Accueil / A C T U A L I T É / Bient?t des manifestants abattus d?une balle dans la t?te ?

Bient?t des manifestants abattus d?une balle dans la t?te ?

Par Ivan du Roy

C?est un d?cret gouvernemental pass? presque inaper?u?: dat? du 30 juin, il liste ??les armes ? feu susceptibles d??tre utilis?es pour le maintien de l?ordre public ?. On y retrouve diff?rents types de grenades lacrymog?nes, les flashball (??Lanceurs de balles de d?fense de 44 mm et leurs munitions ? en langage officiel), les ??grenades de d?sencerclement ?, ou grenades flashbang destin?es ? ?tourdir les manifestants par leur explosion ? 165 d?cibels (davantage qu?un supersonique au d?collage). ? la fin de la liste, surprenante d?couverte… Une nouvelle arme a ?t? ajout?e, et pas un vulgaire lanceur de grenades lacrymo?: le ??fusil ? r?p?tition de pr?cision de calibre 7,62 ? 51 mm et ses munitions ?. Une arme de guerre utilis?e par les forces de l?OTAN… ??Destin?e aux tireurs d??lite, cette arme est con?ue pour traiter des objectifs jusqu?? 800 m suivant la configuration et le calibre ?, d?crit PGM pr?cision, une PME qui fabrique ce type de fusil haute pr?cision. Le d?cret pr?cise qu?il pourra ?tre utilis? par les gendarmes ou les policiers dans le cadre d?op?rations de maintien de l?ordre ??? titre de riposte en cas d?ouverture du feu sur les repr?sentants de la force publique ? (voir le d?cret).

Un v?ritable permis de tuer d?livr? aux forces de maintien de l?ordre?? ??Les armes ? balles r?elles sont r?serv?es pour la l?gitime d?fense, l??tat de n?cessit?, et la riposte ? des tirs sur les repr?sentants de la force publique, trois situations tr?s analogues au demeurant. En aucun cas les forces de police ou de gendarmerie n?ont le droit de tirer ? balles r?elles sur un attroupement si des coups de feu ne sont pas tir?s vers elles depuis cet attroupement ?, explique l?avocat ??Ma?tre Eolas?? sur son blog de d?cryptage juridique. Il pr?cise que les armes de 6?me cat?gorie (matraques, triques, tonfas, pulv?risateurs de gaz lacrymog?ne) ??sont autoris?es d?s le premier stade de l?emploi de la force, ces d?crets ne r?glementant que les armes ? feu, qui incluent les grenades ? d?flagration. ?

Les signataires du d?cret, le ministre de l?Int?rieur Claude Gu?ant et le ministre de la D?fense G?rard Longuet argueront que fusils de chasse ou armes de poing font parfois leur apparition lors d??meutes urbaines. Mais avec des tireurs d??lite post?s sur les toits pour ??prot?ger?? les lignes de CRS, le maintien de l?ordre ? la fran?aise se militarise encore davantage, avec une probabilit? de bavures potentielles toujours plus grande. Et sans aucun d?bat sur la nature du maintien de l?ordre, les r?gles et le contr?le ? la Commission nationale de d?ontologie de la s?curit? (CNDS) a perdu beaucoup de ses moyens d?enqu?te… ? ? lui imposer en ces temps de contestations sociales et d?mocratiques.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (5)

Et puis il y a les hommes aussi, dans cette aventure.  J’en retiendrai deux, un ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Ce qui signifie, en langage clair, qu’il suffit que l’État ou le « gang des banquiers » juge opportun de faire un exemple ou de radicaliser la situation pour que la guerre civile éclate. Il suffit qu’un agent provocateur tire un seul coup de feu en direction des forces de l’ordre pour que l’on tire dans la foule. La foule se dispersera et on comptera les morts.

    Ce que le Pouvoir n’a pas compris, c’est l’extrême fragilité d’une société technique complexe. N’importe qui, avec quelques jours de préparation, peut à lui tout seul paralyser une ville. La seule façon de l’empêcher est que TOUTE LA POPULATION soit solidement du côté du pouvoir et d’un ordre qu’elle considère légitime.

    Ce ne sera pas le cas si la police tue des manifestants. La population, au contraire, sabotera parfois activement, mais surtout passivement l’ordre établi et le Système s’effondrera en peu de temps, cédant la place à l’anarchie.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/12/161-un-temps-pour-lanarchie/

    Ce qui n’empêchera pas, au contraire, ceux qui sont vraiment indignés de regler leurs comptes. On ne pourrait faire rien de plus bête que de leur offrir un motif pour voir tout ce qui porte un uniforme comme une cible légitime.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2011/06/26/quand-lindividu-se-fache-2/

    PJCA

    • avatar

      Je viens de relire votre second texte.
      Dans la grande « brassée » du peuple appauvri « systémiquement », il ne faudra que quelques agitateurs dangereux qui auront ciblé quelques acteurs importants pour que le tout dégénère.
      Le système s’affichant « parfait » utilise l’argent du peuple pour se …défendre.
      Jusqu’à maintenant, la violence n’a pas été jugée opportune. Du moins dans les manifestations des G. On a parlé de cocktails Molotov de certains manifestants. Ce qui « donne raison » à une force plus grande employée contre les manifestants. Bel alibi!
      On va s’en tirer un bon bout de temps avec le terme « terrorisme intérieur ». Il se pourrait qu’un jour, on prenne conscience que la notion de terrorisme servant à toutes les sauces, sera démasquée.
      À se demander comment le citoyen ricain reste calme devant tout ce qu’on lui fait payer.
      P.S.: Je vais mettre un texte en ligne, bientôt.
      http://www.ledevoir.com/international/etats-unis/328206/les-repercussions-de-la-loi-antisyndicale-du-wisconsin

      Les répercussions de la loi antisyndicale du Wisconsin

      Le Canada se vante d’avoir échappé à ceci, cela. Mais il se pourrait que les agissements de nos voisins nous touchent un peu plus tard.
      Tout n’est qu’une question de temps, d’illusions, voire de mensonge.

  2. avatar

    @ GP

    Le grand art du Systeme est de savoir juqu’où il peut aller dans le contrôle et la répression pour que le citoyen lambda ne se révolte pas. C’est une science exacte, mais qu’on n’affiche pas aux prospectus des universités: on l’enseigne en cours privés

    Ls seule faille de cette approche est qu’on ne peut abolir la Loi des Grands Nombres. On peut établir une politique parfaite de carottes et de bâtons pour manipuler les masses – et on le fait – mais il y a INÉVITABLEMENT l’individu à trois (3) sigmas ou plus de la moyenne qui reste imprévisible: Unabomber, avec son Q.I. de 167

    La seule menace pour le Systeme, ce sont les INDIVIDUS irrationnels, avec lesquels à un certain niveau se confondent les surdoués comme Theodore (Ted) Kaczynski.

    Le Système va favoriser la grégarité et gagner du temps, mais la seule bonne solution est de se gagner l’appui inconditionnel de la population. Ce n’est pas ce qu’on fait.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2007/10/12/05-la-mauvaise-conscience/

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2007/10/15/10-la-chance-au-gregaire/

    PJCA