Accueil / T Y P E S / Articles / Autopsie : les vrais stress-tests des m?gabanques fran?aises existent

Autopsie : les vrais stress-tests des m?gabanques fran?aises existent

I

LE YETI:

Il y avait une nouvelle s?rie de stress-tests bancaires dont les r?sultats devaient ?tre rendus public par les officines int?ress?es en 2013. Or voil? que la BCE vient pr?cipitamment d?en reporter la publication ? 2014. C?est, comme on va le voir, que le feu br?le ? nouveau dans la maison financi?re.

Et pas seulement ? Chypre, pas seulement bient?t en Slov?nie. En t?moignent la teneur f?brile des conclaves officiels et les cris d?alarmes ?touff?s (par les lamentables m?dias du microcosme) de nos technocrates europ?ens alarm?s.

La BCE perd le contr?le de la situation

Lors de leur dernier G7, le ministre allemand des finances, Wolfgang Sch?uble a s?rieusement douch? le d?j? tr?s relatif enthousiasme de fa?ade de ses coll?gues en leur annon?ant que la BCE ?tait en train de perdre le contr?le de la situation.

En cause, l?effrayante quantit? d?argent inject?e par la banque centrale europ?enne pour inciter les banques ? acheter en contrepartie des actifs risqu?s de pays en difficult?s. Moyennant quoi, les banques sont encore un peu plus gav?es d?actifs toxiques. Et la BCE devient de fait la plus pourrie des bad banks, avec des chances infinit?simales de r?cup?rer ses mises.

Notons en passant, et comme circonstances aggravantes, que la situation est ?quivalente, sinon pire, aux ?tats-Unis et au Japon o? les robinets ? milliards sont encore plus largement ouverts sans que cela n?est la moindre cons?quence sur la reprise ou l?emploi.

C?est donc une nouvelle bombe ? retardement qui p?se sur le monstre financier financier globalis?? et sur les ?pargnants?! Car dans nos conclaves feutr?s, m?me en termes fleuris, on parle de plus en plus ouvertement de? comment dire? ?participation? des ?pargnants au renflouement des trous abyssaux de leurs banques. Comme ? Chypre, comme tr?s bient?t en Slov?nie?

Une bonne mani?re de mesurer ces trous b?ants auraient ?t? les fameux stress-tests en question. Mais supposez que ceux-ci soient faits (et publi??!) avec plus de s?rieux que les pr?c?dents fantaisistes, imaginez la t?te de l??pargnant-lambda en constatant l??tendue des d?g?ts et les p?rils qui menacent ses petites ?conomies.

Alors zou, les stress-tests, report?s comme un vulgaire ?quilibre budg?taire ? la sauce hollandaise?!

Les diagnostics cruels du professeur Berruyer

Encore que, je parle de l??pargnant-lambda, mais l??pargnant-lambda, le pauvre, il est dans les choux jusqu?au cou. Parce que sinon, il irait les consulter, les vrais stress-tests de ses banques. Et le journaliste sp?cialis? aussi, il irait les analyser pour informer son lecteur (non, je rigole?!)

Parce que ces stress-tests, ils existent, du moins chez nous?! Ils ont ?t? r?alis?s par Olivier Berruyer sur son site les-crises.fr. Une analyse sourcilleuse de chacune des trois m?gabanques fran?aises?: Soci?t? g?n?rale, BNP, Cr?dit agricole (dit aussi ?D?bit agricole?), suivie d?une synth?se cinglante et d?un sombre bilan en forme d?autopsie pr?monitoire?:

Principaux et cruels diagnostics du professeur Berruyer?:

  • les banques fran?aises sont engag?es ? hauteur de quatre fois la production de richesses en France (PIB)?;
  • le total de leurs produits d?riv?s (des saloperies sp?culatives sur les mati?res premi?res, par exemple) repr?sente cinquante fois le PIB fran?ais (!!!)?;
  • malgr? cela, leur rentabilit? baisse dangereusement, jusqu?? plonger dans le rouge (D?bit agricole)?;
  • et surtout le montant de leurs fonds propres destin?s ? faire face ? leurs difficult?s chroniques ou accidentelles a encore fondu comme peau de chagrin malgr? les promesses autoris?es.

Bref, en cas d?accident syst?mique plus que probable, les actifs plus pourris les uns que les autres dont se parent nos banquiers pour se gonfler d?importance sont absolument incapables de faire face. Et plus un ?tat (sont tous rinc?s, ceux-l?), plus une bad banque centrale pour les tirer plus longtemps du bourbier.

Mais rassurez-vous, du moment que l??pargnant-lambda pense que ses ?conomies sont ? l?abri, que le journaliste sp?cialis? se contente de monter en chaire pour ?nonner l??vangile selon saint-Syst?me unique, et que les boursicoteurs allum?s croient au P?re No?l jusqu?? l?overdose, tout va pour le mieux que le pire pr?vu dans le plus d?solant des mondes possibles?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les milices au Michigan, une vieille histoire… d’extrême droite (2)

L’historique de la création des milices dans le Michigan nous replonge vite dans une atmosphère ...