Accueil / C'est Nabum (page 4)

C'est Nabum

avatar

Censure !

Même en direct Les images en direct ne garantissent plus de la sincérité de la retransmission. L’épisode du salut militaire des joueurs turcs après leur égalisation en est la preuve. Une chaîne privée, marquant ainsi sa vassalité au pouvoir politique se permet de montrer en boucle le but pour éviter ...

Lire la suite

Les mots à ne plus dire…

Les temps changent. Je viens de vivre une curieuse expérience que je ne peux garder pour moi, tant elle m’est restée en travers de la gorge, voie qui naturellement est celle que je privilégie pour m’exprimer à la ronde. J’ignorais alors que face à moi se dressait le plus redoutable ...

Lire la suite

La langue des oiseaux

La langue des oiseaux. Il était une fois un pays prospère au bord de sa rivière, coincé entre l’eau qui l’abreuvait de richesses et la forêt qui lui donnait tout ce que l’appétit peut espérer. Les gens auraient dû y vivre heureux : ils avaient tout à portée de main en ...

Lire la suite

Jamais un pied devant l’autre: les marcheurs aux gros godillots

Jamais un pied devant l’autre. Qu’ils sont formidables nos marcheurs si pleins de bonnes intentions. À les écouter, la main sur le cœur, nous jurant leur grand Dieu qu’ils sont là pour défendre la Planète, l’écologie, la nature, nous en viendrions à les croire sur parole. Il est vrai que ...

Lire la suite

Contrôle routier inopiné

Il est bien loin le temps où un gendarme qui arrêtait un véhicule, gratifiait ses occupants d’un salut, d’un sourire accompagnés d’un martial geste de la main. Les gants blancs octroyaient alors une solennité qui incitait sans doute le digne représentant de la maréchaussée à une grande courtoisie, y compris ...

Lire la suite

Hommage aux bénévoles de la SNSM

  La main tendue du fond de la bîme … Il était une fois deux frères qui vivaient en bord de Loire. Parfaitement inséparables, ils n’avaient d’autre plaisir que de sillonner la rivière, chacun sur sa petite place. Ils pêchaient, chahutaient, baguenaudaient et profitaient de la beauté des lieux. Ils ...

Lire la suite

Le gardien de toutes insomnies

  L’enchanteur des ténèbres Il était une fois Yves, un homme perdu parmi ses semblables. Pour des raisons mystérieuses, il avait tourné le dos à la lumière du jour, cherchant dans la nuit, un refuge, une douce protection afin de fuir les laideurs du monde. Il avait choisi de vivre ...

Lire la suite

Qu’ils s’abstiennent !

  Douze candidats en galère … Décidément le débat n’a pas le vent en poupe. Non, je n’évoque pas notre bon Freluquet et son art consommé du monologue devant les différentes strates d’une société entièrement vouée à admirer la grandeur et l’éloquence du bonhomme, mais plutôt cette caricature immonde de ...

Lire la suite

Une affaire de dupes …

Nous retrouvons notre bon Berlaudiot toujours en prise avec les coquins et les fripouilles. Il est proie facile pour ceux-là tant sa naïveté le rend vulnérable. Mais qu’importe les circonstances, les aléas et les facéties du sort, notre ami reste toujours d’humeur égale comme si rien ne le touchait vraiment. ...

Lire la suite

Le canal lacrymal

  Consternation. En ce petit matin de début septembre, revenu au pays, il m’est venu l’envie d’aller porter mes pas sur le mur digue, pour une promenade matinale. En 1908, les orléanais ont eu l’envie de rallier leur ville au canal qui portait étrangement son nom. Situé à 5 kilomètres ...

Lire la suite

Vous êtes où ?

La touche nécessaire… Le message le plus répandu dans ce vaste espace de communication futile est bien cette demande incertaine, nouvelle bouteille à la mer qui vogue sur la crête d’une vague improbable. La réponse ne se fait d’ailleurs jamais attendre bien longtemps, usant de moyens considérables pour parvenir jusqu’au ...

Lire la suite

Un monde silencieux

Qu’est-ce qu’elle a donc fait la petite Hirondelle ? Le printemps est là, bien installé désormais, on ne peut s’y tromper. Pourtant il manque une partie du décor, de l’environnement qui fut le nôtre autrefois. Nous avons beau chercher, les hirondelles font défaut. Seraient-elles parties sous d’autres cieux plus cléments ? Mais ...

Lire la suite

L’enthousiasme du miasme

Porte-parole creuse. Une fois encore, sans le vouloir vraiment, à mon corps défendant presque, j’écoute l’interview d’un pur produit de la République en Marche. Le même débit sirupeux de ceux qui ont été formés à l’école de la réclame, les mêmes adverbes qui surgissent à chaque phrase pour enfoncer le ...

Lire la suite