Accueil / T Y P E S / Articles / Aviation : l?imposture m?diatique !

Aviation : l?imposture m?diatique !

??L?oubli drape les morts d?un second linceul?? ?crivait ? juste titre Lamartine. Un syndrome qui frappe une nouvelle fois les aviateurs Alcock et Brown. Car, n?en d?plaise ? nos grands m?dias, ce ne sont ni Lindbergh ni Nungesser et Coli qui ont r?ussi la premi?re travers?e transatlantique, mais les deux britanniques, spoli?s d?un formidable exploit.

Depuis deux jours, les m?dias fran?ais font ?tat d?un document qui semblerait confirmer que Charles Nungesser et Fran?ois Coli avaient bel et bien franchi l?Atlantique ? bord de L?oiseau Blanc, leur mythique avion disparu en mer le 8 mai 1927. Ce document, d?couvert dans les archives am?ricaines par Bernard Decr?, pr?sident de l?association ? la recherche de L?oiseau Blanc et fondateur du Tour de France ? la voile, est un t?l?gramme des gardes-c?tes am?ricains dat? du 18 ao?t 1827. Ce document signalait alors la d?couverte d?une aile d?avion blanche de 15 pieds sur 4 qui pourrait ?tre une partie de l??pave de l?avion des Fran?ais.

Rendu public par Bernard Decr?, ce t?l?gramme a suffi ? enflammer l?imagination des journalistes et suscit? les sp?culations sur la r?ussite effective de Nungesser et Coli qui auraient atteint Saint-Pierre-et-Miquelon, devenant ainsi, 12 jours avant Charles Lindbergh sur le Spirit of Saint Louis, les auteurs du premier vol transatlantique sans escale. Un exploit qui pourrait ?tre confirm? dans les mois ? venir par une ?quipe de plongeurs charg?s, ? la demande de l?association de Bernard Decr?, de retrouver la carcasse de l?avion disparu afin d??tablir avec certitude la r?alit? de l?exploit et lever d?finitivement les incertitudes qui perdurent sur le sort de L?oiseau Blanc.

Ces r?serves devraient inciter les journalistes ? ?tre plus prudents dans leurs cocoricos enthousiastes pour saluer l?exploit, encore virtuel, des deux aviateurs fran?ais. Il n?en n?est rien car si tel est le cas dans l?article du jour sign? Sophie Babaz sur le site Le Monde.fr, il n?en va pas de m?me dans d?autres m?dias, notamment radiophoniques. Un emballement d?autant plus ahurissant que ce ne sont ni Lindbergh ni Nungesser et Coli qui ont r?ussi cette fameuse premi?re, mais un capitaine de la Royal Air Force, John William Alcock et un ing?nieur ?cossais du nom d?Arthur Whitten Brown, huit ans avant nos protagonistes de 1927, sur un biplan Vickers, le 14 juin 1919?!!!

Dans un article paru le 2 juin 2010 sur AgoraVox.fr et intitul? Justice pour Alcock et Brown, je racontais cette histoire m?connue et le vol, particuli?rement p?rilleux, qui avait conduit les deux britanniques d?un champ de Terre-Neuve jusqu?aux tourbi?res du Connemara en Irlande. L?exploit avait ?t? salu? par des articles dithyrambiques dans la presse des deux continents, et notamment dans les colonnes du New York Times. Il avait ?galement valu aux courageux aventuriers un prix de 10?000 ? remis par Lord Northcliffe, patron du Daily Mail. Sans oublier une r?ception au palais de Buckingham o? les deux aviateurs avaient ?t? anoblis par le roi George V.

Pourquoi l?Histoire est-elle si souvent bafou?e?? Et comment se fait-il que des m?dias s?rieux puissent ainsi relayer des informations relevant de la l?gende et non de la v?rit??? Myst?re?! Mais cela ne peut qu?alimenter la suspicion d?un public qui, de plus en plus souvent, a l?impression qu?on lui fait prendre les vessies pour des lanternes?!

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Macron, Le Pen, l’invisible convergence

Alors qu’Emmanuel Macron et Marine le Pen s’affichent en adversaires, l’observation des faits démontre qu’il ...