Accueil / T H E M E S / ETHIQUE & RELIGIONS / chrétienté / Albino Luciani, le pape vraisemblablement assassin

Albino Luciani, le pape vraisemblablement assassin

Jean-Paul 1er ? POUR QUE V?RIIT? SOIT FAITE

OSCAR FORTIN :

Il m?appara?t n?cessaire de rappeler l?importance de ce pape qui n?aura dur? que 33 jours sur le si?ge de Pierre, mais dont le passage aura ?t? l?occasion de lever le voile sur une ?glise prise d?assaut par des pr?dateurs sans morale et sans conscience. Ce n?est pas pour rien qu?on l?ignore le plus possible et qu?on ?vite d?y faire r?f?rence. Si l?un ou l?autre de ses successeurs se rend prier sur son tombeau, personne n?en parlera, alors que leur d?placement au tombeau de Jean XXIII et de Jean-Paul II fera les manchettes. Aucun ne s?y r?f?re, ne serait-ce que pour en rappeler la grande simplicit? et l?image d?une bont? rayonnante. Ce n?est pas qu?ils l?ont oubli?.??Ils ont plut?t choisi de l?ignorer comme pour ne pas r?veiller de mauvais souvenirs.

De fait, il y a beaucoup de mauvais souvenirs qu?on souhaite garder bien loin de la place publique et des communaut?s chr?tiennes. Des souvenirs qui ne sont pas sans rappeler certains passages du livre de l?Apocalypse qui nous parle de la?grande prostitu?e?que plusieurs auteurs identifient ? l??glise. Je me garderai bien d?entrer dans ce d?bat de savoir qui est cette prostitu?e dont nous parle l?Apocalypse (Ap.17), mais je me permettrai d?ajouter que toute prostitution fait r?f?rence ? une trahison de sa conscience et de sa mission en ?change de bienfaits recherch?s pour soi-m?me. Elle s?applique tout autant aux institutions qu?aux personnes.
Lorsque l?on regarde cette ?glise, incarn?e par ces hi?rarchies vaticanes et ?piscopales, tout envelopp?es de ces grandes robes aux allures royales, imposant d?autorit? une doctrine qui leur donne bonne conscience, il est difficile d?y reconna?tre ce noyau central des disciples qui ont tout abandonn?, ? l?appel de J?sus, pour le suivre et pr?cher la bonne nouvelle du royaume du P?re. Il y a l? quelque chose comme d?un?travestissement?de l??glise devenue tout au long de sa longue marche ? travers les si?cles un pouvoir temporel en tout semblable ? celui des grands et des puissants.
Ce qui s?est pass? en ao?t et septembre 1978 couvre un grand myst?re qu?on se garde bien de clarifier une fois pour toutes. Un pape en sant? au moment de prendre le si?ge de Pierre, est retrouv? mort dans son lit 33 jours plus tard.??Tout cela serait sans histoire si ce n??taient lesd?cisions qu?il s?appr?tait ? prendre?concernant la?Banque du Vatican, la Curie romaine, l?encyclique?Humanae vitae?relative au mariage et ? la r?gulation des naissances qu?il souhaitait adoucir, la th?ologie de lib?ration qu?il voyait d?un ?il plut?t positif.
Sa mort demeure suspecte pour plusieurs qui ont voulu en savoir davantage sur les avenants et aboutissants de celle-ci. Dans Histoire d?Italie on retrouve sous le titre???Le Pape a-t-il ?t? assassin??des consid?rations qui orientent l?observateur attentif ? la th?se de l?assassinat du pape. J?invite le lecteur et la lectrice ? aller au lien plus haut mentionn? pour en savoir un peu plus sur ce pape connu davantage pour son sourire que pour sa d?termination ? passer ? l?action.
L?enqu?te la plus s?rieuse sur les circonstances de cette mort est celle de David Yallop publi?e sous le titre ??Au nom de Dieu??.
??Une ou plusieurs personnes menac?es par les fermes r?solutions du nouveau pape prennent une d?cision : il n?existe qu?une solution pour r?soudre le probl?me: se d?barrasser du pape, en douceur si possible. Avec l?appui de Gelli, le grand-ma?tre de la P2, ils mettent leur plan ? ex?cution : l?acc?s, pour ces gens-l?, au Vatican est ais? et l?argent ne manque pas. Une petite main introduit une importante dose de Digitaline dans le m?dicament que le pape prend tous les soirs pour augmenter sa tension un peu faible. Apr?s d?ner, le pape se couche avec, en mains, les documents sur les nouveaux changements qu?il voulait op?rer?(certaines nominations ? la Curie romaine et dans l??piscopat italien)?et la fameuse liste P2. Vers 23 heures, le poison fait effet, le pape ne se sent pas bien, pris de naus?e, il se l?ve et vomit dans les toilettes en maculant ses pantoufles. Il sonne, sans r?sultat. Il se recouche, reprend les documents, tombe inconscient puis finit par mourir vers 2 heures du matin. ? 4 h 30, la s?ur Vicenza le d?couvre. Le secr?taire d??tat Villot est pr?venu. Villot rentre dans la chambre, constate le d?c?s, r?cup?re la fiole de m?dicament, les documents que le pape avait dans les mains, ses pantoufles et ses lunettes macul?es ainsi que le testament. On ne reverra jamais ces objets. Les employ?s des pompes fun?bres sont pr?venus pour un embaumement urgent. ? 7 heures, dans la cour du Vatican, un garde croise Marcinkus qui habite hors du Vatican et a la r?putation de se lever tard. ? 7?h?30 Villot annonce officiellement la nouvelle. ? partir de l?, le Vatican d?verse des tombereaux de mensonges pour masquer la v?rit? : le pape avait une sant? pr?caire,?on ne peut pas faire d?autopsie??Les appartements pontificaux sont m?ticuleusement nettoy?s et tous les objets personnels du pape disparaissent. On se d?p?che d?embaumer le d?funt avec interdiction de pr?lever quoi que ce soit : la moindre goutte de sang ou autre chose sur le cadavre. Tous les partisans du pape r?alisent que tous les projets qui allaient se concr?tiser tombent ? l?eau. Pour faire taire les questions et les rumeurs d?assassinat qui comment ? courir, le Vatican organise en toute urgence un conclave pour ?lire un nouveau pape et faire une diversion pour les m?dias qui r?p?tent en boucle les mensonges du Vatican.???
Le 24 mars dernier, nous avons c?l?br? la?Journ?e internationale au droit ? la v?rit?. Ce droit s?applique ?galement ? tous les chr?tiens de monde qui doivent savoir ce qui s?est r?ellement pass? en cette nuit de septembre 1978 o? le pape est mort. La seule fa?on de r?pondre ? toutes les interrogations soulev?es est de proc?der ? une autopsie comme on l?a fait pour Yasser Arafat de la Palestine et Pablo Neruda du Chili.
Dans les semaines qui viennent, l??glise parlera beaucoup de Jean-Paul II qui sera ?lev? aux honneurs des autels et donn? en exemple de saintet?. Il y a toutefois une question qui revient constamment ? l?esprit. Pourquoi,??peu de temps avant sa mort, a-t-il demand? de d?truire toutes ses archives? Qu?y avait-il donc de si secret pour que le monde ne puisse le savoir? Il faut se rappeler qu?il a gard? sous sa protection le cardinal?Marcinkus?r?clam? par la justice italienne et mis en cause dans la mort du pape Jean-Paul 1er. Le pape Jean-Paul II aurait-il couvert par ses silences l?assassinat de son pr?d?cesseur, Jean-Paul 1er, comme il a couvert les ?carts de vie de son ami?Marcial Maciel Degollado, fondateur des L?gionnaires du Christ?? La question se pose et celui qui, aujourd?hui pourrait le mieux r?pondre ? cette question, est nul autre que son bras droit de l??poque, le cardinal Ratzinger devenu le pape ?m?rite Beno?t XVI.
Le pape Fran?ois est comme une continuit? du pape Jean-Paul 1er, reprenant ? son compte les grandes r?formes que s?appr?tait ? entreprendre ce dernier. Il faut esp?rer qu?il n?h?sitera pas ? faire la lumi?re sur les v?ritables causes de sa mort. D?ailleurs, comment se fait-il que l??glise ne nous le pr?sente-t-il pas comme exemple de vie et mod?le des pasteurs au service de l??vangile et des humbles de la terre ? L? encore, il est bien ignor?.
Les croyants et le monde doivent savoir ce qui s?est r?ellement pass? au Vatican tout au long de ces 33 jours.
Oscar Fortin
Le 1er?avril 2014
http://humanisme.blogspot.com
Vid?o en 4 parties

PUBLI? PAR?OSCAR FORTIN???4/01/2014 07:16:00 AM??

Oscar Fortin

MON BLOGUE CULTUREL FAVORI

Il?m?appara?t n?cessaire de rappeler l?importance de ce pape qui n?aura dur? que 33 jours sur le si?ge de Pierre, mais dont le passage aura ?t? l?occasion de lever le voile sur une ?glise prise d?assaut par des pr?dateurs sans morale et sans conscience. Ce n?est pas pour rien qu?on l?ignore le plus possible et qu?on ?vite d?y faire r?f?rence. Si l?un ou l?autre de ses successeurs se rend prier sur son tombeau, personne n?en parlera, alors que leur d?placement au tombeau de Jean XXIII et de Jean-Paul II fera les manchettes. Aucun ne s?y r?f?re, ne serait-ce que pour en rappeler la grande simplicit? et l?image d?une bont? rayonnante. Ce n?est pas qu?ils l?ont oubli?.??Ils ont plut?t choisi de l?ignorer comme pour ne pas r?veiller de mauvais souvenirs.

De fait, il y a beaucoup de mauvais souvenirs qu?on souhaite garder bien loin de la place publique et des communaut?s chr?tiennes. Des souvenirs qui ne sont pas sans rappeler certains passages du livre de l?Apocalypse qui nous parle de la?grande prostitu?e?que plusieurs auteurs identifient ? l??glise. Je me garderai bien d?entrer dans ce d?bat de savoir qui est cette prostitu?e dont nous parle l?Apocalypse (Ap.17), mais je me permettrai d?ajouter que toute prostitution fait r?f?rence ? une trahison de sa conscience et de sa mission en ?change de bienfaits recherch?s pour soi-m?me. Elle s?applique tout autant aux institutions qu?aux personnes.
Lorsque l?on regarde cette ?glise, incarn?e par ces hi?rarchies vaticanes et ?piscopales, tout envelopp?es de ces grandes robes aux allures royales, imposant d?autorit? une doctrine qui leur donne bonne conscience, il est difficile d?y reconna?tre ce noyau central des disciples qui ont tout abandonn?, ? l?appel de J?sus, pour le suivre et pr?cher la bonne nouvelle du royaume du P?re. Il y a l? quelque chose comme d?un?travestissement?de l??glise devenue tout au long de sa longue marche ? travers les si?cles un pouvoir temporel en tout semblable ? celui des grands et des puissants.
Ce qui s?est pass? en ao?t et septembre 1978 couvre un grand myst?re qu?on se garde bien de clarifier une fois pour toutes. Un pape en sant? au moment de prendre le si?ge de Pierre, est retrouv? mort dans son lit 33 jours plus tard.??Tout cela serait sans histoire si ce n??taient lesd?cisions qu?il s?appr?tait ? prendre?concernant la?Banque du Vatican, la Curie romaine, l?encyclique?Humanae vitae?relative au mariage et ? la r?gulation des naissances qu?il souhaitait adoucir, la th?ologie de lib?ration qu?il voyait d?un ?il plut?t positif.
Sa mort demeure suspecte pour plusieurs qui ont voulu en savoir davantage sur les avenants et aboutissants de celle-ci. Dans Histoire d?Italie on retrouve sous le titre???Le Pape a-t-il ?t? assassin??des consid?rations qui orientent l?observateur attentif ? la th?se de l?assassinat du pape. J?invite le lecteur et la lectrice ? aller au lien plus haut mentionn? pour en savoir un peu plus sur ce pape connu davantage pour son sourire que pour sa d?termination ? passer ? l?action.
L?enqu?te la plus s?rieuse sur les circonstances de cette mort est celle de David Yallop publi?e sous le titre ??Au nom de Dieu??.
??Une ou plusieurs personnes menac?es par les fermes r?solutions du nouveau pape prennent une d?cision : il n?existe qu?une solution pour r?soudre le probl?me: se d?barrasser du pape, en douceur si possible. Avec l?appui de Gelli, le grand-ma?tre de la P2, ils mettent leur plan ? ex?cution : l?acc?s, pour ces gens-l?, au Vatican est ais? et l?argent ne manque pas. Une petite main introduit une importante dose de Digitaline dans le m?dicament que le pape prend tous les soirs pour augmenter sa tension un peu faible. Apr?s d?ner, le pape se couche avec, en mains, les documents sur les nouveaux changements qu?il voulait op?rer?(certaines nominations ? la Curie romaine et dans l??piscopat italien)?et la fameuse liste P2. Vers 23 heures, le poison fait effet, le pape ne se sent pas bien, pris de naus?e, il se l?ve et vomit dans les toilettes en maculant ses pantoufles. Il sonne, sans r?sultat. Il se recouche, reprend les documents, tombe inconscient puis finit par mourir vers 2 heures du matin. ? 4 h 30, la s?ur Vicenza le d?couvre. Le secr?taire d??tat Villot est pr?venu. Villot rentre dans la chambre, constate le d?c?s, r?cup?re la fiole de m?dicament, les documents que le pape avait dans les mains, ses pantoufles et ses lunettes macul?es ainsi que le testament. On ne reverra jamais ces objets. Les employ?s des pompes fun?bres sont pr?venus pour un embaumement urgent. ? 7 heures, dans la cour du Vatican, un garde croise Marcinkus qui habite hors du Vatican et a la r?putation de se lever tard. ? 7?h?30 Villot annonce officiellement la nouvelle. ? partir de l?, le Vatican d?verse des tombereaux de mensonges pour masquer la v?rit? : le pape avait une sant? pr?caire,?on ne peut pas faire d?autopsie??Les appartements pontificaux sont m?ticuleusement nettoy?s et tous les objets personnels du pape disparaissent. On se d?p?che d?embaumer le d?funt avec interdiction de pr?lever quoi que ce soit : la moindre goutte de sang ou autre chose sur le cadavre. Tous les partisans du pape r?alisent que tous les projets qui allaient se concr?tiser tombent ? l?eau. Pour faire taire les questions et les rumeurs d?assassinat qui comment ? courir, le Vatican organise en toute urgence un conclave pour ?lire un nouveau pape et faire une diversion pour les m?dias qui r?p?tent en boucle les mensonges du Vatican.???
Le 24 mars dernier, nous avons c?l?br? la?Journ?e internationale au droit ? la v?rit?. Ce droit s?applique ?galement ? tous les chr?tiens de monde qui doivent savoir ce qui s?est r?ellement pass? en cette nuit de septembre 1978 o? le pape est mort. La seule fa?on de r?pondre ? toutes les interrogations soulev?es est de proc?der ? une autopsie comme on l?a fait pour Yasser Arafat de la Palestine et Pablo Neruda du Chili.
Dans les semaines qui viennent, l??glise parlera beaucoup de Jean-Paul II qui sera ?lev? aux honneurs des autels et donn? en exemple de saintet?. Il y a toutefois une question qui revient constamment ? l?esprit. Pourquoi,??peu de temps avant sa mort, a-t-il demand? de d?truire toutes ses archives? Qu?y avait-il donc de si secret pour que le monde ne puisse le savoir? Il faut se rappeler qu?il a gard? sous sa protection le cardinal?Marcinkus?r?clam? par la justice italienne et mis en cause dans la mort du pape Jean-Paul 1er. Le pape Jean-Paul II aurait-il couvert par ses silences l?assassinat de son pr?d?cesseur, Jean-Paul 1er, comme il a couvert les ?carts de vie de son ami?Marcial Maciel Degollado, fondateur des L?gionnaires du Christ?? La question se pose et celui qui, aujourd?hui pourrait le mieux r?pondre ? cette question, est nul autre que son bras droit de l??poque, le cardinal Ratzinger devenu le pape ?m?rite Beno?t XVI.
Le pape Fran?ois est comme une continuit? du pape Jean-Paul 1er, reprenant ? son compte les grandes r?formes que s?appr?tait ? entreprendre ce dernier. Il faut esp?rer qu?il n?h?sitera pas ? faire la lumi?re sur les v?ritables causes de sa mort. D?ailleurs, comment se fait-il que l??glise ne nous le pr?sente-t-il pas comme exemple de vie et mod?le des pasteurs au service de l??vangile et des humbles de la terre ? L? encore, il est bien ignor?.
Les croyants et le monde doivent savoir ce qui s?est r?ellement pass? au Vatican tout au long de ces 33 jours.
Oscar Fortin
Le 1er?avril 2014
http://humanisme.blogspot.com

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le calendrier historique (4)

5000 av J.C. Afrique : néolithique de Khartoum en Haute-Nubie. Période humide. Le site de Shaheinab, ...