Accueil / T Y P E S / Articles / Ce cher nucl?aire

Ce cher nucl?aire

Au moment ou les opinions mondiales se d?tournent petit ? petit de l?option nucl?aire, sous la pression populaire, apr?s la catastrophe de Fukushima, il serait temps de s?interroger sur le vrai prix du kilowatt nucl?aire.

A la lumi?re d?un article paru dans ??le Canard Encha?n? ?, qui ?voquait le d?mant?lement de ??super?? Ph?nix, ? Creys Malville, on apprenait que la facture allait ?tre sal?e.

Cette installation pr?vue pour ?tre r?volutionnaire n?aura fonctionn? que 176 jours en dix ans, avec un parcours parsem? de fuites et d?accidents divers.

Ce surg?n?rateur, heureusement abandonn? en 1997, est en cours de ??d?construction?? et celle-ci parait complexe puisque depuis 12 ans on n?a pas encore r?ussi ? le vider totalement de son sodium, produit tr?s instable puisqu?il s?enflamme spontan?ment au contact de l?air, et explose au contact de l?eau.

Sur cette vid?o on peut constater le r?sultat plut?t d?tonnant de quelques grammes de sodium lorsqu?il est rentre en ?contact avec l?eau.

A Malville, il y en a 5500 tonnes, et aucun pompier dans le monde ne peut ?teindre un feu de plus d?une tonne de sodium. lien

Alors pour neutraliser le sodium, on le fait tomber goutte ? goutte dans un environnement d?azote afin de le neutraliser.

Aujourd?hui, au rythme de 5 tonnes par jour, le sodium est transform? en soude, puis coul? dans des cubes de b?ton, dont EDF nous assure qu?ils ne seront pas plus radioactifs qu?un bloc de granit.

On ne demande qu?? le croire.

Cela repr?sente un millier de jours de travail, soit en comptant les jours f?ri?s, au moins 4 ? 5 ans de travail, si tout se passe bien.

En effet, s?il y avait un d?part de feu de sodium on n?imagine pas ce qui pourrait se passer car tout le combustible nucl?aire ?tant rest? sur place, (14 tonnes de plutonium) la situation deviendrait d?licate.

En avril 1994, ? Cadarache le prototype de Superph?nix, ??Rhapsodie ?, que l?on tentait de vidanger, avait jou? une bien mauvaise partition, provoquant la mort d?un homme. lien

Revenons ? Malville.

Sa construction a cout? 9 milliards d?euros, et le d?mant?lement, pr?vu pour finir en 2026, coutera entre 9 et 18 milliards d?euros, alors qu?? l??poque, comme le rappelle Isabelle Barr? dans son article du ??Canard??, il ?tait estim? ? 900 millions d?euros. lien

Certes, cette centrale nucl?aire n?est pas une centrale ordinaire, mais ? la lumi?re des 58 autres r?acteurs, on commence ? deviner le prix du d?mant?lement de l?ensemble du parc fran?ais.

Aujourd?hui EDF estime le d?mant?lement d?une? centrale nucl?aire ? 260 millions d?euros, (lien) mais ? la lumi?re de ce qui se passe ? Malville, on serait tent? de rajouter un z?ro au chiffre estim?, soit 2,6 milliards d?euros, pour une facture totale de 150 milliards d?euros pour tout le parc fran?ais.

Mais d?manteler n?est pas tout, il faut encore s?occuper des d?chets.

Rien qu?? Malville, il y aura 70?000 tonnes de b?ton plus ou moins radioactif, sans oublier les 14 tonnes de plutonium stock?es sur place dans une piscine de refroidissement, plutonium dont 1 millioni?me de gramme inhal? suffit ? provoquer un cancer.

En France, annuellement, ce sont 840 millions de tonnes de d?chets qui sont produits, et 0,05 % de ceux-ci sont des d?chets radioactifs, ce qui repr?sente tout de m?me annuellement 16?800 tonnes, soit pour 40 ans 672?000 tonnes de d?chets radioactifs. lien

A la fin 2007, l?Andra estime ? 1?153?000 m3 la quantit? de d?chets radioactifs. lien

Bien sur, ils n?ont pas tous la m?me dangerosit?, et il faut s?parer les d?chets issus du c?ur des r?acteurs, des autres d?chets de faible ? moyenne activit? (mat?riaux contamin?s). lien

La premi?re centrale nucl?aire fran?aise est celle de Chinon, dont l?exploitation a commenc? en 1963, cela fait donc pr?s de 50 ans que l?industrie nucl?aire produit des d?chets dont nous ne savons que faire.

Jusqu?en 1973, la France a rejet? ? la mer 770 tonnes de d?chets nucl?aires. lien

Ils ?taient dans des conteneurs en b?ton cens?s rester ?tanches pendant 500 ans, mais d?une part, certains d?chets, notamment ceux contenant du plutonium ont une p?riode (demi vie) de 24?000 ans, et la protection de b?ton parait bien illusoire, d?autant qu?il a ?t? constat? que certains ?taient fissur?s ou ouverts 29 ans apr?s leur immersion. lien

Apr?s le tsunami de d?cembre 2004, des containers nucl?aires ont refait surface en Somalie provoquant des ??saignements de la bouche, h?morragies abdominales, infections dermatologiques,? difficult?s respiratoires?, tout cela porte la signature du nucl?aire ? lien

Ceux qui sont stock?s ? La Hague, sont dans d?immenses hangars qui ne r?sisteraient pas ? la chute d?un avion (photos) avec, comme l?ont constat? des enqu?teurs, des piscines de ??refroidissement??? peu rago?tantes. lien

En 1981 un incendie s??tait d?clar? dans un silo de l?usine de retraitement. lien

Pour garantir le meilleur r?sultat possible, il faudrait limiter ? 2 ou 3 kilos la mati?re radioactive dans une enveloppe de verre de quelques millim?tres, au c?ur d?une masse de b?ton d?un m?tre cube, ce qui rend illusoire une solution raisonnable lorsque l?on songe aux 672?000 tonnes de d?chets ? traiter.

Si l?on s?en tenait aux r?gles ?voqu?es plus haut (3 kg de mati?re radioactive pour un m?tre cube de b?ton) cela ferait th?oriquement 224?millions de m?tres cubes ? stocker?mais ou??

Certains pr?conisent l?enfouissement.

Mais, m?me en superposant ces cubes d?un m?tre cube empil?s par couches de 10, cela repr?sente une superficie de 224 hectares d?finitivement perdus, soit une surface de pr?s de 5 km de cot? uniquement pour stocker des d?chets de combustible nucl?aire us?.

Comme certains d?chets ont une p?riode de 24?000 ans ils seront dangereux pendant ~100?000 ans et dans quel ?tat sera le b?ton au bout de quelques milliers d?ann?es??

A cela, il faut ajouter les d?chets du d?mant?lement?: du b?ton, de l?acier plus ou moins contamin?s?ce qui est une masse au moins 10 fois plus importante.

Le site d?enfouissement profond de Bure a d?j? cout? plus de 35 milliards d?euros. lien

Alors certains on ?voqu? la solution d?envoyer les d?chets les plus dangereux dans l?espace.

Mais est-ce bien raisonnable??

La fus?e Ariane 5 peut charger pr?s de 10 tonnes en orbite de transfert g?ostationnaire lien et chaque vol coute 160 millions d?euros. lien

Il faudrait donc plus de 67 000 envois dans l?espace afin d??vacuer le combustible usag?, soit une facture de? 10?720 milliards d?euros, ce qui est totalement irr?aliste.

Mais c?est sur le prix de la sant? qu?il faut aussi se pencher.

En France, plus de 500?000 personnes meurent ?tous les ans, et pour un fran?ais sur trois, le cancer en est la cause, ce qui repr?sente ?annuellement ~150?000 fran?ais. lien

Or s?il est vrai qu?on ne peut pas imputer tous les cancers ? la radioactivit?, une ?tude internationale r?alis?e par le CERR (comit? europ?en sur le risque de l?irradiation) en 2003 affirme que, depuis 1945, sur 123 millions de cancers dans le monde, la moiti? d?entre eux est imputable au nucl?aire. lien

On constate par exemple que le taux de leuc?mie autour de La Hague est en augmentation, m?me si officiellement ce r?sultat est attribu? au hasard. lien

Selon une ?tude parue en 2007, l?impact de la maladie se situe dans une large fourchette entre 35 et 88 milliards d?euros. lien

Soigner un cancer coute entre 3000 et 6000 euros mensuellement et la s?curit? sociale estime que le cancer lui coute 11 milliards d?euros (lien), ce qui n?arrange pas son d?ficit lequel a atteint en 2010 plus de 20 milliards d?euros. lien

Voila donc la facture th?orique du nucl?aire en France : 150 milliards d?euros pour le d?mant?lement, 10?720 milliards pour se d?barrasser des d?chets dans l?espace, et 11 milliards pour traiter les cancers, soit un total de 10?881 milliards d?euros.

Pour faire bon poids, il faut y ajouter le prix de fabrication de l??lectricit? nucl?aire, qui est pour l?instant quasiment le seul ? ?tre r?percut? sur nos factures d??lectricit?.

Et puis, dans ces calculs th?oriques, les cons?quences des accidents pr?visibles ne sont pas prises en compte, et depuis Tchernobyl et Fukushima, on a une id?e plus pr?cise du prix d?une catastrophe.

Tchernobyl a cout? plus de 500 milliards de dollars, et la catastrophe de Fukushima estim?e, pour l?instant, ? 130 milliards devant d?passer largement Tchernobyl, l?addition nucl?aire commence ? ?tre lourde, et on sait d?avance qui devra la payer. lien

Ce qui n?emp?che pas Eric Besson d?affirmer sans la moindre h?sitation?: ??sortir du nucl?aire co?terait cher, tr?s cher ? la France ?.

En attendant, les s?ismes r?cents qu?a connu le sud de l?Ard?che, entre Marcoule, le Tricastin, et Cruas-Meysse (lien) ont provoqu? des fissures dans les murs de l?enceinte de confinement de la centrale nucl?aire de Cruas Meysse (lien) et au Japon, le corium des trois r?acteurs continue son petit bonhomme de chemin contaminant toujours plus l?eau, et l?air, et la chaine alimentaire?

Comme dit mon vieil ami africain?:

??je ne sais pas si Dieu existe, mais s?il existe, j?esp?re qu?il a une bonne excuse ? ? moins que ce ne soit de Woody Allen ?

L?image illustrant l?article provient de ??gilblog.fr??

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

S’endetter, oui, mais pour faire quoi ?

A la suite de Keynes, voilà des années que j’en parle et que j’en détaille ...