Accueil / T Y P E S / Chroniques / Au sujet de la poste, d’un train et des vaches

Au sujet de la poste, d’un train et des vaches

J’?coutais l’?mission La Facture voil? quelques jours et un reportage, « Achat par Internet aux ?tats-Unis : attention aux frais cach?s ! », m’a sembl? tout ? fait repr?sentatif du mensonge qui dit que les lois du march?, donc le tout priv?, sont toujours ? l’avantage des consommateurs. Il est d?montr? dans le cas du service de la poste que Poste Canada (et le syst?me de poste public ?tats-unien) est meilleur march? que ce qu’offre les entreprises priv?es. Tandis que le syst?me de poste public s’occupe de donner un bon service ? un prix honn?te, les entreprises jouent sur la cr?dulit? des gens en ajoutant des frais apr?s-coup, pour augmenter leurs profits, que la majorit? ne conteste pas.

?a m’est arriv? assez souvent de me faire avoir de la sorte (pas avec la poste priv?), car je me disais que j’aimais mieux payer pour avoir la paix… Je n’?tais pas pr?t ? perdre du temps et de l’?nergie pour contester des montants dans le fond pas si importants. Mais plein de petits montants, ?a en fait des gros avec le temps, et pour nous, et surtout pour ces entreprises.

Pour aller du c?t? des id?ologies, on repassera avec le dogme du tout priv? et de l’abolition totale de l’?tat, ?a serait se tirer dans le pied, pour l’instant. Le train du marketing et des petites crosses en tout genre avance ? une vitesse folle et nous sommes encore trop seulement des vaches qui le regardent passer, pr?t ? gober sans rechigner l’herbe qu’il participe ? faire pousser.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’or et la théorie du complot

Stephen Moore vient de déclarer que les cours du métal jaune devraient remonter à 2.000 ...