Accueil / T Y P E S / Articles / Bonne nouvelle, les banques europ?ennes replongent

Bonne nouvelle, les banques europ?ennes replongent

LE YETI

La grande guerre, men?e d?sormais aux quatre coins de la plan?te pour la ma?trise des ressources naturelles et la conqu?te de positions g?ostrat?giques consid?r?es comme cruciales, ne saurait faire oublier que la crise de la ?Grande perdition? continue aussi ses ravages. En premi?re ligne ? nouveau, comme en 2008, les banques.

Voyez un peu, braves gens (et innocents ?pargnants), ce petit ?tat des lieux europ?ens fa?on ?destroy?.

1. Des pertes historiques pour le Cr?dit agricole

En France, celle qui d?guste un max, apr?s les d?routes de Dexia et du Cr?dit immobilier de France, c?est le Cr?dit agricole. La banque ?verte? cumulait d?j? une perte de 2,48 milliards d?euros sur les trois premiers trimestres 2012.

Or, sans attendre la publication de ses r?sultats d?finitifs, sa direction annonce d?j? une d?pr?ciation record de 2,64 milliards rien que pour le dernier trimestre. Autant dire qu?il y a du roussi dans l?air. Et probablement aussi (on parie??) du plan social en gestation.

2. Deux banques europ?ennes nationalis?es en urgence

En Europe, pas mieux. Deux banques viennent d??tre nationalis?es en urgence pour ?chapper ? la d?route.

  • La premi?re, BPN, est portugaise. Salement mouill?e dans un scandale ?claboussant le pouvoir socialiste et ? deux doigts d?une faillite frauduleuse qui coutera la bagatelle de 7 milliards d?euros aux contribuables lusitaniens.
  • La seconde, SNS Reaal, est n?erlandaise. Victime de la crise immobili?re qui frappe le pays et dans l?incapacit? de se refinancer. Co?t de l?op?ration pour ?viter un risque syst?mique jug? majeur?: 10 milliards d?euros.

3. De quelques autres fleurons ? la d?rive

L?Allemagne et la Suisse, pays pr?sent?s comme des fleurons de la bonne sant? ?conomique ou financi?re, n??chappent pas au s?isme.

  • La banque suisse UBS se mange une perte chiffr?e ? 2,5 milliards de francs suisses (2 milliards d?euros), avec une d?gradation acc?l?r?e au 4e trimestre 2012. En cause, les amendes r?sultant du scandale du Libor qui n?en finit pas de faire tomber des t?tes.
  • Les allemandes Commerzbank et Deutsche Bank prennent aussi un sacr? bouillon. Avec des pertes ?valu?es respectivement ? 720 millions d?euros pour la premi?re, 2,6 milliards d?euros pour la seconde. Rien que, tenez-vous bien, pour le 4e trimestre 2012?!

Le ?scud? du pr?sident islandais

Bon allez, je ne vous assomme plus avec ces chiffres pourtant plus r?jouissants qu?il n?y para?t, sachant que la ?Grande mutation?, appel?e ? prendre le relais de la ?Grande perdition?, passe in?vitablement par la chute de ces officines pr?datrices.

Notre ministre Moscovici, ??le partenaire des banquiers?? (c?est lui qui le dit), gagnerait ? m?diter les phrases que pronon?a derni?rement ? Davos, dans un silence m?diatique assourdissant, le pr?sident islandais Olafur Ragnar Grimmson?:

??Il faut penser davantage aux peuples qu?aux banques. Nous avons laiss? les banques faire faillite et nous nous sommes occup?s des citoyens, et ?a a march?.
Pourquoi consid?re-t-on que les banques sont des saintes-chapelles de l??conomie moderne, et pourquoi ne peuvent-elles pas faire faillite comme les compagnies a?riennes ou les entreprises de t?l?communication, si elles ont ?t? g?r?es d?une fa?on irresponsable????

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (5)

Et puis il y a les hommes aussi, dans cette aventure.  J’en retiendrai deux, un ...