Accueil / A C T U A L I T É / Ampoules fluo compactes: écologique et toxique!

Ampoules fluo compactes: écologique et toxique!

Photo: Stéphanie LeBlanc

A partir de 2012, la vente d’ampoules traditionnelles à incandescence sera interdite au Canada.  Pour d’autres pays, c’est déjà le cas.  La Commission européenne vient d’ailleurs de réitérer son intention de poursuivre l’interdiction progressive des ampoules  incandescence, malgré l’opposition d’eurodéputés allemands, qui s’appuient en cela sur un rapport de l’office allemand de l’Environnement soulignant le danger que peuvent représenter les ampoules fluo compactes.

Comme beaucoup de gens intéressés par l’environnement, j’ai accueilli avec enthousiasme l’arrivée de ces ampoules et j’en ai installé un peu partout.  Je savais qu’elles ne devaient pas être jetées aux ordures mais je n’en savais pas tellement plus sur leur toxicité.  Maintenant que j’en sais davantage, je commence à me demander si on n’aurait pas par hasard oublié la santé humaine dans l’équation écologique!

Les ampoules fluo compactes sont-elle sécuritaires?

Les ampoules fluo compactes, contrairement aux ampoules à incandescence, sont considérées comme des déchets dangereux parce qu’elles contiennent du mercure, un métal neurotoxique et très cancérigène dont les vapeurs se répandent dans l’air lorsqu’une ampoule fluo compacte se brise (on a retiré les thermomètres au mercure du marché à cause des risque de bris.)  Il y a toute une série de règles à respecter lorsque ça se produit, des règles que la majeure partie de la population ignore, la seule sensibilisation qui est faite concerne l’importance de ne pas jeter les ampoules fluo compactes aux ordures.

Selon Santé Canada (voir lien plus bas) on doit d’abord faire sortir les personnes et les animaux de la pièce dans laquelle se trouve l’ampoule brisée et aérer au moins 15 minutes avant de commencer le ramassage des débris. Il est important de porter des gants et de n’utiliser ni balais ni aspirateur mais plutôt du carton rigide pour rassembler les morceaux les plus gros et du ruban gommé pour enlever les petites particules. On complète le nettoyage avec une lingette humide jetable.

Personnellement, je porterais également un masque anti-poussière.  A noter que les masques de menuiserie ne sont pas les plus efficaces de ce côté (il existe des masques spécialement faits pour protéger des gaz toxiques.)  Petit truc pour enlever une ampoule qui s’est brisée dans une douille: on peut dévisser plus facilement le culot en appuyant une boule de papier sur les restes de l’ampoule avant de tourner.  Ça évite également de se couper.

Ce n’est pas tout! Les débris doivent être déposés (avec le carton) dans un contenant de verre fermant hermétiquement et remisé hors de la portée des enfants en attendant la collecte de déchets dangereux. Si les débris de trouvent sur un tapis et que celui-ci peut être enlevé, il faut le secouer dehors et l’aérer le plus longtemps possible, avant de passer l’aspirateur dessus (faire sortir tout le monde de la pièce encore une fois), nettoyer l’aspirateur à la lingette jetable lorsque c’est terminé, faire aérer la pièce durant au moins 15 minutes ensuite puis jeter le sac dans un contenant scellé! Enfin, se laver les mains (attention de ne pas contaminer les robinets).

Vous ne trouvez pas que ça commence à faire beaucoup pour une ampoule supposément écologique?  Les enfants ou les animaux domestiques peuvent être remuants et une lampe qui tombe, ce n’est pas rare.  Laisser une ampoule fluocompacte dans la lampe de chevet d’un jeune enfant revient à lui laisser un thermomètre au mercure à portée de main!  Ce n’est pas tout le monde qui est au courant des risques associés à ces ampoules.  De plus, des milliers d’écrans cathodiques remplis de mercure sont jetés chaque semaine aux ordures alors il serait surprenant qu’il n’en soit pas de même avec les ampoules fluo compactes.

Des économies d’énergie qui s’annulent… et la pollution qui augmente!

Les nouvelles ampoules permettent-elles au moins de consommer moins d’énergie? Oui et non. Si elles consomment effectivement moins d’énergie, elles produisent également moins de chaleur, ce qui amène les gens à augmenter le chauffage pour compenser. Si on chauffe à l’hydroélectricité, pas de pollution supplémentaire mais l’économie d’énergie est annulée (partiellement ou totalement, je ne sais pas, je ne dispose d’aucun chiffre sur le sujet.) Dans le cas des foyers chauffés au gaz, à l’huile ou au mazout ou encore qui utilisent un chauffage d’appoint au bois, on se trouve à polluer davantage en plus de payer plus cher pour se chauffer! Les sceptiques peuvent vérifier leurs factures de chauffage en tenant compte des variations de température.

Les personnes à faible revenu qui vivent dans des logements mal isolés et en mauvais état et qui paient déjà beaucoup plus cher en chauffage que les autres, sont ceux qui seront le plus pénalisés par l’interdiction des ampoules à incandescence, en particulier lorsque le loyer qu’ils paient inclus le chauffage. Pour ne pas geler l’hiver, certains ménages pauvres gardent leur cuisinière en marche et la porte ouverte, une pratique risquée en présence d’enfants ou encore utilisent de vieux calorifères d’appoint qui ne s’éteignent pas en cas de surchauffe ou s’ils sont renversés et présentent donc un risque d’incendie. Comme si ce n’était pas suffisant que plusieurs ménages pauvres respirent un air contaminé aux moisissures à cause d’infiltrations d’eau par des châssis de fenêtres délabrés!

Faire appel à la logique

Il serait plus logique de continuer à produire les ampoules à incandescence et qu’elles soient utilisées par temps froid et dans les foyers utilisant une source d’énergie polluante, tandis que l’usage des ampoules à basse consommation devrait être réservé au temps chaud et aux foyers utilisant une source d’énergie non polluante. Les ampoules à basse consommation qui ne sont pas entourées d’une gangue de verre (ce sont celles qui ressemblent à des ampoules traditionnelles) devraient être retirées du marché.  Quant à la gangue de celles qui en sont dotées, elle ne devrait contenir aucun métal toxique et être suffisamment solide pour résister aux chocs.  Une ampoule fluo compacte ne devrait jamais se trouver à moins de 50 cm de notre tête et surtout de celles des enfants.

On aiderait davantage l’environnement et la communauté en construisant plus de logements sociaux et en sévissant contre les propriétaires négligents qui refusent de faire les réparations nécessaires dans les taudis qu’ils louent à prix d’or.  Il existe plusieurs subventions pour des rénovations destinées à accroître l’efficacité énergétique d’un bâtiment, tant au niveau fédéral, que provincial, ainsi que d’autres provenant d’organismes comme la Société d’habitation du Québec et l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec.

La décision d’interdire les ampoules à incandescence a été selon moi précipitée et irréfléchie car on n’a pris en considération qu’un seul aspect, la consommation d’énergie, sans égard pour le danger que représente des objets fragiles contenant du mercure et pourtant laissés à la portée d’enfants, ni au manque à gagner en chauffage qui annule une partie des bénéfices écologique des ampoules à basse consommation.  De plus, les éco-centres ne sont pas nécessairement équipés pour gérer des déchets aussi dangereux, les ampoules intactes étant généralement jetées dans des bacs pour se briser sur les autres.

A moins d’un mouvement de protestation à l’échelle mondiale, il semble que nos foyers deviendront encore moins sûrs pour les enfants sans que nous ayons la possibilité d’y faire quoi que ce soit!  Après tout, il faut bien s’éclairer avec quelque chose!  Les ampoules DEL (à diodes électroluminescentes) sont-elles plus saines?  Elles sont certes incassables et ne contiennent aucun métal ou gaz toxique mais un article publié le 26 octobre dans L’Express (et repris par Yahoo) révèle que les ampoules DEL blanc pur , surtout celles de forte intensité, peuvent causer des dommages à la rétine des jeunes enfants à courte distance…

Utilisation sécuritaire des ampoules fluo compactes:

http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/prod/cfl-afc-fra.php

Danger de l’éclairage DEL pour les jeunes enfants:

http://qc.news.yahoo.com/s/26102010/26/lifestyle-danger-de-l-eclairage-del-pour-les-jeunes-enfants.htmlhttp://qc.news.yahoo.com/s/26102010/26/lifestyle-danger-de-l-eclairage-del-pour-les-jeunes-enfants.html

Stéphanie LeBlanc

Commentaires

commentaires

A propos de Stéphanie LeBlanc

avatar

Check Also

Un faucon maltais envolé, clé de l’affaire… Trump (3)

Notre universitaire évaporé, à l’origine de la fuite sur les e-mails d’Hillary Clinton, avait passé ...

19 Commentaire

  1. avatar

    @ Stéphanie Le Blanc

    Enfin on a débloqué votre article!!

    Avec ce que j’ai lu et entendu depuis quelques années sur le sujet, je crois que l’on fait fausse route.

    Pour moi, c’est clair je vais me faire une réserve d’ampoules à incandescence pour les 20 prochaines années.

  2. avatar

    Allô,

    Je suis contre les fluos compacts, mais je trouve que cette article est ridicule et injustifiable.

    On ne chauffe pas des logements avec des ampoules! et si ça serait le cas, pensez-vous à la climatisation en été causé par le rechauffement de vos logements les soirée d’été?
    On parle de ±25 a 50 watts de différences entre les deux ampoules, ce qui équivaut même pas à 0.10$ par semaine. Et puis, les ampoules on les éteinds pour sauver de l’électricité dans les pièces qu’on n’utilise pas. Arrêtez de remettre cette excuse sur le tapis, vous avez l’air ridicule et pas crédible.

    Et j’ai hâte de vous voir avec votre suit contre l’amiante à rammasser une ampoule brisé. Mon grand-père a dû brisé plusieurs thermomètre dans sa vie et il n’a jamais souffert d’aucun mot causé par le mercure. Arrêtez de capoter avec ça!

    Et aucune ampoule n’est reccomander pour les enfants à courte distance de les regarder. Arrêtez de nous faire peur gang de moumoune.
    Fabriqué vous une boîte de carton, percez un trou et observer là votre lumière.

    Les vrais causes sont la polution pendant leur fabrication et après leur utilisation, les déchets toxiques et les problèmes d’inconfort causé par la délais d’allumage et la couleur vraiment pas confortable.

    Oubliez les excuses de gens fragiles et concentrez-vous sur les vrais problèmes s.v.p!

    • avatar

      @CVTeam, j’aimerais attirer votre attention sur quelques faits:

      -les ampoules fluo compactes émettent des ondes électro-magnétiques à basses et hautes fréquences, (elles peuvent même altérer le fonctionnement des pacemakers). C’est pourquoi il est déconseillé de les placer trop près de la tête des enfants qui sont plus vulnérable aux radiations.

      En 2007, le Centre de recherche et d’information indépendante sur les rayonnements électro-magnétiques a révélé que cette pollution causées par les ampoules fluocompactes était d’une intensité supérieure à 28 volts par mètre, la limite légale. Annie Lobé, une journaliste scientifique, a réalisé une vidéo maison sur le sujet: http://www.youtube.com/watch?v=ufyCyrEpO3o

      -si personne ne chauffe aux ampoules, la chaleur dégagée par le type d’ampoules, tout comme celui de n’importe quel appareil, influence la consommation totale d’énergie pour le chauffage ou la clmatisation. L’impact environnemental des habitudes de vies doit être calculé sur le long terme et pas seulement en fonction de la facture de chauffage d’un seul individu. En outre, ce n’est pas tout le monde qui ferme systématiquement les lampes qu’il n’utilisent pas.

      -le mercure est un métal neurotoxique dont les effets cancérigènes sont cumulatifs. Ravie que votre grand-père soit en santé, mais à ce que je sache on ne considère pas la cigarette comme sécuritaire sous prétexte que plusieurs fumeurs âgés ne sont pas encore morts du cancer.

      -rassurez-vous, je ne mets pas de « suit » d’amiante pour ramasser une ampoule brisée. Les conseils de sécurité que je donne proviennent de Santé Canada. Si vous les trouvez ridicules, libre à vous de faire part à l’organisme de vos brillants commentaires.

      Au fait, on ne dit pas « si ça serait le cas…  » mais « si c’était le cas… »

  3. avatar

    Ça vous prendrait combien de mauvaises décisions, coûteuses et dommageables pour la santé humaine et l’environnement pour comprendre que le gouvernement travaille CONTRE le bien-être des citoyens?

    • avatar

      Ne vous en faites pas, je ne me fais pas d’illusion quant à l’empressement des gouvernements à prendre les meilleures décisions pour assurer notre sécurité. L’interdiction des ampoules traditionnelle n’est sans doute qu’une façon pour un gouvernement d’avoir l’air vert à peu de frais.

  4. avatar

    Premièrement, petite précision, vous dites « la vente d’ampoules traditionnelles à incandescence sera interdite au Canada » et plus loin « interdire les ampoules à incandescence »…c’est l’efficacité des ampoules incandescentes qui est en cause et non le principe qu’est l’incandescence…si une compagnie décide de fabriquer une ampoule incandescente possédant une efficacité équivalente à une AFC (et c’est possible), elle sera légale même en 2012.

    Deuxièmenment, sans être nécessairement contre votre point de vue, je crois qu’il faut faire attention à ce qu’on appelle un fait…tel que vous le faites dans votre réponse…
    Vous dites « j’aimerais attirer votre attention sur quelques faits…cette pollution causées par les ampoules fluocompactes était d’une intensité supérieure à 28 volts par mètre, la limite légale. Annie Lobé, une journaliste scientifique, a réalisé une vidéo maison sur le sujet…Les conseils de sécurité que je donne proviennent de Santé Canada »…et lorsque je vais sur le lien de Santé Canada que vous proposez, je lis « Santé Canada a mesuré les CEM à 20 centimètres (1 pied) des lampes et, après les avoir comparés aux directives scientifiques ministérielles et internationales, a conclu que les émissions se situent bien en deçà des niveaux maximaux recommandés. Santé Canada considère que les CEM provenant d’AFC ne posent pas de risque pour la santé, conformément à l’opinion scientifique internationale actuelle. »
    Et selon moi, en tant que journaliste sérieuse vous auriez du croire Santé Canada et l’opinion scifientifique internationale plutôt que Annie Lobbé…

    Finalement, vous dites « Si on chauffe à l’hydroélectricité, pas de pollution supplémentaire mais l’économie d’énergie est annulée (partiellement ou totalement, je ne sais pas, je ne dispose d’aucun chiffre sur le sujet.) »…la réponse est partiellement car les systèmes de chauffage électriques sont généralement plus efficaces qu’une ampoule pour chauffer.

    Quelques liens intéressants sur le sujet :
    http://oee.nrcan.gc.ca/reglement/bulletin/lampes-usage-general-juillet2010.cfm?attr=0
    http://oee.nrcan.gc.ca/reglement/produit/lampes-standards.cfm?attr=0

    …et il restera toujours l’halogène en 2012!

    • avatar

      Les scentifiques ne s’entendent pas toujours sur tout et c’est le cas de la pollution électromagnétique ou encore des normes entourant les émissions d’ondes.

    • avatar

      …d’où l’attention de ne pas appeler ça un fait!!

    • avatar

      « Et selon moi, en tant que journaliste sérieuse vous auriez du croire Santé Canada et l’opinion scifientifique internationale plutôt que Annie Lobbé… »

      « Croire » est le mot clef dans votre phrase; et « croire » est la raison de tous les problèmes actuels.

      J’ai visonné vos deux liens et si je les compare à l’expérience d’Annie Lobbé démontrée visuellement, vos deux liens n’ont aucune valeur et surtout aucune IMPORTANCE devant les faits démontrés.

      La Foi transporte des montagnes qui souvent nous retombent sur le crâne.

      Amicalement

      André Lefebvre

    • avatar

      « J’ai visonné vos deux liens et si je les compare à l’expérience d’Annie Lobbé démontrée visuellement, vos deux liens n’ont aucune valeur et surtout aucune IMPORTANCE devant les faits démontrés. »…désolé s’il y avait confusion mais ce sont simplement des liens complémentaires sur le sujet et non une preuve pour mes dires.

      « La Foi transporte des montagnes qui souvent nous retombent sur le crâne. »…en effet mais entre la foi envers Annie Lobbé et Aime Laliberte ou l’opinion scientifique internationale et Santé Canada…chacun son choix…

    • avatar

      Aille Lego, arrêtes de charrier, on peut faire une liste plutôt longues de mauvaises recommandations émises par Santé Canada : la MIUF, les vaccins contenant du mercure, des centaines de médicaments dangereux, etc…

      En ce qui concerne ‘l’opinion scientifique internationale’, c’est du vent ce dont vous parlez.

      Présentez donc UNE SEULE ÉTUDE SCIENTIFIQUE INDÉPENDANTE qui démontre que deux gouttes de mercure par ampoules X plusieurs millions d’ampoules jetées dans les dépotoirs, ça va être bon pour l’environnement ou la nappe d’eau souterraine, ou que les poussières radioactives dans les ampules fluos, c’est bon pour la santé.

      Je parie qu’il n’existe aucune étude de ce genre, parce que le mercure et les radiations, c’est dangereux pour l’environnement et la santé humaine.

      Fiez-vous aux zotorités! Je n’avais pas entendu celle-là depuis un bon bout de temps.

      Et dites-moi donc Lego, qu’est-ce qui a fait tomber les tours du World Trade Center?

  5. avatar

    @ Lego…

    Vous écrivez :
     »Et selon moi, en tant que journaliste sérieuse vous auriez du croire Santé Canada et l’opinion scifientifique internationale… »

    Voulez-vous rire de nous?

    Vous parlez de Santé Canada qui a congédié ses propres scientifiques qui dénonçait l’utilisation d’hormones de croissance dans l’industrie latière, ou qui prétend que le mercure dans les vaccins est innofensif, ou qui est subventionné par les sociétés pharmaceutiques afin d’approuver des produits qui ne guérissent pas mais qui causent de multiples effets secondaires dommageables pour la santé, incluant la mort des patients utilisateurs.

    Voyons-donc Lego!

    Ce n’est pas sérieux votre affaire.

    Et quant à  »l’opinion scifientifique internationale », de qui parlez vous au juste?

    Avez-vous des études INDÉPENDANTES pour appuyer vos prétentions?

    Permettez-moi d’en douter fortement.

    • avatar

      Vous ne les considerez probablement pas comme indépendante mais les recherches de la SCHL ou du Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) abondent dans ce sens tout comme une étude menée en 2004 pour le compte de 1’0ffice fédéral de l’énergie (Suisse) qui montre
      que « lors d’une utilisation à une distance usuelle de 30 cm ou plus, le rayonnement électromagnétique des AFC se situe dans le même ordre de grandeur que celui des ampoules traditionnelles. « Les lampes économiques peuvent être utilisées sans hésitation», concluent donc les chercheurs suisses. Aussi, même son de cloche à l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), qui estime que « pour un usage normal, à savoir à plus de 20 cm d’une personne, elles ne sont pas dangereuses pour la santé humaine »…mais je retiens votre point, ce sont aussi des gouvernements et ils doivent donc travailler contre le bien-être de leur citoyens…

      bref, tout ça pour ramener mon point initial qui était qu’avec toute l’information contradictoire, il faudrait que les journalistes fassent attention à ce qu’ils rapportent comme étant un fait…et vous avez raison de me critiquer quand je dis « Et selon moi, en tant que journaliste sérieuse vous auriez du croire Santé Canada et l’opinion scifientifique internationale plutôt que Annie Lobbé… »…chacun son choix

    • avatar

      Ce ne sont pas des études scientifiques indépendantes dont vous parlez, c’est Santé Suisse et Santé France, deux états qui sont 100 % derrière le nouvel ordre mondial.

      C’est ça votre opinion scientifique internationale?

      Vous êtes hyonotisés pas à peu près LEGO.

      Vous devriez lire des informations en anglais au lieu de toujours rechercher dans le Français, parce que ceux qui ont tendance à dire la vérité sur des trucs comme ça, plus souvent qu’autrement, sont des Américains qui travaillent de façon indépendante, et non des Européens qui travaillent pour des sociétés d’État ou des multinationales.

    • avatar

      Le simple fait que trois agences gouvernementales, qui recoivent des directives d’une agence de l’ONU ou d’un ministre qui suit les directives d’une agence de l’ONU démontre que vous ne comprenez pas grand chose aux techniques de conditionnement de masse et à la propagande qui passe pour de l’information dans les médias.

  6. avatar

    SCHL… Société Canadienne d’Hypothèque et de Logement!!!

    Voulez-vous rire de nous M. Lego?

    Regardez ce vidéo d’un reportage de CBC (!!) qui confirme clairement, sur la base d’une entrevue avec un médecin spécialiste, que l’énegie produite par les ampoules fluo est ‘contaminée’ et dangereuse à plusieurs niveaux.

    Dans le reportage, le médecin explique, entre autres, que ces ampoules sont particulièrement toxiques pour les diabétiques, ceux atteints de sclérose en plaques, et les asthmatiques.

    En plus, je reviens aux millions de gouttes de mercure qui vont se retrouver dans les dépotoirs et inévitablement contaminer la nappe phréatique.

    C’est pas des osties de joke ça! Le mercure est le métal qui arrive au 2e rang en terme de toxicité, derrère l’uranium.

    Et vous choisissez de croire Santé Canada, parce que l’information est  »contradictoire ».

    Moi je crois plutôt que les gens comme vous ont un sérieux problème cognitif, vous empêchant de voir la réalité telle qu’elle est.

    Vous ne rendez service à personne en tentant de semer le doute sur des choses évidentes.

    Bonne journée quand même, et je vous souhaite un jour de voir la lumière.

    http://www.youtube.com/watch?v=VS5ogZxoZ2Y

  7. avatar

    @ Lego

    Continuons donc sur les ampules fluos.

    Saviez-vous, cher naif, que celles-ci sont fabriquées uniquement en Chine.

    Les ampoules fluos c’est une autre façon de transférer des emplois et la richesse du Canada et des É-U vers les économies dites « émergentes ».

    Peut-être ne comprenez-vous pas le phénomène de la mondialisation, et l’agenda du nouvel ordre mondial, mais il est certain que ces ampules font partie de ce plan plus vaste.

    En tous les cas, le gouvernement ne me dira pas quelles ampoules je vais mettre dans ma maison, et j’ai au moins 200 ampules traditionnelles dans le garde-robe et je compte en acheter plusieurs autres caisses.

    Ceux qui utilisent les ampoules fluos en sachant qu’elles vont finir pas polluer notre eau potable devraient se regarder un bon bout de temps dans le miroir, comme ceux qui achètent des produits fabriqués en Chine, une DICTATURE MILITAIRE qui cherche à détruire l’économie nord-américaine avec l’aide complice de membres des gouvernements US et du Canada.

  8. avatar

    Restons sur le sujet.

    Voyez la mauvaise expérience de Madeleine Rosby, technicienne en toilettage pour animaux à l’émission J.E. de TVA :-O
    http://tva.canoe.ca/video/689003186001

    Ici, une vidéo de 6 min qui donne froid dans le dos !! :-[ http://www.dailymotion.com/video/x99hh5_ampoules-fluocompactes-dangereuses_tech

    Le Devoir : Pas si vertes les ampoules fluocompactes.
    http://www.ledevoir.com/environnement/142171/pas-si-vertes-les-ampoules-fluocompactes-dites-ecologiques

    Protégez vous: Ampoules flocompactes : danger ?
    http://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/fluocompactes-et-sante.html
    Ampoules fluocompactes dangereuses ???

    Je n’utilise pas ces ampoules fluocompactes pour la lecture ou la salle à diner. À cause des champs électromagnétiques, elles sont uniquement dans des endroits où l’ont peut être assez loin de sa source.

    J’ai débuté ma réserve d’ampoules incandescentes. (H)

    Les gouvernements ont prient des décisions qui me semble hasardeuses, autant pour la santé que pour l’environnement. (N)