Anus Dei

 

Guru

 

J?allais simplement parler de probl?mes d?h?morro?des. C?est difficile de parler aussi ouvertement de probl?mes personnels quand on est surveill? par la filature des U.S.A. : ils peuvent croire que c?est une sorte de cryptage, passant leur vie ? d?crypter. Il en est qui jouent ce jeu-l?.

J?ai toujours l?air de ne pas ?tre s?rieux, en apparence grossier, car d?s qu?on parle de parties « intimes », personne ne veut en parler. Surtout dans certaines r?gions? Je vis au Bas-Saint-Laurent??:-)

M?diter sans ?tre ?dit??

Pour ceux qui pratiquent la m?ditation, les h?morro?des peuvent nuire grandement ? votre « mantra ». Car la souffrance ne vous donne plus le droit de penser, ni la capacit?. Le point br?lant occupe votre esprit. Vous ?tes « m?dit? ». ?Il n?y a plus rien qui existe. J?ai vu passer deux beaux oiseaux jaunes dans mon jardin, mais il y a des feux qui n?ont pas de pompiers. Alors, les oiseaux, beaux ou pas, on ne peut admirer quelque chose si on est crisp?s.

J?arrive?

Bon! J??culubre! Je suis ?culubriste, voltigeur du cirque de la Lune, etc?t?rat? ?D?ailleurs, il y a un site bien sympathique qui m?a class? dans  » Les ?lucubrations de Ga?tan ». ?Pourtant, je suis fonci?rement quelqu?un de s?rieux. Je fais partie d?un groupe de super-blogueurs qui veulent sauver la plan?te, l?humanit?, r?tablir l??quilibre naturel, mettre le feu aux gros tuyaux de p?trole. Bref, je suis un terroriste « low profile ». Mais je trouve risible d??crire de longues analyses pour changer le monde, puisqu?on en d?montre des milliards, et que rien ne change. Alors, il vaut mieux s?adonner ? une saine risiblilit? . On regarde le monde s??crouler en riant? Pourquoi pas?

J?arrivais pas ? saisir le rapport entre mes h?morro?des lancinantes et la situation mondiale. Et c?est l? que j?ai compris que nous ne comprenons plus rien ? la vie puisque la vie est conduite ? et nous sommes les passagers ? par des ?chauff?s rougeoyants, br?lants, mitraill?s par les ?m?dias poncifs, soumis aux actionnaires, sortes de journaux jaunes servis par des clercs croyants. Mais surtout bien pay?s? ?Comme un faux lac avec trois m?tres d?eau sur 200 Km carr?.

Les dieux

Nous avons tous ? ou on nous a appris ? ? voir les humains ?tag?s. Comme si quelqu?un, un mendiant, un plombier, un serveur, un cuisinier de hamburgers, n??tait ?rien. Un artiste, un chef d??tat, un musicien, un TOUT. S?il n?ont rien d?humanisme, ils sont en dessous du dernier des vivants.

Les suppos?ment importants, les « people », n?ont rien de plus que vous. Pis encore: ils sont les h?morro?des qui vous emp?chent de vous concentrer sur votre « d?veloppement personnel ».

Des grosses mouches Ts?-Ts? qui savent tout. Mais qui sont entour?s d?une multitude de « penseurs-trafiqueurs », pay?s grassement pour ?crire des lignes. La fa?ade.

Maintenant, la philosophie de vie qui dicte le « monde » est un MBA. Un Maudit Bon Administrateur. Depuis 1494, le nombre de Christophe Colomb ? cravate ? ?t? multipli? comme les pains de J?sus aux noces de Cana.

Nous vivons dans un film de vampires?

Les dents sont longues, ils ont les l?vres rouges, et ils nous d?rangent au point d?oublier la simplicit? de la vie, la beaut? de cette plan?te, et l??norme destruction ? laquelle nous faisons face.

Je vous le disais. Je suis tr?s s?rieux. Ces trous du cul, assis sur leur tr?ne, n?ont pas la valeur que la plupart des gens leur octroient. Ils sont simplement des Gourous ?lus, profiteurs de syst?mes, et chaque corde de ces pantins est un nom de banque. Ou ce Cie?

C?est comme ?a?

Et m?me si vous ?crivez « s?rieux », vous pensant au-dessus de leur « t?te », vous vous adressez maintenant ? un pouvoir virtuel. L?homme invisible de G.H. Wells? La t?te enrubann?e pour se « faire voir »?

Je le sais? Je ne peux m?me pas voir mes h?morro?des. J?ai les yeux trop haut? Sur le plan social, c?est le m?me probl?me, mais ? l?envers: Les h?morro?des que nous sommes, pour ces pouvoir?s, ?ne peuvent pas voir nos yeux? Ces « miroirs de l??me ». ?Vous les voyez trop hauts?

Ga?tan Pelletier

Aux alentour du 10 ao?t 2013

Exemple d?h?morro?de mondialiste et chauffante:

 

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Amnon Weinstein et les « Violons de l’Espoir »

Les « Violons de l’Espoir » sont un ensemble d’instruments à cordes (violons, altos et violoncelles) qui ...

One comment

  1. avatar

    Superbe anal yse. Il se cultive en secret des vampires génétiquement modifiés, capables de siphonner tout ce qui a un goût de billets verts. Un rang de vampire, un rang d’estropiés: ceux-ci servent d’engrais. On les appelle les humus.

    Ils avaient pour ancêtres les hommes dont l’espèce a presque disparu depuis qu’une bulle financière a pulvérisé leur monde.

    Après l’âge de pierre, cette fois, il s’agit de l’âge de papier. Sans doute, il durera moins longtemps parce que les vampires insatiables devront s’arrêter lorsqu’il n’y aura plus d’humus fertiles pour faire pousser les arbres… pour faire pousser les billets… pour nourrir les vampires.

    L’arbre généalogique des vampires est appelé a disparaître: sucé jusqu’au filigrane, bu jusqu’aux racines. Il faisait partie d’une série maudite, imitée, contrefaite, surévaluée. Certains sniffent Benjamin Franklin ou la reine Elisabeth sans chapeau, eux s’en servent de paille pour boire des lampées d’univers. Allez savoir l’effet que produira le manque de papier surtout que, nature oblige, ils doivent en sacrifier pour se soulager. Et s’ils veulent éviter le gaspillage, ils n’ont d’autre choix que de boucher leurs horizons, mais voila tout ce qui ne fuit pas se gonfle. La fable de la grenouille prend ici une tournure dégueulasse. Dans leur jargon, c’est ce qu’ils qualifieraient d’abondance de ressources.

    (1) Pour: «Verser» en anglais, «qui sert à» en français et sa déviante sonore Poor: «humus pris d’assaut par les vampires».