Accueil / L O C A L I S A T I O N / EUROPE / FRANCE / Politique française (page 30)

Politique française

« Les bruits de chiottes » et le bruit de la rue

  Qu’adviendra-t-il du projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail, nul ne le sait encore, mais pour le gouvernement déjà plane l’ombre de mauvaise augure du CPE. Vous souvenez-vous de la fameuse phrase de Jacques Chirac, « J’ai décidé de promulguer la loi » pour enterrer ensuite définitivement le ...

Lire la suite

Wauquiez le Trump français ?

  Caroline Fourest qui tente de faire un rapprochement entre Trump et Poutine. Ou encore Le Figaro qui fait une autre tentative de comparaison avec le milliardaire américain et Jean-Marie Le Pen. À qui le tour maintenant ? Pourquoi pas Philippe de Villiers ! Ou encore Nadine Morano la Jeanne d’Arc de Toul, pour qui loger les migrants dans des ...

Lire la suite

Le Code du travail étranglé !

Le projet de "réforme" du code du travail, présenté par François Hollande, le premier Ministre Manuel Valls et la ministre du Travail, Myriam El Khomri, suscite de plus en plus de critiques.  


La priorité donnée notamment à l’accord d’entreprise par rapport à la loi ou l’accord de branche professionnelle est en effet considéré à juste titre comme une inversion des valeurs et de la hiérarchie des normes… 


 

Le droit du travail a été acquis par un siècle de luttes sociales. Il a pour objectif de défendre le salarié qui n’est pas égal à son employeur puisqu’il est subordonné à ce dernier.



Mais un retournement historique est en train de s’opérer sous l’impulsion du gouvernement « socialiste ». On assiste à la volonté d’inverser la hiérarchie des valeurs et des normes qui voulait que la loi impose une protection à tous les salariés et que les accords signés dans les entreprises ne pouvaient qu’améliorer la loi.


Avec le projet du gouvernement, les accords d’entreprise seront là pour déroger à la loi en dégradant la situation des salariés et en remettant en cause le principe d'égalité. Dans de nombreux cas, les patrons de PME-PMI notamment pourront imposer sans contrôle l’organisation du travail. Malgré l’intégration des 61 principes de la commission Badinter qui accompagne, sous des dehors humanistes, le nouveau texte, la remise en cause du droit du travail est indéniable.


Les organisations patronales (MEDEF et CGPME) en rêvaient et elles jugent donc très positives les propositions du gouvernement pour « réformer » le Code du travail :


- Les licenciements économiques ne relèveraient que de l’avis du chef d’entreprise, sans que le juge ne puisse y redire.


- L’assouplissement du temps de travail correspondrait dans les faits à une augmentation du temps de travail. Dans certains cas les chefs d'entreprise pourront décider unilatéralement de modifier le temps de travail. Cela permettra aussi de remettre en cause l’indemnisation des heures supplémentaires en calculant le temps de travail sur plusieurs années.


- Un accord d’entreprise suffirait pour que les heures supplémentaires soient majorées 5 fois moins.

- Les temps d’astreinte pourraient être décomptés des temps de repos.


- Les apprentis mineurs pourraient travailler 10 heures par jour et 40 heures par semaine.


- Les indemnités prud’homales pourraient être plafonnées en cas de licenciement abusif.


- Les prérogatives des CHSCT pourraient être remises en cause.


- Une mesure pourra être imposée par référendum contre l’avis de 70% des syndicats.


- Le contrat individuel remplacerait les accords collectifs. Le Compte personnel d’activité (CPA) qui individualise un peu plus les droits se mettrait en place.


- et autres joyeusetés de ce type...

 
L’avant-projet de loi El Khomri est présenté comme le modèle sur lequel un nouveau code du travail doit être réécrit. Or ce projet ne simplifie rien. Le livre sur le temps de travail qu’il refond augmente même en volume. Seuls sont allégés les droits, pourtant déjà bien fragiles, des salariés. Cette pente-là est bien connue, c’est celle sur laquelle le droit du travail glisse depuis une trentaine d’années...

Face à cette attaque, tous les syndicats réagissent mais ne sont pas tout à fait sur la même ligne. Sept syndicats appellent à faire grève le 31 mars prochain pour réclamer le retrait du projet de loi El Khomri, qui constitue, selon eux, « une régression sociale ». L’appel a été lancé par la CGT, FO, la FSU, l’Union syndicale Solidaires, l’Unef, l’UNL (lycéens) et la FIDL (lycéens) à l’issue d’une réunion intersyndicale de près de trois heures. De leur côté, CFDT, CFTC et CFE-CGC, comme à leur habitude, restent en retrait. 

En attendant, à l’initiative de militants syndicaux et de citoyens, la pétition ouverte sur Internet a déjà recueillie 1 000 000 de signatures...


 



> Signer la pétition ICI


Lire la suite

Future loi Travail: esclavagisme ou modernité ?

MODERNITE ? … En d’autre temps on aurait parlé d’esclavagisme ! La future loi Travail de Myriam El Khomri empile les propositions les plus réactionnaires revendiquées par le patronat. Aucun gouvernement n’avait osé aller aussi loin dans l’abaissement des garanties collectives et des droits acquis par les luttes depuis des ...

Lire la suite

Fukushima, il y en aura pour tout le monde

Le 11 mars prochain, on commémorera les 5 ans de la catastrophe de Fukushima, et malgré les dissimulations de Tepco, (lien) malgré l’étouffoir mis par les lobbys nucléaire sur cette catastrophe, la centrale dévastée continue de cracher son poison, et il y en aura pour tout le monde. L’IRSN (institut ...

Lire la suite

SOS paysans !

Ils n’en peuvent plus ! Trop dur, trop de pression, trop de dettes. Les suicides se multiplient chez les paysans, qui ne savent plus comment survivre dans un système qui vise à leur disparition pour installer l’agro-industrie. « Il y a deux semaines, on a appris, pour une famille. On n’avait ...

Lire la suite

Improbable et pourtant possible

Tant d’événements improbables se sont déjà produits qu’on pourrait douter de la réalité de ce mot, et il est probable que la liste des improbabilités s’allongera encore. L’improbable sursaut citoyen, malgré ceux qui tentent de préserver le peu qu’il leur reste… l’improbable accident nucléaire, dont on sait aujourd’hui la cruelle réalité… ...

Lire la suite

Faut arrêter les Khomri

Emmanuel Macron est passé par la, et Myriam El Khomri l’a suivi sagement : la loi sur la flexibilité du travail, et surtout sur la flexibilité des travailleurs, fait la part belle aux patrons… reste à savoir comment les concernés vont réagir ? Tout est remis en question… les 35 heures, le ...

Lire la suite

«Cosse» toujours, tu m’intéresses

Décidément la soif du pouvoir n’épargne personne, et voilà que maintenant l’ex patronne des Verts tombe dans le piège tendu par Hollande, convaincue, avec une belle naïveté, que ça n’a été l’objet d’aucun marchandage. En mettant en même temps dans ce gouvernement un ardent défenseur du projet NDDL, le léthargique ...

Lire la suite

Ubérisation

L’actualité française a été marquée par une nouvelle grève des chauffeurs de taxi. La raison est liée à la concurrence des voitures avec chauffeurs, dont une grande partie travaille avec la société Uber. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas (encore) cette entreprise, rappelons qu’elle est basée en Californie ...

Lire la suite

France: les projets de mines se multiplient discrètement

  Le sous-sol français excite les intérêts d’entreprises dont les permis de recherche se multiplient. Dans les régions concernées, les habitants croient d’autant moins au concept de « mine responsable » que les projets se montent dans l’opacité. La mobilisation grandit. Bienvenue dans le sud de la France, à une ...

Lire la suite

L’allocation universelle contre la protection sociale

L’allocation universelle, un concept à la mode, aussi bien à droite qu’à gauche. Mais certains, comme le sociologue Mateo Alaluf, ne sont pas du tout d’accord avec cette idée. Pour lui, l’établissement d’une telle allocation entrainerait une régression sociale. Périodiquement, la proposition d’instaurer une allocation universelle revient à l’avant plan ...

Lire la suite

Sarkozy et la fumée de nos terroirs

  Sarkozy a raison ! Les produits de nos merveilleux terroirs sont sacrés, nos vins, nos fromages et nos chères cigarettes Mad in France, fabriquées en Pologne, sont des symboles de notre identité nationale. De quoi se mêlent-ils, tous ces bien-pensants gauchistes, les Michel Cymes et Marina Carrère. Il est interdit d’interdire le ...

Lire la suite

Les infos qui dérangent – No. 54

NDLR:  La Russie va-t-en-guerre…  Dès le début de l’intervention de la Russie en Syrie, des avions russes étaient entrés dans l’espace aérien de la Turquie.  Celle-ci avait alors servi un avertissement à la Russie.  Un avion russe est à nouveau entré dans l’espace aérien turc en novembre dernier et cette ...

Lire la suite