Accueil / L O C A L I S A T I O N / AFRIQUE / Augmentation pr?vue?

Augmentation pr?vue?

GAETAN PELLETIER

Au total, 870 millions de personnes souffrent de ??sous alimentation chronique?? ? travers le monde, et 239 millions de famine sur le continent africain, indique un rapport conjoint rendu public mardi par des organismes des Nations unies, qui indique que ??des signes laissent esp?rer que l?objectif du mill?naire en mati?re de famine pourrait ?tre atteint??.

?Pr?s de 870 millions de personnes, soit un habitant de la plan?te sur huit, souffraient de sous-alimentation chronique entre 2010 et 2012 (?) la grande majorit? des personnes souffrant de la faim, soit 852 millions, vivent dans les pays en d?veloppement tandis que 16 millions de personnes sont sous-aliment?es dans les pays d?velopp?s??, selon le dernier rapport sur la faim publi? par les Nations unies.

Intitul? ??l??tat de l?ins?curit? alimentaire dans le monde 2012??, le document dont la synth?se est parvenue ? l?APS est publi? par l?Organisation des Nations Unies pour l?alimentation et l?agriculture (FAO), le Fonds des Nations Unies pour le d?veloppement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Cette ?tude, bas?e sur une m?thodologie et des donn?es am?lior?es couvrant les deux derni?res d?cennies, indique que ??l?Afrique est la seule r?gion du monde o? le nombre d?affam?s a augment?, passant de 175 ? 239 millions, dont pr?s de 20 millions au cours des quatre derni?res ann?es??.

Toutefois, le continent africain est mieux loti qu?une partie de l?Asie qui est en t?te de peloton des zones les plus affam?es. Dans cette partie du monde, la pr?valence de la sous-alimentation est pass?e de 23,7 ? 13,9 ??en d?pit de la croissance d?mographique??.

Le rapport sugg?re que si des mesures appropri?es sont prises pour nourrir ceux qui ont faim, la r?alisation de l?Objectif du Mill?naire pour le d?veloppement, qui consiste ? r?duire de moiti? la proportion de personnes sous-aliment?es dans le monde en d?veloppement d?ici ? 2015, est toujours ? port?e de main.

Pour ce faire, les organismes onusiens laissent entendre que la croissance agricole est particuli?rement efficace dans la r?duction de la faim et de la malnutrition dans les pays pauvres, car la plupart des pauvres tirent de l?agriculture et des activit?s connexes au moins une partie de leurs moyens de subsistance.

SOURCE

Une marche ? la fois, Denis Ducharme?

J?aime ceci:

Soyez le premier ? aimer ceci.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Quel avenir pour les restes humains du musée Dupuytren ?

L’actualité récente a mis en lumière les scandaleuses conditions de conservation, dans les locaux du ...