Livres

La main dans le SAC

Cette expression populaire parfaite pour illustrer le délinquant surpris au moment où il va commettre son forfait, prend un tout autre sens grâce aux talents conjugués d’Étienne Davodeau et de Benoît Collombat, réalisateurs d’une bd d’investigation courageuse et documentée qui mérite le détour : « Cher pays de notre enfance  », prix d’Angoulême l’an ...

Lire la suite

USA: Le centenaire de John F. Kennedy

« Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays ! » (JFK, le 20 janvier 1961, à sa prise de fonction). Les citoyens américains célèbrent ce lundi 29 mai 2017 le 100e anniversaire de la naissance de John Fitzgerald Kennedy, ...

Lire la suite

Extraits du livre: Autopsie d’un quinquennat 2012-2017

Le quinquennat de François Hollande s’achève. Il aura été marqué par un refus d’engager des véritables réformes dans plusieurs domaines essentiels et par de nombreux revirements et maladresses en tout genre. Entre un chômage de masse installé, une fiscalité injuste, un colossal millefeuille administratif, une politique environnementale édulcorée, un européisme béat et une ouverture des frontières ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (33)

Qui dit complot, dit organisation, préparation et… plan B.  Rarement un crime aussi organisé, telle une pièce de théâtre, avec sa scène et ses nombreux interprètes et comédiens, n’a connu qu’une seule représentation.  Il en va de même pour l’assassinat de Dallas, qui aurait connu, selon certains… une répétition, en ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (32)

Dans l’épisode 7 de cette (longue) saga, j’avais évoqué le séjour de Lee Harvey Oswald en 1959 en URSS.  Mais au moment où je rédigeais cet épisode, une source me manquait encore.  Aussi n’avais-je pas trouvé de réelle raison pour laquelle Oswald aurait pu se rendre là-bas.  L’examen attentif de ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (31)

Une constatation s’impose :  tous ceux qui souhaitaient combattre Castro en 1963 l’avaient aidé en apportant des armes aux opposants de Batista, dont il faisait partie.  Avouez qu’il y avait de quoi être rancunier, puisque les castristes pouvaient désormais les tuer avec les fusils qu’eux-mêmes avaient parachutés.  Comment Castro avait-il réussi en un premier temps à séduire les ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (29)

Si l’on commence à mieux cerner les divers protagonistes ayant pu mener à Dallas, il demeure des interrogations sur certains pans de la politique de JFK pouvant expliquer sa fin rapide au bout d’à peine trois années de mandat, ce qui est peu pour se faire détester au point d’être ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (28)

L’image de Jack Ruby n’est donc absolument pas celle que l’on nous a infligé, depuis l’assassinat d’Oswald comme depuis sa mort.  L’homme de boîte de nuit avait un tout autre rôle, apparu dès l’après guerre :  celui d’être à la fois un informateur du FBI et d’organiser deux trafics, qui, ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (27)

Jack Ruby marchand de jeeps, a-t-on découvert hier.  Mais il a aussi été mouillé à plusieurs reprises avant 1963 dans des trafics d’armes… destinés à Fidel Castro, c’est cela la grande surprise, et organisés par la CIA et tout une infrastructure aérienne qui était alors juste en train de se ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (26)

C’est une découverte inattendue, qui ne semble pas encore avoir suffisamment intéressé les historiens contemporains, pour l’instant.  En cherchant à essayer de « connecter les points », ou les pièces de cet effarant puzzle, comme vous voulez, je suis tombé sur tout un pan méconnu de la vie d’un des principaux protagonistes de l’affaire de ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (25)

L’une des choses les plus discutées de cette journée du 22 novembre est le timing même de la journée de Lee Harvey Oswald, arrivé dès le matin comme à son habitude (récente, il a été embauché il y a peu) au dépôt de livres.  Qu’a-t-il fait après, jusque l’heure fatidique du passage de la voiture présidentielle ne peut-être que ...

Lire la suite