Accueil / T Y P E S / Articles / Armes chimiques en Syrie : Obama comme Bush en Irak

Armes chimiques en Syrie : Obama comme Bush en Irak

UN OEIL SUR? L?ISLAMIE
Capitaine Martin

La tension entre les ?tats-Unis et la Russie est ? son comble?: en cause, les derniers ?v?nements en provenance de Syrie. Il faut dire que les informations qui parviennent des zones de conflit montrent ? l?Oncle Sam et ? l?Occident que le peuple syrien s?obstine ? se battre pour rester ma?tre de son propre destin. Et nombreux sont ceux qui ?uvrent ? la d?stabilisation de Damas?! Isra?l, le Qatar, la Turquie, etc., ont tous ?t? impliqu?s peu ou prou dans la man?uvre. Et?maintenant que la d?route des rebelles se confirme d?heure en heure, voici que les ?tats-Unis parlent d?une zone d?exclusion a?rienne en Syrie pour venir en aide ? ces m?mes rebelles,?accus?s pourtant par Carla Del Ponte (commissaire de l?ONU sur les crimes en Syrie) d?avoir utilis? des armes chimiques ? plusieurs reprises.

Mais si les ?tats-Unis agissent directement pour ?liminer Assad, la Russie s?y oppose fermement. Le ministre des affaires ?trang?res Sergue? Lavrov a indiqu? samedi qu?instaurer une telle zone ??constituerait une violation du droit international??. Le Pentagone semble prendre tr?s au s?rieux cette affaire et a d?cid? de?laisser des chasseurs de combat F-16 et des missiles Patriote en Jordanie, pays frontalier de la Syrie, apr?s des man?uvres communes qui doivent s?achever ? la fin du mois. Washington a ?galement sollicit? l?aide de l??gypte, o? le pr?sident Mors a officiellement pris position contre la Syrie. Les?relations diplomatiques entre les deux pays ont ?t? rompues et l?ambassade de Syrie au Caire a ?t? ferm?e.

John Kerry n?est pas en reste. Selon le secr?taire d??tat, ??le Hezbollah menace de rendre hors d?atteinte tour r?glement politique??. Curieuse explication. Depuis 2011 et le d?but des ?v?nements syriens, des milliers de combattants islamiques sont venus du monde entier grossir les rangs des troupes rebelles.?Des roquettes tir?es depuis la Syrie touchent maintenant le Liban?; les bastions du Hezbollah sont ouvertement vis?s. Mais la Maison blanche a une propension in?gal?e ? ?crire l?histoire ? sa mani?re.

N?anmoins, ? ce stade des combats, la Russie semble ?tre en position de force. Les troupes du pr?sident Assad sont ? l?offensive dans tout le pays, et Washington cherche d?une mani?re grotesque ? stopper cette avanc?e. Et sans zone d?exclusion a?rienne, il n?y aura pas d??chappatoire pour les rebelles? Quant aux armes chimiques, et bien que le chef de la diplomatie russe ait affirm? ??qu?il serait absurde que l?arm?e syrienne en utilise au moment o? elle gagne du terrain contre la r?bellion??, les ?tats-Unis s?en servent comme pr?texte pour armer cette derni?re. Mais l?art de la fabrication de fausses preuves est un art que ma?trise parfaitement l?Oncle Sam. Selon?Alexe? Pouchkov, chef de la commission des affaires ?trang?res ? la Douma, ??les informations sur l?usage par Assad d?armes chimiques sont des faux du m?me ordre que les mensonges concernant les armes de destruction massive de Saddam Hussein??. Obama suit la m?me voie que Bush. Mais depuis l??pisode irakien, l?Oncle Sam conna?t quelques couacs?

 

Capitaine Martin

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Haïti: cauchemars et espoirs

« La terre n’est que la cendre des morts pétrie des larmes des vivants. » (Chateaubriand, 1848). ...