Accueil / T Y P E S / Chroniques

Chroniques

George Orwell (2)

George Orwell patriote (2) En 1936, lors de son enquête du côté du Quai de Wigan, Orwell s’était assuré qu’il y avait bien deux Angleterre et il avait fait son choix. Il serait toujours aux côtés de la classe ouvrière contre la bourgeoisie. Vis-à-vis de la working class et des indigents en ...

Lire la suite

Marine le Pen – La vidéo caviardée, c’est « la faute à Florian Philippot »

    C’est quoi encore cette histoire de vidéo « caviardée ». Une grave erreur de stratégie en tout cas, selon Marine Le Pen et certains cadres du Parti. La faute à Florian Philippot, ce « gauchiste !  »   Mais, commençons par le commencement. Souvenez-vous de la tentative de la cheffe frontiste pour tenter de récupérer les électeurs ...

Lire la suite

L’avenir d’Arthur

Photo, crédit: robot z670-2* ( c’est une blague) Geneviève et son équipe offrent un accompagnement qui favorise l’émergence d’une transformation durable chez ses clients, généralement en période  de transition, et les aide à faire croître leurs entreprises et à développer de nouvelles compétences. Elle détient un Baccalauréat en relations industrielles, ...

Lire la suite

L’industrie du luxe se porte bien

Heureusement qu’il y a des riches pour…    L’industrie du luxe est en plein essor, rien d’étonnant à cela, vu que les riches voient leur fortune augmenter exponentiellement, et que leur coffre et leurs comptes dans les paradis fiscaux débordent, il faut bien dépenser un peu. Pendant ce temps des millions ...

Lire la suite

George Orwell

George Orwell patriote (I)    L’auteur de 1984, l’un des romans politiques les plus sombres du XXème siècle, était un grand optimiste, amoureux de son pays, à l’aise dans son époque, même si, dans ses fantasmes, il aurait préféré vivre au XVIIIème siècle en « joyeux pasteur ». Il conçut son existence comme une ...

Lire la suite

Coke en stock (CXXXIV) : un autre « Air Cocaïne » était en préparation (2)

On l’a vu hier, un responsable d’une grande compagnie aérienne péruvienne a été durant des années le chef d’un gang de trafiquants de cocaïne.  Ses avions transportaient régulièrement dans leurs soutes de grosses quantités de cocaïne patiemment ramenées de la jungle par des norias de petits Cessna.  Sachant qu’il a existé des compagnies voisines, notamment, le ...

Lire la suite

Coke en stock (CXXXIII) : un autre « Air Cocaïne » était en préparation (1)

Ça n’a jamais cessé, en fait.  Dans les grandes années de l’ère Escobar-Lehder-Fuentes (voir les épisodes les plus anciens de la série), on l’a vu à maintes reprises, les barons de la drogue en voulaient toujours plus.  De coke, bien sûr, et d’avions pour la transporter.  C’est comme cela que l’on a ainsi vu des Caravelle françaises jouer au ...

Lire la suite

Coke en stock (CXXXII) : « American Traffic » : pourquoi Hollywood n’expliquera jamais l’affaire des Contras (2) !

Hier nous avons vu que le film de Tom Cruise atteint le ridicule tant il s’éloigne de la vérité sur le personnage réel qu’était Barry Seal.  C’est dans le genre une réussite, néanmoins, si l’on voulait définitivement enterrer les sombres turpitudes de l’époque, et des envois d’armes à des anti-communistes ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (34)

Nous voici à la conclusion de ce long feuilleton.  Les Kennedy étaient, on vient de le voir, les rois de la dissimulation et ont utilisé à outrance les médias pour entretenir le mythe de chevaliers blancs, alors que toute leur vie n’était que turpitudes et coups tordus.  Au point d’irriter ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (33)

Qui dit complot, dit organisation, préparation et… plan B.  Rarement un crime aussi organisé, telle une pièce de théâtre, avec sa scène et ses nombreux interprètes et comédiens, n’a connu qu’une seule représentation.  Il en va de même pour l’assassinat de Dallas, qui aurait connu, selon certains… une répétition, en ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (32)

Dans l’épisode 7 de cette (longue) saga, j’avais évoqué le séjour de Lee Harvey Oswald en 1959 en URSS.  Mais au moment où je rédigeais cet épisode, une source me manquait encore.  Aussi n’avais-je pas trouvé de réelle raison pour laquelle Oswald aurait pu se rendre là-bas.  L’examen attentif de ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (31)

Une constatation s’impose :  tous ceux qui souhaitaient combattre Castro en 1963 l’avaient aidé en apportant des armes aux opposants de Batista, dont il faisait partie.  Avouez qu’il y avait de quoi être rancunier, puisque les castristes pouvaient désormais les tuer avec les fusils qu’eux-mêmes avaient parachutés.  Comment Castro avait-il réussi en un premier temps à séduire les ...

Lire la suite

L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (30)

Une CIA divisée dans l’appréciation du phénomène Castro, voilà ce que l’on trouve en 1956, année où Fidel a débarqué sur l’île de Cuba, sur le yacht Granma, affrété depuis le Mexique par un millionnaire mexicain, Antonio del Conde (1).  Un débarquement à moitié raté, qui a obligé l’opposant à Batista à se réfugier dans les montagnes, ...

Lire la suite