Accueil / T H E M E S / ENVIRONNEMENT (page 30)

ENVIRONNEMENT

Le septi?me continent

On a longtemps cru que notre planète ne comportait que 6 continents, mais comme on n'arrête pas le progrès, depuis une trentaine d'année, un septième continent s'est créé, mais il sera compliqué de l'habiter, et pour cause : il est constitué de matières synthétiques que notre société de consommation rejette chaque jour dans la nature. Ce continent improbable qui fait provisoirement 3,43 millions de km² se trouve en plein Océan Pacifique, entre la Californie et (...) - Étonnant / , , , , ,

Lire la suite

Gaz de schiste : les dommages collat?raux

G?rard Montpetit Au Qu?bec, nous avons 31 puits ?modernes? de gaz de schiste dont ceux de Leclercville et de La Pr?sentation qui ont, ou ont eu, des fuites pr?occupantes. Il ne s’agit pas d’un grand nombre mais admettons que statistiquement cela soit significatif, nous dirions alors que plus de 6% ...

Lire la suite

Schiste happens

Les plus confiants d’entre nous en étaient restés à l’idée rassurante et confortable que le nouveau président en exercice avait interdit pour toute la durée de son quinquennat l’exploitation des gaz de schiste par fracturation hydraulique, ce qui nous laisserait largement le temps de voir si ce nouvel eldorado énergétique tenait vraiment toutes ses promesses dans les autres coins du monde où il tourne à plein régime.

C’était bien, cette idée que la mobilisation citoyenne fait reculer les hyènes capitalistes, celles qui ne s’encombrent d’aucune préoccupation annexe en dehors de se faire un maximum de fric, le plus vite possible. Cela dit, les collectifs citoyens sont restés vigilants et comme d’habitude, cette prudence s’est révélée fondée.
Assez rapidement, il s’est avéré que les permis d’exploration des gaz de schiste déjà accordés étaient toujours en cours de validité et surtout que de nouvelles demandes de permis sont régulièrement déposées par des compagnies minières et qu’à notre surprise générale, elles reçoivent régulièrement des réponses positives. Voilà qui contraste singulièrement avec la position officielle d’interdiction totale des conneries schisteuses.

Dans mon bled, c’est à dire là où vivent les pedzouilles de la République, autrement dit, des gens considérés comme suffisamment négligeables pour être passés prestement en pertes et profits, le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas franchement l’impression d’être à l’abri des dommages collatéraux des gaz de schistes. Et la dernière grande charge médiatique des pro-schiste (qui ont généralement l’intéressante caractéristique d’habiter très loin des zones d’explorations, ce qui relativise grandement leurs discours lénifiants) n’est pas pour nous rassurer. Puisqu’il n’est pas possible de fracturer la roche, ce qui, vous en conviendrez, est assez barbare, ils se proposent doctement de la masser, ce qui est nettement plus avenant.

Donc, il faut bien comprendre que le lobby des profiteurs des gaz de schiste n’a jamais désarmé et s’est, très récemment, remis en bon ordre de marche propagandaire, à nous asséner que les gaz de schiste, c’est écolo, c’est beau, ça va résoudre tous nos problèmes d’un coup, à commencer par la Vilaine Crise qui nous sape le moral depuis 2008, comme une grosse dépression sibérienne qui stationnerait sur nos têtes depuis trop longtemps. En gros, les gaz de schiste, c’est notre anticyclone des Açores, mais en mieux !
Pour ceux qui pensent que j’exagère, on peut aussi se souvenir des discours lénifiants sur les nombreux avantages que nous tirerions de la diffusion massive des OGM. Souvenez-vous, Monsanto, en fait, c’était Mère Thérésa et tout ça, c’était juste pour éradiquer la faim dans le monde, rien que ça. Mais si cet exemple célèbre d’altruisme éhonté ne suffit pas, voici ce que les habitants du bled ont trouvé sur leur pare-brise ce week-end pascal (et accessoirement grande messe de la course automobile).

  

C’est beau, comme un démontage de MacDo par José Bové !
On admire la rhétorique fine et enlevée : les gaz de schiste vont nous sortir de la crise ! Rien que ça ! Moi qui croyais bêtement que c’était de la faute aux 35h ! Et puis, c’est propre, les gaz de schiste, même qu’il y a des autorités indépendantes et incontestables qui le clament ! Alors que les opposants, ce ne sont rien que des menteurs et des falsificateurs. On admire le style très dépouillé de la maquette, façon militants roulés sous aisselles, parce qu’il ne faudrait pas que ça fasse trop agence de com' grassement rémunérée qui tente un coup de marketing viral en tractant comme des gauchistes de l’ancien temps; parce qu’on est bien d’accord, pour toucher les bouseux, il faut tracter sur les parebrise, vu qu’on n’a pas encore découvert l’Internet dans nos contrées sauvages aux sous-sols affolants.
En tout cas, je suis bien d’accord avec ces braves gens : effrayer n’est pas informer ! Et quand on prétend lutter contre la désinformation, on commence par le faire à visage découvert et non pas avec un bout de papier même pas signé !

Et si, encore, les gaz de schiste n’étaient que la chronique d’une catastrophe écologique annoncée ! Mais non, même d’un point de vue purement économique, c’est une énorme impasse.
Bref, pour vous faire une bonne idée des enjeux et des réalités de la guerre des gaz de schiste, je ne peux que vous conseiller de lire et suivre assidûment la compilation Seenthis des gaz de schiste.

Lire la suite

Schiste happens

Les plus confiants d’entre nous en étaient restés à l’idée rassurante et confortable que le nouveau président en exercice avait interdit pour toute la durée de son quinquennat l’exploitation des gaz de schiste par fracturation hydraulique, ce qui nous laisserait largement le temps de voir si ce nouvel eldorado énergétique tenait vraiment toutes ses promesses dans les autres coins du monde où il tourne à plein régime.

C’était bien, cette idée que la mobilisation citoyenne fait reculer les hyènes capitalistes, celles qui ne s’encombrent d’aucune préoccupation annexe en dehors de se faire un maximum de fric, le plus vite possible. Cela dit, les collectifs citoyens sont restés vigilants et comme d’habitude, cette prudence s’est révélée fondée.
Assez rapidement, il s’est avéré que les permis d’exploration des gaz de schiste déjà accordés étaient toujours en cours de validité et surtout que de nouvelles demandes de permis sont régulièrement déposées par des compagnies minières et qu’à notre surprise générale, elles reçoivent régulièrement des réponses positives. Voilà qui contraste singulièrement avec la position officielle d’interdiction totale des conneries schisteuses.

Dans mon bled, c’est à dire là où vivent les pedzouilles de la République, autrement dit, des gens considérés comme suffisamment négligeables pour être passés prestement en pertes et profits, le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas franchement l’impression d’être à l’abri des dommages collatéraux des gaz de schistes. Et la dernière grande charge médiatique des pro-schiste (qui ont généralement l’intéressante caractéristique d’habiter très loin des zones d’explorations, ce qui relativise grandement leurs discours lénifiants) n’est pas pour nous rassurer. Puisqu’il n’est pas possible de fracturer la roche, ce qui, vous en conviendrez, est assez barbare, ils se proposent doctement de la masser, ce qui est nettement plus avenant.

Donc, il faut bien comprendre que le lobby des profiteurs des gaz de schiste n’a jamais désarmé et s’est, très récemment, remis en bon ordre de marche propagandaire, à nous asséner que les gaz de schiste, c’est écolo, c’est beau, ça va résoudre tous nos problèmes d’un coup, à commencer par la Vilaine Crise qui nous sape le moral depuis 2008, comme une grosse dépression sibérienne qui stationnerait sur nos têtes depuis trop longtemps. En gros, les gaz de schiste, c’est notre anticyclone des Açores, mais en mieux !
Pour ceux qui pensent que j’exagère, on peut aussi se souvenir des discours lénifiants sur les nombreux avantages que nous tirerions de la diffusion massive des OGM. Souvenez-vous, Monsanto, en fait, c’était Mère Thérésa et tout ça, c’était juste pour éradiquer la faim dans le monde, rien que ça. Mais si cet exemple célèbre d’altruisme éhonté ne suffit pas, voici ce que les habitants du bled ont trouvé sur leur pare-brise ce week-end pascal (et accessoirement grande messe de la course automobile).

  

C’est beau, comme un démontage de MacDo par José Bové !
On admire la rhétorique fine et enlevée : les gaz de schiste vont nous sortir de la crise ! Rien que ça ! Moi qui croyais bêtement que c’était de la faute aux 35h ! Et puis, c’est propre, les gaz de schiste, même qu’il y a des autorités indépendantes et incontestables qui le clament ! Alors que les opposants, ce ne sont rien que des menteurs et des falsificateurs. On admire le style très dépouillé de la maquette, façon militants roulés sous aisselles, parce qu’il ne faudrait pas que ça fasse trop agence de com' grassement rémunérée qui tente un coup de marketing viral en tractant comme des gauchistes de l’ancien temps; parce qu’on est bien d’accord, pour toucher les bouseux, il faut tracter sur les parebrise, vu qu’on n’a pas encore découvert l’Internet dans nos contrées sauvages aux sous-sols affolants.
En tout cas, je suis bien d’accord avec ces braves gens : effrayer n’est pas informer ! Et quand on prétend lutter contre la désinformation, on commence par le faire à visage découvert et non pas avec un bout de papier même pas signé !

Et si, encore, les gaz de schiste n’étaient que la chronique d’une catastrophe écologique annoncée ! Mais non, même d’un point de vue purement économique, c’est une énorme impasse.
Bref, pour vous faire une bonne idée des enjeux et des réalités de la guerre des gaz de schiste, je ne peux que vous conseiller de lire et suivre assidûment la compilation Seenthis des gaz de schiste.

Lire la suite

Densifier : pour quoi faire ?

  Par Thomas Avenel, Fr?d?ric Denise, Christophe Ondet, Cynthia Toupet et Anne-Isabelle Veillot Article paru dans?? Moins! ??de mars-avril 2013, journal romand d??cologie politique. Dossier tr?s int?ressant sur la th?matique :?Repenser l?habitat! ?Pour en savoir plus et soutenir leur d?marche, c?est par l? :?http://www.achetezmoins.ch/ La densification des villes est une ...

Lire la suite

Gates, Rockefeller OGM et r?duction de la population

Gates, Rockefeller et une r?volution verte en Afrique Avec l?arri?re-plan des ann?es 1950 et de la r?volution verte de la Fondation Rockefeller bien ? l?esprit, il devient particuli?rement curieux que la m?me Fondation Rockefeller, avec la Fondation Gates, et qui investissent ? pr?sent des millions de dollars dans la pr?servation ...

Lire la suite

?a existe et c’est possible : Vandoncourt, un village auto-g?r? depuis 1971

Auteur 😕Marc Lafontan?-?Source 😕Au Bout de la route Vandoncourt, petit village du Doubs, ?exp?rimente le pouvoir r?el aux citoyens et ?la d?mocratie directe depuis quarante ans, et ?a marche En 1970, ? 68 ? n?est pas tr?s loin, et il va laisser un parfum libertaire qui va se r?pandre entre ...

Lire la suite

Des Indiens d?Amazonie s?unissent contre un g?ant p?trolier

  Les ressources abondantes de leurs for?ts procurent aux Mats?s une alimentation riche et vari?e. ? Survival Des Indiens d?Amazonie p?ruvienne et br?silienne se sont unis pour emp?cher une compagnie p?troli?re canadienne de d?truire leurs territoires et de mettre en p?ril la vie de groupesd?Indiens isol?s. Des?centaines de Mats?s?se sont ...

Lire la suite

Le temps se couvre ? Fukushima

2 ans après la catastrophe, la situation qui se normalisait tant bien que mal sur le site nucléaire, vient de connaitre un nouvel épisode, qui pourrait fragiliser encore un peu plus une situation déjà compromise, et poser rapidement des problèmes aux habitants de Tokyo. En effet, pour une raison encore indéterminée, le 18 mars 2013 vers 19 h, toute la centrale nucléaire de Fukushima est sur le coup d'une panne générale d'électricité, empêchant entre autres le refroidissement (...) - Environnement / , , , , , ,

Lire la suite

L’?tude russe qui prouve que les Ogm st?riliseront l’humanit? au bout de 3 G?n?rations

  On soup?onnait d?j? que la perte de la fertilit? ?tait au nombre des graves d?g?ts occasionn?s, une ?tude r?cente va dans ce sens. Une ?tude qui, si elle n’est pas ?touff?e, pourrait avoir un grand impact sur les d?cisions ? prendre ? l’avenir! En 2009, pr?s de 3% des ...

Lire la suite

Production ?nerg?tique, quel d?bat? 2

Nouveau pav?e dans la mare du pseudo-saga Gentilly 2. Dans la mission des m?dias de grande masse, qui consiste ? entretenir le cynisme citoyen envers les institutions gouvernementales. Affaiblissant pour autant le pouvoir du peuple (c?est la seule cr?dibilit? qui leur reste). Un ami de nos oncles Paul et Pierre, ...

Lire la suite

Dirigeants d?entreprises et chefs de gouvernement bient?t jug?s en cas de crimes contre l?environnement ?

Imaginez des ministres, des PDG?d?entreprises ou de banques, poursuivis p?nalement pour crimes contre l?environnement. C?est l?objet d?une initiative citoyenne europ?enne lanc?e fin janvier, qui doit recueillir un million de signatures pour pouvoir ?tre ?tudi?e par la Commission europ?enne. Si cette directive ??Ecocide?? aboutit, elle pourrait influencer fortement les d?cisions strat?giques ...

Lire la suite

Un Hiver Nucl?aire

Sous le poids de la neige, et à cause de vents violents, le toit et des murs de la centrale dévastée de Tchernobyl, viennent de s'effondrer. 26 ans après la catastrophe, le nucléaire n'en finit pas de montrer ses limites et sa fragilité. Bien sûr, en haut lieu, et comme d'habitude, on se veut « rassurant »… pas plus de radioactivité que d'habitude…même si par mesure de sécurité Bouygues et Vinci ont évacué la petite centaine d'ouvriers qui (...) - Environnement / , , , , ,

Lire la suite

Le saumon mutant, nouvel avatar de la consommation alimentaire aux USA?

Les ?tats-Unis sont sur le point d?offrir au monde un nouveau cadeau empoisonn??: le premier saumon g?n?tiquement modifi?, qui pourrait non seulement menacer la sant? des consommateurs mais aussi d?cimer la population des saumons sauvages.     La porte serait ainsi grande ouverte ? l?introduction d?autres aliments d?origine v?g?tale ou ...

Lire la suite

Fin du monde: nous avons droit ? une reprise

Du 13 au 15 f?vrier se tiendra la fin du monde prise 2. Les pr?dicateurs se donnent maintenant une fourchette de 48 heures. Peut-?tre certains ont-ils compris le 21 d?cembre dernier qu’il fallait plus de temps aux banques pour leur transf?rer l’argent g?n?r? par le syndrome. Peu importe, on ne ...

Lire la suite