Accueil / T Y P E S / Articles / Ben Laden, le retour IV : en fait un western spaghetti italien cette fois

Ben Laden, le retour IV : en fait un western spaghetti italien cette fois

3512393101365Et voil??!! la voici?!!! la ?ni?me vid?o de Ben Laden, destin?e comme les pr?c?dentes, ? nous faire croire qu?il est encore en vie?! Et comme les pr?c?dentes, nous incite ? croire plut?t que notre homme est bien pass? de vie ? tr?pas, et qu?on essaie de nous fourguer est bien une fable de plus. Car cette fois, franchement, c?est encore pire que les fois pr?c?dentes?! Ou plut?t la fois pr?c?dente, vu qu?on a pas vu son spectre bouger depuis 2007, dans ce qui semblait d?j? une vid?o mont?e de toute pi?ces. Non, franchement, on nous prend pour des cons, et les « preuves » de vie de Ben Laden sont d?sormais purement et simplement grotesques. La derni?re en date, en prime, d?montre une ?trange fili?re de d?sinformation. Nous avons pris l?initiative de vouloir la d?tricoter, pour nous apercevoir assez vite que cette fois, on tirait sur une nouille italienne et non sur les grosses ficelles habituelles d?nonc?es en d?tail ? cette adresse. S?ance de d?corticage de ce qu?est une propagande d?sormais grotesque et ridicule.

Souvenons nous tout d?abord de la pr?c?dente, de vid?o?: celle de « barbe noire ». Un montage vid?o ?vident, o? la faiblesse des images avait ?t? lourdement renforc?e par la lourdeur du texte, o? Ben Laden citait des ?v?nements contemporains pour accr?diter le fait qu?il ?tait en vie?: encore un peu, et il nous aurait cit? l?int?grale de Gala ou la vie amoureuse de Johnny Hallyday et ses aveux d?infid?lit? pour se situer dans l?actualit?. Ce jour-l?, barbe noire avait m?me cit? Chomsky, c?est dire. Dire ? quel point ceux qui ?crivent ses discours sont… am?ricains. Dans la vid?o pr?c?dente, ils avaient cit? la Bible sans trop le faire expr?s : pour des musulmans suppos?s, ?a la foutait mal. De m?me que la teinture de la barbe du spectre le plus connu au monde. Nous vos retrouv? un texte assez significatif sur la question : il y aurait bien un « hadith » du « proph?te » (dans ce coran v?ritable auberge espagnole on trouve de tout en effet) ?voquant la couleur r?glementaire de la barbe?: « ces derniers temps dans ce monde, certaines personnes teignent leur barbe en noir, ces personnes ne conna?trons pas l?odeur du paradis ». On ne peut pas ?tre plus clair…. ce qui n?avait pas emp?ch? la c?l?bre Rita Katz, ? la t?te du SITE Institute, par laquelle la vid?o ?tait apparue d?annoncer sans sourire que Ben Laden « utilisait une fausse barbe ou bien la teintait ». Rita Katz, qui n?est pas ? une approximation pr?s et encore moins ? un mensonge pr?s.?La barbe, selon Slate lui-m?me est?en effet « optionnelle » !

Cette fois, ce serait au d?tour d?une vid?o d?un pr?che d?Abu Yahya al-Libi que l?on apercevrait Ben Laden, parait-il. Apercevoir est bien le nom?: la t?che floue, l?, ce serait lui, parait-il. Information tout de suite corrobor?e par… Rita Katz, le site et le MEMRI mais cette fois en plus gr?ce aussi au?Corriere Della Sera, c?l?bre journal italien, via un journaliste, Bill Roggio. Ben tiens. On filmerait un ?pouvantail ou un spectre d?Halloween qu?on obtiendrait le m?me r?sultat, avec cette mise au point rat?e. Un flou m?me pas artistique, un flou grossier, un flou ridicule. Ce m?me Roggio qui affirmait en ao?t dernier qu?un leader d?Al Quaida, Sheikh Issa al Masri, avait quitt? le Pakistan pour aller diriger son mouvement de Syrie. Prot?g? par le Mukhabarat, les services secrets syriens. Roggio semble avoir une certaine pr?dilection pour al Masri… ?voquant r?guli?rement son « arm?e de l?ombre » et la conversion des talibans au wahhabisme, qui est loin d??tre prouv?e bien au contraire (*1).

slide_3398_48143_large-1L?information « cruciale » sur Ben Laden proviendrait?donc »des italiens » donc, cette fois, via le Corriere Della Sera?? Histoire de lui donner une cr?dibilit? » autre que les purs fantasmes de madame Katz?? Pas du tout. Car Bill Roggio n?est pas italien, mais bien am?ricain, c?est m?me un ancien soldat de l?arm?e US (dans les ann?es 90) qui dirige son site personnel, « The Long War Journal« , o? il prend des positions pro-bushiennes et neocons depuis toujours. Car Bill Roggio est un journaliste plus que sp?cial, ? vrai dire.

De fortes suspicions id?ologiques planent sur Bill Roggio en effet. L?homme avait ?t? tr?s actif dans un mouvement de droite dure pour faire exclure de CNN un journaliste, Eason Jordon, qui avait accus? les militaires de s?en prendre… aux journalistes. Avec des m?thodes… fascisantes de d?sinformation. Jordon avait tr?s bien per?u que les m?dias manipul?s attisaient les violences, et que Roggio y participait activement. M?me les congressmen avaient remarqu? la charge de Roggio, malgr? les dires terribles de Jordon. Pour ce faire, Roggio s??tait fait aider de Michael Leeden, qui comme par hasard avait lui aussi v?cu ? Rome, o? il avait ?tudi? le fascisme en 1974, avant de rejoindre les services secrets italiens. Leeden avait eu des mentors, dont George Mosse, sp?cialiste incontest? du nazisme, mais aussi Renzo de Felice, historien bien plus contestable ayant ?crit de v?ritables apologies… du fascisme. L?homme qui avait insist? sur une s?paration compl?te entre fascisme italien et fascisme allemand?: on le comprend, pour rendre Mussolini pr?sentable, il fallait bien ?a, et ne pas aboutir par exemple ? la solution finale. en 1972, Leeden ?crivait « Universal Fascism?: The Theory and Practice of the Fascist International, 1928-1936 » qui suivait enti?rement la th?se de de Felice. Un Leeden engag?, donc, qu?on retrouve obligatoirement dans la loge P2, alors qu?il est devenu le conseiller politique d?Alexander Haig, le conseiller militaire de Kissinger et de Reagan. L?homme, un faucon parmi les faucons, qui avait tent? d??vincer le vice-pr?sident …Bush (senior) lors de l?hospitalisation de Reagan…

En fait,?Michael Leeden, fascin? par Mussolini, est aussi le sp?cialiste de la d?sinformation depuis longtemps. C?est lui qui va ?tayer toute la th?orie de la piste bulgare pour la tentative d?assassinat sur le pape, perp?tr?e par Mehmet Ali A?ca (*2)?. A l??poque, avec l?arriv?e de Reagan au pouvoir, les USA ont trouv? dans Leeden leur meilleur propagandiste de la p?riode de la guerre froide. Et la carri?re de Leeden ne s?arr?te pas l??: on le retrouve au milieu de l?affaire des contras, m?l? au marchand d?armes iranien Manucher Ghorbanifar. Dans un de ses livres, « Perilous Statecraft », il racontera ses entretiens entre les iraniens et?Shimon Peres, en pr?sence de la CIA qui g?rait les transferts d?armes ? partir de l?Iran. Leeden, ce Machiavel actuel, sera aussi plus tard ? l?origine des racontars sur le « yellow cake » nig?rien de Saddam Hussein, ce faux grossier, ce montage complet servant ? ?difier la th?se d?un Saddam d?tenteur d?armes nucl?aires. Au royaume de la d?sinformation, Leeden occupe un rang ?lev?.

Un ancien de la CIA, er Philip Giraldi, avait m?me affirm? que pour arriver ? convaincre Washington, Leeden s??tait fait aider par un membre de la CIA de Rome… ne cherchez pas plus loin. Bill Roggio, disciple de Leeden ?tait bien cet individu. Et donc lui aussi de la CIA. Leeden est un extr?miste dangereux, fascin? par le fascisme italien, qui souhaite entretenir la haine partout, pour arriver ? ses fins?: celle d?un ?tat fascisant aux Etats-Unis. Pour cela, en 2003, il ?crivait aussi que le terrorisme islamique provenait aussi de l?Europe, et qu?il fallait y ?tendre la « guerre au terrorisme » (*3).

Conseiller ?cout? de Karl Rove et de G.W.Bush, Leeden, ce n?o-fasciste, avait donc forg? l??tat d?esprit de l?individu qui aujourd?hui est ? l?origine de la « certification » de la pr?sence de Ben Laden sur une vid?o plus que floue, o? le ne distinguerait pas une barbe noire d?un ours des Carpates. Les neo-cons continuent donc invariablement ce qu?ils ont commenc? il y a bien longtemps?: ? agiter encore et encore l??pouvantail Ben Laden, si pratique. Mais leurs m?thodes et leurs aides sont aujourd?hui connus?: Rita Katz, le Memri et le fameux studio As-Sahab, dont on vous a d?j? parl? ici et l?, avec nos deux ph?nom?nes m?diatiques que sont Jack Idema et surtout ici notre ?tudiant attard? faisant semblant de lire l?arabe ? l?envers, j?ai nomm? Adam Gadahn, le « taliban am?ricain », la marionnette du FBI et de la CIA depuis ses c?l?bres d?buts t?l?vis?s. Au fil du temps c?est devenu grotesque?: on a toute la fili?re, elle produit toujours la m?me chose (attiser la haine) et tourne autour des m?mes individus ? l?id?ologie plus que droiti?re. Derri?re le MEMRI tr?ne un ancien haut responsable du Mossad, Rita Katz annonce mensonge sur mensonge sans discontinuer, le studio d?As-Sahab cens? ?tre celui d?Al-Quaida ressemble comme deux gouttes d?eau ? l?arri?re court du bistrot de Jack Idema... et aujourd?hui voil? qu »on nous ressort un « document » dont la teneur est risible, estampill? et certifi? par un individu dont toute l?existence a ?t? influenc?e par celui qui a pr?n? le mussolinisme ? Washington, et qui a ?t? le conseiller privil?gi? de Karl Rove…

Non, franchement, pour la ?ni?me fois, ils nous prennent vraiment pour des cons.

(1) « The Taliban have begun an ideological conversion to Wahhabism, the radical form of Sunni Islam practiced by al Qaeda, further cementing ties between the two groups. « The radicalization of the Taliban and their conversion away from Deobandism to Wahhabism under Sheikh Issa al Masri and other al Qaeda leaders is a clear sign of the al Qaeda?s preeminence, » the official noted ».

(2) « With Ronald Reagan newly installed in the White House, the so-called Bulgarian Connection made perfect Cold War propaganda. Michael Ledeen was one of its most vocal proponents, promoting it on TV and in newspapers all over the world. »[7]

(3) « In a 2003 column entitled « A Theory, » Ledeen outlined a possibility that France and Germany, both NATO allies of the United States, « struck a deal with radical Islam and with radical Arabs » to use « extremism and terrorism as the weapon of choice » to bring down a potential American Empire. He stated, « It sounds fanciful, to be sure, » but that, « If this is correct, we will have to pursue the war against terror far beyond the boundaries of the Middle East, into the heart of Western Europe. And there, as in the Middle East, our greatest weapons are political?: the demonstrated desire for freedom of the peoples of the countries that oppose us. »[26] See also?: Eurabia « 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La réforme de l’assurance-chômage: un durcissement violent

Ci-dessous un article de Nolwen Weiler de Basta !    « Je n’ai jamais vu ça, ...

One comment

  1. avatar

    Merci Morice pour cet article bien documenté.