Accueil / T Y P E S / Articles / Ce monstre ? mon image (30/40)
Je n?ai que deux fa?ons d?aborder la travers?e de la ville?: ? pied ou en taxi. Je garde la marche forcen?e pour la nuit, car elle est propice ? la folie passag?re, la fraternit? imaginaire, ainsi qu?? la violence animali?re. Mais, pour...

Ce monstre ? mon image (30/40)

Je n?ai que deux fa?ons d?aborder la travers?e de la ville?: ? pied ou en taxi. Je garde la marche forcen?e pour la nuit, car elle est propice ? la folie passag?re, la fraternit? imaginaire, ainsi qu?? la violence animali?re. Mais, pour l?heure, le mammif?re plantigrade que je suis opte pour le chauffeur de taxi en endossant le r?le de Miss Daisy. Il n?est jamais de bon augure de faire attendre son sup?rieur hi?rarchique. Le mien est le type d?individu improbable, entre l?ancien ministre de la IVe R?publique, le barbouze repenti et le golden boy londonien. Selon lui, on a le chauffeur de taxi et la course que l?on m?rite. La mani?re dont votre pilote d?chire l?asphalte est un indicateur de vos motivations intimes. Mais bien s?r? Et aujourd?hui, mon chauffeur parle le verlan, l?argot d?Audiard et un anglais de Kingston, signe, au choix, du progr?s tangible de la mondialisation ou preuve que la tour de Babel tient dans un taxi.?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Histoires de médocs et course au vaccin

Dans la tourmente actuelle, je vous ai retrouvé une petite perle. Aujourd’hui que l’on se ...