Accueil / SERVICES-PUBLICS / PRESSE & INFORMATION / Télévision (page 30)

Télévision

Prévoir la météo: un métier rendu difficile par l’austérité

Prévoir la météo et les évènements climatiques : un métier rendu difficile par l’austérité Chargés de prévoir et d’étudier les phénomènes météorologiques, les salariés de Météo-France passent leur temps à interpréter les données fournies par des capteurs. Une automatisation récente qui s’est faite au détriment de l’« expertise humaine ». Réduction d’effectifs, ...

Lire la suite

L’anniversaire nucléaire de l’hydre

  Dans le sens littéraire, l’hydre se définit comme le mal impossible à éradiquer. Sur les réseaux sociaux, Kim Jong-un qui adore se mettre en scène avec des images retouchées, est un personnage qu’on aime tourner en dérision. Les méthodes expéditives autant qu’originales du leader suprême pour éliminer les traîtres du Parti enflamment ...

Lire la suite

Hillary Clinton et les extraterrestres

  Comment une candidate à la présidence des Etats-Unis pourrait-elle ignorer les 35% de la population de son pays qui avouent croire en l’existence des extraterrestres. Promesse électorale qui tombera dans les oubliettes après son élection, ou véritable passion pour les aliens. Hillary Clinton semble bien décidé à faire toute la lumière au ...

Lire la suite

Jean-Marie et l’argent… des autres (2)

Voici donc Jean-Marie devenu riche avec cet héritage inespéré (voir l’épisode précédent), ou bien plutôt surveillé de près par lui-même. Mais l’argent appelant l’argent, il ne va pas pour autant s’en satisfaire et apparaître dans des affaires extravagantes, via des supporters de longue date.  Jean-Marie Le Pen, ont dit les auteurs de sa biographie, ...

Lire la suite

Derrière les messages anti-Trump dans le ciel, un vieux procédé

Ah, il a été bien ridiculisé, le magnat grotesque qui a réussi à démontrer qu’on puisse être encore plus imbécile que Sarah Palin et George W..Bush réunis. En plein ciel bleu de Pasadena, en Californie, en pleine célébration de la nouvelle année (*), tout à coup sont apparus deux messages consécutifs ...

Lire la suite

Jean-Marie et l’argent… des autres (1)

Le premier à s’écrier contre les profiteurs a un drôle de rapport lui-même avec l’argent, comme on va le voir. On sait que sa carrière politique n’a décollé que lorsqu’il a fait fortune lors d’un héritage… douteux. Sans argent, Jean-Marie LePen serait resté un obscur député poujadiste (1) borgne, portant ...

Lire la suite

L’inquiétante madame HO

C’est incroyable, parfois, ce que nous apprend l’actualité. Sur la duplicité de certains, notamment. Au hasard de cette actualité, je suis tombé sur ce qu’on pourrait appeler un fait divers. Quelques temps de recherche plus tard, j’en étais déjà à une incroyable histoire que je vais m’empresser de vous raconter, tant elle ...

Lire la suite

Mon ami Jean-Marie

Il ne s’agit pas d’évoquer ici l’homme tonitruant, d’extrême droite, créateur du FN, mais d’un autre, un vrai humaniste celui là, le grand biologiste Jean-Marie Pelt qui nous a quitté la veille de Noël, joli pied de nez à cette journée dont il aimait à rappeler qu’elle était d’abord une ...

Lire la suite

Les infos qui dérangent – No. 46

La Chine expulse une journaliste française en poste à Pékin La correspondante à Pékin de l’hebdomadaire français L’Obs, Ursula Gauthier, a annoncé avoir été informée vendredi par les autorités chinoises qu’elle serait de facto expulsée le 31 décembre, devenant le premier journaliste étranger à subir ce sort depuis 2012. Le ...

Lire la suite

Cette photo d’avion-épave est le pire secret de Nicolas Sarkozy

Oh, il n’avait déjà plus très fière allure, lorsqu’on l’a pris en photo le 20 janvier 2008, dans un recoin de l’aéroport de Jeddah. En quatre années d’inactivité, l’appareil de Saudi Special Flight Services s’était en effet déjà beaucoup dégradé. Personne n’avait remarqué sa présence, ou presque. Et pourtant : ...

Lire la suite

Humour: Palourde royale

EXTRAIT D’UNE EMISSION DE TELEVISION   Les animateurs et le chef cuisiner s’attaquent à une palourde royale ! (Voir vidéo plus bas)   L’animateur en larmes (Francis Reddy)   Fou rire de l’animateur et du chef cuisiner   VIDEO (EMISSION DES KIWIS, DES HOMMES) Extrait de l’émission: Des kiwis, des ...

Lire la suite

Du neuf sur le vol MH-370 : voici l’avion qui explique ce qui a pu se passer

Je me permets de vous remettre en mémoire un article qui m’avait valu un grand nombre de lectures sur Agoravox (aujourd’hui il en est à 102 679 visites, en effet (1)) et qui donnait déjà une piste intéressante pour expliquer la disparition du Boeing de la Malaysia Airlines dans l’Océan ...

Lire la suite

Nanard, roi des embrouilles !

Sacré Nanard, va. S’il fallait retenir un symbole de ce monde qui marche sur la tête, il pourrait être un bon candidat. Ex-chanteur de variété raté, devenu entrepreneur en pleine période du début d’un capitalisme sauvage dit de « jet-set », choisi comme ministre par un Mitterrand n’écoutant plus déjà que les sirènes ...

Lire la suite

Le flop de la COP 21

Dans des moments difficiles pour notre planète, on attendait de la COP 21 qu’elle prenne des décisions courageuses et visionnaires.
 
Mais à l’État d’urgence climatique, l’accord de Paris oppose un bricolage constitué de la somme des égoïsmes nationaux, aussi bien en matière de financements que d’objectifs de réduction des émissions…
 
 
L’accord de Paris intervenu à la fin de la COP 21 est présenté comme un succès par François Hollande et Laurent Fabius mais il sape en réalité les droits des communautés les plus vulnérables de la planète et ne comprend à peu près rien de contraignant qui garantisse un climat sain et vivable pour les générations futures.
 
Il y a des années, les États-Unis avaient fait du Protocole de Kyoto un accord inefficace. L’histoire se répète malheureusement à Paris, puisque les États-Unis, avec le soutien de l’UE et des autres pays riches, ont veillé à ce que les parties les plus importantes du traité soient dépouillées et édulcorées au point d’en devenir absurdes.

 
Car il ne faut pas oublier l’essentiel : l’accord de Paris entérine un réchauffement climatique supérieur à 3°C, sans se doter des dispositifs pour revenir sur une trajectoire inférieure à 1,5°C ou même 2°C.

 
François Hollande souhaitait qu’on se souvienne de la COP 21 comme du moment déclenchant une « révolution climatique ». Par bien des points, l’accord de Paris tranche en faveur des options les plus conservatrices et les moins ambitieuses qui étaient présentes dans le texte de négociation. Il ne valide qu’une une chose positive : les 195 États de la planète sont d’accord pour maintenir un cadre international et multilatéral de gouvernance du climat pour véritablement changer la donne.
 
L’accord de Paris est-il ambitieux ?

 
En entérinant des contributions nationales (INDCs) qui conduisent vers un réchauffement supérieur à 3°C, la COP 21 se montre incapable de désamorcer la bombe climatique.

 
L’objectif d’1,5°C, qui n’est pas un objectif contraignant, ne saurait masquer l’absence d’engagements chiffrés de réduction d’émissions de GES pour les années à venir (art. 2)
 
Aucune date n’est mentionnée pour le pic des émissions et l’objectif de long terme, attendu pour 2050, ne concerne que la seconde partie du siècle. La formulation de l’objectif de long terme ouvre la porte à l’utilisation massive de techniques inappropriées telles que le stockage et la séquestration du carbone, la compensation carbone et la géo ingéniérie.

 
Sans feuille de route clairement établie, sans mention des points de passage en 2020 et 2050 fixés par le GIEC pour revenir sur une trajectoire inférieure à 2°C, l’accord de Paris met en danger le simple droit à vivre de nombreuses populations à travers la planète.

 
L’accord de Paris est-il doté des moyens suffisants ?

 
Absence des 100 milliards de dollars comme plancher de financement dans l’accord de Paris, plancher renvoyé dans le texte de décision de la COP 21 et donc soumis à de nouveaux arbitrages futurs, sans force contraignante et sans amélioration par rapport à Copenhague.

 
Manque de transparence et de prévisibilité des financements pour l’après 2020 : aucune mention des termes « nouveaux » et « additionnels » pour évoquer les financements futurs, pas plus que les termes « adéquats » et « prévisibles ».

 
Après 25 ans de négociation, et alors qu’ils n’ont jamais débloqué les financements nécessaires, les pays riches historiquement responsables du réchauffement climatique tentent ainsi de se dédouaner de leurs responsabilités !

 
L’accord de Paris fait-il oeuvre de « justice climatique » ?

 
Suppression des références aux droits humains et des populations indigènes, références renvoyées dans les préambules.

 
Très net affaiblissement du mécanisme de « Pertes et dommages » puisque tout ce qui concerne les responsabilités juridiques est retiré de cet l’accord. L’affaiblissement du mécanisme de pertes et dommages sonne comme un aveu de culpabilité des pays responsables du dérèglement climatique.
 
L’accord de Paris est-il universel ?
 
Les secteurs de l’aviation civile et du transport maritime, près de 10 % des émissions mondiales sont exemptés de tout objectif.

 
De nombreuses contributions des États, notamment des pays les plus démunis, dépendent de financements additionnels pour mener à bien leur transition énergétique et politiques d’adaptation. Ces financements ne sont pas là et ne sont pas garantis pour le futur.

 

L’Accord de Paris ne se donne pas les moyens d’être universel et refuse de s’attaquer à la machine à réchauffer la planète que constitue la globalisation économique et financière.

 
L’accord de Paris est-il juridiquement contraignant ?

 
L’accord ne transforme par les INDCs en des engagements contraignants et les mécanismes de révision des engagements sont faiblement contraignants.
 
Aucun mécanisme de sanction n’est mis en oeuvre pour sanctionner les États qui ne mèneraient pas à bien leurs engagements ou qui refuseraient de revoir à la hausse leur ambition. Alors que les accords de libéralisation du commerce et de l’investissement sanctionnent les pays lorsqu’ils ne respectent pas les règles établies, encore rien de tel en termes de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

 
L’accord de Paris est-il dynamique ?

 
Il sera impossible de rajouter dans les années futures tout ce qui n’est pas dans le texte de l’accord de Paris (100 milliards de dollars comme plancher…)
 
Des inventaires (stocktaking) sont prévus tous les 5 ans, mais la mise en oeuvre des révisions à la hausse reste dépendante de l’interprétation du texte et de la bonne volonté des États.

 
L’accord de Paris est-il différencié ?

 
Avec la mise en oeuvre des INDCs, les États ont accepté à Lima une autodifférenciation en matière de réduction d’émissions de GES : chaque pays met sur la table ce qu’il souhaite.

 
En matière de financements, alors que la Convention cadre prévoit que les pays historiquement les plus émetteurs débloquent les financements nécessaires à l’adaptation et la mitigation des pays qui en ont besoin, les États-Unis et leurs alliés ont essayé de poursuivre leur œuvre de démolition des principes de la Convention.

 
L’accord de Paris est-il équilibré ?

 
Aucun mécanisme clairement défini pour faciliter le transfert des technologies, notamment pour lever les barrières à l’accès générées par les droits de propriété intellectuelle.
 
Possibilité est laissée aux pays, notamment les plus émetteurs, d’utiliser des mécanismes de compensation carbone pour atteindre leurs objectifs, au détriment d’une réduction domestique des émissions.

 
Maintien de la référence à « la croissance économique » (art. 10)

 
Ce très pâle accord reflète donc l’impuissance des gouvernements à s’attaquer aux causes réelles des dérèglements climatiques. Rien d’étonnant : l’avidité des multinationales, les énergies fossiles et l’obsession de la croissance sont considérées comme des données intouchables.

 
Mais il devient urgent que les règles et principes d’organisation de l’économie mondiale et du commerce international soient soumises à l’objectif climatique. Plus que jamais, il convient de multiplier les initiatives et les alternatives venant du terrain pour sauver le climat et développer des modes de vie socialement justes et écologiquement acceptables…

 
 
 
 

Lire toutes les infos du blog :  

 

Lire la suite