Accueil / A C T U A L I T É / Balazs Gardi ? Photo-reportage r?alis? en Afghanistan avec un Iphone en mode Hipstamatic

Balazs Gardi ? Photo-reportage r?alis? en Afghanistan avec un Iphone en mode Hipstamatic

Source

Le photo-reportage visible plus bas est le travail de Balazs Gardi, un photographe ind?pendant hongrois. Ce photo-reporter s?est taill? une solide r?putation d?engagement, montrant souvent par son travail le quotidien des communaut?s marginalis?es pendant les crises humanitaires partout autour de la plan?te. Progressivement, l?homme semble vouloir montrer de plus en plus combien les tensions sociales et les conflits g?opolitiques li?s ? l?eau transforment le monde.

Balazs Gardi a vu ? plusieurs reprises ses images r?compens?es, avec par exemple 3 premiers prix au World Press Photo (!!!) et le prix Bayeux pour un reportage en 2008 d?nomm? ? l?Afghanistan : la vall?e ?. Ce reportage, ? l??poque publi? par le New York Times, est encore visible aujourd?hui sur le site du Prix Bayeux (avec le contexte de prise de vue des images comment? en fran?ais).

Le reportage dont il est possible de voir quelques images ci-dessous est le fruit de cinq mois de travail que Balazs Gardi a effectu? en 2010 et 2011 dans la province Afghane de Helmand dans le cadre du Projet Basetrack, en compagnie d?un bataillon de Marines am?ricain. Ce projet appartient ? November Eleven, une association caritative am?ricaine, et se veut l?application au journalisme de l?un des principes du logiciel libre, l?Open Source. C?est ainsi qu?une communaut? compos?e d?artistes, de techniciens et de journalistes rassemblent et mettent en commun leurs travaux au sein d?un site web ouvert et capable d?afficher les vid?os et les photographies g?olocalis?es, les articles, ?sous forme de frise chronologique ou de carte interactive pens?es pour ?tre intuitives pour les visiteurs. Toujours avec cette volont? d?ouverture de la part de ses membres, la masse d?information ainsi publi?e, l?est sous licence Creative Commons, sous sa forme CC BY-NC-ND 3. 0 : ?tout visiteur du site se voit ainsi libre de partager le contenu de celui-ci, aux seules conditions de ne pas le transformer, d?en citer la provenance, et de ne pas en tirer profit.

Sur le plan technique, Balazs Gardi s?est impos? une contrainte de taille puisque toutes ces images ont ?t? r?alis?es avec un Iphone. Quiconque ayant d?j? eu l?occasion d?essayer de faire une photographie avec le c?l?bre smartphone de la firme ? la pomme n?ignore pas combien avec une optique pareille, il est difficile de faire avec une image tout juste potable. Balazs Gardi a d?cid? de pousser au bout les limites impos?es par un tel choix en utilisant en plus une application ?crite pour ce smartphone, nomm?e Hipstamatic. Cette application permet de singer avec un Iphone le rendu de l?Hipstamatic, un c?l?bre petit appareil photo russe ? tr?s bas prix des ann?es 80.

Un tel reportage ne partait donc pas forc?ment dans de bonnes conditions, au moins sur le plan technique : un smartphone avec une optique lamentable, une application permettant de prendre des photographies carr?es ? la fa?on d?un appareil argentique russe des ann?es 80? Quelques avantages, malgr? tout : l?appareil tient dans une poche et ne p?se rien par rapport ? la traditionnelle panoplie d?un photo-reporter en zone de guerre et se montre d?un usage bien plus discret, tout en offrant la possibilit? de g?olocaliser les photographies.

Malgr? les contraintes techniques, les images composant ce photo-reportage refl?tent l??tendue du talent de Balazs Gardi. L? ou n?importe qui, dans les m?mes conditions, auraient produit des images ternes et sans int?r?t, lui explore la possibilit? de donner ? ses photographies des perspectives nouvelles, avec des images aux cadrages tr?s minutieusement travaill?s, dans une structure carr?e assez particuli?re. L?absence d??clairage artificiel, le niveau de zoom inexistant de l?appareil ont contraint le photographe ? une proximit? avec ses sujets, donnant naturellement des images au caract?re naturellement intimiste.

Pour le reste, place aux images :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’Evangile selon Saint-Argent

C’est une histoire condamnée à se répéter indéfiniment car, depuis la nuit des temps, l’enrichissement ...