Accueil / A C T U A L I T É / Apr?s une entr?e en Bourse en fanfare, Twitter vaut plus de 30 milliards de dollars

Apr?s une entr?e en Bourse en fanfare, Twitter vaut plus de 30 milliards de dollars

 

TWITTERIntroduction en Bourse (IPO) r?ussie pour Twitter. Pour sa premi?re journ?e de cotation sur le New York Stock Exchange (NYSE), l?action du r?seau de microblogging a bondi de 73%. Introduite au prix de 26 dollars, elle a ainsi termin? ? 44,90 dollars. En d?but de matin?e, elle avait m?me franchi la barre des 50 dollars. Twitter est d?sormais valoris?e ? 31,7 milliards de dollars.

Gr?ce ? cette op?ration, la soci?t? bas?e ? San Francisco a lev? 2,1 milliards de dollars. C?est le deuxi?me plus importante IPO de l?histoire pour une soci?t? Internet, derri?re Facebook (qui avait lev? 16 milliards de dollars en mai 2012) mais devant Google (1,7 milliard en 2004). Cet injection d?argent frais doit permettre ? l?entreprise de financer son d?veloppement avec l?objectif de devenir rentable ? moyen-terme.

Pour c?l?brer cet ?v?nement, les principaux dirigeants de Twitter (Dick Costolo, le PDG, et les co-fondateurs Jack Dorsey, Evan Williams et Biz Stone) avaient fait le d?placement ? New York. Tout sourire devant les cam?ras, ils ont aussi vu leur fortune personnelle s?envoler en m?me temps que le cours de Bourse. Et plusieurs dizaines de salari?s sont par ailleurs devenus millionnaires.

Cette premi?re journ?e sans accroc contraste avec les d?buts boursiers chaotiques de?Facebook?le 18 mai 2012. Le r?seau social avait termin? sa premi?re s?ance de cotation (qui avait ?t? marqu?e par une succession de probl?mes techniques) sur un gain modeste de 0,61?%. Avant de s?effondrer de plus de 10?% d?s la s?ance suivante. L?action n?est repass?e au-dessus de son cours d?introduction que plus d?un an plus tard.

Hausse des co?ts

Pour Twitter, le plus dur reste cependant ? faire : convaincre ses nouveaux actionnaires sur sa capacit? ? g?n?rer toujours plus de revenus publicitaires. La pression est d?autant grande que les attentes de certains investisseurs peuvent sembler d?mesur?es, compte tenu du fait que la soci?t? n?a jamais r?alis? le moindre profit.

Plus inqui?tant m?me, ses pertes ne cessent de se creuser. Le r?seau a enregistr? au troisi?me trimestre le plus important d?ficit de son histoire, avec une perte nette de 64,6 millions de dollars. C?est quasiment autant que sur les six premiers mois de l?ann?e (69 millions) et que sur l?ensemble de l?ann?e 2012 (79 millions). Depuis d?but janvier, Twitter a perdu 134 millions de dollars.

Cette tendance s?explique par la tr?s forte hausse des co?ts : ils ont doubl? par rapport ? l?an pass?. Et ils progressent ? un rythme beaucoup plus rapide que le chiffre d?affaires. La soci?t? d?pense notamment beaucoup en recherche et d?veloppement (pr?s de la moiti? de son chiffre d?affaires) et en marketing. Elle embauche ?galement beaucoup. Sur les trois derniers mois, ses effectifs ont encore augment? de 15?%, pour atteindre 2?300?employ?s.

Dans le m?me temps, la croissance commence ? ralentir. Aussi bien en termes de recettes publicitaires qu?en termes d?utilisateurs actifs. Cela pourrait compliquer la recherche de la rentabilit?. Une heure ? peine l?IPO, la firme Pivotal Research a donn? c

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Disparition d’Emiliano Sala : un rapport nébuleux, mais des découvertes explosives (4)

Après la gangrène de la cocaïne dans les vestiaires et la description de toute une ...