés par Exon & co pour désinformer le public. il y a eu aussi les erreurs avec les températures prises par les satellites géostationnaires. Tout est bien raconté dans le doc de la BBC.

    Il faut parler aussi du principe de précaution.

  9. avatar

    Paul,

    Vous ne répondez pas à mes questions. Comment attirez la confiance des gens avec des manipulations et mensonges? Relisez mon dernier commentaire et essayer d’affronter les questions soulevées.

    La démonstration et la preuve n’a pas été faite car il y a augmentation du CO2 et diminution des températures globales.

    Two Peer-Reviewed Scientific Papers Debunk CO2 Myth http://www.prisonplanet.com/two-peer-reviewed-scientific-papers-debunk-co2-myth.html

    À propos des compagnies de pétrole et les banquiers qui vont profiter des swap et taxes sur le carbone:

    Professor: Big Money Behind Global Warming Propaganda

    A retired physics professor became the latest public figure to debunk the myth of a « consensus » behind man-made global warming when he slammed big money interests for pushing climate change propaganda that was at odds with real science in a speech yesterday.

    See post below about the creation of a whole new « Carbon Credit » brokerage industry out of thin air.

    http://www.prisonplanet.com/articles/march2008/031108_big_money.htm

    Banks Urging U.S. to Adopt the Trading of Emissions

    A group representing some of the world’s leading banks will urge the United States and other industrial nations this week to move quickly to introduce a lightly regulated system for trading carbon emissions permits.
    Permit-trading systems offer banks a potentially vast new business. For it to grow, leading economies — particularly the United States — will need to set limits on the quantities of greenhouse gases that can be released and to allow companies in other parts of the world to buy emissions permits.
    « Where politicians opt to implement carbon constraints, then it should be cap-and-trade, » said Imtiaz Ahmad, head of emissions trading at Morgan Stanley in London and vice president of a lobbying group called International Carbon Investors and Services, which is being created to represent the banks.
    The banking companies, which include Citigroup, Lehman Brothers Holdings and Morgan Stanley, are giving strong signs that Wall Street wants Washington to open the way to reduced emissions using a trading system based on the Kyoto Protocol, an agreement the United States did not ratify, rather than by enacting carbon taxes.
    The group also includes European institutions like BNP Paribas, Barclays Capital and Deutsche Bank, as well as niche investment banks like Climate Change Capital and the law firms of Baker & McKenzie and DLA Piper.

    Here is the payoff behind the global warming scam. Out of thin air (and a lot of speechifying) a new product is created; the « Emission Credit » or « Carbon Credit. » Once legislated into existence, these credits will be sold by companies that have too many, to companies that do not have enough … with the brokers and brokerages making huge commissions on the trade. Since these « Carbon Credits » are in effect a commodity needed to conduct business, the prices will float, there will be « futures » contracts on them, and the whole mess will get « Enronized ». The insiders will get rich, the price you pay for everything will go up even more, and you will be told to accept the impoverishment and tolerate the newly rich traders in this legal fiction because after all, it’s good for the planet!

    http://www.nytimes.com/glogin?URI=http://www.nytimes.com/2007/09/26/business/26bank.html&OQ=_rQ3D2Q26adxnnlQ3D1Q26orefQ3DsloginQ26adxnnlxQ3D1205295080-gEkeCSPpIsQ2BRjRNWNox6kQ51&OP=7799a389Q2FQ7E8Q24Q27Q7EQ60IQ22mFIIQ7DGQ7EGQ3DQ3DoQ7EQ3DcQ7EG,Q7EQ27JmXtQ24mmQ7EG,Q27ztVg3Q7Ddj

    Vous voulez savoir quelles sont mes sources? Envoici quelques unes. J’en ai ramassé des centaines comme ça depuis les années:

    Temperature Monitors Report Widescale Global Cooling
    http://www.dailytech.com/Temperature%2BMonitors%2BReport%2BWorldwide%2BGlobal%2BCooling/article10866.htm

    No more than anecdotal evidence, to be sure. But now, that evidence has been supplanted by hard scientific fact. All four major global temperature tracking outlets (Hadley, NASA’s GISS, UAH, RSS) have released updated data. All show that over the past year, global temperatures have dropped precipitously.

    A compiled list of all the sources can be seen here. The total amount of cooling ranges from 0.65C up to 0.75C — a value large enough to wipe out most of the warming recorded over the past 100 years. All in one year’s time. For all four sources, it’s the single fastest temperature change ever recorded, either up or down.

    The Mystery of Global Warming’s Missing Heat
    http://www.npr.org/templates/story/story.php?storyId=88520025

    Some 3,000 scientific robots that are plying the ocean have sent home a puzzling message. These diving instruments suggest that the oceans have not warmed up at all over the past four or five years. That could mean global warming has taken a breather. Or it could mean scientists aren’t quite understanding what their robots are telling them.

    Or … that global warming was politics masquerading as science, to sell the public on more taxes and more control over their lives. – M. R.

  10. avatar

    N’oubliez pas que les vapeurs d’eau sont responsables pour 95% de l’effet de serre et les vaches produisent du méthane en flatulences qui lui a plus d’effet que tout le CO2 que nous émettons en terme de gaz à effet de serre, sans compter les volcans.

    Pour les études qui démontrent que le CO2 est une conséquence du réchauffement climatique et non sa cause:

    [PDF]
    CO : The Greatest Scientific Scandal Of Our Time
    http://www.21stcenturysciencetech.com/Articles%202007/20_1-2_CO2_Scandal.pdf

    [PDF]
    Spring 1997FINAL
    File Format: PDF/Adobe Acrobat – View as HTML
    Ice Core Data Show. No Carbon Dioxide. Increase. by Zbigniew Jaworowski, Ph.D. Attempts to support the global warming thesis with analyses of the carbon …
    http://www.21stcenturysciencetech.com/2006_articles/IceCoreSprg97.pdf

  11. avatar

    François,
    Je ne cherche à convaincre personne. Je donne des éléments de réflexion au public. Si quelqu’un veux croire malgré tout à la version de cet article, je ne l’en empêcherai pas.

    Parmi vos articles
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-563104/Global-warming-stop-NATURALLY-years-say-scientists.html

    j’ai lu cette conclusion

    The Met Office believes 2008 will be slightly cooler than last year. But the last ten years remain the warmest decade in recent human history.

    En Europe, avec la diminution des courant marins chaud du Golf Stream (du fait de la fonte des glaces), les températures en hiver seront plus froide. On parle de « Global Warming » et ici ou là il peut y avoir des instabilités dans un sens comme un autre.

    J’ai eu déjà ce type de débat il y a environ 2 ans. Et avec les confirmations actuelles, ça m’intéresse plus vraiment d’en débattre encore.

    Comme je l’indiquais tantôt, la taxe carbone c’est un autre débat, beaucoup plus politique et économique que vraiment scientifique.
    C’est sans doute dans les moyens à mettre en œuvre que se trouve actuellement le débat intéressant. Comment gérer les autres priorités.

  12. avatar

    Paul,

    Je sais, je ne cherche pas à convaincre personne non plus, mais seulement à présenter l’autre facette de la médaille, ce que les médias refusent de faire sans rire et ostraciser les gens qui ne sont pas d’accord. Aux gens à déterminer ce qui est véritable, en dehors de leur conditionnements.

    À ceci: « The Met Office believes 2008 will be slightly cooler than last year. But the last ten years remain the warmest decade in recent human history. »

    La période des années 30 fut plus chaude que celle-ci et le tout est normalement plus chaud puisque nous sortions d’une mini-ère glacière datant du 18-19e siècle.

    Et n’oubliez pas que le Groenland était vert et cultivable il y a environ 1000 ans!

    « En Europe, avec la diminution des courant marins chaud du Golf Stream (du fait de la fonte des glaces), les températures en hiver seront plus froide. On parle de “Global Warming” et ici ou là il peut y avoir des instabilités dans un sens comme un autre. »

    Et oui, tout ceci est majoritairement naturel et normal. On a même retrouvé récemment les restes d’une forêt qui grandissait jadis en Antarctique.

    Naturel.

    Mais le GIEC a besoin de me mentir pour prouver leurs modèles faits sur ordinateur qui n’incluent même pas les phénomènes des courants marins, les El Niño et El Niña, volcans sous-marins, etc.

    Ils ont de la misère à nous dire la température pour demain matin et on va nous taxer pour une supposée catastrophe qui va se passer dans 100 ans? Argent administré par les mêmes artisans qui ont causé la débâcle économique?

    C’EST BEL ET BIEN L’ÉLÉMENT IMPORTANT DE CET ARTICLE, ET NON PAS UN AUTRE DÉBAT!

    Ce texte a été publié sur Les 7 du Québec (http://les7duquebec.wordpress.com/) qui est un blog politique et c’est pourquoi j’ai amené le sujet sur le tapis.

    « C’est sans doute dans les moyens à mettre en œuvre que se trouve actuellement le débat intéressant. Comment gérer les autres priorités. »

    Voilà où je veux en venir: la question n’est pas seulement comment mettre en oeuvre, mais à savoir si on va mettre en oeuvre des plans qui ne vont rien changer à part nous appauvrir encore plus.

    J’apprécie cet échange Paul. Dommage que vous n’ayez pas la motivation de débattre et de répondre à mes questions.

    Merci encore,

    Cordialement,

    François Marginean

  13. avatar

    François,
    Je suis désolé mais actuellement je suis scotché avec l’actualité politique québécoise et canadienne.

    Si je trouve un article sur le sujet complet et très bien argumenté tout en étant accessible je vous l’indiquerai. J’ai un forum que j’ai fréquenté qui parle du RC mais il est un peu trop orienté environement. il y a un ingénieur et polytechnicien français qui a un site que j’ai consulté sur l’énergie et le RC. http://www.manicore.com/

    Sinon j’ai regardé votre site: L’autre monde. Malheureusement nous n’avons qu’un monde à notre disposition et il faut prendre soin des conditions de notre survie pour notre génération et les suivantes.
    Les média de masse disent parfois des inexactitudes ou biaisent. je suis le premier à le dire mais il faut se méfier souvent davantage des sites alternatifs. il y en a d’excellent mais il faut faire un sérieux tri. Les journalistes regardent davantage l’autorité de la source / de l’auteur et ça élimine les imposteurs. Parfois ça élimine trop avec des théories bonnes et innovantes. Quand on diminue ce filtre, il faut redoubler de prudence. L’exercice est délicat d’autant que vous avez une responsabilité morale dans l’information que vous cautionnez.

    Je souscris à votre objectif d’informer mieux quitte à sortir de l’information médiatique dominante. 🙂

  14. avatar

    Vous êtes bien aimable Paul. Un autre monde est possible si on recommence à avoir une vision de ce nous voulons vivre. Ensuite, on se met en marche et on fait de notre mieux, guidé par notre coeur et notre esprit.
    Pour ce qui est de surveiller les sources et la question de filtrer, je suis bien d’accord avec vous. Il faut savoir se retrouver dans cette jungle informationnelle. C’est risqué, mais ça aiguise les sens et l’intuition. De plus, ça demande de vérifier et recroiser l’information, la confirmer.
    Avec le temps, j’ai pu trouver de bonnes sources et les informations se sont avérées et confirmées avec le recul des années. Le test du temps et l’intégrité de plusieurs joueurs dans le domaine de l’information sur Internet a fait ses preuves. Jamais je n’ai été aussi bien servi en terme de qualité d’information et de variété des sources fiables. Les médias de masse me déçoivent.

    Que voulez-vous. Depuis qu’ils nous on vendu la guerre en Irak et Afghanistan sans broncher, complètement ignoré des contradictions flagrantes à propos du 9/11, même pas informé sur le PSP, l’uranium appauvri, tout fait pour nous terroriser avec le terrorisme, nous contrôle par la peur, moi j’ai débarqué.

    Le réchauffement climatique, c’est comme la guerre contre le terrorisme: des techniques de peur pour contrôler la masse. Bou! On va tous mourrir! Donnez plus de pouvoir aux mêmes qui ont dévasté cette planète pour leur profits, les vrais criminels de guerre, génocidaire.

    Vous connaissez HAARP? Il existe 16 stations comme ça autour du monde. Depuis les années 60-70 que les armées du monde peuvent modifier le climat. Un traité de l’ONU a été signé pour interdire l’utilisation des armes de modification du climat. La Chine a publicisé une facette de cette technologie l’été passé durant les J.O.

    Et de ça, personne n’en parle. Mais on prend le temps de me mentir à travers le GIEC et me dire que je devrais avoir très peur de mourir d’un réchauffement climatique et faire sentir les enfants coupables d’être en vie.

    Pleine page quand la glace fond, silence quand elle s’épaissit. Les documents du Club de Rome, que vous pouvez consulter, raconte comme ces control-freak pensait unifier la planète sous une gouvernance mondiale en créant une crise globale et l’environnement l’idée à laquelle il en était venus d’accord. Et qui on voit financer les groupes comme le GIEC, les alarmistes et le culte du réchauffement climatique? Les mêmes comiques.

    Et puit il vont venir nous dire comment vivre nos vies? Nous faire la morale? Gore nous fait peur et ensuite va investir $300M de son cash pour profiter des swaps sur le carbone à travers son hedge fund?

    Ils nous prennent pour des caves. Ils sont tellement intelligents qu’ils jouent avec nos sentiments de héros et de vouloir sauver la planète tout en nous menant dans une fausse direction pour y arriver. Ce n’est pas de l’information qu’on reçoit pour mieux comprendre les changements climatiques, c’est de la désinformation, du jouage de sentimentalité et de la peur.

    Trop de signes qui me parlent. Ce filtre, dont on parlait, je l’applique autant aux médias alternatifs que les médias de masse. Les médias de masse, dans cette ère d’hyper concentration des médias et de l’information, soumis aux impératifs et intérêts capitalistes n’ont pas plus de crédibilité à mes yeux qu’un vieux saoul à l’auberge.

    Bien le vôtre,

    François Marginean

  15. avatar

    Désolé pour les fautes de frappes. Il est 3h du mat ici, je dois aller recharger les batteries!

    FM

  16. avatar

    L’aspect le plus clair de ces fausses solutions vertes à un faux problème est l’éthanol.
    Selon un rapport détaillé de la Banque Mondiale obtenu par le journal Gardian UK, 75% de la crise alimentaire avec sa hausse des prix et pénurie de grains a été causé par notre géniale idée de convertir notre nourriture en carburant.
    Non seulement l’éthanol produit t-il en bout de ligne plus de CO2 tout en endommageant nos voiture, mais il a contribué à la descente dans l’extrême pauvreté d’une centaine de millions de personnes dans le monde qui n’ont plus assez d’argent pour se nourrir chaque jour.

    Voilà une situation bien gênante qui fut dénoncé comme étant un crime contre l’humanité par un représentant de l’ONU. Ça vous donne bonne conscience de « sauver la planète »?

    Les mensonges nous mènent vers plus de souffrances sans rien régler.

  17. avatar

    Oui l’éthanol semble une mauvaise solution comportant plus d’inconvénient que davantage mais on s’écarte un peu du sujet. 😉

    > Ça vous donne bonne conscience de “sauver la planète”?

    il faudrait dire « sauver l’humanité » car même avec des conditions non compatible avec notre propre survie, la planète Terre va demeurer et des espèces animales plus résistantes. La sélection naturelle n’a ni bonne ou mauvaise conscience.

    A 7 G, Les humains sont trop nombreux sur Terre. Je préfèrerai un contrôle des naissances dans les pays a forte natalité qui ont récemment triplé en 3 générations comme l’inde ou l’Afrique plutôt que des catastrophes humanitaires brutales.

    Pour être plus efficace, il faut réduire 2 choses
    1. notre empreinte en pollution et émission en GES par habitant
    2. réduire la population mondiale a 1 (ou 2) milliard comme au début du XIX (ou XX siecle).
    Certains prévoient une stabilisation a 9 G.

    > Les mensonges nous mènent vers plus de souffrances sans rien régler.

    La vérité peut amener encore plus de souffrance intellectuelle mais elle est indispensable pour trouver les bonnes solutions. La politique de l’autruche ne mène à rien qui vaille même si elle est plus douce à vivre au jour le jour.

    Avez vous vu le documentaire de la BBC ?

  18. avatar

    Ah bon, alors vous êtes un de ceux qui souscrivent à l’agenda de réduction de la population mondiale? Et qui va décider qui part en premier et par quel moyen? Vous? La « one child policy » de la Chine vous attire? Pourquoi est-ce que les gens des autres pays doivent être forcés par nous de ne pas avoir d’enfants ou de suivre nos politiques de naissances? Pourquoi éliminer la population des autres pays? Eugénisme au goût du jour? Et si ces gens qui doivent partir refusent de partir et de cesser de faire des enfants, vous allez faire quoi? Les forcer? Les tuer? Les affamer?

    « La vérité peut amener encore plus de souffrance intellectuelle mais elle est indispensable pour trouver les bonnes solutions. La politique de l’autruche ne mène à rien qui vaille même si elle est plus douce à vivre au jour le jour. »

    Quelles bonnes solutions? L’éthanol? Nous taxer? De l’eugénisme? Des bulbes LFC avec du mercure et des isotopes radioactifs? Des swaps pour le CO2 qui va tuer la petite entreprise et favoriser les grosses qui vont pouvoir acheter des droits de polluer, argent qui ira à ceux qui nous on épeuré avec la grande catastrophe du réchauffement climatique qui est majoritairement naturel?

    *****Theory Says Climate Change Depends On Solar Wind/Cosmic Rays http://www.thepeoplesvoice.org/TPV3/Voices.php/2008/12/07/theory-says-climate-change-depends-on-so

    Predicting climate change is tough, but now there’s an excuse for not knowing how wet the winter might be: Climate on Earth could be shaped by forces coming from beyond the planet.
    A new theory links climate change to cosmic rays, high-energy particles from space that wash over the planet. If the idea can be proved, it might imply that much of Earth’s rising temperature could be caused by extraterrestrial factors, some physicists say.

    VIDEO:
    Henrik Svensmark on Global Warming (part 1)
    http://www.youtube.com/watch?v=n1qGOUIRac0

    Henrik Svensmark on Global Warming (part 2)
    http://www.youtube.com/watch?v=gTqBrML4nsc

    -2008 will be coolest year of the decade http://www.guardian.co.uk/environment/2008/dec/05/climate-change-weather

    -November in the record books http://www.news.com.au/perthnow/story/0,27574,24733718-2761,00.html

    SUMMER has come to Perth in the nicest possible way – a mild 25 degrees well below the 40-plus temperatures that mugged locals last year.
    A prediction of average summer heat was more welcome news for West Australians, who have experienced what the Bureau of Meteorology said was one of the coldest, wettest Novembers on record.
    The below-average temperatures saw the city post its first November without a 30-degree day since 1964.
    « Since 1897, only five Novembers had previously had no days of 30 degrees or above, » Mr Relf said.

    -Melting ice may slow global warming http://www.guardian.co.uk/environment/2008/dec/07/melting-icebergs-slow-global-warming

    Professor Rob Raiswell, a geologist at the University of Leeds, says that as the sheets break off the ice covering the continent, floating icebergs are produced that gouge minerals from the bedrock as they make their way to the sea. Raiswell believes that the accumulated frozen mud could breathe life into the icy waters around Antarctica, triggering a large, natural removal of carbon dioxide from the atmosphere.

  19. avatar

    François,
    J’apprécierai un peu plus de « self-control ».

    Regardez bien le graphe de l’article que vous avez cité :
    http://www.guardian.co.uk/environment/2008/dec/05/climate-change-weather

    They said that global temperatures would remain constant until 2015 but would then begin to accelerate.

    J’ajoute qu’il y a un effet d’impédance important avec un CO2 qui reste 100 ans dans l’atmosphère.

  20. avatar

    Paul,

    Désolé, mais vous semblez être un eugéniste pour la réduction de la population mondiale. Je n’ai toujours pas de réponses à mes questions. Vous évitez d’y répondre. J’ai pas grand respect pour ceux qui pensent qu’on devrait éliminer 80% de la population mondiale.

    Pour ce qui est de l’extrait du Guardian, c’est exactement le genre de stupidité qui devrait attirer votre attention: selon ce culte du réchauffement climatique par le CO2, le réchauffement est causé par l’homme et n’est absolument pas naturel alors que le refroidissement que l’on connait actuellement est naturel!?!?! Franchement! On nous prend pour des cons ou quoi? Mais n’ayez pas peur, le réchauffement va recommencer en 2015! Wow! Quels génies!

    Considérez ceci:

    « NASA announced April 21 that its Jason satellite had confirmed the Pacific Decadal Oscillation is entering a cool phase likely to last 25–30 years. Pacific Rim tree rings indicate the earth’s temperatures have mirrored the shifts in Pacific temperatures for the past 400 years. It’s our biggest ocean, after all. Thus our current cooling is likely to look like our last cooling between 1940 and 1975. That temperature decline also occurred during a Pacific cooling, even though human greenhouse emissions were surging then also. »

    ***Avez-vous pris la peine de voir ce documentaire?

    VIDEO:
    Henrik Svensmark on Global Warming (part 1)
    http://www.youtube.com/watch?v=n1qGOUIRac0

    Henrik Svensmark on Global Warming (part 2)
    http://www.youtube.com/watch?v=gTqBrML4nsc

    Le CO2 est un bloc de construction de la vie et sans lui, il n’y y aurait pas de vie. Plus il y a de CO2, plus il y a de végétation et plus il y a d’oxygène. Vive le CO2!

  21. avatar

    François,
    Ça dérape encore une fois !
    Je suis très irrité par vos interprétations désagréables et vos procès d’intention après le temps que j’ai gentillement consacré à vous répondre. C’est vraiment pas sympathique. Je vous conseille de mieux relire mon texte qui parle juste d’un « contrôle des naissances dans les pays a forte natalité » (1) et de posez une question si ça n’est pas assez claire pour votre propre compréhension.

    (1) Contrôle par les parents eux-même et incité avec
    a. des mesures fiscales de l’état et
    b. la pédagogie
    pour l’intérêt et l’avenir de leur propre communauté.

    Je suis très tolérant avec les contradicteurs aimables qui respectent leurs interlocuteurs même s’ils se trompent lourdement. Dans le cas contraire, j’arrête la discussion. Est ce assez clair ?

    Je répond aux questions qui me semblent pertinentes et intéressantes. Je ne répond pas aux insinuations insultantes !

    Savoir interpréter correctement un texte est essentiel.

  22. avatar

    Bon article François.

    Cela confirme quelques autres lectures sur le sujet dans des médias non-contrôlés.

    Pierre vous commentez ce texte en nous donnant à voir un reportage de la BBC. Oufff

    Je me souvient d’un reportage sur Caral au Pérou produit par la BBC en 2002, où l’on y démontre qu’une antique civilisation considéré comme mère n’a pas eu de guerre pendant 1000 ans.

    Etonnamment on termine le documentaire en prétandant que c’est le commerce qui a pu permettre cette civilisation sans guerre. Fallait lire la liste des sponsors de ce reportage d’une heure. Quelle récupération honteuse.
    Jamais National Geographic en serait venu à cette prétention, mais la BBC s’en permet à plusieurs occasions. Commerce et commandite oblige.

    Maintenant c’est le commerce du carbone et de l’air, demain celui de l’eau. Vive les marchands.

  23. avatar

    DG,
    Vous avez perdu vos lunettes de vues ou c’est normal que vous confondiez Pierre avec Paul ?

    Vous êtes un ami de François Marginean ?
    Est il toujours ainsi avec un contradicteur ?

    Pour le documentaire il est effectivement passé à la BBC.
    http://www.bbc.co.uk/pressoffice/proginfo/tv/wk38/feature_earth.shtml

    Iain Stewart a réalisé aussi des documentaires aussi pour National Geographic d’après wikipedia.

    Mais peu importe les producteurs je regarde le contenu. Ici c’est excellent sinon il y a une foule de documentaire sur ce sujet. J’ai pris le plus récent (2008), sérieux et accessible.

    Et cerise sur le gâteau c’est disponible sur Bittorent.

  24. avatar

    @DG: Merci. Les gens apprennent à déblatérer les mêmes arguments qu’ils ont entendu à la TV et dans les médias en général sans vraiment faire des recherches réelles soi-même.

    @Paul: C’est que je vous vois me sortir tous les mêmes arguments qui ont été disséminés par cet élite qui cherche à instaurer une bonne fois pour toute cette gouvernance mondiale. Riez si vous le voulez, mais ne me sortez pas l’étiquette de théories de conspiration, car même le très respecté The Financial Times l’admet dans ses pages:

    http://www.prisonplanet.com/financial-times-editorial-admits-agenda-for-dictatorial-world-government.html

    « The Financial Times, one of the most respected and widely read newspapers on the planet, features an editorial today that openly admits the agenda to create a world government based on anti-democratic principles and concedes that the term “global governance” is merely a euphemism for the move towards a centralized global government.

    For years we were called paranoid nutcases for warning about the elite’s plans to centralize global power and destroy American sovereignty. Throughout the 1990’s people who talked about the alarming move towards global government were smeared as right-wing lunatics by popular culture and the media.

    Now the agenda is out in the open and in our faces, the debunkers have no more ammunition with which to deride us.

    A jaw-dropping editorial written by the Financial Times’ chief foreign affairs commentator Gideon Rachman entitled ‘And now for a world government’ lays out the plan for global government and how it is being pushed with deceptive language and euphemisms in order to prevent people from becoming alarmed. »

    Ensuite, c’est au tour du Washington Times de nous confirmer l’absence de réchauffement et que toute cette histoire est carrément louche:

    http://washingtontimes.com/news/2008/nov/21/the-killer-frost-for-global-warming/

    PRUDEN: The killer frost for global warming
    Wesley Pruden (Contact)
    Friday, November 21, 2008

    « Turn up the heat, somebody. The globe is freezing. Even Al Gore is looking for an extra blanket. Winter has barely come to the northern latitudes and already we’ve got bigger goosebumps than usual. So far the National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) reports 63 record snowfalls in the United States, 115 lowest-ever temperatures for the month. Only 44 Octobers over the past 114 years have been cooler than this last one.

    The polar ice is accumulating faster than usual, and some of the experts now concede that the globe hasn’t warmed since 1995. You may have noticed, in fact, that Al and his pals, having given up on the sun, no longer even warn of global warming. Now it’s « climate change. » The marketing men enlisted by Al and the doom criers to come up with a flexible « brand » took a cue from the country philosopher who observed, correctly, that « if you’ve got one foot in the fire and the other in a bucket of ice, on average you’re warm. » On average, « climate change » covers every possibility.

    This is similar to the science practiced by Dr. James Hansen at NASA’s Goddard Institute for Space Studies, the source of much of the voodoo that Al Gore has been peddling since the doctor showed up at a Senate hearing in 1988 and told ghost stories that Al swallowed whole. Only last month Dr. Hansen’s institute announced that October was the hottest on record, and then said « uh, never mind. » The London Daily Telegraph calls this « a surreal blunder [that] raised a huge question mark about the temperature records that underpin the worldwide alarm over global warming. »

    In this account, the institute had to make the humiliating climb-down after two leading skeptics of the global-warming scam, Anthony Watts, an American meteorologist, and Steve McIntyre, a Canadian computer analyst, discovered that temperature readings from September had been carried over and repeated for October. »

    Finalement, Paul, avant d’être irrité par ce que je dis ici et de le prendre personnel, vous devez comprendre d’où vient le financement et la volonté de cette tactique de peur qu’est le réchauffement climatique causé par l’homme. Tout comme la guerre contre le terrorisme, la guerre au CO2 est futile et ne sert que l’agenda des mêmes centres de pouvoir. Je sais que c’est enrageant de se rendre compte qu’on s’est fait avoir, mais il faut savoir passer par-dessus son égo et voir les choses pour ce qu’elles sont.
    J’ai le faire moi aussi, ne vous en faites pas. Je ne suis pas l’être suprême et ne vous sentez donc aucunement touché par ce que je peux dire. Ne croyez pas un mot de ce que j’avance ici. Je vous demande seulement de vous faire votre propre opinion sur le matériel que je partage ici.

    L’agenda de dépopulation mondiale est de contrôle des naissance fait partie de l’idéologie dominante à travers l’élite de ce monde depuis au moins le début du 20e siècle. Le but étant d’éliminer les « useless eaters » et la dilution de leur contrôle et pouvoir. Ils se sont aperçu que lorsqu’il y avait assez de liberté et de connaissances, la population s’élève et une classe moyenne prend forme. De cette classe moyenne vient les mouvements sociaux qui ont fait grandement avancer nos liberté et droits fondamentaux et la diminution du pouvoir maintenant exposé de l’establishment. Ces gens voudraient bien retourner aux temps féodaux où la population mondiale sous les 1 ou 2 milliards max et à 99% illettrés maintenu dans la peur de la religion étaient beaucoup plus facile et docile à contrôler.

    Alors cette histoire de réchauffement climatique tend à vouloir démoniser les humains et les faire passer comme étant LE problème. Mais ce que vous ne savez probablement pas, c’est que ces lignes ont déjà été écrite depuis longtemps, un scénario qui fut élaboré dans les cercles du Club de Rome dont Al Gore fait parti, en passant.

    Le but d’éliminer nos démocraties et nos libertés pour instaurer une gouvernance mondiale requiert soit qu’elle soit imposée par force ou la faire accepter à la population. Les guerres ne réussissent plus à unir la planète entière dans un sens, mais une crise environnementale globale nous menaçant tous est la solution à laquelle le Club de Rome en est venu pour unifier la planète entière à renoncer à leur souveraineté et liberté pour se faire gérer sous une tutelle mondiale, une organisme qui aura plus de pouvoir et qui pourra transcender nos souverainetés nationales. Ceci est accomplit actuellement de trois manière:

    – Par le grand crash économique qui va, nous dira t-on, demander de créer des institutions mondiales pour réguler la monnaie et les systèmes financiers et bancaires (Bush et Gordon Brown ont déjà annoncé la venue d’un nouvel ordre mondial)

    – La guerre contre le terrorisme (qui encore une fois est une justification à avoir une police militaire mondiale et imposé l’hégémonie anglo-saxon sur le monde et ses ressources et fut appelé le nouve ordre mondial par papa Bush)

    – Le réchauffement climatique causé par l’homme, claironné par Maurice Strong qui lui aussi fait parti du Club de Rome et qui lors du Earth Summit en 92 commençait à clamer que l’homme était responsable à cause des CO2 et de la surpopulation. Strong est un poulain des Rockefellers, les intérêts pétroliers et bancaire.

    http://www.green-agenda.com/globalrevolution.html

    « Twenty years after the Limits to Growth the CoR published another major report that became an instant best-seller. In The First Global Revolution the Club of Rome claimed that the time to act had run out. It was now or never. Delay in beginning corrective measures will increase the damage to the world ecological system and ultimately reduce the human population that will eventually be supportable. They also stated that that democratic governments were far too short-sighted to deal with the ‘problematique’ and new forms of governance are urgently required.

    In order not too violate any copyright protection I will not reproduce the text of the book on this site. However, it is permissible for me to quote a brief excerpt in the context of this wider discussion. The complete text can be read and searched online at Google Books (update – as of Aug 2008 Google has removed access to large sections of their online copy!?).

    As you read the following quotes, from pages 74-75 of the report (first ed.), please remember the names of the leaders listed above. This is not some quirky little cult. This is the stated agenda of the leaders of the environmental movement:

    “This is the way we are setting the scene for mankind’s encounter with the planet. The opposition between the two ideologies that have dominated the 20th century has collapsed, forming their own vacuum and leaving nothing but crass materialism.

    It is a law of Nature that any vacuum will be filled and therefore eliminated unless this is physically prevented. “Nature,” as the saying goes, “abhors a vacuum.” And people, as children of Nature, can only feel uncomfortable, even though they may not recognize that they are living in a vacuum. How then is the vacuum to be eliminated?

    It would seem that humans need a common motivation, namely a common adversary, to organize and act together in the vacuum; such a motivation must be found to bring the divided nations together to face an outside enemy, either a real one or else one invented for the purpose.

    New enemies therefore have to be identified.
    New strategies imagined, new weapons devised.

    The common enemy of humanity is man.

    In searching for a new enemy to unite us, we came up with the idea that pollution, the threat of global warming, water shortages, famine and the like would fit the bill. All these dangers are caused by human intervention, and it is only through changed attitudes and behavior that they can be overcome. The real enemy then, is humanity itself.

    The old democracies have functioned reasonably well over the last 200 years, but they appear now to be in a phase of complacent stagnation with little evidence of real leadership and innovation

    Democracy is not a panacea. It cannot organize everything and it is unaware of its own limits. These facts must be faced squarely. Sacrilegious though this may sound, democracy is no longer well suited for the tasks ahead. The complexity and the technical nature of many of today’s problems do not always allow elected representatives to make competent decisions at the right time.”

    So, long before Global Warming became a well known issue Al Gore and his Club of Rome colleagues stated that they would use the threat of global warming to unite humanity and « set the scene for mankind’s encounter with the planet. » In the same way that shamans and sooth-sayers in medieval times used their advance knowledge of when eclipses would occur to control and terrify their followers, they would use a natural phenomenon as their ‘enemy’ to achieve their objectives. But then they state that although Global Warming would be presented as the initial enemy, the real enemy of humanity would be portrayed as man himself. I am already noticing how frequently the terms climate change and overpopulation are being uttered in the same breath. »

    On vous eu. Désolé d’être celui qui vous l’apprend. Et vous vous fa?hez contre moi…

    Peace

  25. avatar

    Le question qu’on ne pose jamais est qui va contrôler ce gouvernement mondial et dans quel but?

    And now for a world government

    The Financial Times

    http://www.ft.com/cms/s/7a03e5b6-c541-11dd-b516-000077b07658,Authorised=false.html?_i_location=http%3A%2F%2Fwww.ft.com%2Fcms%2Fs%2F0%2F7a03e5b6-c541-11dd-b516-000077b07658.html%3Fnclick_check%3D1&_i_referer=&nclick_check=1

    December 8 2008

    But some European thinkers think that they recognise what is going on. Jacques Attali, an adviser to President Nicolas Sarkozy of France, argues that: “Global governance is just a euphemism for global government.” As far as he is concerned, some form of global government cannot come too soon. Mr Attali believes that the “core of the international financial crisis is that we have global financial markets and no global rule of law”.

    So, it seems, everything is in place. For the first time since homo sapiens began to doodle on cave walls, there is an argument, an opportunity and a means to make serious steps towards a world government.

    But let us not get carried away. While it seems feasible that some sort of world government might emerge over the next century, any push for “global governance” in the here and now will be a painful, slow process.

    There are good and bad reasons for this. The bad reason is a lack of will and determination on the part of national, political leaders who – while they might like to talk about “a planet in peril” – are ultimately still much more focused on their next election, at home.

    But this “problem” also hints at a more welcome reason why making progress on global governance will be slow sledding. Even in the EU – the heartland of law-based international government – the idea remains unpopular. The EU has suffered a series of humiliating defeats in referendums, when plans for “ever closer union” have been referred to the voters. In general, the Union has progressed fastest when far-reaching deals have been agreed by technocrats and politicians – and then pushed through without direct reference to the voters. International governance tends to be effective, only when it is anti-democratic.

    The world’s most pressing political problems may indeed be international in nature, but the average citizen’s political identity remains stubbornly local. Until somebody cracks this problem, that plan for world government may have to stay locked away in a safe at the UN.

  26. avatar

    Le GIEC a été financé par Ted Turner de l’ordre de un milliard de dollars.

    http://omega.twoday.net/stories/406362/

    « A total population of 250-300 million people, a 95% decline from present levels, would be ideal. » — Ted Turner – CNN founder and UN supporter

    « Depopulation should be the highest priority of U.S. foreign policy towards the Third World. »
    — Dr. Henry Kissinger

    Research on population control, preventing future births, is now being carried out secretly by biotech companies. Dr. Ignacio Chapela, a University of California microbiologist, discovered that wild corn in remote parts of Mexico is contaminated with lab altered DNA. That discovery made him a threat to the biotech industry.

    Depopulation, also known as eugenics, is quite another thing and was proposed under the Nazis during World War II. It is the deliberate killing off of large segments of living populations and was proposed for Third World countries under President Carter’s administration by the National Security Council’s Ad Hoc Group on Population Policy.

    National Security Memo 200, dated April 24, 1974, and titled « Implications of world wide population growth for U.S. security & overseas interests, » says:

    « Dr. Henry Kissinger proposed in his memorandum to the NSC that « depopulation should be the highest priority of U.S. foreign policy towards the Third World. » He quoted reasons of national security, and because `(t)he U.S. economy will require large and increasing amounts of minerals from abroad, especially from less-developed countries … Wherever a lessening of population can increase the prospects for such stability, population policy becomes relevant to resources, supplies and to the economic interests of U.S.

    Depopulation policy became the top priority under the NSC agenda, Club of Rome and U.S. policymakers like Gen. Alexander Haig, Cyrus Vance, Ed Muskie and Kissinger. According to an NSC spokesman at the time, the United States shared the view of former World Bank President Robert McNamara that the « population crisis » is a greater threat to U.S. national security interests than nuclear annihilation.In 1975, Henry Kissinger established a policy-planning group in the U.S. State Department’s Office of Population Affairs. The depopulation « GLOBAL 2000 » document for President Jimmy Carter was prepared.

    It is no surprise that this policy was established under President Carter with help from Kissinger and Brzezinski – all with ties to David Rockefeller. The Bush family, the Harriman family – the Wall Street business partners of Bush in financing Hitler – and the Rockefeller family are the elite of the American eugenics movement. Even Prince Philip of Britain, a member of the Bilderberg Group, is in favor of depopulation:

    « If I were reincarnated I would wish to be returned to earth as a killer virus to lower human population levels » (Prince Philip Duke of Edinburgh, leader of the World Wildlife Fund, quoted in « Are You Ready for Our New Age Future? » Insiders Report, American Policy Center, December 1995).

  27. avatar

    François
    Que les politiciens et entrepreneur exploitent une situation est une chose, qu’ils l’inventent de toute pièce en est une autre. Attali, conseiller corrompu, a perdu la tête et je veux pas commenter ces idées farfelus sur ses fantasmes de gouvernement mondial.

    Dans un discours, j’écoute les arguments et je réfléchit s’ils sont cohérents et juste. Si mon interlocuteur (qu’il soit journaliste vedette, politicien, professeur ou le pape) ne réussit pas le test, j’ai un très sérieux doute sur la solidité de sa thèse globale. Si le test est passé correctement, c’est bon signe et j’essaye de vérifier les fondaisons avec les faits bruts. Ceux qui arrivent malgré tout à m’enfumer je les félicite pour leur talent.

    Je ne trouve pas de cohérence dans ce que vous avancez avec vos arguments (ref. de texte).

    Hubert Reeves, astrophysicien canadien, parle du Réchauffement climatique.
    http://www.youtube.com/watch?v=UBW2xHIMc38

  28. avatar

    Paul,

    Vous réfléchissez dans les paramètres de votre paradigme de pensée. Vous me parlez d’Attali et vous ignorez les citations et faits de Ted Turner et la GIEC, et de Henry Kissenger, les articles du Washington Times et du Financial Times qui pointent tous vers ce groupe, ce nexus du pouvoir où l’on prend les vraies décisions dans ce monde. Le truc d’épeurer les populations avec une menace environnementale globale pour aider à rallier les gens sous une gouvernance mondiale vient entre autre du Club de Rome. Tout ceci est documenté et vérifiable. C’est ce qu’on voit être mis en exécution maintenant.

    Ce que j’essaie de vous dire, c’est que même dans nos cours de géologie en sciences pures, on nous enseigne que le climat varie tout le temps et de façon naturellement cyclique. Le fait que la température moyenne du climat, comme rapporté dans le Washington Times et d’autres, n’a pas globalement augmenté depuis 2003 sinon depuis 1998 alors que les taux de CO2 ont monté de 5% vient démolir le pilier principale de la thèse selon laquelle l’ennemi de l’humanité, l’homme, est responsable du réchauffement climatique causé par son CO2.

    Pourtant, il n’y a pas plus de tempêtes, pas de poche chaude créé dans l’atmosphère, pas d’accumulation notable de CO2 dans des zones particulières de l’atmosphère, les océans n’ont pas suivi les prédictions du GIEC qui lui s’est fait prendre à manipuler les chiffres pour faire paraitre la situation pire qu’elle ne l’est à plusieurs reprises, Al Gore a propulsé 8 mensonges scientifiques dans son film en plus de se positionner pour profiter des swap de CO2 à travers ses hedge funds, des centaines de records de froid battus à travers le planète, 2 000 000km2 de plus de glace en Arctique par rapport à l’an passé, les vapeurs d’eau sont responsables pour 95% des gaz à effet de serre, les vaches produisent plus de CO2 et de méthane que tous nos voitures sur Terre, le CO2 est un bloc essentiel de construction de la vie et il augmente en moyenne 800 ans après un réchauffement et non avant,etc.

    Bref, après ces années de lectures et recherches assidues, de centaines de documents et d’articles, de documentaires, d’analyse, je ne peux qu’en venir à la conclusion que les changements climatiques sont majoritairement naturels et cycliques.

    Problème donc quasi réglé, on peut s’investir à arrêter immédiatement la dissémination d’OGM, d’uranium appauvri radioactif dans l’environnement, de terminer l’ère du pétrole, de sortir les technologies de Tesla concernant l’énergie libre, démanteler le complexe militaro-industriel et le système fractionnaire bancaire et le pouvoir de création de la monnaie entre des banquiers privés et l’élimination de tout paradis fiscaux pour imposer la transparence totale de toute l’économie, décentraliser les centres de pouvoir.

    Cessons de tourner en rond avec le réchauffement climatique, nous perdons notre temps. Vous êtes un homme intelligent et on a besoin de vos forces pour mener les bons combats. Vous ne pouvez rien pour arrêter les changements climatiques qui datent de milliards d’années. Mais ensemble on peut s’attaquer à des causes dont nous savons que nous sommes entièrement responsables en tant que humanité, comme le génocide du peuple Afghan, Irakien et Palestinien et les autres exemples cités plus haut. Pendant qu’on s’inquiète du CO2 bidon, dans les laboratoires on s’amuse à créer et tester des bombes à anti-matière qui dit-on candidement, pourraient annihiler le système solaire au complet.

    Bordel.

    Si cela ne fait pas de cohérence et bien déclarez moi fou et ne revenez plus discuter avec un dérangé comme moi! 🙂

    Dans l’attente de vous lire, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’assurance de ma considération distinguée

  29. avatar

    Avez-vous vu les nouvelles cette semaine? Aux États-Unis ils ont proposé une nouvelle loi pour taxer les flatulences de vaches? On nous prend pour des cons ou quoi?

    Belle citation qui peut vous aider à comprendre l’agenda véritable derrière la campagne de peur du réchauffement climatique:

    « The threat of environmental crisis will be the ‘international disaster key’ that will unlock the New World Order. » – Mikhail Gorbachev

  30. avatar

    François

    Donnez-moi les bonnes informations, laissez-moi observer et j’en viendrai à mes propres conclusions.

    Dans ces conditions, vous n’avez pas besoin d’un article du FT, de savoir que fait Ted avec son argent etc … mais juste les relevés de température depuis 1 siècle, les stock de CO2 et deux ou trois autres courbes. Toutes ces informations sont facilement accessible pour une personne qui s’est si bien documenté. Regardez dans les encyclopédies le temps de vie du Co2 Etc… Ensuite vous pouvez regardez les conclusions de qq scientifiques de renommé internationale. J’ai fait ce travail d’analyse.

    Et puis que faite vous de tous ces scientifiques qui parlent de RC du à l’activité humaine ? ils ont tous des hedges fund ou sont des incompétents. Voyez pas que c’est trop gros votre affaire ? Je sais bien qu’une partie ont été acheté par des compagnies pétrolières pour nier le RC mais on achète pas la grande majorité des scientifiques ou alors ils font un très sérieux paquet d’argent. hahaha

    il y a un forum francophone oleocene.org assez orienté écologique et Peak Oil ou vous trouverez des spécialistes pour répondre à vos questions. Si vous restez courtois vous aurez toutes vos réponses et bien argumenté. Ça m’a aidé à comprendre.

    J’ai lu la plupart des nombreux articles que vous avez cité dans ce sujet même si j’ai pas jugé utile de les commenter tous.

    Avez vous regardé le documentaire du scientifique Iain Stewart ? Qu’en pensez vous ?
    Et le court extrait d’Hubert Reeves ?

  31. avatar

    @François

     » Merci. Les gens apprennent à déblatérer les mêmes arguments qu’ils ont entendu à la TV et dans les médias en général sans vraiment faire des recherches réelles soi-même. »

    Surtout quand on nous les ramène sur le net. Je constate que sur les sites de journaux citoyens il y a comme une sorte d’envahissement depuis quelques mois d’une pensée selon l’ordre établi. Comme si une armada de propagantistes avait été payé pour contre-carrer le mouvement  »recherche de vérite » sur le web.

    @Paul, désolé j’avais cru lire Pierre de Montréal.
    Non je ne vous connais pas mais je vous lis. C’est très intéressant. Merci à vous deux.

  32. avatar

    Paul,

    J’avais déjà vu la vidéo de Reeves, mais pas celui de Stewart. J’ai beaucoup de respect pour Reeves, mais je ne suis pas d’accord avec son opinion sur le RC. N’oubliez pas que les autres membres du GIEC et les autres reçoivent des fonds publiques pour étudier ce RC. Pas de RC, plus de fond public pour eux! Beaucoup veulent grader leur job. D’autres sont probablement sincères et d’ailleurs plusieurs commencent à changer leur position et critiquent le RC.

    Voyez cet article qui sonne la dissidence parmis des centaines de scientifiques et ne manquez pas les citations de scientifiques que vous respectez:

    Over 650 Scientists Challenge Global Warming « Consensus »

    http://www.infowars.net/articles/december2008/101208Warming.htmhttp://www.infowars.net/articles/december2008/101208Warming.htm

    Over 650 scientists have put their names to a US Senate Minority report that challenges the contention of the UN’s International Panel on Climate Change that there is a scientific « consensus » on the causes of global warming.

    Set to be released within the next 24 hours, the report features contributions from hundreds of prominent researchers, including current and former IPCC scientists, who are now speaking out in opposition of the UN’s stance on climate change.

    The Senate report is an updated version of a 2007 release, with over 250 more names added, highlighting how widespread dissent continues to grow in the scientific community to the alleged “consensus” that the modern warming is primarily man-made and is a crisis.

    In comparison, twelve times fewer – just 52 scientists – participated in the much touted IPCC Summary for Policymakers meeting in April 2007. Climate scientists allied with the IPCC were recently caught citing fake data to make the case that global warming is accelerating.

    The new Senate report will feature new peer-reviewed scientific studies and analyses refuting man-made warming fears.

    Webmaster’s Commentary:
    Folks, the global warming cult’s agenda is simple; to justify talking more money from you and exercising more arbitrary control over your lives.
    The scam is simple; take something that happens naturally (climate change) and spin it into a crisis, then convince the suckers (you) that they are somehow to blame for it all in order to get them to pay for the « damage » they cause. Never mind that solar fluctuations are the dominant factor in terrestrial temperatures and that water and methane (not blamable on you) are far worse greenhouse gases, simply fund the science that supports the agenda and ONLY the science that supports the agenda, and if need be fudge the numbers by sticking your measuring instruments in unusually warm places (like right next to a trash incinerator).

    The following quotes, listed on the website of the US Senate Committee on Environment and Public Works, provide a taster of what will be contained in the upcoming Senate report:

    “I am a skeptic…Global warming has become a new religion.” – Nobel Prize Winner for Physics, Ivar Giaever.

    “Since I am no longer affiliated with any organization nor receiving any funding, I can speak quite frankly….As a scientist I remain skeptical.” – Atmospheric Scientist Dr. Joanne Simpson, the first woman in the world to receive a PhD in meteorology and formerly of NASA who has authored more than 190 studies and has been called “among the most preeminent scientists of the last 100 years.”

    Warming fears are the “worst scientific scandal in the history…When people come to know what the truth is, they will feel deceived by science and scientists.” – UN IPCC Japanese Scientist Dr. Kiminori Itoh, an award-winning PhD environmental physical chemist.

    “The IPCC has actually become a closed circuit; it doesn’t listen to others. It doesn’t have open minds… I am really amazed that the Nobel Peace Prize has been given on scientifically incorrect conclusions by people who are not geologists,” – Indian geologist Dr. Arun D. Ahluwalia at Punjab University and a board member of the UN-supported International Year of the Planet.

    “The models and forecasts of the UN IPCC « are incorrect because they only are based on mathematical models and presented results at scenarios that do not include, for example, solar activity.” – Victor Manuel Velasco Herrera, a researcher at the Institute of Geophysics of the National Autonomous University of Mexico

    “It is a blatant lie put forth in the media that makes it seem there is only a fringe of scientists who don’t buy into anthropogenic global warming.” – U.S Government Atmospheric Scientist Stanley B. Goldenberg of the Hurricane Research Division of NOAA.

    “Even doubling or tripling the amount of carbon dioxide will virtually have little impact, as water vapour and water condensed on particles as clouds dominate the worldwide scene and always will.” – . Geoffrey G. Duffy, a professor in the Department of Chemical and Materials Engineering of the University of Auckland, NZ.

    “After reading [UN IPCC chairman] Pachauri’s asinine comment [comparing skeptics to] Flat Earthers, it’s hard to remain quiet.” – Climate statistician Dr. William M. Briggs, who specializes in the statistics of forecast evaluation, serves on the American Meteorological Society’s Probability and Statistics Committee and is an Associate Editor of Monthly Weather Review.

    “For how many years must the planet cool before we begin to understand that the planet is not warming? For how many years must cooling go on? » – Geologist Dr. David Gee the chairman of the science committee of the 2008 International Geological Congress who has authored 130 plus peer reviewed papers, and is currently at Uppsala University in Sweden.

    “Gore prompted me to start delving into the science again and I quickly found myself solidly in the skeptic camp…Climate models can at best be useful for explaining climate changes after the fact.” – Meteorologist Hajo Smit of Holland, who reversed his belief in man-made warming to become a skeptic, is a former member of the Dutch UN IPCC committee.

    “Many [scientists] are now searching for a way to back out quietly (from promoting warming fears), without having their professional careers ruined.” – Atmospheric physicist James A. Peden, formerly of the Space Research and Coordination Center in Pittsburgh.

    “Creating an ideology pegged to carbon dioxide is a dangerous nonsense…The present alarm on climate change is an instrument of social control, a pretext for major businesses and political battle. It became an ideology, which is concerning.” – Environmental Scientist Professor Delgado Domingos of Portugal, the founder of the Numerical Weather Forecast group, has more than 150 published articles.

    “CO2 emissions make absolutely no difference one way or another….Every scientist knows this, but it doesn’t pay to say so…Global warming, as a political vehicle, keeps Europeans in the driver’s seat and developing nations walking barefoot.” – Dr. Takeda Kunihiko, vice-chancellor of the Institute of Science and Technology Research at Chubu University in Japan.

    “The [global warming] scaremongering has its justification in the fact that it is something that generates funds.” – Award-winning Paleontologist Dr. Eduardo Tonni, of the Committee for Scientific Research in Buenos Aires and head of the Paleontology Department at the University of La Plata. # #

  33. avatar

    Faudrait voir ce que vos potes du oleocene.org auraient à dire à propos de ces poids lourds de la science qui sont grandement sceptiques!

    En passant, le peak oil est aussi une fabrication à laquelle j’ai cru au début pour ensuite me rendre compte que c’était un autre mensonge éhonté. Malheureusement, nous nageons dans le pétrole… Mais j’imagine que vous ignorez les géants réservoirs découverts en Russie, Indonésie, Brésil, Cuba, Alaska en plus des réservoirs comme celui de Eugene au Mexique qui se remplit avec du pétrole géologiquement plus jeune que celui extrait au début….

    Mais que voulez-vous, vous semblez penser que ces puissants intérêts financiers n’ont aucun intérêts à nous mentir, eux qui n’ont jamais hésité à partir des guerres et massacrer des populations pour faire avancer leur agenda. C’est trop gros cette affaire, hein Paul! Ça dépasse votre paradigme de pensée! 😉

  34. avatar

    Ce ne sont pas mes potes.

    C’est bizarre, 20 ans plus tôt et toutes vos thèses collent parfaitement à ce que le pouvoir politique en place a voulu nous faire croire
    – Pas de PO
    – Pas de RC
    Et maintenant vous prétendez que c’est alternatif. C’est assez cocasse.

    Pourquoi ont ils changé de propagande ? Parce qu’ils vont gagner plus d’argent avec la nouvelle propagande inverse !? Mais alors quelle bande de crétins d’avoir dépenser autant d’argent pendant des années dans l’ancienne propagande ! Ah c’est pas les mêmes financiers. Vous êtes drôlement bien informé pour savoir tout cela.

    Désolé François, mais tout cela dépasse ma capacité à rester sérieux.

  35. avatar

    Ou c’est les mêmes acteurs mais parce que l’ancienne propagande (qui soit disant en passant essayait de vendre aux gens que la Terre se refroidissait et qu’on se retrouverait sous une couche de glace en quelques années!) n’a pas su coller et passer l’épreuve du temps, et que tablant sur l’ignorance et la courte mémoire des gens ils espèrent nous passer un sapin avec le même type d’attrape-nigaud problème-réaction-solution du type hégélien. Ils ne sont peut-être pas si crétin que ça puisqu’ils ont réussit à vous faire à croire que cette fois nous disparaitrons sous la chaleur causé par le CO2.

    Avez-vous lu les citations? Elles vous font rigoler!? Pourquoi ne pas en discuter? Ces gens sont pourtant sérieux et crédibles. Mêmes des gens qui ont quitté le GIEC, donc qui avec le temps ont réalisé qu’il y avait un sérieux problème avec toute cette thèse.

    Êtes-vous du type de personne à qui on peut mentir impunément? Faites-vous confiance à ceux qui vous mentent? Al Gore, le GIEC, les gouvernements et les médias nous ont menti. Comment leur faire confiance? Pourquoi ont-ils d’abord parlé que de réchauffement climatique et ensuite voyant que le climat ne suivait pas leur prédictions en se refroidissant, ont ensuite décidé d’appeler ça « les changements climatiques »?
    Pourquoi truquer les chiffres du mois d’octobre et de placer des sondes sur dans des stationnements, sur des toits métalliques et en milieu urbains sachant que ces endroits sont évidemment plus chaud?
    Pourquoi est-ce qu’un juge aux États-Unis est en train de poursuivre Al Gore en cour 8 mensonges scientifiques dans son film?

    L’agenda du culte du réchauffement climatique est simple: pour justifier de prendre encore plus de notre argent et d’exercer plus de contrôle arbitraire sur nous et sur nos vies. (Par exemple, en nous taxant et imposant de fausses solution vertes par exemple, qui profitent aux mêmes qui ont pollués et détruit cette belle planète)

    Cette arnaque est simple: prenez quelque chose qui se produit naturellement (les changements climatiques, ou comme dans les temps anciens, les éclipses solaires!) et tournez ça en crise et ensuite convaincre les caves (nous) qu’ils sont d’une certaine façon responsables de tout cela dans le but de les faire payer pour le « dommage » qu’ils causent.
    Ne vous en faites pas même si les fluctuations solaires sont le facteur dominant des températures terrestres et que l’eau et le méthane (dont vous n’êtes pas responsables) sont de bien pires gaz à effet de serre et simplement financer la science qui supporte votre agenda et SEULEMENT la science qui supporte votre agenda quitte à manipuler les chiffres et statistiques en plaçant des instruments de mesure à des endroits anormalement chauds comme à côté d’un incinérateur à déchet.
    Et venez pas me dire que ça ne se fait pas et que ça ne s’est pas fait et continuer de se faire.

    Alors bonjour pour le sens critique et éclatez-vous bien! Pendant ce temps, je vais aller relire ces citations…

    The following quotes, listed on the website of the US Senate Committee on Environment and Public Works, provide a taster of what will be contained in the upcoming Senate report:

    “I am a skeptic…Global warming has become a new religion.” – Nobel Prize Winner for Physics, Ivar Giaever.

    “Since I am no longer affiliated with any organization nor receiving any funding, I can speak quite frankly….As a scientist I remain skeptical.” – Atmospheric Scientist Dr. Joanne Simpson, the first woman in the world to receive a PhD in meteorology and formerly of NASA who has authored more than 190 studies and has been called “among the most preeminent scientists of the last 100 years.”

    Warming fears are the “worst scientific scandal in the history…When people come to know what the truth is, they will feel deceived by science and scientists.” – UN IPCC Japanese Scientist Dr. Kiminori Itoh, an award-winning PhD environmental physical chemist.

    “The IPCC has actually become a closed circuit; it doesn’t listen to others. It doesn’t have open minds… I am really amazed that the Nobel Peace Prize has been given on scientifically incorrect conclusions by people who are not geologists,” – Indian geologist Dr. Arun D. Ahluwalia at Punjab University and a board member of the UN-supported International Year of the Planet.

    “The models and forecasts of the UN IPCC “are incorrect because they only are based on mathematical models and presented results at scenarios that do not include, for example, solar activity.” – Victor Manuel Velasco Herrera, a researcher at the Institute of Geophysics of the National Autonomous University of Mexico

    “It is a blatant lie put forth in the media that makes it seem there is only a fringe of scientists who don’t buy into anthropogenic global warming.” – U.S Government Atmospheric Scientist Stanley B. Goldenberg of the Hurricane Research Division of NOAA.

    “Even doubling or tripling the amount of carbon dioxide will virtually have little impact, as water vapour and water condensed on particles as clouds dominate the worldwide scene and always will.” – . Geoffrey G. Duffy, a professor in the Department of Chemical and Materials Engineering of the University of Auckland, NZ.

    “After reading [UN IPCC chairman] Pachauri’s asinine comment [comparing skeptics to] Flat Earthers, it’s hard to remain quiet.” – Climate statistician Dr. William M. Briggs, who specializes in the statistics of forecast evaluation, serves on the American Meteorological Society’s Probability and Statistics Committee and is an Associate Editor of Monthly Weather Review.

    “For how many years must the planet cool before we begin to understand that the planet is not warming? For how many years must cooling go on?” – Geologist Dr. David Gee the chairman of the science committee of the 2008 International Geological Congress who has authored 130 plus peer reviewed papers, and is currently at Uppsala University in Sweden.

    “Gore prompted me to start delving into the science again and I quickly found myself solidly in the skeptic camp…Climate models can at best be useful for explaining climate changes after the fact.” – Meteorologist Hajo Smit of Holland, who reversed his belief in man-made warming to become a skeptic, is a former member of the Dutch UN IPCC committee.

    “Many [scientists] are now searching for a way to back out quietly (from promoting warming fears), without having their professional careers ruined.” – Atmospheric physicist James A. Peden, formerly of the Space Research and Coordination Center in Pittsburgh.

    “Creating an ideology pegged to carbon dioxide is a dangerous nonsense…The present alarm on climate change is an instrument of social control, a pretext for major businesses and political battle. It became an ideology, which is concerning.” – Environmental Scientist Professor Delgado Domingos of Portugal, the founder of the Numerical Weather Forecast group, has more than 150 published articles.

    “CO2 emissions make absolutely no difference one way or another….Every scientist knows this, but it doesn’t pay to say so…Global warming, as a political vehicle, keeps Europeans in the driver’s seat and developing nations walking barefoot.” – Dr. Takeda Kunihiko, vice-chancellor of the Institute of Science and Technology Research at Chubu University in Japan.

    “The [global warming] scaremongering has its justification in the fact that it is something that generates funds.” – Award-winning Paleontologist Dr. Eduardo Tonni, of the Committee for Scientific Research in Buenos Aires and head of the Paleontology Department at the University of La Plata. # #

  36. avatar

    il faut conserver précieusement ces 650 noms. Dans 50 ou 60 ans, s’ils ont raison il faudra leur discerner une médaille d’honneur à titre posthume. Et dans le cas contraire un blâme avec rétroaction immédiate! 😀

    Le GIEC ne réunit pas tous les scientifiques du monde qui travaillent sur le climat. D’ailleurs ces 650 noms ne doivent pas faire partie pour l’essentiel du GIEC. Le consensus déborde le GIEC mais ne fait pas l’unanimité et il y aura toujours des négateurs.

    il y a des variations climatiques naturelles comme vous l’avez mentionné. il faut regarder une tendance sur 1 siècle ou 10 ans. D’une année sur l’autre, c’est trop court.

    http://data.giss.nasa.gov/gistemp/graphs/
    Sur ces graphes de la nasa on voit que l’hémisphère nord se réchauffe plus vite que le sud.

    Le GIEC fait des prévisions pas des affirmations comme vous. Le doute est faible et il faut prendre des précautions aujourd’hui. (Principe de précaution) Plus la certitude du RC se confirme à Long Terme plus il faut être vigilant sur les mesures à prendre.

    Bon François je vous remercie pour vos liens et citations de sceptiques ou négateur du RC mais j’arrive à saturation.

  37. avatar

    Ça va Paul, je ne vous retiens pas. Merci pour ce débat. J’en demeure à la conclusion qu’il n’y a pas de consensus clair et que le principe de précaution prévaut dans les deux sens: avant de faire monter les prix mondialement comme cette année, causé à 75% par la transformation de la nourriture en éthanol (chiffres de la Banque Mondiale) et d’affamer des millions de personnes, d’introduire des bulbes LFC dans nos maisons qui contiennent du mercure et des isotopes radioactifs et de nous taxer pour se rendre compte que nous ne pouvons pas influencer le climat parce que nous émettons seulement 3% de tout le CO2 qui est produit globalement alors que les taux de CO2 ont déjà été DIX FOIS plus élevés que maintenant dans d’autres périodes du passé, nous devrions être prudent et ne pas oublier que ces « prédictions », « prévisions », sont basés sur des modèles ordinateurs très incomplets et souvent douteux.

    Allez, je vous laisse sur quelques citations, pour le bénéfice et jugement de tous les lecteurs, provenant du Club de Rome et d’autres organisations d’où viennent les acteurs qui veulent utiliser et détourner le mouvement environnementaliste pour faire avancer leur agenda de gouvernance mondiale et de dépopulation.

    Cordialement.

    – « The common enemy of humanity is man.
    In searching for a new enemy to unite us, we came up with the idea that pollution, the threat of global warming, water shortages, famine and the like would fit the bill. All these dangers are caused by human intervention, and it is only through changed attitudes and behavior that they can be overcome. The real enemy then, is humanity itself. » – Club of Rome, premier environmental think-tank consultants to the United Nations

    – « We need to get some broad based support, to capture the public’s imagination… So we have to offer up scary scenarios, make simplified, dramatic statements and make little mention of any doubts…
    Each of us has to decide what the right balance is between being effective and being honest. » – Stephen Schneider, Stanford Professor of Climatology,lead author of many IPCC reports

    – « Unless we announce disasters no one will listen. »- Sir John Houghton, first chairman of IPCC

    – « It doesn’t matter what is true, it only matters what people believe is true. » – Paul Watson, co-founder of Greenpeace

    – « We’ve got to ride this global warming issue.
    Even if the theory of global warming is wrong, we will be doing the right thing in terms of economic and environmental policy. » – Timothy Wirth, President of the UN Foundation

    – « No matter if the science of global warming is all phony… climate change provides the greatest opportunity to bring about justice and equality in the world. » – Christine Stewart, fmr Canadian Minister of the Environment

    – « We are on the verge of a global transformation.
    All we need is the right major crisis… » – David Rockefeller, Club of Rome executive member

    – « Humanity is sitting on a time bomb. If the vast majority of the world’s scientists are right, we have just ten years to avert a major catastrophe that could send our entire planet’s climate system into a tail-spin of epic destruction involving extreme weather, floods,
    droughts, epidemics and killer heat waves beyond anything we have ever experienced – a catastrophe of our own making. » – Al Gore, An Inconvenient Truth

    – « In Nature organic growth proceeds according
    to a Master Plan, a Blueprint. Such a ‘master plan’ is missing from the process of growth and development of the world system. Now is the time to draw up a master plan for sustainable growth and world development based on global allocation of all resources and a new global economic system.
    Ten or twenty years form today it will probably be too late. » – Club of Rome, Mankind at the Turning Point

    – « The concept of national sovereignty has been immutable, indeed a sacred principle of international relations. It is a principle which will yield only slowly and reluctantly to the new imperatives of global environmental cooperation. » – UN Commission on Global Governance report

    – « Democracy is not a panacea. It cannot organize everything and it is unaware of its own limits. These facts must be faced squarely. Sacrilegious though this may sound, democracy is no longer well
    suited for the tasks ahead. The complexity and the technical nature of many of today’s problems do not always allow elected representatives to make competent decisions at the right time. » – Club of Rome, The First Global Revolution

    – « The emerging ‘environmentalization’ of our civilization and the need for vigorous action in the interest of the entire global community will inevitably have multiple political consequences.
    Perhaps the most important of them will be a gradual change in the status of the United Nations. Inevitably, it must assume some aspects of a world government. » – Mikhail Gorbachev,
    State of the World Forum

    – « Nations are in effect ceding portions of their sovereignty to the international community and beginning to create a new system of international environmental governance as a means of solving otherwise unmanageable crises. » – Lester Brown, WorldWatch Institute

    – « Effective execution of Agenda 21 will require a profound
    reorientation of all human society, unlike anything the world
    has ever experienced a major shift in the priorities of both governments and individuals and an unprecedented redeployment of human and financial resources. This shift will demand that a concern for the environmental consequences of every human action be integrated into individual and collective decision-making at every level. » – UN Agenda 21

    – « Isn’t the only hope for the planet that the
    industrialized civilizations collapse? Isn’t it our responsiblity to bring that about? » – Maurice Strong, founder of the UN Environment Programme

    – « My three main goals would be to reduce human population to about 100 million worldwide, destroy the industrial infrastructure and see wilderness, with it’s full complement of species,
    returning throughout the world. » -Dave Foreman,
    co-founder of Earth First!

    – « The Earth has cancer and the cancer is Man. » – Club of Rome, Mankind at the Turning Point

    – « A total population of 250-300 million people,
    a 95% decline from present levels, would be ideal. » – Ted Turner, founder of CNN and major UN donor

    – « … the resultant ideal sustainable population is hence more than 500 million but less than one billion. » – Club of Rome, Goals for Mankind

    – « One America burdens the earth much more than
    twenty Bangladeshes. This is a terrible thing to say. In order to stabilize world population,we must eliminate 350,000 people per day. It is a horrible thing to say, but it’s just as bad not to say it. » – Jacques Cousteau, UNESCO Courier

    – « I suspect that eradicating small pox was wrong.
    It played an important part in balancing ecosystems. » – John Davis, editor of Earth First! Journal

    – « The extinction of the human species may not
    only be inevitable but a good thing. » – Christopher Manes, Earth First!


    « Childbearing should be a punishable crime against
    society, unless the parents hold a government license. All potential parents should be required to use contraceptive chemicals, the government issuing antidotes to citizens chosen for childbearing. » – David Brower, first Executive Director of the Sierra Club

  38. avatar

    «Ça va Paul, je ne vous retiens pas. Merci pour ce débat. J’en demeure à la conclusion qu’il n’y a pas de consensus clair et que le principe de précaution prévaut dans les deux sens: avant de (…) de nous taxer pour se rendre compte que nous ne pouvons pas influencer le climat parce que nous émettons seulement 3% de tout le CO2 qui est produit globalement alors que les taux de CO2 ont déjà été DIX FOIS plus élevés que maintenant dans d’autres périodes du passé, nous devrions être prudent et ne pas oublier que ces “prédictions”, “prévisions”, sont basés sur des modèles ordinateurs très incomplets et souvent douteux.»

    François,

    Je comprends votre point de vue. Je partage ses principes moraux, ses préoccupations sociales. Nous ne télécommandons pas le climat, il serait par conséquent plus pragmatique et cela serait entièrement sous notre contrôle social et économique, que d’éliminer à la source toutes les formes de pollution qui nous détruisent, car nous sommes pleinement responsables de notre propre écosystème. Je n’en suis pas moins tout à fait d’accord avec Paul. Et pour les mêmes très bonnes raisons que vous énoncez, vous devriez l’être tout aussi logiquement avec lui que je le suis.

    Car ce n’est pas tant le réchauffement climatique en soi qui va nous poser de sérieux problèmes d’adaptation au cours du 21e siècle, il y en a eu à toutes les époques géologiques de notre planète mais elles s’étalaient alors sur 10 000 ans, c’est son caractère d’accélération subite et déstabilisatrice, à cause de notre pied trop lourd, qui aura des conséquences désastreuses sûres et certaines. L’ennui, c’est que la Civilisation humaine n’est plus constituée de bandes nomades sans frontières. Il ne suffira pas de lever le camp peu à peu avec la montée des eaux. Chaque lot de terrain fait l’objet d’un titre de propriété défendu pied à pied!

    Et toute cette question, depuis le début, n’a jamais été une affaire de consensus scientifique. Tout doit demeurer falsifiable en sciences. C’est une question de faits et de mesures reproductibles, un point c’est tout. Celles-ci ont été affinées et approfondies davantage, hors de tout doute, corroborées enfin. Il ne s’agit pas non plus simplement d’une hypothèse floue sur le très long terme géologique, même si les prédictions demeurent très discutables à une pareille échelle de temps!

    D’ailleurs, François, là-dessus, à cette échelle-là, vous n’avez pas tout à fait tort non plus! Voilà le hic qui vous mêle et vous empêche d’accéder à une vue d’ensemble! En effet, qui sait si le réchauffement climatique qui tire son origine de la Révolution industrielle depuis 300 ans qu’elle l’a amplifié, ne sera pas éventuellement annulé par la prochaine glaciation tout ce qu’il y a de plus naturellement incontrôlable et imprévisible, elle? Les deux points de vue sont donc complémentaires, chacun dans leur dimension propre, leur source de faits rétrospectifs et leur horizon de prédictibilité contradictoire, et ils se rejoignent.