Accueil / A C T U A L I T É / Buzz ordinaire – Etoile jaune et t?te tranch

Buzz ordinaire – Etoile jaune et t?te tranch

Quelquefois pour vendre les marques vont tr?s loin dans la provocation, trop loin parfois jusqu’? la censure. Mais aussi, combien de fois devant le toll? provoqu? par la pr?sentation d’un article jug? provoquant, la soci?t? vendeuse prendra la sage d?cision de le retirer des ventes pour limiter la pol?mique. Mais qui aurait entendu parler de ce?T-shirt frapp? d’une ?toile jaune?sans l’intervention d’internautes outr?s. Ou plus localement en Lorraine d’une affiche?repr?sentant un ?colier la t?te sous le bras qui vient r?cemment de d?clencher une r?action d?mesur?e de groupuscules extr?mistes, qui ont pr?tendu y voir un rapprochement avec l’horrible ex?cution de James Foley

Aujourd’hui, 70 ans apr?s la Shoah, peut-on imprimer sur un tissu une ?toile jaune sans qu’immanquablement un rapprochement douteux soit fait avec l’?toile de David et les camps de concentration nazis. Faudrait-il aussi dans l’absurde effacer sur les photographies toutes les ?toiles du ciel et toutes celles qui ornent des drapeaux nationaux ou de l’Union Europ?enne. Pourquoi pas aussi gommer ou flouter sur les nombreux films du regrett? et inimitable John Wayne, cette ?toile de sheriff qu’il portait bravement et si bien. Mais en fait le motif de la brouille ne serait pas la seule repr?sentation de l’?toile jaune mais l’association de ce symbole de la pers?cution juive avec les rayures grises horizontales sur ce v?tement pour enfant. Peu importe que l’uniforme des prisonniers des camps ?tait ray? verticalement, car la nuance et l’objectivit? n’ont jamais ?t? les qualit?s d’une critique aveugle ? sens unique.

Maintenant, le ou les cr?ateurs de ce pyjama ainsi que les cadres de la soci?t? Zara, mais aussi les publicitaires charg?s de la promotion des produits du groupe. Ont-ils du sable dans les yeux pour ne pas se douter qu’ils prenaient le risque avec ce T-shirt nomm? « Sheriff » qui avait pour vocation un c?t? western, de provoquer « partout en Europe, ainsi qu’en Isra?l  » la col?re sur les r?seaux sociaux o? le boycott de la marque espagnole a m?me ?t? propos?. Cette publicit? gratuite, anticip? ou inattendu, aura-t-elle des effets n?gatifs ou positifs sur les achats ou comme souvent le buzz passager tombera vite dans les oubliettes des rat?s marketing.

vivez-la-rentr?e

Autre sujet croustillant mais plus local cette fois, avec la fronde lanc?e comme un pav? dans la boue par le Bloc identitaire suivi par la horde habituelle d’extr?mistes, contre la R?gion Lorraine qui n’en demandait pas tant.

Au passage vous remarquerez encore une fois le T-shirt ray? qui d?cid?ment a la cote en ce moment et le don d’attirer les excit?s du bocal de la toile.

Pourtant dans le cas pr?sent et ? l’occasion de la rentr?e scolaire « sans prise de t?te » organis?e par le Conseil R?gional, les r?seaux sociaux avaient ?t? sollicit?s pour choisir l’affiche. Ceci probablement avant l’odieux assassinat par d?capitation du journaliste am?ricain en Syrie par les « barbares » de l’Etat Islamique.

Bon, l’id?e d’afficher l’image de cet ?colier qui aurait perdu sa t?te devant les probl?mes pos?s par la rentr?e scolaire n’est peut-?tre pas du meilleur go?t. Mais enfin bref, on ne peut pas toujours pr?voir l’actualit?.

Et voila qu’intervient sur le net « Fabrice Robert, pr?sident du Bloc Identitaire, qui post une petite salet? odorante pour ne pas dire autrement, ??La R?gion Lorraine a-t-elle financ? cette publicit? avec l?argent des djihadistes???? ?crit-il. Et le diable est l?ch??! L’imagination fertile des internautes aussi et les insultes volent comme la fiente de pigeons sur la cath?drale de Metz.

?videmment le conseil r?gional riposte et se dit???odieusement instrumentalis?e sur Internet par des groupuscules politiques extr?mistes qui n?h?sitent pas ? associer l?horrible actualit? internationale en Syrie et en Irak. C?est r?voltant??. Pas question pour autant de retirer l’affiche de la circulation.

C’est vrai que parfois, il y a de quoi se prendre la t?te et la conclusion de l’article de l’estrepublicain.fr semble plut?t pertinente – « triste constat sur les r?seaux sociaux, v?ritable tribune ? la b?tise, aux id?es de haine de l?autre et de repli sur soi. » Ce qu’il ne faut tout de m?me pas g?n?raliser ? la majorit? des abonn?s.

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Édouard Philippe et le panier de crabes

« Le milieu politique est corrompu par les ambitions et les intérêts personnels. Je le sais : ...