Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Monnaie (page 3)

Monnaie

Les Banques Centrales, ultime rempart contre la dépression

Notre monde est truffé de déficits, d’endettements publics et privés. De même est-il buriné par les processus délicats de réductions généralisées (volontaires ou forcées) de ces dettes, plus connus sous l’appellation générique de «deleveraging». Dans ce monde tourmenté et en déséquilibre permanent, le métier de banquier central requiert doigté, finesse ...

Lire la suite

Les kracks financiers sont d’une banalité affligeante

Il n’est de pire aveugle que celui qui s’obstine à ne pas voir. Les principaux facteurs responsables des tourmentes de ces dernières années sont toujours à l’œuvre, quand ils n’ont pas été amplifiés en dépit des déclarations de la communauté financière et des autorités qui se veulent rassurantes. Selon elles, ...

Lire la suite

Pour survivre, la Chine devra faire faillite !

Chers lecteurs, je remets un article datant de quelques mois, plus que jamais d’actualité… Le mal profond dont souffre la Chine n’est pas forcément celui ou ceux que l’on croit. Ce sont en effet les sociétés « zombies » qui gangrènent son tissu économique, c’est-à-dire ces entreprises en état d’échec ...

Lire la suite

Manuel Valls bloque à l’assemblée nationale un outil législatif contre les paradis fiscaux !

Il y a dix jours, l’Assemblée nationale votait en faveur d’un amendement demandant aux entreprises de rendre public, une fois par an, dans chaque pays où elles sont implantées, le montant de leur chiffre d’affaires, le nombre de leurs employés, les profits réalisés et les impôts payés.
 
Le 15 décembre dernier, un deuxième vote parlementaire positif avait lieu mais à une heure trente du matin, le vote était annulé par une manœuvre indigne du gouvernement…
 
Chiffres d’affaires, impôts payés, profits réalisés, nombre de personnels, pourquoi ces données sont-elles importantes ? Parce que les paradis fiscaux ne sont pas, contrairement à l’imaginaire public traditionnel, que des coffres forts remplis d’argent.

Ce sont des territoires dont les gouvernements vendent la souveraineté aux plus puissants en leur proposant d’écrire les lois qui leur conviennent. Ces lois ont un objectif : découpler, artificiellement, l’endroit où se produit une transaction économique (toucher un salaire, des intérêts, des dividendes, un héritage, réaliser un profit, une plus-value…) et l’endroit où elle est juridiquement enregistrée et donc contrôlée et taxée.

Les paradis fiscaux attirent donc tous ceux qui refusent la solidarité par l’impôt, laissant à leurs concitoyens le soin d’en acquitter la charge. Les grandes fortunes et les multinationales en font un usage massif. C’est d'ailleurs une des explications de l’appauvrissement relatif des Etats et de la diminution corrélative de leur capacité de régulation, voire de sauvetage du système lui-même.

Avec une comptabilité pays par pays, on peut s’apercevoir si une entreprise réalise du chiffre d’affaires dans un pays et cumule des profits dans un autre où elle n’a pratiquement pas d’employés, voire d’activité et toutes sortes de bizarreries comptables. C’est une bonne technique pour repérer ceux qui abusent des paradis fiscaux, avant de déterminer comment les sanctionner.
Le G20 a prévu d’obliger les grandes firmes à fournir ces données aux administrations fiscales mais les actionnaires, parlementaires, ONG, journalistes, etc. sont exclus de l’information...

Si l’amendement soutenu par plusieurs députés socialistes et écologistes visant à rendre publiques ces données a reçu à nouveau un vote positif, Manuel Valls s’est vite empressé de monter au créneau pour faire barrage. Comme le racontent les ONG qui sont suivi le débat à l'assemblée nationale, le gouvernement a décidé d’une suspension de séance, a réveillé ses partisans et fait voter à 1 h 30 du matin un nouvel amendement annulant le précédent.

En 2013, la France avait obligé les banques à fournir ces informations et à les rendre publiques. Le Parlement européen avait emboîté le pas et toutes les banques doivent désormais communiquer ces informations. L’enjeu était d’étendre cette obligation à toutes les entreprises, au-delà du secteur bancaire.

Mais le gouvernement de Manuel Valls a suivi finalement le lobbying des grandes entreprises qui refusent toute transparence. François Hollande , " l'ennemi de la finance " voulait faire de la France un pays moteur dans la lutte contre les paradis fiscaux mais c’est plutôt la France du frein moteur !

 
La longue liste des paradis fiscaux :
 
Afrique et Océan indien : Libéria, Maurice, Seychelles.

 



Asie, Pacifique et Moyen-Orient : Bahreïn, Doubaï, Iles Cook, Iles Marshall, Labuan, Liban, Macao, Mariannes, Nauru, Nioué, Région administrative spéciale de Hong Kong, Samoa, Singapour, Vanuatu.

 



Caraïbes : Anguilla, Antigua, Antilles néerlandaises, Aruba, Bahamas, Barbade, Belize, Bermudes, Costa Rica, Iles Caïmans, Iles Turques et Caïques, Iles Vierges britanniques, Panama, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines.

 



Europe : Andorre, Campione, Chypre, Gibraltar, Guernesey, Ile de Man, Irlande, Jersey, Liechtenstein, Luxembourg, Madère, Malte, Monaco, Sercq, Suisse.



 

Photo Creative commons par Yahoo Images



Lire toutes les infos du blog :  
 

Lire la suite

BRICS: la fin d’une époque

six attaques ont lieu simultanément

L’acronyme BRIC fut employé la première fois en 2001 par Goldman Sachs dans un rapport célèbre rédigé par l’économiste Jim O’Neill. Il faisait référence alors au Brésil, à la Russie, à l’Inde et à la Chine (avant que ne vienne se greffer l’Afrique du Sud pour transformer le mot en BRICS), soit à quatre nations...

The post BRICS: la fin d’une époque appeared first on .

Lire la suite

Chine: quelque chose doit craquer !

La Chine apprend à ses dépens qu’il est impossible de se mesurer à la Trinité infernale. Aucun pays ne peut en effet parvenir simultanément, et persévérer dans la durée, dans deux de ces trois objectifs suivants: maintenir des taux de change fixes, appliquer une politique monétaire autonome, autoriser la libre circulation des capitaux. Ayant mis...

The post Chine: quelque chose doit craquer ! appeared first on .

Lire la suite

Finance folle, Europe embourbée, climat détraqué : que faire ?

Du 25 au 28 août à Marseille, l’Université d’été d’Attac, dont Basta ! est partenaire, servira de tremplin pour la rentrée des mouvements sociaux. Une rentrée qui promet d’être agitée, entre la crise grecque, le krach chinois et les mobilisations en vue de la conférence sur le climat de décembre prochain. Les ...

Lire la suite

Finance et banques : arnaques, scandales, escroqueries, prise de pouvoir sur les politiques

Finance et banques : arnaques, scandales, escroqueries et prise de pouvoir sur les politiques Comment la finance et les banques ont obtenu un tel pouvoir, qui leur permet de gouverner le monde tout en multipliant les scandales et autres escroqueries… au point de devenir un oligopole tout puissant annonciateur d’un ...

Lire la suite

La France de 1929 s’adresse à l’Allemagne de 2015

  Ayant violemment décroché en juillet 1926 pour atteindre un cours de 50 francs vis-à-vis du dollar américain, le franc français ne fut stabilisé que six mois plus tard, grâce à l’ingéniosité de Raymond Poincaré qui en fixa le cours à 25 francs vis-à-vis du dollar. Dans un contexte global dominé par l’étalon or, cette...

The post La France de 1929 s’adresse à l’Allemagne de 2015 appeared first on .

Lire la suite

Ce cancer qui ronge la Grèce

Il est évident que la Grèce est aux soins palliatifs et que tous ceux qu’on considère les plus grands cerveaux économiques n’arrivent pas à trouver un remède mais s’efforcent seulement d’essayer de prolonger sa vie un peu plus et ce faisant, ils ne font que prolonger l’agonie. Mais la mort ...

Lire la suite

Cette finance qui parasite l’économie réelle

  Notre avenir dépend de l’innovation mais celle-ci n’intéresse quasiment plus personne au sein des sociétés occidentales. Les États-Unis, autrefois modèle suprême envié par le monde entier dont les inventions contribuèrent à améliorer l’existence de centaines de millions de personnes, se retrouvent actuellement à la traîne en termes d’innovation. Une étude de l’Information Technology &...

The post Cette finance qui parasite l’économie réelle appeared first on .

Lire la suite

En Grèce, les instituts de sondage ont menti

À la veille du scrutin, les instituts de sondage ont tenté en Grèce  de manipuler la population. L’un, réalisé par la société Alco, donnait le oui gagnant « d’une courte tête », avec 44,8 % contre 43,4 % pour le non. Un autre, réalisé par l’Université de Macédoine, affirmait que le oui ...

Lire la suite

L’Europe en panne de démocratie

Cette évidence peut surprendre, et pourtant, force est de constater que l’Europe actuelle est bien loin de respecter les valeurs démocratiques. Personne n’a oublié le refus français de 2005, contourné quelques mois après, afin d’imposer un traité refusé par le peuple…mais ce n’est pas tout.     En effet, on ...

Lire la suite

La Grèce : un canari dans la mine de charbon

Un drame désolant se déroule sous nos yeux en Grèce. Dans une entrevue radiophonique, Germain Belzile, professeur d’économie aux HEC (entre autres), l’a décrit comme un « slow motion train wreck » ou un déraillement ferroviaire au ralenti pour les fanatiques du français. Nous le voyions arriver depuis longtemps, mais ...

Lire la suite