Accueil / A C T U A L I T É / Bla, bla, bla… Tu parles trop !

Bla, bla, bla… Tu parles trop !

Cette vieille rengaine yéyé, chantée par les Chaussettes Noires, chères à Eddy Mitchell, (lien) et par d’autres, pourrait faire réfléchir certains de nos dirigeants, Christophe Castaner en tête, lui qui pourtant avait fréquenté par le passé des milieux peu recommandables, milieux interlopes dans lesquels la loi du silence est de rigueur.

« Et du soir au matin, c’est les mêmes mots, et les mêmes refrains…tu parles trop, bla, bla, bla », et surtout tu parles avec trop de précipitation… c’est en effet ce que nombreux politologues, et éditorialistes, pensent des nombreuses prises de paroles du ministre de l’intérieur.

En effet, c’est lui qui, il y a peu, déclarait imprudemment au sujet de la catastrophe de Lubrizolalors que l’incendie était en cours, qu’il n’y avait pas de danger pour la population… «  Il n’y a pas d’élément qui permette de penser qu’il y a un risque lié aux fumées » avait-il affirmé… ajoutant « ne paniquons pas… ». lien

Pour l’instant, les autorités continuent à se vouloir rassurantes, se basant sur les premiers résultats quant à la présence de dioxines. lien

Mais comment s’en persuader au vu des quantités de polluants qui se sont échappés du site en flamme… c’est bien ce qui a poussé des citoyens responsables à réclamer, et obtenir, une expertise indépendante. lien

Il faut donc attendre les résultats de cette expertise indépendante, au lieu de s’en tenir aux propos souvent lénifiants des autorités.

Récemment, des taux de dioxines 4 fois supérieurs à la normale ont été détectés. lien

J’en profite pour proposer un témoignage, le mien, car, à Pont de Beauvoisin, une usine d’incinération, située dans une cuvette, avec tout autour, hôpital, maison de retraite, collège, écoles diverses dans un rayon de moins d’un kilomètre, était soupçonnée depuis longtemps de polluer l’environnement.

A l’aide d’une centaine de citoyens inquiets, je créais donc une association (Autom/ Association des Usagers du Traitement des Ordures Ménagères), et nous nous sommes données les moyens financiers de faire analyser le lait d’une vache qui paissait à proximité. C’est une entreprise allemande qui a été choisie, et le résultat fit l’effet d’une bombe, car des dioxines avaient été trouvées dans ce lait, bien au-delà des normes en vigueur…la publication de ce résultat permis la fermeture du site quelques mois après…lien

Attendons donc les résultats de l’expertise indépendante consacrée à Lubrizol avant de clamer par monts et par vaux que tout danger est écarté.

Mais revenons à Castaner.

Il doit être auditionné par plusieurs commissions dans les jours à venir, et espérons pour une fois qu’il va parler, et répondre à certaines questions, portant sur le récent assassinat de 4 fonctionnaires de police, ainsi que sur les dysfonctionnements au sein de l’institution policière ayant conduit au drame. lien

Comment ne pas s’étonner des multiples déclarations que le Ministre de l’Intérieur a fait au sujet des Gilets Jaunes, et sur les violences policières, déclarant : « aucun policier, aucun gendarme, n’a attaqué des Gilets jaunes ». lien

Ce que démentent de nombreuses vidéos, comme l’ont constaté les réalisateurs du documentaire produit par Médialien

Mais quittons ce « parleur » pour un autre, le chef de l’état en l’occurrence, qui lui aussi est très bavard, et peut être maladroit, comme le jour où il a affirmé : « les riches n’ont pas besoin de président, ils se débrouillent très bien tout seuls  ». lien

Il s’agissait pour lui de se défendre de cette étiquette qui lui colle à la peau, celle d’un « président des riches »… pas sûr qu’il ait convaincu grand monde, puisque finalement, avec sa déclaration surprenante, il passe du statut de « président des riches », à celui de « président soumis aux riches ».

C’est encore lui qui, alors que l’incendie était en cours, avait déclaré : « il s’agit d’un incendie accidentel ». lien

Bref, comme beaucoup de ses prédécesseurs, il est en train de se construire une solide réputation de « beau parleur ».

Pour terminer provisoirement sur le chapitre Castaner, malgré les commissions d’enquêtes multiples, et les questions qui lui sont posées, il ne semble pas avoir envisagé de démissionner… (lien) mais ce serait oublier que d’autres, avant lui, avaient résisté, avant finalement de quitter leur fonction…à l’image d’un certain Cahuzac.

D’ailleurs les critiques s’accumulent, certains lui reprochant d’avoir déclaré, quelques heures après l’attaque que l’assaillant n’avait « jamais présenté de difficultés comportementales, ni le moindre signe d’alerte  »… alors que nous savons aujourd’hui que Mickaël Harpon avait clairement approuvé l’attentat contre Charlielien

Ajoutons que l’auteur de l’attaque avait conclu les 33 textos échangés avec sa femme le jour de la tuerie s’achevaient tous par « Alla Akbar », qu’il avait adhéré à une vision radicale de l’Islam, et qu’il était proche des milieux salafistes. lien

Une fois de plus, Castaner a parlé trop vite.

Comme dit mon vieil ami africain : « la langue qui fourche fait plus de mal que le pied qui trébuche »

L’image illustrant l’article vient de http://www.free-drivers

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Peut-on faire confiance aux économistes ?

Le Chili, seule nation d’Amérique Latine admise au sein du club de l’OCDE, il y ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.