Accueil / T H E M E S / PHILOSOPHIE

PHILOSOPHIE

Cachez ces pauvres que je ne saurais voir

Après s’en être moqué sans vergogne, comme d’autres candidats, lors de la présidentielle, Macron opterait finalement pour un RdB, (Revenu de Base) sauf qu’a y voir de plus près, le compte n’est pas bon, et qu’il y a loin de la coupe aux lèvres. Devant sa chute vertigineuse dans les ...

Lire la suite

Espace-Temps 46

  Conclusion : J’avoue que j’ai été très étonné, lors du dernier article, par le résultat obtenu grâce à ma décision de me lancer dans le « vide » comme un écureuil obligé de sauter. Par contre, il devait s’agir d’un écureuil volant, parce que l’atterrissage s’est fait beaucoup plus loin que je ...

Lire la suite

Au pays des trolls

Des flancs des fjords s’écoule le chagrin des dernières neiges. Ils viennent alimenter en tonnes d’eau les crevasses sombres, entailles béantes entre les montagnes faites, selon la légende par la hache furieuse d’un Viking monstrueux. Dans ces eaux profondes et noires, la voute céleste retenue par des frontières rocheuses est ...

Lire la suite

Dernières de cordée

  Nous devons absolument continuer d’être les pires chieuses de l’univers, parce que chaque fois que nous faisons mine de prendre des vacances, nous nous retrouvons immédiatement en fin de liste des combats sociétaux, quand nous n’en sommes pas tranquillement éjectées. Nous n’avons pas d’autres choix possibles que de remettre ...

Lire la suite

Tout sur ma mère

La dernière fois que j’ai parlé de ma mère, j’avais été convoquée au bureau de la psychologue de l’université et je pensais qu’il s’agissait là d’une procédure standard. Cela faisait déjà un bon bout de temps que j’avais rangé la question de mon enfance sous le boisseau et que je ...

Lire la suite

L’esclave

 Des pyramides d’Égypte, les pieds dans le sable brulant et les mains en sang, à tirer les blocs de pierre sous le fouet mordant des contremaitres, aux champs de coton de Louisiane où, sous l’œil méprisant des petits chefs blancs rêvant de jouer du fusil, la condition d’esclave, toujours d’actualité ...

Lire la suite

La Fontaine coule de source

Le Fabuliste du 17ème siècle, même s’il s’est souvent inspiré d’Esope, n’en finit pas de nous étonner, et ses fables ne prennent pas une ride, y compris par les temps qui courent. Pourtant, au-delà des classiques « le lièvre et tortue », ou « le corbeau et le renard », d’autres fables moins connues méritent le ...

Lire la suite

Le fou du roi

  Il pique car c’est nécessaire. L’obséquiosité est la règle commune. Chacun d’y aller de sa flatterie et de ses innombrables courbettes quand surgit celui ou celle qui détient une parcelle de pouvoir, comme si s’avançait ainsi un être d’essence divine par la seule grâce du suffrage universel. Le résultat ...

Lire la suite

Ce Gui qui met l’amour en cage …

Les plantes n’ont pas fini de nous surprendre, nous soigner, ou nous tuer, puisqu’il ne faut jamais oublier la règle : « c’est la dose qui crée le danger »… Certaines plantes, comme le Gui, sont réputées toxiques, et pourtant, ce même Gui peut, d’après certains chercheurs, guérir. « Au gui l’an neuf » sont, ...

Lire la suite

Alain: philosophe anti-système

« Rien n’est plus dangereux qu’une idée, quand on n’a qu’une idée. » (Alain, « Propos II », 5 juillet 1930). Le philosophe Alain, de son vrai nom Émile-Auguste Chartier, est né à Mortagne-au-Perche, dans l’Orne, il y a 150 ans, le 3 mars 1868 à 15 heures, c’est-à-dire, un peu plus de deux ans avant ...

Lire la suite

Civilisation de la poubelle

Alors ça, c’est ce que j’ai trouvé dans une poubelle à déchets recyclables à la déchetterie Trigone à Auch dans le Gers. En fait, c’est ce que j’ai trouvé dans quatre bennes à ordures pleines donc… de livres de la bibliothèque de prêt du Gers. Je suis allée chez Emmaüs, ...

Lire la suite

La mauvaise réputation

La Malnoue finira en odeur de sainteté. Il était une fois dans un village de Sologne, une femme repoussée par tous, tant pour sa saleté que pour le mystère qu’elle dégageait. Les uns la disaient sorcière, les autres se contentaient de la fuir comme la peste. Tous en tout cas, ...

Lire la suite

Le libre arbitre

  La question du choix m’obsède depuis longtemps et je me suis rendu compte, à la longue, qu’elle sous-tend fondamentalement notre paysage politique. Dire que tout le monde a tout le temps une multitude de choix comme le consommateur devant un rayon de lessives implique une cosmologie particulièrement différente de ceux qui pensent à ...

Lire la suite