Accueil / T Y P E S / Articles / Amanda, Gina et Michelle de Cleveland

Amanda, Gina et Michelle de Cleveland


CAROLLE ANNE DESSUREAULT

La voix d?une jeune femme, en panique, livre son message bouleversant?:? ?Je m?appelle Amanda Berry. J?ai ?t? kidnapp?e, j?ai ?t? port?e disparue pendant dix ans et je suis libre maintenant.?

?Aux interrogations de l?agent de police, elle craque ?Piti?, venez vite ? ? Elle doit sa lib?ration ? des voisins qui ont entendu ses hurlements. R?fugi?e chez le voisin, elle joint les forces polici?res de Cleveland en composant le num?ro d?appel d?urgence 911, les informant que trois autres personnes ?taient s?questr?es dans la maison.

Depuis le 7 mai, l?enregistrement audio entre les agents du 911 et Amanda? est diffus? en boucle sur internet par les m?dias am?ricains.

Rapidement, Ariel Castro est arr?t?.

L?audience du jeudi 9 mai n?aura dur? que quelques minutes pendant lesquelles Ariel Castro, menott?, la t?te baiss?e, ne manifeste aucune r?action ? la lecture des charges pesant contre lui, soit quatre chefs d?accusation pour enl?vement (pour les trois femmes et l?enfant de l?une d?elles) et trois chefs d?accusation pour viol. La Juge Moore a fix? la caution ? huit millions de dollars, soit deux millions de dollars pour chacun des quatre chefs d?accusation d?enl?vement, somme que M. Ariel Castro, qui selon son avocate ne poss?de pas un sou, n?a pu d?bourser; en cons?quence, il demeurera en prison au moins jusqu?? sa prochaine comparution.

S?questration de trois jeunes femmes pendant dix ans! Prisonni?res, viol?es, isol?es, attach?es, et avort?es. Une enfant, Jocelyn, est n?e d?Ariel et d?Amanda.

Amanda (27 ans) Gina (23 ans) et Michelle (32 ans), ont ?t? enfin lib?r?es de leur prison. Beaucoup d?interrogations se posent?: comment est-il possible que trois personnes soient enferm?es pendant tout ce temps, sans pouvoir alerter l?entourage ou se sauver?

Les policiers ont retrouv? des cordes et des cha?nes sur les lieux.

J?ai lu quelques commentaires sur internet de personnes qui pr?tendent que les filles devaient bien ?tre consentantes ?? N?oublions pas l??ge des victimes?au moment de leur enl?vement?: 17 ans, 13 ans et 22 ans!

J??cris cet article en r?action ? cette sorte de commentaires qui m?exasp?rent. Ne commen?ons pas ? faire le proc?s des victimes en occultant la responsabilit? de l?adulte, en l?occurrence, ici, Ariel Castro, 52 ans, qui n?en ?tait pas ? sa premi?re taloche ? une femme.

Il n?avait pas de casier judiciaire, mais il existe des documents judiciaires qui ont r?v?l? que son ex-femme, Grimilda Figueora (d?c?d?e l?an dernier) avait port? plainte contre lui ? plusieurs reprises. Par deux fois, elle a eu le nez bris?, des c?tes cass?es, les ?paules lux?es. Elle se plaignait aussi des menaces de mort qu?il lui faisait. Il la battait, mais il ne l?a pas tu?e. Ne serait-il pas temps de prendre un peu plus au s?rieux les actes de violence conjugale et de les sanctionner s?v?rement, ne pas attendre qu?une femme baigne dans son sang, et rende son dernier soupir, pour agir?

Ariel Castro ne manquait pas d?intelligence. Pour d?tourner les soup?ons, il a particip? ? des ?v?nements men?s pour retrouver les trois filles disparues, organis? des marches en leur honneur. Il distribuait des tracts. Il se construisait un bon alibi. Le bon citoyen voisin compatissant!

Il vivait isol? et paraissait inoffensif. Maintenant des trous ressortent. Son oncle raconte qu?apr?s la mort de son p?re en 2004, Ariel s?est ?loign? de sa famille. C?est ? l??poque de l?enl?vement des filles. Il a r?ussi ? berner tout le monde. ? tenir ses proches ? l??cart. Son fils a d?voil? qu?il a souvent ?t? battu par lui. Ses deux fr?res, Pedro et Onil, ont ?t? arr?t?s en m?me temps que lui? ? pour des accusations mineures en mati?re d?alcool et de drogue, mais remis en libert?, car ils n??taient pas son complice. Sa propre fille est sous le choc, et le renie.

Ariel Castro va compara?tre devant un grand jury du comt? de Cuyahoga (Ohio) qui l?accusera formellement. Le procureur Timothy a d?j? affirm? qu?il envisageait de requ?rir la peine capitale contre l?accus?; il a ajout? que son bureau chercherait ? acqu?rir des accusations passibles de la peine de mort.

Pour l?avocate de la d?fense, Kathleen DeMetz, je ne sais pas trop ce qu?elle peut faire pour invoquer la non-responsabilit? de son client. Jusqu?? maintenant, elle s?est content?e de plaider qu?il? ?tait en ch?mage ? ce qui ne va pas faire pleurer un jury ? qu?il vivait dans son quartier depuis 39 ans et qu?il n?avait pas de casier judiciaire. Bon, maintenant il en a un, plut?t cors?.

Mais revenons aux trois jeunes femmes lib?r?es. Je pense ? la vie qui les attend. Il n?est pas n?cessaire d??tre un g?nie en psychiatrie pour comprendre qu?il y aura s?quelles et traumatismes. Le retour au quotidien ne sera pas si ais?. Elles sont jeunes, elles ont droit ? une vie remplie, mais elles auront besoin d?aide. Est-ce que l??tat les aidera? Dans cette affaire, le bruit? se fait autour de l?agresseur.

J?aimerais voir la soci?t? ?voluer et jeter moins de lumi?re sur les fauteurs de troubles. S?int?resser d?abord aux victimes, et voir ? leur r?insertion dans la soci?t?.

Je souhaite ? ces trois jeunes femmes de croiser sur leur chemin compassion et humanit?.

Un syst?me d?faillant ? repenser

Permettez-moi un bref retour sur le cas de Guy Turcotte dont le d?roulement ? dans sa logique ? m??chappe encore. On se rappellera que suite au verdict du jury ? l?automne 2009, le cardiologue a ?t? d?clar? non-responsable des meurtres commis sur ses deux enfants pour cause de troubles mentaux, ?? savoir un trouble d?adaptation avec humeur d?pressive.

Je m?interroge. Comment fonctionne la justice? Guy Turcotte a-t-il ?t? jug? sur l?acte m?me des quarante-six coups de poignards ex?cut?s (peut-?tre) dans un moment d?inconscience? A-t-on pris en compte ses actions AVANT la sc?ne du crime? A-t-on consid?r? la mise en sc?ne organis?e, les recherches sur internet sur les effets du lave-glace (preuves retrac?es par les policiers)?

L?action de s?intoxiquer AVANT de commettre le crime ne d?montre-t-il pas ses intentions?

L?affaire ?Marie? en Suisse

Une magnifique belle jeune femme a ?t? enlev?e et tu?e. Par qui? Un ex-meurtrier, maniaque sexuel qui a ?t? rel?ch? apr?s l??valuation d?un psychiatre qui voyait peu de risques ? une r?cidive.

L?-bas aussi, les gens grognent et d?sirent des modifications dans le syst?me judiciaire.

La conseill?re nationale (UDC/ZH), Natalie Kickli, a annonc? qu?elle allait d?poser une initiative parlementaire visant ? pouvoir poursuivre les autorit?s p?nalement en cas de mauvaises d?cisions en lib?rant un d?tenu violent ou un criminel sexuel.

Je crois qu?il est temps de passer ? de telles modifications.

Carolle Anne Dessureault

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCXVI) : l’implication française et ses conséquences

Le Boeing oublié de Tarkint, dix ans après, c’était la révélation du nouveau chemin choisi ...