Accueil / A C T U A L I T É / Appel urgent pour ?viter une nouvelle catastrophe nucl?aire mondiale

Appel urgent pour ?viter une nouvelle catastrophe nucl?aire mondiale

 

Il aura fallu plus de 15 mois pour ??dig?rer?? Fukushima. 15 mois de trop car la situation est gravissime depuis cette semaine de mars 2011 o? 4 unit?s nucl?aires ont explos? sur le m?me site. 15 mois pour analyser, d?cortiquer, comprendre, r?aliser ce qui s??tait produit. Pass? ce choc, cette collision inimaginable, il nous faut reprendre nos esprits et r?sister ? la tentation d?oublier. Car le danger est toujours l?, de plus en plus mena?ant au fur et ? mesure que le temps passe.

.
Ce sont encore et toujours les Japonais qui nous le rappellent. Non seulement ils ne d?sarment pas face ? leur gouvernement qui a choisi de red?marrer les r?acteurs nucl?aires d??i alors que ceux-ci sont situ?s pr?s d?une faille active, mais ils se mobilisent aussi de mani?re forte en s?adressant directement au secr?taire?g?n?ral de l?ONU afin d?essayer d??viter le pire?: la perte de contr?le du refroidissement des 264 tonnes de combustible entrepos?s dans la piscine de l?unit? 4 de Fukushima Daiichi. Cet ?v?nement possible n?est absolument pas anodin, car il signerait l??vacuation d?une grande partie du Japon, et il polluerait le monde entier de mani?re irr?versible pour des milliers d?ann?es.
Tout cela, on le sait depuis 15 mois, mais la prise de conscience de l?urgence de r?gler ce probl?me majeur n?est jamais all?e au-del? des bonnes intentions. Aujourd?hui, apr?s la stupeur et la souffrance de la catastrophe en cours, de plus en plus de monde semble enfin comprendre qu?il est encore possible d?agir, des voix ?clair?es se l?vent dans tous les pays?: il est r?ellement temps de faire quelque chose avant qu?il ne soit trop tard?!
Chers lecteurs, ?coutez-les encore une fois, ou bien si vous ?tes d?j? convaincus de l?urgence d?agir, allez directement au texte de la p?tition adress?e au secr?taire g?n?ral de l?ONU?!
?????
Sur le risque sismique
Katsuhiko Ishibashi, sismologue enseignant au Centre de recherche pour la S?curit? Urbaine de l’Universit? de K?be?:
Katsuhiko Ishibashi a d?clar? que le tr?s fort s?isme de mars 2011 augmentait la probabilit? d’autres tremblements de terre ??d?vastateurs?? ? l’avenir. (lien)
?
Dapeng Zhao, professeur de g?ophysique ? la Tohoku University?:
??Dans la mesure o? un s?isme important s?est produit ? Iwaki il y a peu de temps, nous pensons qu?il est possible qu?un s?isme de magnitude similaire se produise ? Fukushima.?? (lien)
?
Sur la solidit? du b?timent r?acteur n?4
Masashi Goto, ex-ing?nieur japonais chez Toshiba, expert en conception de centrales nucl?aires r?sistantes aux s?ismes?:
??M?me si les murs existent, il n?y a pas de mani?re simple d?en conna?tre la stabilit?. A quel point la stabilit? a-t-elle ?t? compromise par la haute temp?rature de l?incendie?? Il est essentiel d?avoir toutes les donn?es quand vous travaillez sur un calcul structurel. Mais [les ing?nieurs de Tepco] n?ont jamais publi? une donn?e que quelqu?un de l?ext?rieur pourrait utiliser pour v?rifier leurs conclusions.?? (lien)
Arnie Gundersen, expert nucl?aire ?tatsunien?:
??Je pense que les dommages ? la structure de l?unit? 4 sont si importants que, si un s?isme de magnitude 7,5 se produit, le r?acteur n?y r?sistera pas.?? (lien)

 

Jean-Louis Basdevant, physicien, directeur de recherche au CNRS, sp?cialiste de physique des hautes ?nergies et d?astrophysique nucl?aire.?:

 

? A l?heure actuelle o? nous parlons, le 25 juin 2012, [le b?timent r?acteur n?4] pose de tr?s graves soucis parce qu?il y a dans des piscines ? 30 m?tres de haut ? qui tiennent par l?esprit ? des quantit?s de barres radioactives. ? (lien)

?
Sur la radioactivit? qui se d?gagerait par une perte de contr?le de la piscine 4
Olivier Isnard, expert fran?ais en s?curit? nucl?aire ? l?IRSN (Institut de Radioprotection et de S?ret? Nucl?aire)?:
??Le combustible de cette piscine serait mis ? l?air, sur un kilom?tre de distance il y aurait un d?bit de dose qui serait sur des centaines de Gray/heure, et il n?y a pas un humain qui serait en mesure d?approcher le site.?? (lien)
?
Hiroaki Koide, professeur ? l?Institut de Recherche Nucl?aire Universitaire de Kyoto?:
??Si la piscine devait s?effondrer ? cause d?un nouveau gros s?isme, les ?missions de mati?re radioactives seraient ?normes?: une estimation prudente donne une radioactivit? ?quivalente ? 5000 fois la bombe nucl?aire d?Hiroshima.?? (lien)
Chris Harris, ancien ing?nieur nucl?aire ?tatsunien?:
?
??Dans le cas de l’unit? 4, vous pouvez avoir une recriticit?. (?) Ce serait un processus sans fin sans aucun moyen de le stopper.?(?) Vous auriez une autre fontaine in?puisable de particules et de gaz.? (lien)
?
Robert Alvarez, expert nucl?aire ?tatsunien, ex-conseiller aupr?s du Federal Department of Energy du gouvernement am?ricain (1993-1999)
??La piscine n?4 est situ?e ? environ 30 m?tres au-dessus du sol?; sa structure est endommag?e et elle est expos?e ? l?air libre. Si un s?isme ou tout autre ?v?nement entra?nait sa vidange, il pourrait en r?sulter un incendie radiologique catastrophique, avec pr?s de dix fois la quantit? de c?sium-137 rel?ch?e par la catastrophe de Tchernobyl.?? (lien)
?
Sur les cons?quences de la perte de l?eau de refroidissement d?une piscine
?
Paul Gailey, professeur agr?g? de physique ? l’Universit? d’Ohio?:
??Une d?faillance catastrophique de la piscine de combustible us? de l’unit? 4 pourrait potentiellement provoquer en cascade des ?missions suppl?mentaires provenant des autres piscines de combustible us? et des r?acteurs.?? (lien)
?
Yukiteru Naka, ex-ing?nieur japonais chez General Electric, directeur de Tohoku Entreprise,?:
??Si la piscine se vide, aucun travailleur ne pourra s?approcher du b?timent r?acteur 4, ni des b?timents 1, 2 et 3.?(?) J?aimerais que le gouvernement et Tepco se pr?parent avec une notion de crise imminente ? l?esprit.? (lien)
Akio Matsumura, diplomate japonais ayant travaill? trois d?cennies pour divers organes des Nations-Unies?:
??[Un effondrement de la piscine n?4 en cas de s?isme] d?truirait l?environnement mondial et notre civilisation. (?) C?est une question de survie de l?humanit?.?? (lien)
Mitsuhei Murata, ex-ambassadeur du Japon en Suisse et au S?n?gal?:

??A seulement 50 m?tres du r?acteur n? 4, ?se trouve la piscine commune pour les r?acteurs n ? 1 ? 6 o? sont entrepos?s 6?375 assemblages de combustible nucl?aire. Si un feu se d?clenche ? la piscine du r?acteur n ? 4, la piscine commune ne serait ?galement pas une chance.?? (lien)

 

??Il n’est pas exag?r? de dire que le sort du Japon et du monde entier d?pend du r?acteur? n ? 4?? (lien)

Ron Wyden, s?nateur ?tatsunien (Oregon)?:
??Le statut pr?caire des r?acteurs de Fukushima Daiichi et le risque que repr?sente l??norme inventaire de mat?riaux radioactifs et de combustible us? en cas de s?ismes ult?rieurs devraient ?tre un sujet de pr?occupation pour tous, et devrait concentrer de plus grands efforts d?assistance internationale.?? (lien)
Pour ?viter le pire, il faut appliquer le principe de pr?caution
avant qu?il ne soit trop tard?!
(Cliquer sur l’image)
?
Puis partagez-l??: personne ne doit ignorer cette menace?!
—————————
Dossier technique sur la piscine du r?acteur 4 de Fukushima Daiichi
—————————
Texte de la p?tition adress?e au Conseil de s?curit? de l’ONU et ? son Secr?taire G?n?ral Ban Ki-Moon
Appel urgent pour ?viter une nouvelle catastrophe nucl?aire mondiale
.
Parce que le b?timent r?acteur n?4 de la centrale de Fukushima Daiichi a subi le terrible s?isme du 11 mars et les violentes explosions du 15 mars 2011 et que sa structure a ?norm?ment souffert, mena?ant sa stabilit?,
Parce que la piscine de d?sactivation de cette unit?, perch?e ? 30 m de hauteur, menace soit de s?effondrer avec le b?timent, soit de se vider de son eau ? cause de fissures,
Parce que cette piscine contient 1535 assemblages de combustible, l??quivalent de pr?s de 10 fois la quantit? de c?sium 137 rel?ch? par Tchernobyl,
Parce que si le combustible n??tait plus refroidi par de l?eau, il s??chaufferait, se d?graderait, et provoquerait un incendie dispersant la radioactivit? dans l?atmosph?re,
Parce que le syst?me de refroidissement de la piscine de l?unit? 4 n?a pas d?installation de secours et tombe r?guli?rement en panne,
Parce qu?en cas d?incendie des assemblages d?uranium et de plutonium, il ne serait plus possible pour les hommes d?intervenir sur le site tant la radioactivit? serait ?lev?e,
Parce que l?incendie de la piscine de l?unit? 4 provoquerait l?abandon de la centrale nucl?aire de Fukushima Daiichi qui rec?le ? elle seule pr?s de 2500 tonnes de combustible nucl?aire, correspondant ? une radiotoxicit? 90 fois sup?rieure ? Tchernobyl,
Parce que le tr?s fort s?isme de mars 2011 a augment? la probabilit? d’autres tremblements de terre d?vastateurs qui pourraient ? l’avenir provoquer l?effondrement du b?timent r?acteur n?4 d?j? ? moiti? ruin?,
Parce que de nombreux experts dans le monde entier sont d?accord sur la n?cessit? d?intervenir au plus vite pour ?viter l??vacuation du Japon mais aussi une catastrophe radiologique internationale mettant en p?ril la sant? de l’ensemble des hommes et de leurs descendants,
Parce que la compagnie Tepco consid?re qu?il n?y a pas de danger d?effondrement de cette piscine et qu?elle compte mettre plusieurs ann?es pour transf?rer le combustible dans un lieu s?r,

Parce que la compagnie Tepco et le gouvernement japonais sont incapables de g?rer la situation de crise concernant le combustible de la piscine du r?acteur n?4 de Fukushima Daiichi,

Parce que l?ONU, garante de la s?curit? internationale, est la seule organisation apte ? prendre en charge cette menace permanente pesant aujourd?hui sur tous les hommes,

Nous, citoyens du monde,
– exigeons que l?ONU mette en place d?urgence une ?quipe internationale, ind?pendante et interdisciplinaire ayant autorit? pour prendre en charge la gestion du transfert et de la mise en s?ret? du combustible de la piscine de l?unit? 4 de la centrale de Fukushima Daiichi,
– demandons que tous les moyens soient d?volus ? cette cellule de crise afin qu?aucun obstacle ne vienne retarder son action, et que l?objectif de mettre en lieu s?r le combustible soit atteint le plus rapidement possible,
– souhaitons que l?ONU favorise toutes les coop?rations techniques, scientifiques, ?conomiques et politiques n?cessaires, y compris non-gouvernementales, afin de mettre un terme au plus vite ? cette menace mondiale jamais ?gal?e dans l?histoire de l?humanit?.
—————————
Aller plus loin avec une vid?o (sous-titrage en fran?ais Kna)
Interview par Marc Willacy d’ABC Australie sur les dangers de la piscine de combustible n?4 de Fukushima.
Les personnes interrog?es sont :
– Pr. Hiroaki Koide, expert en r?acteurs nucl?aires de l’universit? de Kyoto.
– Robert Alvarez, conseiller en politique ?nerg?tique aux Etats-Unis
– Yoshimi Hitosugi, porte-parole de TEPCO
– Tomohiko Suzuki, journaliste et travailleur clandestin ? la centrale de Fukushima.
– Misuhei Murata, ancien ambassadeur du Japon en Suisse.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La digue du GUD

Cet acronyme, GUD, désigne le Groupe Union Défense, un groupe d’extrême droite, connu pour ses ...