Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Avoir pignon sur cul

Avoir pignon sur cul

 

maison 1

 

L?avidit?, c?est la pauvret? des riches.?

Jocelyn Beauregard

***

La crise ?conomique de 2008 s?est transform?e en « aust?rit? ». C?est du langage orwellien pour qualifier ce qui perdure et ce qui ne reviendra pas.

Ce ne serait pas arriv? si l?avidit? des « institutions bancaires » n?avaient pas copi? le mod?le am?ricain, la grande arnaque du si?cle. Les ?tasuniens puent du cerveau comme si on les avaient enfouie dans un tas de compost.

T?as besoin d?une pelle? Il y a 3 ou 4 circulaires des magasins?? grande surface?qui mitraillent leurs faux sp?ciaux de la semaine. On est des dindes farcies de produits divers qui durent le temps qu?ils veulent qu?ils durent. ?Et pendant ce temps-l?, les vieux se font « d?pensionner », ras?s de leurs avoirs et de leurs droits ? une vieillesse par un couperet de cerveaux empaill?s qui se passent les formules de la r?ussite entre eux. Copycat.

L?offre d?passe la demande. Mais surtout les besoins. Et l?on coupe? Alors, le carrousel ?conomique, avec des m?thodes filandreuses, avec leurs connaissances en fauteuil roulant, vous roulent ? »until you die ». Jusqu?? la mort. En attendant les affam?s ? ou tentant d?en cr?er ? du consum?risme attendent? encore plus de consum?risme. Petit bonheur frelat??

Mais il faut bien offrir un prix « No-Bell », sans sonnette ? imb?cillit? et ? la d?cadence voulue de la vente des maisons. Car ce n?est plus le propri?taire qui fixe le prix, mais l?agent. De sorte que l?on peut vendre une niche ? chien ? 25,000$ avec un terrain pour caca ? bient?t soumis aux « normes environnementales » ? 15 m?tres carr?.

Bizarrement, la recette de la r?ussite est:  » Si l?on ne joint pas les deux bouts », il faut s?endetter. ?Et l?on endette avec des moyens crasseux:

Quand ma belle-s?ur est est d?c?d?e, la compagnie de t?l?phone a demand? ? la famille de poursuivre le contrat li? ? l?abonnement de la ligne t?l?phonique. Trois mois apr?s le d?c?s.

Elle ne m?a pas t?l?phon? pendant ces trois mois? Mais il a fallu avoir recours ? des conseillers pour couper la ligne.

Toute une arnaque! M?me mort, t?es endett?.

Le monde de la finance est si avide et retors qu?il endette les morts. Nous en sommes ? « fabriquer de la richesse » avec les cadavres.

Beau monde!

Et les petits chevaux courent!

Et les petits chevaux courent!

En rond, en sautillant, ?tourdis.

Sans savoir la f?te foraine des arnaqueurs affili?s, parfois ?lus, mimes de rien.

C?est quand m?me g?nial leur trouvaille pour nous flouer. Le prix des maisons est tellement ?lev?, l?espace si petit et co?teux, et la bouffe tellement grasse, qu?un jour c?est la maison qui viendra habiter notre arri?re train.

 

tumblr_m4r9gnHK0W1r1in4vo1_1280

Ga?tan Pelletier

11 juin 2014

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Port du masque : des Parisiens lucides et responsables

Je viens de passer deux jours à Saint-Mandé, une commune de 22 000 habitants enserrée entre ...