Accueil / Albert Ricchi (page 2)

Albert Ricchi

avatar
Journaliste citoyen, mon blog est consacré à la politique, la démocratie, l'économie, l'environnement ainsi qu'à plusieurs réformes essentielles à entreprendre aujourd'hui afin de réconcilier les citoyens avec la République et la justice sociale.

France: La réforme fiscale absente du débat de la primaire socialiste

La réforme fiscale est la grande absente du débat de la primaire socialiste…   La réforme de la fiscalité était sans doute la reforme essentielle à faire dès le début du quinquennat car les modalités de calcul de l’impôt sur le revenu sont particulièrement injustes. Le président de la République ...

Lire la suite

Retour sur l’année 2016 et bonne année 2017

L’année 2016 a vu la fin d’un long suspense. En annonçant sa décision de ne pas se représenter en 2017 pour un second mandat, François Hollande est entré malgré lui dans l’histoire de la 5ème République en étant le seul président depuis 1958 à avoir renoncé à une possible réélection. Dernière année ...

Lire la suite

Emmanuel Macron candidat à l’élection présidentielle: stratégie hollandaise ?

Emmanuel Macron candidat à l’élection présidentielle : et si cela faisait partie de la stratégie hollandaise ?    Après avoir démissionné récemment de ses fonctions de Ministre de l’Economie, Emmanuel Macron a présenté sa candidature à l’élection présidentielle de 2017.   Tous les médias, presse écrite et chaînes d’infos ainsi ...

Lire la suite

Sauver les derniers tigres du Bengale

Des banques, notamment JP Morgan et le Crédit Agricole, sont en train de financer un projet de centrale à charbon climaticide, à Rampal au Bangladesh, tout près des Sundarbans qui sont la plus grande mangrove du monde.   La construction d’une telle centrale géante dans cette région nuirait sérieusement aux ...

Lire la suite

Les 110 erreurs de François Hollande…

 Il faut  » réformer  » la France, aura clamé François Hollande tout au long de son quinquennat, en chœur avec ses différents Premiers ministres, ministres et secrétaires d’Etat successifs.   Mais les dispositions législatives ou administratives prises, et qualifiées de  » réformes « , ont été le plus souvent des changements en pire, des mesures purement comptables ...

Lire la suite

Loi Sapin 2 sur l’encadrement des lobbies : un vrai gruyère français…

Au vu des déclarations ambitieuses du Président de la République et du ministre des finances, Michel Sapin, l’espoir était permis que le projet de loi « Sapin 2 », relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, marque une rupture radicale dans la vie de la ...

Lire la suite

Trou de la Sécu : quand Marisol Touraine se moque du monde…

Trou de la Sécu : quand Marisol Touraine se moque du monde…    Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé s’est félicité  des derniers chiffres du déficit du régime général de la Sécurité sociale. Ceux-ci seraient une très grande victoire après 4 années de réformes structurelles et une nouvelle donne s’installerait  clairement ...

Lire la suite

Trou de la Sécu : quand Marisol Touraine se moque du monde…

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé s’est félicité  des derniers chiffres du déficit du régime général de la Sécurité sociale. Ceux-ci seraient une très grande victoire, après 4 années de réformes structurelles et une nouvelle donne s’installerait  clairement et durablement.   Ce discours est à la fois ahurissant et insupportable pour les assurés ...

Lire la suite

France – Education nationale: lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem

Lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education Nationale   Cette rentrée scolaire 2016 a été marquée par une grève le 8 septembre dernier, à l’appel du SNES-FSU, SNEP-FSU, CGT, Sud et FO, pour protester contre la réforme des collèges.   Cette réforme va toujours dans le même sens : le laxisme, au prétexte de l’ouverture et ...

Lire la suite

Emmanuel Macron: que penser de sa démission ?

Démission d’Emmanuel Macron : la vérité n’est pas celle que l’on veut nous faire croire…   Au lendemain de la décision d’Emmanuel Macron de démissionner de ses fonctions de Ministre de l’Economie, tous les médias, presse écrite, chaînes d’infos en continue ainsi que la droite et Les Républicains, la gauche et le PS, ...

Lire la suite

Economie: La Chine friande des terres agricoles françaises

La Chine friande des terres agricoles françaises  Après la haute couture, les hôtels de luxe, les vignobles, les chinois achètent maintenant des terres agricoles. En moins de deux ans, ces investisseurs ont acquis cinq exploitations dans l’Indre pour une surface totale de 1 700 hectares. Profitant d’une faille juridique, les acheteurs contournent ...

Lire la suite

Attentat de Nice: quelles sont les causes profondes de cette tragédie ?

Attentat de Nice : les mesures préventives de sécurité et la politique internationale de la France sont en cause…   Drames de Charlie Hebdo, du Stade de France, des terrasses de cafés, du Bataclan à Paris et maintenant de la promenade des Anglais à Nice, les attentats terroristes continuent de frapper durement la ...

Lire la suite

Primaire de la gauche : François Hollande se présentera-t-il ?

Primaire de la gauche : François Hollande se présentera-t-il ?     Au lendemain de la décision du Parti socialiste d’organiser une primaire les 22 et 29 janvier 2017, François Hollande compris, le patron du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis et le Premier ministre, Manuel Valls, ont défendu une « innovation démocratique ». Ce ...

Lire la suite

Panama Papers : l’hypocrisie des promesses gouvernementales…

Les Panama Papers désignent la fuite de plus de 11,5 millions de documents confidentiels issus du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, détaillant des informations sur plus de 214 000 sociétés offshore. Ces révélations sont importantes et utiles mais vouloir faire croire, comme François Hollande, son ministre des finances Michel Sapin et son secrétaire d’Etat au budget Christian ...

Lire la suite

Le scandale sanitaire et financier des compteurs Linky

Près de cinquante millions de compteurs communicants Linky, Gazpar et cie doivent équiper 35 millions de foyers français d’ici 2020.



ERDF (Électricité Réseau Distribution France) a commencé à installer, dans plusieurs dizaines de communes, ces compteurs dits " intelligents " qui suscitent de vives réactions de la part des citoyens et de leurs élus...  




Ces compteurs transmettent les informations de consommation avec l'objectif officiel d’améliorer l’efficacité énergétique mais ils sont vivement contestés au nom de la santé et de la liberté. Les raisons principales de ces critiques sont la mise en danger très probable de la santé des habitants par les ondes électromagnétiques générées et la remise en cause certaine des libertés publiques.  

Une fois installés, ces compteurs permettent en effet de savoir tout ce que vous faites chez vous à 10 minutes près. Ils sont capables de déterminer si vous êtes chez vous ou pas, pendant combien de temps vous êtes parti en vacances en laissant votre domicile inoccupé, combien de personnes vous hébergez au jour près, etc...  

 
De plus, les prétendus avantages de ces compteurs sont loin d'être évidents : 


 
- aucune économie d'énergie


 
- aucune utilité pour les énergies renouvelables (d'ailleurs l'Allemagne a renoncé à la généralisation de ces compteurs alors qu'elle développe les énergies renouvelables bien plus que la France) 


 
- il est possible depuis longtemps pour le fournisseur de connaître par passage, téléphone ou web, la consommation précise d'électricité, de gaz ou d'eau, sans avoir besoin de compteurs communicants. 

 
Il est à noter enfin qu'il est écologiquement irresponsable de se débarrasser de près de 80 millions de compteurs (35 millions pour l'électricité, 30 pour l'eau, 11 pour le gaz) en parfait état de marche. Les opérateurs ont beau assurer que des filières de recyclage vont être mises en place, elles ne devraient exister que pour des appareils arrivés en fin de vie. Or les compteurs actuels sont prévus pour durer 60 ans, contrairement aux Linky, Gazpar et compagnie qu'il faudra remplacer, à nouveau et à grands frais, dans moins de 20 ans.  

 
Devant ces critiques, les pressions exercées sur les élus par ERDF et l'association des Maires de France se multiplient. Plusieurs documents ont été envoyés à toutes les communes de France pour tenter de faire croire aux élus que les délibérations municipales contre ces compteurs seraient illégales, ce qui est totalement faux. 


 
Il est important de savoir que dans la plupart des cas, les communes sont directement propriétaires des compteurs d'électricité et ont donc toute latitude pour refuser leur remplacement. Il est d'ailleurs injustifiable qu’ ERDF et ses sous-traitants aient commencé à installer des compteurs Linky sans demander leur aval aux communes concernées. 

 
Des factures plus lourdes pour les usagers 


 
Dès 2010, des expérimentations ont eu lieu dans certaines zones où ces compteurs ont été installés. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a publié le bilan de ces expérimentations dans un épais document dont le contenu réel a soigneusement été éludé au profit de la propagande officielle : "Les expérimentations se sont parfaitement déroulées, donc Linky peut être généralisé à toute la France". 


 
Pourtant, en lisant attentivement ce document, l'on trouve des choses particulièrement croustillantes :
 

L’essentiel des causes de ces coupures provient d’un réglage de disjoncteur du tableau électrique supérieur à la puissance souscrite. Il s’agit, donc, d’utilisateurs dont la puissance souscrite était différente de celle réglée sur le disjoncteur et qui bénéficiaient indument d’une puissance de coupure plus élevée que celle contractualisée. Le choix retenu par ERDF, et partagé en concertation avec les acteurs, est de remettre les utilisateurs à leur puissance souscrite contractuelle, sans pénalité pour l’utilisateur, alors qu’ERDF et les fournisseurs seraient en droit de demander deux ans d’arriérés. Néanmoins, les usagers concernés ont dû demander une augmentation de puissance ce qui leur a occasionné un coût pour le paiement de la prestation d’augmentation de puissance réalisée par ERDF et d’un abonnement plus élevé. " 


 
Il est donc avéré que, dans de nombreux cas, les usagers vont se retrouver avec des compteurs disjonctant rapidement et vont devoir payer une pénalité dite " prestation d’augmentation de puissance " et surtout un abonnement plus cher. Les intervenants (principalement EDF et ERDF) vont ainsi engranger des millions d'euros de bénéfices sur le dos des citoyens...


 
Quant à la possibilité de consommer moins d'électricité, elle est extrêmement virtuelle, comme le révèle l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) dans un document intitulé " Linky, analyse des bénéfices pour l'environnement "  : « Une expérience menée en Australie a ainsi montré chez les consommateurs bénéficiant d’un affichage dans leur logement, une baisse effective de consommation de 10% pendant les deux premiers mois. Celle-ci s’est pourtant réduite à 5% les quatre mois suivants, pour un retour à la situation de départ au bout de six mois. »


L'expérience australienne montre que les maigres économies réalisées dans les premiers mois sont fortement liées à un affichage de la consommation dans le logement, ce qui n'est même pas prévu avec Linky !  

En Allemagne, début 2015, le ministère allemand de l’Economie a annoncé que les compteurs intelligents ne seraient rendus obligatoires que pour les foyers fortement consommateurs d’électricité. Une position à contre-courant des directives de l’Union européenne en la matière.

Au Canada, la province de Saskatchewan a obligé la société SaskPower à retirer les 105 000 compteurs intelligents installés dans les résidences et les entreprises de la province en raison des inquiétudes soulevées par plusieurs incendies inexpliqués liés aux appareils. 
 
En France, initialement estimé à 4,3 milliards d’euros, le budget du déploiement de ces compteurs a finalement été réévalué à la hausse par le gouvernement de François Hollande en juillet 2013 à 7,5 milliards d’euros ! Une somme colossale qui sera payée par les usagers dans le cadre de leurs factures d'électricité…
 
Quant à la Ministre de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal, elle n'entend pas modifier sa loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015 qui instaure le déploiement des nouveaux compteurs électriques Linky.   Interpellée pourtant par de nombreuses plaintes d'associations et de particuliers, elle a déclaré récemment : "Je souhaite accélérer l'objectif, il faut aller plus vite"...


   

     
> Le site http://refus.linky.gazpar.free.fr informe et aide les élus à se positionner en vue de préserver la santé des citoyens, les libertés, les finances publiques et l'environnement.

 

 




Lire toutes les infos du blog :  

Lire la suite