Accueil / A C T U A L I T É / Aux arbres citoyens!

Aux arbres citoyens!

arbre

En 2009, le bonza? ? talonnettes se demandant ce qu?il pouvait encore d?vaster en France, dans cette vision libre et non fauss?e et ? court terme qui caract?rise nos larbins ultralib?raux ? la mesure de leur incomp?tence, de leur pauvret? d?esprit et de leur cupidit?, d?cida sur des estimations erron?es, d?augmenter la coupe de bois de 40% du patrimoine forestier.
Non content d?avoir massacr? l?Office National des For?ts, ? coups de r?formes r?gressives dont la baisse de 20% des effectifs avec pour bilan le suicide de 24 gardes forestiers, gardiens sans doute un peu trop vigilants?de notre biodiversit?, il engagea avec enthousiasme la surexploitation intensive de notre for?t.
Couper plus pour respirer moins.
L?arbre devenait une marchandise comme les autres et la for?t, consid?r?e ? l?aune de l?industrie productiviste comme un gisement de richesse ultra comp?titif.
Sauf que la for?t, renouvelable ? cinquante ans, autant dire par les temps qui courent le changement climatique et les joyeux pics de pollution, jamais, on ?tait mal barr? question d?veloppement durable comme on dit dans la novlangue de chez nous.
Fran?ois Hollande dont le changement s??tait le jour m?me de son ?lection dissout dans la continuit? pareille trouvant l?id?e excellente, s?empressa de confirmer cette d?cision avec la foi du charbonnier converti et ce discernement visionnaire qui va si bien ? son double menton.
– m?ga scieries, m?ga projets biomasse, coupes gigantesques offertes ? des traders du bois ? prix cass? sous la pression des lobbys industriels, pour une culture exclusive d?esp?ces r?sineuses dop?e aux pesticides, vou?e ? la sp?culation pour plus de rentabilit? imm?diate ; ou comment faire du profit tout en s?asphyxiant.
Enrichir quelques p?res d?aujourd?hui pour ruiner les enfants de demain.
Et c?est ainsi qu?? partir du 8 avril 2014, les s?nateurs examineront le projet de loi d?avenir sur l?agriculture et la for?t (LAAF) consistant grosso merdo ?, faire table rase de nos for?ts, aller aux champignons ? d?couvert et pique niquer ? l?or?e du pas de bois.
C?est pourquoi je vous encourage?? y aller fissa de votre signature, pour jouir demain du droit, entre autres, de pisser contre un arbre, de grimper dessus ou de piquer un roupillon ? son ombre.
Dans ce monde au rabais?ou la t?te de bite socialisse,?Lamy de la finance?et de l?oligarchie ventrue et de?Goldman Sachs, nous promet ??courageusement?? un salaire de mis?re pour un boulot de merde, il est plus qu?urgent de rappeler, que ??nous n?h?ritons pas de la terre de nos parents, nous l?empruntons ? nos enfants?? et que contrairement ? ces b?cherons de la pens?e tron?onn?e, le pragmatisme justement, nous conseille ??d??couter la for?t qui pousse plut?t que l?arbre qui tombe?? et d?investir sur l?avenir plut?t que de tout niveler par le pire.
Si ? celui qui a plant? un arbre avant de mourir n?a pas v?cu inutilement ?, on peut ais?ment en d?duire que nombre de nos politicards n?auront servi ? rien. Quant ? moi tout ? mon optimisme, je cours planter deux glands et acheter un hamac.

rue-affre?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (6)

Hier nous avons découvert une personnalité attachante, aujourd’hui disparue, celle de Neil Armstrong, premier homme ...