Accueil / A C T U A L I T É / Après le réveillon, le Réveil ?

Après le réveillon, le Réveil ?

  Notre nouveau président l’assure, tout ce qu’il fait, c’était annoncé, prévu, et c’est sur ce programme que les français l’ont choisi en toute connaissance de cause… sauf qu’en y regardant de plus près, il y a loin de la coupe aux lèvres, et qu’il semble avoir déjà oublié qu’ils n’étaient que 18% des inscrits à avoir voté pour lui au 1er tour.

Bien sûr, c’était annoncé, la taxe d’habitation c’est fini, et grâce à ça, le pouvoir d’achat des français va être relancé… sauf qu’il faut, comme pour les contrats, lire ce qui est écrit en tout petit.

Et si on prend un peu de recul, on découvre une réalité légèrement différente.

Les frais bancaires ont augmenté de 13%, (lien) le carburant de 12%, (lien) les assurances de 3 à 5 %, (lien), les mutuelles de 4%, (lien) les timbres de 10%, (lien), la carte grise de 15%,(jusqu’à 8000 €), (lien),le tabac de 10%, (lien), les abonnements bus de 3%, (lien) (Grenoble décrochant le pompon avec une augmentation de 278%), le péage autoroutier de 1,3%,(lien), les amendes pour stationnement, 130%, le gaz de 2,3%, (lien) le forfait hospitalier de 15%, (lien) les abonnements vélib de 30%, (lien), le contrôle technique de 15%, (lien), la cantine scolaire de 1 à 3%, (lien) le fioul domestique de 46%, (lien) l’électricité de 17%, (lien) la CSG de 21,7%, (lien), mesure pour laquelle le gouvernement affirme qu’elle serait compensée par la suppression de la taxe d’habitation, sauf que cette dernière ne serait effective qu’en 2020… si tout va bien… par contre la suppression de l’impôt sur la fortune a été appliquée tout de suite.

Au sujet de l’augmentation du prix du carburant à la pompe, il n’est pas inutile de rappeler qu’en 2007 le prix du baril était de 65 $, soit un prix à la pompe de 1,04 €… et que ce matin, ce même baril ne coute que 48,57 $, soit un prix à la pompe de 1,41 €.

Quant à l’augmentation du SMIC, elle ne sera que d’un petit 1,24%… sans le moindre coup de pouce. lien

Oublions vite, comme l’intéressé, sa promesse de ne plus vouloir que quelqu’un puisse vivre, voire mourir dans la rue, d’ici la fin 2017, on sait maintenant ce qu’il en est. lien

 

 

Le plus cynique est peut-être encore Christophe Castaner, le président de LREM, qui n’a pas hésité à déclarer que s’il y avait encore des gens dans la rue, c’est que certains SDF refusaient de se rendre dans les hébergements d’urgence. lien

 

Une autre promesse va aussi rejoindre le tiroir dont elle n’aura jamais dû sortir, c’est de permettre aux démissionnaires d’une entreprise et aux indépendants de toucher l’assurance chômage. lien

Mais revenons à toutes ces augmentations, et commençons par nous interroger sur celle qui frappe les hôpitaux, car comme le rappelait le « Canard Enchaîné » du 27 décembre 2017 : « sous Hollande, ces 3 dernières années, les hôpitaux ont déjà réalisé 1 milliard d’euros d’économies par an. 2018 s’annonce encore plus festif : le budget de la sécu, voté à l’automne, leur impose 1,6 milliards d’économies. « Du jamais vu » selon la fédération hospitalière de France pour laquelle la « ligne rouge » a été franchielien

Quant aux autres augmentations, il va être difficile de les justifier, même si celles concernant l’électricité doit probablement venir des difficultés que connait EDF, et AREVA, avec ses projets nucléaires.

On sait que l’EPR de Flamanville a vu son budget plus que tripler, passant de 3 milliards à plus de 10… (lien) Sans oublier celui de l’EPR finlandais, et du projet Hinkley-Point… ni les retards considérables accumulés. lien

On se doute que tout ça plombe gravement le budget de l’électricien national, menacé par la privatisation pour échapper à la faillite. lien

Et comme la promesse d’en finir avec le nucléaire est repoussée bien après le mandat présidentiel, celà ne vas rien arranger.

Prenons l’augmentation du prix de la cigarette… comme pour ses prédécesseurs, le gouvernement affirme qu’il s’agit de dissuader les fumeurs…sachant bien que toutes les augmentations précédentes n’ont pas eu de réels effets, à part celui d’enrichir les grandes firmes de tabac… et le gouvernement grâce aux taxes généreuses qu’il applique. lien

D’autres promesses ont du plomb dans l’aile, comme celle des lunettes et des prothèses dentaires gratuites, dont il n’est plus question apparemment aujourd’hui.

Oublié, ou du moins reporté à plus tard, l’abolition du tiers payant…lien

Par contre la fin de l’exploitation des ressources « énergies fossiles » a été l’objet de plusieurs dérogations, avec comme argument qu’il s’agit de pouvoir faire rentrer dans leurs frais les exploitants. lien

Au passage, il n’est pas inutile de rappeler la baisse des APL à la hauteur de 1,5 milliard, diminuant ainsi d’autant le pouvoir d’achat des français. lien

C’est l’expert Nicolas Beytout, directeur de « l’Opinion » qui fait le constat cruel dans l’émission C dans l’air, du « gigantesque effort financier » que vont devoir faire les ménages français… vidéo

Autre « cadeau » pour la nouvelle année, les 11 vaccinations obligatoires, sinon sanctions en vue… même si la ministre affirme le contraire. lien

Dans une autre domaine, les belles phrases entendues lors du récent discours présidentiel sur le thème de « la France, terre d’accueil » a pu en émouvoir quelques-uns, mais la réalité est plus cruelle puisqu’il s’agit aujourd’hui de trier les bons, et les mauvais migrants ce qui a mis hors d’eux les responsables de « Médecins du Monde » qui dans un tweet ont répondu : « au-delà des postures @ Emmanuel Macron, vous organisez le tri entre les sans-abri, vous harcelez les migrants à Calais et ailleurs, vous poursuivez les citoyens solidaires. Vous vous apprêtez à ouvrir des brèches dans le Droit d’asile. Difficile de célébrer ce jour ». lien

Finissons par un peu d’humour noir, dû à Pierre Lemaitre, invité d’Augustin Trapenard, dans son émission « Boomerang », qui concluait celle-ci par un étrange « message aux riches » : « mes très chers riches, je sais que 2017 a été difficile pour vous, on vous a stigmatisés, vilipendés, menacés, mais rassurez-vous, 2018 sera meilleur que 2017. Les 1% des plus riches d’entre vous possèdent toujours le ¼ des richesses du pays, votre niveau de vie est toujours le plus élevé de tous les riches d’Europe, à l’exception de la Norvège, les meilleurs d’entre vous parmi les patrons des très grandes entreprises perçoivent chaque année l’équivalent de 1000 années de smic, c’est plus que correct…vous êtes très correctement représentés au gouvernement, puisque 12 millionnaires siègent au plus haut niveau de l’état…en 2018 vous allez pouvoir dépenser les 4,5 milliards d’euros que les plus fortunés d’entre vous ont reçu, soit une fois et demi le budget du CNRS, est-ce que tout ça n’est pas stimulant ?…quant à l’évasion fiscale, rassurez-vous, elle se porte toujours bien, chaque année, 100 milliards d’euros échappent à l’état, en partie grâce à vous ! en 2018, comme pour les années passées, vous pourrez exiler votre fortune et vous faire soigner en France, au frais du contribuable. Mais il n’y a pas que la richesse qui progresse, il y a aussi la pauvreté, ce qui est excellent, car pour qu’il y ait des riches, il faut qu’il y ait des pauvres, et là encore la situation se présente très bien. En 10 ans, la France a doublé le nombre de ses SDF, et le nombre de ses pauvres, qui sont maintenant presque 9 millions, soit près de 15% de la population. 4 millions de français sont mal logés, plus de 400 morts dans la rue en 2017, c’est excellent. On a rogné l’APL des étudiants, on va surveiller de près ces sales profiteurs de chômeurs, ces demandeurs d’aide sociale qui sont le cancer de notre société, je peux donc vous rassurer, mes chers riches, la chasse à ces salauds de pauvres va se poursuivre sans faiblesse. En conclusion, mes chers riches, pour vous encourager je voudrais vous rappeler la très belle formule de Warren Buffet, notre ami le multi milliardaire américain : « la lutte des classes existe, et c’est ma classe, celle des riches, qui est train de la gagner », bonne année à tous ! ». vidéo

Sur un autre terrain, celui de l’égalité salariale entre la femme et l’homme, certains pays ont dépassé le stade des paroles, et passent à l’acte, comme par exemple en Islande où une loi est effective depuis le 1er janvierlien

Chez nos voisins outre atlantique, c’est la conseillère de Donald Trump qui apporte la « bonne parole », comme on peut le découvrir dans cette vidéo.

Notre nouveau Prez reste dans le domaine de la parole, et reprenant une vieille formule volée à JFK, il demande aux citoyens de penser chaque matin à ce qu’ils peuvent faire pour l’état… mais qui a réalisé que ces fameux vœux télévisés étaient quasi une copie conforme du discours que Macron avait déjà fait en 2015 à l’université du Medef ? lien

Discours suivi malgré tout par 11 millions de téléspectateurs…

Bonne année donc, avec toutes les explications psy qui en découlent.

Comme le dit mon vieil ami africain : «  celui qui voit loin peut garder les yeux fermés  ».

L’image illustrant l’article vient de pbs.twimg.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Bitcoin: l’utopie complotiste

A les entendre, le Bitcoin serait notre avenir. Il nous permettrait de nous enrichir rien ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *