Accueil / A C T U A L I T É / Am?rique du sud: Prochaine cible de l?Empire

Am?rique du sud: Prochaine cible de l?Empire

(Photo Flickr de Josemascona)

Fran?ois Marginean

Un conflit militaire n?est pas initi? du jour au lendemain. Il s?agit d?un processus qui implique en premier lieu d?influencer la perception et l?opinion publique ? la diabolisation de la personne cibl?e ou d?un gouvernement dans le but de justifier une agression. Subs?quemment, des forces arm?es sont d?ploy?es dans la r?gion pour assurer une action militaire efficace. Des tactiques, telles que les op?rations de subversion et de contre-insurrection, sont utilis?es afin d?affaiblir et de d?stabiliser la nation vis?e de l?int?rieur, augmentant sa vuln?rabilit? et causant un affaiblissement de ses d?fenses. (Source)

Une m?thode qui a fait ses preuves

Cette m?thode a ?t? utilis?e pour vendre la guerre d?agression contre l?Irak dans les mois avant mars 2003. On a diabolis? L?Irak et Saddam Hussein, pourtant arriv? au pouvoir ? l?aide de la CIA, en faisant la promotion de trois mensonges intentionnels: qu?il ?tait reli? ? l?Al Qa?da et donc au 9/11, qu?il cherchait ? se procurer de l?uranium pour fabriquer des armes nucl?aires enfin, que Saddam poss?dait encore des armes de destruction massive pouvant ?tre d?ploy?es en 45 minutes vers Londres. Les armes de destruction massives n?existaient plus de 1991, un fait connu des inspecteurs de l?ONU et des services du renseignement am?ricain; l?administration Bush a admis elle-m?me que Saddam Hussein n?avait aucun lien avec Al Qa?da et le 9/11 et finalement, les informations utilis?es par la Maison Blanche pour terroriser la plan?te avec la perspective de voir l?Irak utiliser l?arme nucl?aire provenaient d?un plagiat d?un travail d??tudiant. Cette guerre d?agression n?avait aucune base l?gale dans la loi internationale.

Identique application de la m?thode qui avait aussi servit ? diaboliser les Talibans de l?Afghanistan qui, eux aussi, avaient pris le pouvoir avec le consentement de Washington. Mais avec le 9/11 en poche, les n?ocons ont simplement eu ? accuser les Talibans de prot?ger Ossama Bin Laden (Tim Osman), de maltraiter leurs femmes et d??tre des radicaux extr?miste pour arriver ? justifier l?invasion d?un des pays les plus pauvres de la plan?te.

Ensuite de cela, comme la m?thode le pr?voit, des forces arm?es sont d?ploy?es dans la r?gion. Ces ?quipements lourds et la grande quantit? de troupes impliquent une soigneuse pr?paration de longue date. On ne d?place pas porte-avions, chasseurs, missiles, chars d?assaut, soldats en 24 heures. Cela prend des mois, sinon des ann?es de planification et de mise en place. Pour le cas de ces deux derniers pays, le tout ?tait planifi? depuis au moins le premier jour du premier mandat de Bush, en l?an 2000. D?autres ?vidences montrent que cela remontait m?me ? des ann?es plus t?t. Le Pakistan avait ?t? averti en juillet 2001 que des op?rations militaires ?taient pour avoir lieu en Afghanistan vers le mois d?octobre 2001 et les forces militaires se trouvaient d?j? dans le Golfe Persique un mois avant le 9/11. Nous connaissons tous la suite.

Sc?nario identique dans le cas de l?Iran

Cette fa?on de proc?der est en application contre l?Iran depuis quelques ann?es. M?me propagande et d?sinformation qui furent utilis?es contre l?Irak et Saddam Hussein, diabolisation syst?matique des leaders, de leur culture, etc. Les ?tats-Unis? financent des op?rations de subversion et de d?stabilisation pour affaiblir le pays de l?int?rieur allant jusqu?? financer des groupes terroristes tel que les Djundallah. L?Iran chercherait ? fabriquer des armes nucl?aires et, selon Isra?l qui est fi?vreuse de d?clencher une attaque sur ce pays, Mahmoud Ahmadinejad serait la nouvelle incarnation de Hitler. Il est ? noter que le r?le d?Isra?l dans le d?clenchement de la guerre en Irak semble ?tre de premier plan. L?Histoire se r?p?te, de m?me que l?utilisation de la m?me m?thode pour initier des conflits militaires.

L?Am?rique du sud est dans la mire de l?Oncle Sam

De mani?re plus discr?te et insidieuse, ce plan d?viant est aussi activement mis de l?avant contre le V?n?zuela depuis de nombreuses ann?es. La consolidation de l?unit? r?gionale ainsi que l?int?gration de l?Am?rique latine menace les possibilit?s am?ricaines de reprendre le contr?le et assurer sa domination de l?h?misph?re. Les avanc?es de la R?volution bolivarienne ont entrav? son ??auto-destruction??, provoqu?e par la subversion interne financ?e et dirig?e par des agences des ?tats-Unis. N?anmoins, l?Empire ne va pas cesser ses tentatives d?achever son objectif final et un potentiel conflit militaire demeure toujours ? l?horizon. (Source)

Depuis le coup-d??tat pilot? par Washington en avril 2002, les constantes agressions men?es contre le V?n?zuela ne font que se multiplier et s?amplifier. Les tentatives de d?stabilisation contre la R?volution bolivarienne se couronnent avec la plus grande expansion militaire de l?Histoire dans la r?gion, ? travers l?occupation am?ricaine de la Colombie, la r?activation de la Quatri?me flotte de la US Navy, ainsi que l?augmentation de la pr?sence militaire am?ricaine dans les Cara?bes, au Panama et en Am?rique centrale depuis la derni?re ann?e. Ceci peut ?tre interpr?t? comme ?tant une pr?paration ? un sc?nario de conflit dans la r?gion.

Les op?rations de d?monisation vont bon train. Durant les derniers mois, le V?n?zuela a ?t? accus? de ne pas assez combattre les op?rations narcotiques, de violations des droits de l?homme, ??de ne pas contribuer ? la d?mocratie et ? la stabilit? r?gionale??, et d??tre le chef de file anti-am?ricain de la r?gion. Cela fait partie d?une campagne de relation publique pour fabriquer le consentement et manipuler l?opinion publique pour justifier une agression directe contre le V?n?zuela. Bient?t, Washington va publier sa liste annuelle des ?tats qui soutiennent le terrorisme. Si le V?n?zuela ?tait plac? sur la liste cette ann?e, la r?gion pourrait ?tre sur le bord d?un conflit militaire sans pr?c?dent.

Un document datant de 2009 produit par la US Air Force justifiant le besoin d?une pr?sence militaire accrue en Colombie r?v?le que ces nouvelles bases militaires am?ricaines vont donner au Pentagone ???une occasion pour mener des op?rations de grande envergure ? travers l?Am?rique du sud???. (Source)

Ce document d?montre les v?ritables intentions qui se cachent derri?re l?accord militaire entre les ?tats-Unis et la Colombie: ??Une pr?sence (am?ricaine) augmentera aussi notre capacit? de mener des op?rations du renseignement, de surveillance et de reconnaissance, d?am?liorer notre port?e globale, de soutenir des n?cessit?s logistiques, d?am?liorer des ententes, d?am?liorer la coop?ration sur la s?curit? r?gionale et de donner de l?expansion aux capacit?s de guerre exp?ditionnaire??.? (Source)

Le premier rapport d?finissant les priorit?s en mati?re de d?fense et du renseignement de l?administration Obama a d?di? une attention substantielle au V?n?zuela. Le Rapport annuel d??valuation des menaces de la communaut? du renseignement am?ricain a sp?cialement signal? le pr?sident Hugo Chavez comme posant une ??menace?? majeure aux int?r?ts am?ricains, le classant aux c?t?s de l?Iran, de la Cor?e du nord et d?Al Qa?da. ??Le pr?sident v?n?zuelien Hugo Chavez s?est ?tabli comme des principaux d?tracteurs international des ?tats-Unis, d?non?ant les ?tats ??lib?ral-d?mocratiques?? et le?? super-capitalisme??, et opposant des politiques et int?r?ts am?ricains dans la r?gion??.

Quelques jours apr?s que le rapport soit publi?, le D?partement d??tat a pr?sent? dans son budget de 2011 au Congr?s, demandant une augmentation de financement de l?ordre de $15 millions pour la USAID (U.S. Agency for International Development) et la NED (National Endowment for Democracy) dans le but de financer des groupes d?opposition au V?n?zuela, en plus de $48 millions pour d?ployer des ?quipes de ??promoteurs de la d?mocratie?? dans des pays o? la d?mocratie est menac?e. Lors de sa derni?re tourn?e de l?Am?rique du sud, Hillary Clinton n?a pas manqu? d?attaquer le V?n?zuela ? travers diff?rentes d?clarations s?inqui?tant de la question de la d?mocratie, des droits de l?homme et de ne pas contribuer de fa?on constructive au progr?s r?gional.

La surveillance ?lectronique ? partir de la base du US SOUTHCOM ? Aruba fonctionne depuis plusieurs ann?es et on se pr?pare pour de s?rieuses op?rations contre le V?n?zuela. Le Pentagone se pr?pare pour une offensive ?clair contre ce pays.

Ha?ti, la nouvelle base des op?rations am?ricaines

Sous le beau vernis d?aide humanitaire, une tout autre situation se d?veloppe en Ha?ti. Une situation qui refl?te la longue histoire de cette nation surexploit?e.?Fox News a r?v?l? qu?un autre lucratif contrat sans appel d?offre a ?t? octroy? ? un lobbyiste et ami de haut profile ??politiquement connect? ? l?ancien pr?sident Bill Clinton. La USAID qui est un cheval de Troie, tout comme pour la NED, permet diff?rentes op?rations am?ricaines sur le terrain, sous le couvert d?aide humanitaire. On a appris qu?il est pr?visible que les troupes am?ricaines demeurent en Ha?ti pour un temps consid?rable. Selon les sources, du 20 000 soldats am?ricains pr?sents suite au terrible tremblement de terre du 12 janvier, il en reste entre 6 500 et 10 000. Ce qui est planifi? pour le moment, c?est de plus en plus de personnel de la USAID et de moins en moins de troupes. Il semble que toutes pr?tentions ? l?effet que Ha?ti est un pays ind?pendant ont ?t? ?vacu?e par le gouvernement am?ricain.

Dans les m?dias, on se demande ouvertement quel r?le les ?tats-Unis devraient jouer, allant jusqu?? consid?rer une annexion d?Ha?ti dans le style de Puerto Rico. On propose de reconstruire le pays et sa structure gouvernementale ? partir de z?ro. Obama a indiqu? au cours d?une conf?rence de presse, confirm? par le pr?sident ha?tien, que la pr?sence militaire am?ricaine en Ha?ti continuera ind?finiment. On peut alors consid?rer que le pays est de facto sous contr?le des ?tats-Unis. En plus de lui conf?rer une position g?ostrat?gique dans la r?gion, tout pr?s de ses plus grands ennemis, Cuba et le V?n?zuela, cela a beaucoup ? voir avec des arrangements complaisants pour mettre la main sur les ressources naturelles d?Ha?ti et pour pr?server les conditions de travail des ateliers de mis?re dans les usines d?Ha?ti. Et les r?elles conditions de vie ?pouvantables que la plupart du peuple ha?tien endure ne s?am?lioreront jamais: c?est ainsi con?u.

Conclusion

L?Am?rique du sud est ? nouveau la cible de l?Empire. Pas ? pas, si nous n?y prenons pas garde et ne montons pas une f?roce opposition ? une nouvelle conflagration et d?stabilisation de tout ce continent, il y a fort ? parier que nous allons assister ? un autre front de la guerre pour assurer l?h?g?monie am?ricaine. Il est grand temps d?instaurer une ?re de paix v?ritable et d?emprisonner les interventionnistes.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (5)

Et puis il y a les hommes aussi, dans cette aventure.  J’en retiendrai deux, un ...