Accueil / A C T U A L I T É / Amende de 7,5 millions de dlrs pour Blackwater pour trafic d?armes

Amende de 7,5 millions de dlrs pour Blackwater pour trafic d?armes

Il n?y a pas que les banquiers qui paient pour ?chapper ? la justice, Blackwater maintenant appel? Academi a ouvert le tiroir-caisse pour ?chapper ? un proc?s, ? vomir alors qu?une telle ??entreprise?? devrait tout simplement ?tre ferm?e et interdite d?activit?, au m?me titre que Monsanto apr?s?l?histoire de la ville d?Anniston et du proc?s de 2002, entre autres saloperies dont est responsable la compagnie semenci?re. La justice n?est pas la m?me pour celui qui paye, vraiment pas?

L?entreprise de s?curit? Blackwater, d?sormais appel?e Academi, a conclu un accord avec la justice am?ricaine pour ?viter un proc?s. Elle payera une amende de 7,5 millions de dollars pour exportation ill?gale d?armements, a annonc? mardi le d?partement de la Justice.

Cette affaire co?tera au total pr?s de 50 millions de dollars ? la soci?t?. Outre l?amende, elle avait d?j? conclu en 2010 un accord avec le d?partement d?Etat pour lui verser 42 millions de dollars pour avoir viol? la loi et les r?glementations internationales sur les exportations d?armements ? destination notamment de l?Irak et du Soudan, annonce un procureur f?d?ral de Caroline du Nord, Thomas Walker.

Cinq ans

La soci?t?, priv?e de contrats en Irak apr?s une fusillade sur des civils en 2007, a ?t? un important partenaire des militaires am?ricains en Irak et en Afghanistan. Elle faisait l?objet d?une enqu?te depuis cinq ans.

La justice lui reprochait d?avoir export? des fusils d?assaut et des ?quipements militaires sans licence et fourni des renseignements secrets sur des h?licopt?res et des transports de troupes blind?s ? des ressortissants ?trangers. Blackwater avait ?galement fourni un entra?nement militaire ? l??tranger sans en avoir inform? les autorit?s am?ricaines.

Au total, la soci?t? ?tait menac?e de 17 chefs d?accusation, selon le procureur f?d?ral.

En novembre 2005, elle avait ainsi export? au Soudan des t?l?phones satellitaires crypt?s sans les autorisations requises. Entre octobre 2004 et mars 2006, elle est accus?e d?avoir export? sans licence des munitions et des gilets pare-balles en Irak et en Afghanistan ou encore d?avoir entre 2006 et 2008 ??fourni des donn?es techniques et d?ing?nierie relatives ? la construction de transports de troupes blind?s ? des ressortissants de Su?de et du Danemark sans autorisation??, selon Thomas Walker.

Cette d?cision ??conclut une enqu?te longue et complexe sur une soci?t? qui a fourni de pr?cieux services au gouvernement des Etats-Unis mais qui, par moments et de nombreuses mani?res, a manqu? de respecter d?importantes lois et r?glementations relatives ? la fa?on dont notre pays interagit avec nos alli?s et nos adversaires??, affirme le procureur Walker, cit? dans le communiqu?.

Embl?matique

Cr??e en 1997 puis c?d?e en 2010 par Erik Prince, un ancien membre des forces sp?ciales de la marine, les Navy Seals, Blackwater avait d?j? chang? de nom pour celui de Xe, avant de devenir Academi fin 2011.

Elle est la plus embl?matique de ces soci?t?s priv?es dont le r?le a ?t? pr?pond?rant en Irak et en Afghanistan pour assurer la s?curit? des convois, des ambassades ou encore pour g?rer les milliards de dollars d?aide internationale.

Blackwater a accumul? les revers ces derni?res ann?es. Elle a ?t? interdite d?exercer en Afghanistan, le pr?sident Hamid Karza? l?accusant, elle et d?autres, de repr?senter ??un syst?me de s?curit? parall?le au gouvernement afghan??, g?n?rant ??pillages et vols??.

Elle a de m?me ?t? somm?e de quitter l?Irak apr?s avoir ?t? impliqu?e dans plusieurs scandales, en particulier la mort de 14 ? 17 civils ? Bagdad en septembre 2007, et a d? cesser de s?occuper de la protection des diplomates am?ricains ? Bagdad en mai 2009.

Source: Agence de presse via?Romandie

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

“ What’s in a name ? ”

“ What’s in a name ? ” ou : Shakespeare branlait-il son dard ?   ...